Tir du Roi 2015 - Diane Club Châteauneuf

LE GIER
Rédaction : 21 rue Gambetta, 42400 Saint­Chamond ­ 04 77 22 42 86 ­ lprstchamond@leprogres.fr ; Publicité : 04 77 91 48 69 ­ lprpublicite42@leprogres.fr
Foot : des éducateurs satisfaits TARTARAS Une vue sur l’estime
malgré la défaite des U15
de soi chez les jeunes enfants
CHÂTEAUNEUF
Dimanche matin, les U15 de
Châteauneuf rencontraient
leur homologue de Rive­de­
Gier (ACR) en match retour.
Avec une équipe constituée
de nombreuses premières
années, et complétée de
deux U13 en raison d’absen­
ces ou de blessures, l’équipe
Autres
résultats
Seniors 1 : ASC 6 Ricamarie 1.
Seniors 2 : Saint-Romain-lesAtheux 0, ASC 3.
Seniors 3 : Chazelle 1, ASC 3.
Foot Loisirs : La Talaudière 4,
ASC 1.
U17 : Bord-de-Loire 2, ASC 1.
U15 : ASC 2, Rive-de-Gier 4.
U11 : 4 victoires, deux défaites.
U9 : 4 victoires, 4 défaites.
a montré beaucoup d’envie
en tenant bien sa place et en
respectant les consignes du
nouvel éducateur Luc
Poncet. Une première mi­
temps équilibrée, c’est l’ACR
qui ouvre le score à la ving­
tième minute, Châteauneuf
égalisant par Romain
Chmara. Les visiteurs pren­
nent l’avantage juste avant
la mi­temps, Châteauneuf
égalise à nouveau en début
de seconde période par
Mathis Gusciglio. Malgré les
efforts et la solidarité entre
les joueurs, l’équipe baisse
le pied physiquement, l’ACR
en profite alors pour mar­
quer deux nouveaux buts en
fin de rencontre. Les deux
U13 ont non seulement par­
ticipé à la rencontre, mais
en plus, ont été buteurs. 
Contact : Tél. 04 77 75 78 52.
Lucas Sciortino, U13 venu
renforcer l’équipe U15. « Au poste
d’ailier, Lucas a réalisé un très bon
jeu grâce notamment à une très
bonne force de frappe », souligne
son éducateur. Photo Florence Renoulet

Ce lundi soir à l’espace cultu­
rel le Châtelard, une confé­
rence­débat a été menée par
Élodie Arnaud, psychologue
clinicienne de l’association
Grape Innovation, venue
a b o r d e r l a t h é m a t i qu e :
accompagner la construction
de l’estime de soi chez le
jeune enfant. Une centaine de
parents, assistantes maternel­
les et professionnels étaient
présents. Cette soirée organi­
sée par les deux relais petite
enfance intercommunaux du
Pays du Gier et ses représen­
tantes, Annie Castells et Anne
Spatazza, a permis d’échan­
ger sur l’importance de soute­
nir le jeune enfant dans la
construction de l’estime de
Annie Castells du relais petite
enfance (debout à gauche)
et Élodie Arnaud, psychologue
clinicienne de l’association Grape
Innovation. Photo DR

soi pour l’aider à acquérir une
identité solide et, pour les
adultes, à mieux appréhen­
der cette notion. 
www.grape-innovations.coop
[ LES GENS D'ICI ]
GENILAC
Les archers du Diane Club invités
au tir du Roy
Samedi après­midi dans le
Parc du Château, de nom­
breux archers, venus chapeau­
tés pour l’occasion, se sont
retrouvés pour le traditionnel
tir du Roy. Évelyne Vergnaud,
membre d’honneur, explique
avec passion en quoi consiste
le tir du Roy : « C’est une prati­
que qui existe depuis le Moyen
Âge, les archers viennent cha­
peautés et doivent se saluer.
La distance de tir de la cible,
en l’occurrence un oiseau,
reste inconnue (entre trente et
cinquante mètres). L’archer
qui tire le corps de l’oiseau
devient le Roy de l’année et se
voit remettre une écharpe.
C’est Frédéric Persechini qui
décroche le titre pour cette
saison. Si ce dernier conserve
ce titre trois années de suite, il
deviendra Empereur. Sylvia
Spagnolo qui a tiré la tête est
nommée Roitelet. Le nom de
Dauphin est réservé à Michel
Erhart qui a visé la queue et les
ailes. Une après­midi sous le
signe de la bonne humeur
avec un repas en soirée », con­
clut Guy Gatteaux, président
du Diane Club. 
Contact : Tél. 04 77 73 14 72.
« Bienvenue
dans mon cabaret »
enchante le public
Samedi dès 20 heures, « Les
Bourdonnes » affichait com­
plet avec Bienvenue dans
mon cabaret avec un Phili­
bert énergique qui excelle
dans la maîtrise de la ventri­
loquie avec une puissance
vocale étonnante. Suit Del­
phine Delepaut qui a pour
seul et unique but : faire rire
et ça marche ! Des rôles
accrochés au portemanteau
de la scène.
Prochain rendez-vous
de la saison culturelle :
Théâtre « Mariage explosif », troupe
Les Loges, samedi 11 avril
Philibert l’ex… plorateur excelle
dans la ventriloquie.

Photo Joëlle Di Carlo
à 20 h 30 et dimanche 12 avril
à 15 heures, salle Pierre-Noyer. Ocale.
Tél. 04 77 83 74 75.
Beaucoup de liberté
dans la tenue d’un archer.

Photo Florence Renoulet
Le bénévolat toujours à l’honneur
à la Maison des jeunes et de la culture
ST-ROMAIN-EN-JAREZ
Le 15 mars, c’était la foire
artisanale de la MJC
(Maison des jeunes et de la
culture). Alors ce dimanche
à midi, était organisée une
petite réunion pour faire une
synthèse. « Même si les visi­
teurs viennent toujours aussi
nombreux, nous réalisons
un plus petit bénéfice, certes
toujours appréciable pour la
trésorerie, mais est­ce qu’il
ne faudra pas innover en
2 016 . C o m m e n ç o n s à y
réf léchir, toutes les idées
seront les bienvenues. Il faut
tirer un grand coup de cha­
peau à toute l’équipe de la
MJC, à tous les bénévoles
qui ont œuvré pour la réussi­
te de cette journée. Merci
24


Les filles du twirling bâton en démonstration à la maison de retraite.
Photo Joëlle Di Carlo
GENILAC Les filles
de twirling bâton
animent
à l’Orée du Pilat

L’équipe de la MJC et Michelle Couchoud (pull clair), présidente.
Photo Solange Lambert
aux habitants qui ont prêté
leurs caves pour les exposi­
tions ou leurs prés pour le
stationnement », déclarait
Michelle Couchoud, prési­
LE PROGRES - MERCREDI 1ER AVRIL 2015
dente de la MJC, avant
d’inviter l’assistance à pren­
dre le verre de l’amitié. 
Contact MJC :
Tél. 04 77 20 88 04.
Les dernières recommanda­
tions de Virginie : « On garde
le sourire, on est là pour faire
plaisir aux papys et aux
mamys. » Il est 14 h 30,
samedi, une douzaine de
twirleuses est venue faire une
petite démonstration à la
maison de retraite de l’Orée
du Pilat, une belle initiative.
Pour les filles, c’est le moment
de montrer tout ce qu’elles
ont appris les samedis matins
lors des entraînements. Pour
les retraités, c’est toujours un
plaisir de se retrouver dans la
salle d’animation pour se dis­
traire. Les plus petites ont fait
littéralement craquer les
aînés. Un moment de partage
entre deux générations.
twirlingbaton.genilac@gmail.com
42D