À lire... - Les amis de zakros

Solidarité
France
Grèce pour
la santé
avril 2015
Appel du collectif
Le 25 janvier 2015, le peuple grec a marqué sa volonté d’en finir avec les politiques
d’austérité imposées depuis plusieurs années par la Troïka (Banque Centrale Européenne, Fonds Monétaire International et Commission Européenne). Ces programmes
d’austérité ont eu des conséquences sociales dramatiques. Le secteur de la santé et de
l’accès aux soins a été particulièrement attaqué avec la fermeture de nombreuses structures de soins, les licenciements massifs de personnels de santé et la baisse drastique de
la prise en charge des soins, excluant ainsi 35 % de la population de ce droit fondamental.
Face à cette crise humanitaire, et grâce à l’implication active de la population, des usagers
et des professionnels bénévoles, une forme de résistance originale s’est organisée avec
l’émergence de dispensaires autogérés dans les villes et les quartiers. Cette organisation alternative, outil de lutte contre les politiques de régression sociale, a fait écho en Europe.
Une solidarité internationale s’est organisée pour la survie et le développement des dispensaires. En France, depuis deux ans, le collectif Solidarité France Grèce pour la Santé soutient
financièrement et matériellement leurs activités.
Certes, les élections de janvier 2015 en Grèce ouvrent des perspectives. Pour autant, la reconstruction espérée du système de santé public grec ne se fera pas du jour au lendemain.
Elle nécessitera des délais insoutenables pour les malades et les plus démunis. Pendant
cette période transitoire, les dispensaires sociaux solidaires continueront d’œuvrer en faveur
de ces populations. C’est la raison pour laquelle, plus que jamais, le collectif France Grèce
pour la Santé appelle à une solidarité immédiate et concrète, avec une multiplication
d’initiatives concourant à les soutenir politiquement, matériellement et financièrement.
La résistance du peuple grec est une force motrice qui sert de référence aux autres peuples
d’Europe. C’est pourquoi le nouveau gouvernement grec voit se dresser contre lui tous ceux
qui veulent imposer la poursuite des politiques d’austérité. La propagande médiatique est
un vecteur de cette politique dont nous ne sommes pas dupes. Afin de déconstruire ce discours et consolider notre solidarité aux peuples en lutte nous devons organiser nos propres
canaux d’information, nos propres réseaux.
Fort de ce constat, le collectif France Grèce pour la Santé, grâce aux partenariats qu’il
a pu construire à travers ses deux années d’actions, organise l’envoi d’une délégation
en Grèce. Cette délégation française, large et unitaire, composée d’acteurs syndicaux, associatifs, politiques du secteur de la santé, ira visiter des hôpitaux, des dispensaires, des
équipes syndicales et des responsables institutionnels grecs. Créer de nouveaux liens, recenser les besoins et réfléchir avec les partenaires grecs est un travail complémentaire à
celui que nous avons initié avec les dispensaires, une forme de mobilisation sociale en solidarité et pour le respect du choix démocratique du peuple grec.
Nous aspirons à une Grèce et à une Europe sociales, démocratiques et délivrées des
plans austéritaires, où tous et toutes ont un accès égal à la santé, à l’emploi décent, à
l'éducation, à la dignité. Nous nous inscrirons dans toutes les initiatives porteuses
d’une telle ambition et nous comptons sur votre soutien.
Pour toute information concernant le collectif :
http://solidaritefrancogrecque.wordpress.com/
Pour nous contacter :
france.grece.solidarite.sante@gmail.com
Pour des dons :
no de compte : CCP 27 964 96 A 020
ou chèques à l’ordre du « Convoi Syndical »
à adresser à Convoi Syndical, 25, rue des Envierges, 75020, Paris