tract cts exp - Cheminots CGT Marseille

FEDERATION NATIONALE DES CHEMINOTS SECTEUR FEDERAL DES CHEMINOTS – REGION PACA
CTS EXPLOITATION
Marseille, le 08 avril 2015
LA CGT FAIT RECULER LA DIRECTION
La
réforme
et
les
réorganisations
associées
(Excellence 2020 et Réseau
2020), visent uniquement à la
contention de la dette, à
l'ouverture à la concurrence
avec
des
conséquences
préjudiciables sur la qualité et
la sécurité du service, l'emploi,
l'évolution des métiers, les
conditions de vie et de travail
pour l’ensemble des cheminots.
Les attaques frontales de la
Direction dans les EEV, en sont
là pour preuves.
Dans ce contexte, en région
PACA, par deux fois la CGT a
fait reculer la Direction :
A Draguignan par le maintien
de la boutique,
Sur
la
ligne
SorguesCarpentras avec le dossier des
Equipes Mobiles de Ligne.
Cela doit nous pousser à
amplifier la mobilisation pour
faire
avancer
nos
revendications.
Concernant la mise en place à marche forcée de l'Equipe
Mobile de Ligne Carpentras, le secrétaire du CHSCT (CGT) de
l’UO TER Ouest Provence à refusé de signer l’ODJ provoqué
par la Direction sur le sujet. Laquelle prévoyait qui plus est
que le projet serait soumis à information.
Dans un 2ème temps, la Direction après concertation avec la
Région est revenue vers le secrétaire du CHSCT, pour signifier
qu'elle présenterait le projet en consultation.
Après un nouveau refus de sa part, motivé par le fait que le
projet de mise en place des EML TER n'avait été, ni présenté
ni négocié en National, et que de ce fait nous n'avions aucun
document de travail (VO etc...) sur lesquels nous baser, il ne
restait plus à la Direction, qu'à l’assigner personnellement,
en référé au TGI, en tant que secrétaire du CHSCT.
Les réelles intentions de la Direction étaient de passer en
force pour, à terme, faire voler en éclat l'emploi (ASCT avec
l'EAS, Vente, Escale au moyen de l'évolution des métiers).
Ce mercredi matin, sans qu'il s'agisse d'un poisson d'Avril, la
Direction annonce, qu'elle recule sur son projet de mise en
place de l'EML Carpentras.
Par ailleurs, la résistance contre la mise en place des EML
s'organise. A Dijon, la Direction a, là encore, reculé après une
demande d'expertise votée par le CHSCT.
Finalement, le secrétaire du CHSCT (CGT) et la Direction, se
sont accordés sur la mise en place d'une simple équipe LAF
du même type que celles en place à Avignon Centre, Arles,
Miramas... il y a 4 emplois de créer ! Cette équipe pourra se
déplacer sur la ligne de Carpentras et alentours en cas de
sujétion particulières mais n'aura pas de missions à bord
des trains ni de vente dans les points d'arrêts.
Pour autant ne soyons pas dupes : Si la Direction, boostée par le vote de la loi portant sur la réforme du
ferroviaire, a décidé d'accélérer sa transformation de l'Entreprise au détriment des cheminots (8000
suppressions d'emplois à venir sur SNCF Mobilités selon le rapport d'expertise SECAFI) et des usagers,
elle va continuer ça et là à vouloir imposer les EML et à transformer les équipes LAF existantes en EML.
C’EST POURQUOI, PARTOUT OU LA DIRECTION TENTE DE FAIRE PASSER EN FORCE
SES PROJETS, IL FAUT UNE REACTION DE L’ENSEMBLE DES STRUCTURES DE LA
CGT QUI PERMETTRA DE FAIRE GRANDIR LE RAPPORT DE FORCE
ET IMPOSER NOS REVENDICATIONS !!
19, rue Bénédit - 13001 Marseille
Sncf tél 522 771 télécopie 521 884 • PTT tél. 04 95 04 27 71
Télécopie. 04 95 04 18 84
Courriel : cgtcheminots.paca@wanadoo.fr
N° SIREN : 337 901 466 00033