Diaporama / Slide

02/04/2015
Les interventions non médicamenteuses à base de champignons
Bénéfices ou risques ?
Medicinal mushroom-containing food supplements.
Benefits or risks?
Pr. Sylvie Rapior
Pr. Françoise Fons
Sylvie Morel, Maître de Conférences
Laboratoire de Botanique, Phytochimie et Mycologie
Equipe Substances Naturelles et Médiation chimique-UMR 5175 CEFE
Faculté de Pharmacie, Université de Montpellier
sylvie.morel@univ-montp1.fr
Le 20/03/2015
Les compléments alimentaires
Définition
Directive
2002/46/CE
du
Parlement
transposée par le décret du 20 mars 2006 :
« On entend par compléments
alimentaires les denrées alimentaires
dont le but est de compléter le régime
alimentaire normal et qui constituent
une source concentrée de nutriments
ou d'autres substances ayant un effet
nutritionnel ou physiologique seuls ou
combinés, commercialisés sous forme
de doses […] destinées à être prises
en unités mesurées de faible quantité .
européen,
Food supplements means foodstuffs
the purpose of which is to supplement
the normal diet and which are
concentrated sources of nutrients or
other substances with a nutritional or
physiological effect, alone or in
combination, marketed in dose form,
[…] designed to be taken in measured
small unit quantities.
1
02/04/2015
Les compléments alimentaires
Définition
Sont admis dans la composition des compléments alimentaires :
les additifs alimentaires à but nutritionnel (vitamines et minéraux)
les auxiliaires technologiques (colorants, édulcorants et autres
additifs, liste cf. directive européenne)
les plantes
les champignons
les algues
Substances interdites : ingrédients d’origine bovine, ovine et caprine
Les compléments alimentaires
CA et médicaments
Compléments alimentaires
Allégations (EFSA)
Contribue à maintenir une cholestérolémie
normale
Déclaration comme toute denrée
alimentaire auprès de la DGCCRF
Contrôle par l’ANSES
=> Nutrivigilance (depuis 2010)
Médicaments
Indications thérapeutiques
Traitement
des
hypercholestérolémies
primaires ou des dyslipidémies mixtes, en
compléments du régime, lorsque la réponse au
régime
et
aux
traitements
non
pharmacologiques (par exemple exercice
physique, perte de poids) s’avère insuffisante
(exemple : simvastatine)
Demande d’AMM auprès de
l’ANSM ou EMA
Contrôle par l’ANSM
=> Pharmacovigilance (1973)
EFSA : European Food Safety Authority
DGCCRF : Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes
ANSM : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
EMA : European Medicines Agency
ANSES : Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
Evaluation scientifique
des allégations nutritionnelles et de santé par l’EFSA
4600 allégations évaluées entre 2008 et 2013 :
228 allégations validées, concernant essentiellement les vitamines
et les nutriments.
REGLEMENT (UE) N°536/2013 DE LA COMMISSION du 11 juin 2013 modifiant le règlement (UE) n°432/2012
établissant des allégations de santé autorisées portant sur les denrées alimentaires, autres que celles faisant
référence à la réduction du risque de maladie ainsi qu’au développement et à la santé infantiles.
2
02/04/2015
Les compléments alimentaires
CA et médicaments
Compléments alimentaires
Médicaments
Allégations (EFSA)
Indications thérapeutiques
Déclaration comme toute denrée
alimentaire auprès de la DGCCRF
Demande d’AMM auprès de
l’ANSM ou EMA
Contrôle par l’ANSES
=> Nutrivigilance (depuis 2010)
Contrôle par l’ANSM
=> Pharmacovigilance (1973)
EFSA : European Food Safety Authority
DGCCRF : Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes
ANSM : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
EMA : European Medicines Agency
ANSES : Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
Les compléments alimentaires
Mentions obligatoires
Ce produit n'est pas un médicament et ne peut se substituer à
un régime alimentaire varié, équilibré et à un mode de vie sain.
Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
Tenir hors de portée des jeunes enfants.
- composition du produit
- dénomination « complément alimentaire »
Mentions interdites
-Il est interdit de mentionner des propriétés thérapeutiques
-Il est interdit de mentionner ou suggérer qu’un régime général adapté et
varié ne constitue pas une source suffisante de nutriments
3
02/04/2015
Exemples de champignons
utilisés dans les compléments alimentaires
Chimie des champignons
Eau
Métabolites primaires dont β-glucanes
Vitamines B1, B2, B3, B9, B12, D2..
Minéraux : Sodium Potassium Calcium Magnésium
Phosphore
Métabolites secondaires : terpènes, composés
phénoliques, souvent composés de défense (UV,
parasites….)
4
02/04/2015
Chimie des champignons
Eau
Métabolites primaires dont β-glucanes
Vitamines B1, B2, B3, B9, B12, D2..
Minéraux : Sodium Potassium Calcium Magnésium
Phosphore
Métabolites secondaires : terpènes, composés
phénoliques, souvent composés de défense (UV,
parasites….)
Chimie des champignons
Activités des polysaccharides fongiques
Anti-infectieux
Anti-tumoraux
Précautions d’emploi :
Utiliser avec prudence avec traitements
hypoglycémiants, hypocholestérolémiant,
hypotenseur, anticoagulant, anti-agrégant
plaquettaire
Maladies auto-immunes, ulcères
Risque allergique
Autres activités
± hépatoprotecteurs
± hypoglycémiants
± hypocholestérolémiants
± hypotenseurs
± anticoagulants
Chen J. et al. Medicinal importance of fungal
β-(1→3),(1→6)-glucans. Mycological research
111 (2007) 635–652.
5
02/04/2015
Chimie des champignons
Composition chimique des poudres et des extraits
- poudre = ensemble des composés
hydrophiles et lipophiles
- extraits = composés dépendant
du solvant utilisé (eau, alcool…..)
Propriétés
différentes
sporophore
Propriétés
différentes
mycélium
Cordyceps
Ophiocordyceps sinensis (Berk.) Saccardo Dong
C. militaris, C. sobolifera, C. subssesilus, C. ophioglossoide
Chong Xia Cao « Ver en hiver, herbe en été »
Viagra de l’Himalaya
Chinese caterpillar fungi
6
02/04/2015
Cordyceps
développement dans une larve du genre Hepialus
(=Thitarodes)
- mycélium à l’intérieur du corps,
- sporophore à l’extérieur du corps de l’insecte.
http://www.papillon-poitou-charentes.org
C. militaris
http://qi-spot.com/tag/cordyceps-sinensis/
Cordyceps
Utilisation depuis l’antiquité en Chine, Népal, Tibet
réservé uniquement aux dignitaires de ces pays
Légende : découverte des propriétés du Cordyceps grâce aux yacks
http://www.yack.fr
Holliday J et al. Medicinal value of the caterpillar fungi species of the genus Cordyceps (Fr.) Link (Ascomycetes).
A review. International Journal of Medicinal Mushrooms, 10 (2008) 219–234.
7
02/04/2015
Cordyceps
Prix USA
75 000 $ le kg
Marché de Cordyceps
Site de production en
Malaisie de la variété CS-4
http://www.timo.com.my/store/index.php?route=information/infocategory&path=4_5
Holliday J et al. Medicinal value of the caterpillar fungi species of the genus Cordyceps (Fr.) Link (Ascomycetes).
A review. International Journal of Medicinal Mushrooms, 10 (2008) 219–234.
C2) Cordyceps : composition/activités
Nucléosides : cordycepin (3′-déoxyadénosine)
=> antitumoral, antiviral
2′-déoxyadénosine, uridine, adénosine,
2′3′-didéoxyadénosine, hydroxyethyladénosine,
guanidine, déoxyguanidine
Acide cordycepique [d-mannitol] (7–29%)
=> régulation glycémie
Protéines, peptides, acides aminés:
en particulier des dipeptides peu communs
Polysaccharides (3–8 %) : β-glucanes
Didanosine : antirétroviral
(inhibiteur nucléosidique
de la transcriptase inverse)
Yue K. et al. The genus Cordyceps: a chemical and pharmacological review. Journal of Pharmacy and
Pharmacology 65 (2013) 474–493
8
02/04/2015
Cordyceps
Effets secondaires : bouche sèche, nausées, diarrhées, douleurs
d’estomac. Réaction allergique
Choi et al. (2010) Five cases of food allergy to vegetable worm (Cordyceps sinensis) showing cross-reactivity
with silkworm pupae. Allergy 65: 1196-1197.
Précautions d’emploi-interactions :
Déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante
Précautions d’emploi des β-glucanes :
-hypoglycémiant,
-hypocholestérolémiant,
-hypotenseur,
-antiagrégant plaquettaire, anticoagulant
-Maladies auto-immunes, ulcères gastro-duodénaux
-Risque allergique
Antirétroviraux : analogues donc augmentation de l’activité et des EI
Shiitake = Lentinula edodes
Shiitake au Japon
Xiang gu en Chine
en Extrême Orient, sur le bois de divers feuillus
9
02/04/2015
Shiitake = Lentinula edodes
Cultivé dès le XIème siècle en forêt au japon sur des billots de bois dur
Maintenant sur des buches artificielles ou en pots
http://foto-naturahuesca.blogspot.fr/2009/02/lentinusedodes-lentinus-edodes.html
http://foto-naturahuesca.blogspot.fr/2009/02/lentinusedodes-lentinus-edodes.html
http://setas.org/setas-2/comestibles/shiitake-lentinus-edodes/
http://setas.org/setas-2/comestibles/shiitake-lentinus-edodes/
Shiitake = Lentinula edodes
éritadénine
=> action hypocholestérolémiante
éritadénine
Polysaccharides notamment lentinane (β-glucanes)
Lentinex ® : à base d’extrait de
L.edodes obtenu par fermentation.
-Composition :
eau 98 %, extrait sec 2 % (dont
lentinane 4%, glucose 66% et
protéines, acides aminés 30%
- Posologie : 2,5 mL/jour soit 1 mg de
lentinane/jour
« Allégations santé interdites »(EFSA)
Contribue à maintenir les défenses
immunitaires naturelles
European Food Safety Authority (EFSA). Scientific Opinion on the safety of “Lentinus
edodes extract” (Lentinex®) as a Novel Food ingredient. EFSA Journal 2010; 8(7):1685
10
02/04/2015
Shiitake = Lentinula edodes
Effets secondaires : problèmes gastro-intestinaux, dermatose = Shiitake
dermatitis = flagellate erythema
• Boels D. et al. (2014) Shiitake dermatitis recorded by French Poison Control Centers – new case series with clinical
observations. Clinical Toxicology 52: 625-628.
2000-2013 : 15 cas en France (9 en 2012-2013),
délai d’apparition : 12h-5 jours
Précautions d’emploi-interactions :
Déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante
Précautions d’emploi des β-glucanes
Inhibiteur du cytochrome p450 1A2 => potentialisation
concentrations plasmatiques de certains médicaments:
des
antidépresseurs imipraminiques (clomipramine amitriptyline), caféine, théophylline, lidocaïne,
naproxène, neuroleptiques (chlorpromazine, clozapine, halopéridol, olanzapine), oestrogènes,
propranolol, terbinafine, vérapamil, warfarine…
Lentinan fromshiitake mushroom(Lentinus edodes) suppresses expression of cytochrome P450 1A subfamily in the mouse liver.
Okamoto T. et al. (2004) BioFactors 21 (2004) 407–409.
Maitake = Grifola frondosa
En japonais Maitake
= champignon-danse
Dancing mushroom
Polypore en touffe
Poule de bois
vertus exceptionnelles et notamment prolonger la vie.
à l’état sauvage en Asie, en Europe, et dans l’Est de l’Amérique du Nord.
11
02/04/2015
Maitake = Grifola frondosa
http://www.mitoku.com/products/maitake/cultivation.html
1ères cultures en 1981
Egalement fermentations submergées
Maitake = Grifola frondosa : composition/activités
Polysaccharides dont des β-glucanes
- Grifolan
- MD-fraction
- GFPBW1
Effets secondaires :
aucun décrit à ce jour
« Allégations santé interdites»(EFSA)
Contribuer à maintenir les défenses
immunitaires naturelles
Aider à maîtriser la glycémie
Précautions d’emploi :
Déconseillé chez la femme
enceinte ou allaitante
Précautions d’emploi
des β-glucanes
Fang J. et al. Structure of a β-glucan from Grifola frondosa and its antitumor effect by activating Dectin-1/Syk/
NF-κB signaling. Glycoconj J (2012) 29:365–377
12
02/04/2015
Reishi = Ganoderma lucidum
Ganoderme luisant
Reishi au Japon : « particules d’esprit »
LingZhi” en Chine : « herbe de la puissance spirituelle »
Champignon de l’immortalité
Reishi = Ganoderma lucidum
3-5 mois pour obtenir un
sporocarpe
Wagner R. et al. Current Techniques for the Cultivation of
Ganoderma lucidum for the Production of Biomass, Ganoderic
Acid and Polysaccharides. Food Technol. Biotechnol. 41 (2003)
371–382.
http://english.people.com.cn/200608/01/eng20060801_288902.html
13
02/04/2015
Reishi = Ganoderma lucidum : composition/activités
Polysaccharides dont β-glucanes
Alcaloïdes
Triterpènes : une centaine de composés
- acides ganodériques (COOH en C26)
- garnoderma alcools (OH en C26)
=> Anti-agrégant plaquettaire
=> Antioxydant
=> Hépatoprotection
=> Hypocholestérolémiant
=> Antiviral (HIV-1, HSV)
=> Antitumoral : induction de
l’apoptose, inhibition de la prolifération
cellulaire
Patterson RRM. Ganoderma – A therapeutic fungal biofactory. Phytochemistry 67 (2006) 1985–2001
C4) Reishi = Ganoderma lucidum : EI et précautions
Effets secondaires : Sécheresse de la bouche, de la gorge, des voies nasales,
démangeaisons, diarrhées, épistaxis.
Précautions d’emploi-interactions :
Déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante
Précautions d’emploi des polysaccharides :
-hypoglycémiant,
-hypocholestérolémiant,
-hypotenseur,
-antiagrégant plaquettaire, anticoagulant
- Maladies auto-immunes, ulcères gastro-duodénaux
- Risque allergique
« Allégations santé interdites »(EFSA)
Stimuler le corps en phase d’épuisement
14
02/04/2015
Hericium erinaceum
Hydne hérisson
Lion's mane : crinière de lion
Yamabushitake (Japon)
Houtou (Chine)
Hericium erinaceum
Héteropolysaccharides, β-glucanes
Erinacines A–K => augmentent expression de NGF
(Nerve Growth Factor)
Hericenones A–H => augmentent expression de NGF
Mori K. et al. Nerve growth factor-inducing activity of Hericium erinaceus in 1321N1 human astrocytoma cells.
Biological & Pharmaceutical Bulletin 31 (2008) 1727-1732.
Kawagishi H. et al. Erinacines E, F, and G, Stimulators of Nerve Growth Factor (NGF).Synthesis, from the Mycelia
of Hericium erinaceum. Tetrahedron Letters 37(1996) 7399-7402.
Kawagishi et al. Chromans, hericenone-F, hericenone-G and hericenone-H from the mushroom Hericum
erinaceum. Phytochemistry 32 (1993) 175-178.
15
02/04/2015
Monascus purpureus = levure de riz rouge
= riz fermenté par la levure Monascus purpureus
Utilisée depuis 800 av JC
en Chine
Monascus purpureus = levure de riz rouge
Il existe 14 monacolines différentes
présentes dans Monascus purpureus
Monacoline K
Monacoline J
Monacoline L
Monacoline K=lovastatine
=> hypocholestérolémiant par inhibition de
l'hydroxyméthylglutaryl CoA reductase
Chairote E. The presence and the content of Monacolins in Red Yeast rice prepared from Thai glutinous rice.
World J Microbiol Biotechnol 24 (2008) 3039–3047..
16
02/04/2015
Monascus purpureus = levure de riz rouge
Depuis mise en place du système de Nutrivigilance (2010-2013),
25 signalements dont :
- des atteintes musculaires (myalgies souvent violentes) ;
- trois atteintes hépatiques associées ou non à une atteinte musculaire.
Monascus purpureus = levure de riz rouge
L’ANSES recommande aux consommateurs :
de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé avant de consommer
des compléments alimentaires à base de « levure de riz rouge »
un suivi médical incluant un bilan hépatique préalable à la consommation de
ces produits et une surveillance de la toxicité hépatique et musculaire liée aux
statines ;
de ne pas consommer ces compléments alimentaires s’ils appartiennent
aux catégories suivantes :
- les femmes enceintes ou allaitantes ;
- les enfants et adolescents ;
- les sujets âgés de plus de 70 ans ;
- les personnes atteintes de pathologies prédisposantes telle qu’une
insuffisance rénale, une pathologie musculaire ou une hypothyroïdie non traitée ou
souffrant d’atteinte hépatique évolutive ;
- les forts consommateurs de pamplemousse (jus ou fruit) ou d’alcool ;
de s’abstenir de consommer ces compléments alimentaires s’ils sont traités avec
des médicaments hypocholestérolémiants à base de statine ou s’ils ont dû
arrêter ces médicaments suite à l’apparition d’effets indésirables, sauf avis médical
spécifique.
17
02/04/2015
Monascus purpureus = levure de riz rouge
L’ANSES
- considère que le statut de ces produits doit être clarifié au niveau européen et
que leur circuit de commercialisation doit permettre de garantir le respect de ces
recommandations.
L’ANSES rappelle que l’hypercholestérolémie n’est pas une maladie
mais un facteur augmentant le risque de survenue de maladie
cardio-vasculaire et que le « maintien d’une cholestérolémie
normale » revendiqué par les produits à base de « levure de riz
rouge » passe avant tout par un régime diététique adapté et la
pratique d’exercices physiques réguliers.
Cordyceps
Xiao Y. et al. 2004. Randomized Double-blind Placebo-controlled Clinical Trial and Assessment of
fermentation Product of Cordyceps sinensis (Cs-4) in enhancing aerobic capacity and respiratory function of
the Healthy Elderly Volunteers. CJIM 10, 187-192.
37 personnes (18 + 19)
Shiitake
Gaullier J.M. et al. 2011. Supplementation with a Soluble Beta-Glucan Exported from Shiitake Medicinal
Mushroom, Lentinus edodes (Berk.) Singer Mycelium: a Crossover, Placebo-Controlled Study in Healthy
Elderly. International Journal of Medicinal Mushrooms 13(4), 319-326.
41 personnes (22+20)
Reishi
Adotey G. et al. 2011. Effect of Immunomodulating and Antiviral Agent of Medicinal Mushrooms (Immune
Assist 24/7TM) on CD4+ T-Lymphocyte Counts of HIV-Infected Patients. International Journal of Medicinal
Mushrooms 13(2), 109–113.
8 HIV-infected patients
Hydne hérisson
Mori et al. 2009. Improving Effects of the Mushroom Yamabushitake (Hericium erinaceus) on Mild Cognitive
Impairment: A Double-blind Placebo-controlled Clinical Trial. Phytotherapy Research 23, 367–372.
30 patients (15+15)
Levure de riz rouge
Lu Z. et al. 2008. Effect of Xuezhikang, an Extract From Red Yeast Chinese Rice, on Coronary Events in a
Chinese Population With Previous Myocardial Infarction. American Journal of Cardiology 101(12), 16891693.
Etude faite sur 5000 patients
18
02/04/2015
Conclusions
Statut particulier des
compléments alimentaires
Limites
Médicaments
CA
Champignons : Forte chémodiversité
+
Activités biologiques intéressantes
=> bénéfices
Dispositifs médicaux
Cocktail de molécules bioactives => précautions d’emploi
Activités/molécules peu connues
=►importance de la recherche sur la chimie/activités
des champignons
=► importance d’études cliniques
=► importance du système de nutrivigilance
http://blog.kitchendiet.fr/2012/01/evaluer-complement-alimentaire/
Merci de votre attention
19