Télécharger le journal

informations
p
m
o
e
r
d
n
re
le
b
ge t
ud
C
Bulletin municipal • N° 255 • Mars - Avril 2015
municipal
Dossier
p.9
www.ville-limay.fr
M A I R E
Edito
Mme BOURÉ
1re Adjointe au Maire
Projet Educatif Local,
Coopération Décentralisée.
Permanence :
Lundi de 14h30 à 17h
Sur rendez-vous au
01.34.97.27.13
M. NEDJAR
Adjoint au Maire
Aménagement du Territoire,
Patrimoine Bâti,
Gestion des Risques.
Permanence :
Samedi de 10h à 12h
Sur rendez-vous.
L E S
A D J O I N T S
A U
Mme SAINT AMAUX
Adjointe au Maire
Culture.
Permanence :
Mercredi ou Vendredi de
14h30 à 16h Sur rendez-vous.
M. Mpunga
Adjoint au Maire
Cadre de Vie (espaces publics),
Tranquillité Publique.
Permanence :
Mercredi de 14h30 à 16h
Sur rendez-vous.
Mme COUTURIER
Adjointe au Maire
Accessibilité.
Sur rendez-vous.
M. BOUTRY
Adjoint au Maire
Vie Associative.
Permanence :
Lundi de 13h30 à 16h
Sur rendez-vous.
Sommaire du n° 255
Limay Bouge
4
Dossier12
Portrait17
Commerce18
Entreprise Commune
21
Agenda22
Culture24
Jeunesse26
Vie associative
29
À votre service
32
État civil
34
Libre expression
35
Conseillers municipaux délégués
Mme MACKOWIAK
Mme DANGERVILLE
Action sociale
et affaires générales.
Permanence :
Vendredi de 10h à 12h
Sur rendez-vous.
Animations festives
et vie des quartiers.
Permanence :
Mardi de 14h à 16h30
Sur rendez-vous.
M. BOURÉ
Mme BOCK
Adjointe au Maire
Petite enfance, Restauration.
Permanence :
Mercredi de 14h à 16h30
Sur rendez-vous.
M. MAILLARD
Adjoint au Maire
Scolaire, Périscolaire,
Education populaire,
Politique de la Ville.
Permanence :
Mardi de 9h à 11h
Sur rendez-vous.
M. ROUZIÈRE
Adjoint au Maire
Finances, Enfance Jeunesse et
Insertion
Permanence :
Samedi de 10h à 12h
Sur rendez-vous.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Logement.
Permanence :
Vendredi de 14h à 16h30
Sur rendez-vous.
Transports et déplacements,
systèmes d’information
et de communication
Permanence :
Samedi de 10h à 12h
Sur rendez-vous.
M. PROD’HOMME
M. JUMEL
Sports.
Permanence :
Vendredi de 14h à 16h30
Sur rendez-vous.
Commerce et Artisanat.
Permanence :
Mardi de 9h30 à 12h
Sur rendez-vous.
Mme MARTINEZ
Limay informations – Bulletin Municipal Officiel (BMO).
Hôtel de Ville – 5, avenue du Président Wilson 78520 Limay.
Directeur de la publication : Eric Roulot.
Conseiller Municipal délégué à la communication : Denis Bouré.
Directeur de la Communication : David Reinhardt.
Rédaction : David Reinhardt. Photos : Nathalie Godart.
Tél. : 01.34.97.27.27 – [email protected]
Maquette :
5 rue Édouard Branly – 78520 Limay.
Tél. : 01.34.97.50.90 – [email protected]
Impression : Imprimerie LNI (Gennevilliers). Tirage : 8500 exemplaires.
2
Edito
L
imay voit grand pour
l’avenir de ses habitants.
C’est cette priorité qui a
animé les élus lors du vote du
budget 2015 en Conseil municipal le 9 avril dernier.
Dans le contexte économique,
social et politique dans lequel
nous sommes, où le chômage
et la précarité augmentent, où
les droits sociaux reculent, où
une défiance des instances politiques s’installe dans notre pays
- il n’y a qu’à regarder les taux
d’abstentions sans cesse croissants après chaque élection - et
où il y a une perte d’espoir en
un avenir meilleur, il nous paraît
indispensable de ne pas renoncer à nos projets pour la ville de
Limay et ses habitants.
Le programme, sur lequel nous
avons été élus l’année dernière,
est un programme ambitieux
pour l’avenir de notre ville et
pour les générations futures.
Un programme qui place l’humain au cœur des priorités, qui
prend en compte les besoins et
attentes du plus grand nombre
d’entre vous.
Un budget 2015
pour ne pas
renoncer à
nos projets !
« Investir
pour
l’avenir »
Vous le savez, les communes
ont de plus en plus de mal à
présenter un budget en équilibre. Les nouvelles baisses des
dotations de l’État - 11 milliards d’euros par an jusqu’en
2017 soit 28 milliards d’euros
sur 3 ans - entraînent un véritable frein à l’action publique.
Certaines communes font le
choix de revoir leurs projets à
la baisse, réduisant les investissements, les subventions aux
associations et les services à la
population.
À Limay, nous avons fait le choix
d’actionner tous les leviers dont
nous disposons, pour respecter nos engagements, notamment en effectuant un nouvel effort de réduction de nos
dépenses de fonctionnements.
Mais aussi réajuster la fiscalité,
afin d’investir pour l’avenir et
3
améliorer les conditions de vie
sur Limay. En somme, ne pas
renoncer à nos projets, c’est
œuvrer pour le maintien et le
développement des services
publics locaux et nationaux,
qui améliorent le quotidien de
tous et garantissent l’égalité.
Ne pas renoncer c’est favoriser
le développement économique
sur notre bassin de vie, c’est
continuer d’investir dans de
nouveaux équipements municipaux, comme le nouveau
groupe scolaire Maurice Quettier, utiles pour l’avenir mais
également créateurs d’emplois.
Ne pas renoncer c’est créer des
lieux d’échanges, de rencontre,
de débats avec les Limayennes
et Limayens pour renforcer
vos moyens d’intervention sur
votre ville et pour renforcer la
solidarité.
Ne pas renoncer, c’est montrer
qu’une alternative aux politiques d’austérité est possible
et réalisable.
Votre Maire
Éric Roulot
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Limay Bouge
Transfert du centre de tri postal :
Le collectif fait de la résistance
Près d’une centaine de Limayens se sont rassemblés devant la Poste pour réclamer
le maintien du centre de tri.
«O
n veut conserver toutes les
fonctions de la Poste qui
compte beaucoup sur le
canton, pour les gens des villages et même
ceux de Mantes qui y viennent car c’est plus
facile de se garer » soutient Joël Jegouzo,
animateur du collectif de défense de la
Poste. Près de 2000 signatures ont été recueillies sur la pétition mise à disposition
des Limayens à cet effet. Selon le Maire de
Limay, cette mobilisation s’explique par
« la désertification du service public sur la
rive droite où les habitants ne sont pas des
citoyens de seconde zone ».
Après plusieurs tentatives infructueuses, une
délégation du collectif a
été reçue par la direction
de la Poste, durant près
d’une heure. Si les choses n’évoluent pas
d’ici-là, une nouvelle manifestation est
prévue mais cette fois-ci devant la souspréfecture. La pétition est disponible en
mairie
Les 70 ans du secours populaire à Limay
L’anniversaire de l’association a été
célébré le 14 mars par une soirée festive.
L’
anniversaire de l’association a été célébré le 14 mars,
à la salle municipale, au travers d'une soirée festive.
Ils étaient environ 120 à avoir répondu présents.
Une manière pour ces derniers de louer la mission du secours populaire qui tente vaille que vaille d’agir contre la
pauvreté et l'exclusion en France, et plus particulièrement
à Limay. Étaient présents à cette manifestation le Maire de
Limay, Éric Roulot et jacques Saint-Amaux, le conseiller général en exercice du canton et Julien Lauprêtre, président
national du secours populaire. La soirée fut agrémentée par
une tombola dans le cadre du Don’actions 2015, un repas
créole et un concert gospel.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
4
Limay Bouge
Le Banquet de printemps :
convivialité et partage
mars, à la
Dimanche 15 
salle municipale ce fut
l’heure des retrouvailles,
mais aussi celle du partage.
Invités par la municipalité,
306 seniors (âgés de 70 ans
et plus) se sont retrouvés
autour d’un repas.
La suite de l’après-midi
a été animée par un
orchestre, et de nombreux
convives se sont retrouvés
sur la piste de danse.
Le comité des fêtes a un nouveau bureau
L’association limayenne a tenu son assemblée générale le 13 février dernier.
F
êtes de Limay, Foire à tout, marché
de Noël… Ces différentes manifestations très appréciées des Limayens
sont toutes organisées par le comité des
fêtes. La structure qui a renouvelé son exécutif après le départ en 2014 de son ancien
président, Jean-Luc Maisonneuve, a tenu
son assemblée générale le 13 février.
Un nouveau bureau a donc été élu et se compose comme suit :
Présidente : Véronique Falcao
Présidents adjoints : Michèle Prieux et Joël Jegouzo
Trésorier : Martine Gradelet
Secrétaire : Marie Christine Paris
Secrétaire adjointe : Sandrine Fournier
Vérificateur aux comptes : Jean Claude Poessel, Michèle Prieux
5
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Limay Bouge
La nouvelle réserve : Une ouverture réussie
D
ès 10 h 00, les Limayens se sont
déplacés en nombre pour découvrir la nouvelle librairie indépendante qui s’est implanté en centre-ville,
avenue Foch. Des livres en rang d’oignons,
au travers d’étagères, un accueil d’information… La nouvelle réserve a séduit dès son
jour d’ouverture les Limayens. La librairie
qui est sise au 5 avenue du Maréchal Foch,
répond à une aspiration des populations
locales et plus globalement du Mantois
suite à la fermeture de la Réserve, le 19 octobre 2014.
« Nous voulons travailler avec la Nacelle, la
salle de spectacles d'Aubergenville, organiser
des activités scolaires, des séances de contes.
Les lecteurs pourront aussi nous donner des
critiques des ouvrages qu'ils ont lus. Nous
les relaierons », confiaient Jean-Christophe
Vizcaino, Hervé Renard et Claire Lancelle,
ex-employée de La Réserve dans les colonnes du journal « Le Parisien ». Tous trois
sont salariés associés au sein de la société
coopérative créée pour l'occasion.
Le 11 avril fut également pour nombreux
lecteurs de se faire dédicacer les ouvrages
par trois auteurs :
n Jean Pierre Ribat pour son 3e roman,
VITRIOL
n Phillipe Guillaume, co-scénariste des BD
« la Banque et Dantes »
n Jean Louis Gardette, auteur jeunesse qui
a publié « Socrate, cheval lumière »
Berges saines : une mobilisation citoyenne
L
e samedi 11 avril, sur invitation des
élus, une soixantaine de Limayens
ont nettoyé les berges de Seine. La
fraîcheur des températures matinales n’a
pas affaibli leurs ardeurs.
En tête de file de cette opération citoyenne
et écologique, plusieurs élus dont Éric
Roulot, Boniface Mpunga, Tristan Brams
et Jean Luc Maisonneuve…
Vêtus de gilets fluorescents à l’aide de
sac-poubelles et de pinces à déchets, les
Limayens qui se sont donné rendezvous au quai Albert 1er ont nettoyé
les berges de fond en comble.
Une mention particulière est portée aux jeunes qui se sont mobilisés
ainsi que les sapeurs-pompiers.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
6
Limay Bouge
« Pour plus de bus et plus
de qualité de service sur la
rive droite… »
Djamel Nedjar, le Président du STRDV, Syndicat de Transport de
la Rive Droite, qui comprend les communes de Limay, Issou et
Guitrancourt s’exprime sur le projet de restructuration de l’offre de
transport dont la mise en œuvre est prévue pour septembre 2016.
Pouvez-vous nous préciser
l’organisation des transports en Île-deFrance, et in fine à Limay ?
L’organisation des transports en Île-deFrance est une spécificité qui date du
décret du 14 novembre 1949.
L’autorité organisatrice des transports
en Île-de-France est le STIF (Syndicat des
Transports en Île-de-France).
À ce titre, cet établissement public administratif, basé à Paris :
n Crée les titres de transports et fixe les
tarifs
n Définit l’offre de transport et le niveau
de qualité de service
n Définit les grands travaux d’infrastructure visant à moderniser l’offre de transport
De ce fait, il est le maître d’ouvrage, le pilote et le principal financeur des différents
transporteurs situés sur le territoire d’Îlede-France.
Néanmoins, le STIF s’appuie localement
sur les collectivités qui ont pris la compétence Transport pour conventionner avec
eux et le transporteur afin de faire participer financièrement ces collectivités aux
charges d’exploitation du réseau de transport concerné, notamment pour les lignes
que le STIF estime être « secondaire ».
À Limay, la compétence transport a été
transférée au Syndicat de Transport
de la Rive Droite du Vexin, dont j’ai la
charge en tant qu’élu, et la participation
de la ville de Limay pour le réseau urbain s’élève à près de 700 000 € chaque
année. Le STRDV est juste financeur et
n’a pas autorité pour piloter le transporteur.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
« 
Les collectivités de deuxième couronne
comme Limay peu dense en habitation ont
un niveau d’offre et de service très faible à
un coût très important
»
 
Quelles sont les difficultés rencontrées
aujourd’hui par les usagers du réseau
de transport ?
Tout d’abord, il convient de noter que le
STIF intervient de manière très inégale sur
les différents territoires d’Île-de-France.
Malgré leur périmètre d’intervention très
vaste, il n’y a aucun système de péréquation des transports en Île-de-France
permettant d’assurer de la solidarité en
matière de transport entre les différentes
communes. Seuls les secteurs de forte
densité urbaine traversés par le réseau
de transport peuvent justifier d’un niveau
d’offre et de service très important et cela
sans que les collectivités ne participent
financièrement. De ce fait, les collectivités
situées en première couronne d’Ile-deFrance dispose d’un réseau de bus très
performant sans que cela ne leur coûte
alors que collectivités de deuxième couronne comme Limay peu dense en habitation ont un niveau d’offre et de service
très faible à un coût très important. Cela
est de nature à accentuer les inégalités
face au transport…
C’est aussi pour cette raison qu’il est important de bien valider votre ticket ou pass
navigo lors de votre montée dans le bus
8
afin que vous soyez bien comptabilisé lors
de votre passage. Ce sont ces statistiques
de montée/descente qui permettent au
STIF de mieux connaître l’occupation des
bus et lui permettent le cas échéant de
valider d’éventuelles propositions de développement d’offre de transport.
Globalement sur notre territoire, nous
sommes persuadés que notre offre de
transport est très inférieure à ce que nous
devrions avoir en matière de fréquence de
passage, d’amplitude horaire et de qualité
de service.
À cela s’ajoutent les éventuels retards vécus au quotidien par les usagers, auquel il
ne faut pas hésiter à nous solliciter afin que
nous puissions faire le lien avec le transporteur.
Comment améliorer les choses ? Et quel
est le projet porté par les élus de Limay
auprès du STIF ?
Partant de ce constat, nous avons entamé
depuis maintenant presque deux ans une
étude nous permettant de remettre au
niveau l’offre de transport sur la rive droite.
Cette étude a mis un peu plus de temps que
prévu du fait que nous n’étions pas d’accord
avec le projet initial de la CAMY qui souhaitait créer une rupture de charge entre les
Limay Bouge
« 
Notre offre de transport est très
inférieure à ce que nous devrions avoir en
matière de fréquence de passage 
»
 
deux ponts avec obligation de changement
de bus pour les Limayens qui souhaitait se
rendre à la gare de Mantes-la-Jolie. De plus,
la desserte Gare de Mantes-la-Jolie s’effectuait sur le Boulevard Maréchal Juin et non
directement sur le parvis Gare comme actuellement. Ce projet dégradait les conditions actuelles de notre réseau de transport
et c’était pour nous inacceptable.
n D’avoir une ligne locale L uniquement
sur le territoire de Limay qui aura une
fréquence toutes les 30 minutes en
heure de pointe comme en heure creuse
de 5 h 25 à 20 h 11.
n Le maintien de la ligne 12 celle de Fontenay St-Père vers la Gare de Mantesla-Jolie via la Gare de Limay à la même
fréquence.
De ce fait, nous avons retravaillé le projet
avec l’aide d’une étude contradictoire et
cela nous a permis d’aboutir à un projet
commun STRDV et CAMY qui nous permettra :
n D’avoir deux lignes structurantes fortes
sur le territoire de Limay pour rejoindre
la Gare de Mantes-la-Jolie avec une
fréquence de 15 minutes en heure de
pointe et 30 minutes en heures creuses.
Une amplitude horaire plus importante,
dernier bus à minuit pour la ligne A et
à 22 heures pour la ligne B. Enfin, des
bus le dimanche toutes les heures pour
la ligne A. Des bus articulés sont prévus
sur ces deux lignes pour davantage de
places et de confort pour les usagers.
Ce projet constitue une offre supplémentaire sur le territoire de Limay de plus de
80 % de kilomètres commerciaux parcourus, et nous permettra d’avoir enfin
un réseau de transport urbain digne de
ce nom.
« 
Avons-nous une chance de voir aboutir
ce projet ?
Ce projet commun a été présenté et déposé au STIF avec les transporteurs au mois
de janvier 2015, et il est actuellement en
cours d’étude par les services du STIF pour
un passage en commission du STIF en juillet 2015 voir au plus tard en octobre 2015.
L’augmentation très importante des kilomètres parcourus sur Limay nécessitera
l’acquisition de plusieurs bus supplémentaires par notre transporteur, et le STIF souhaite que ces bus soient hybrides.
Du fait du délai de commande de près de
9 mois pour de tels bus, la mise en œuvre
effective de ce projet de restructuration de
ligne est prévue en septembre 2016.
Le projet global sur les territoires de Limay
et CAMY constitue une dépense supplémentaire de plus de 2 millions d’euros,
dont le principal financeur sera le STIF,
puis la CAMY et enfin la ville à travers le
Rejoindre la Gare de Mantes-la-Jolie
avec une fréquence de 15 minutes
en heure de pointe et 30 minutes
en heures creuses  
»
 
9
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Limay Bouge
STRDV. De ce fait, beaucoup de réticences
subsistent et nous sommes au quotidien
amenés à justifier le bien fondé de nos demandes concernant ce projet de remise à
niveau de l’offre de transport.
Néanmoins, nous sommes confiants
puisque lorsque nous avions défendu
notre projet auprès du STIF, nous avions
reçu un accueil plutôt favorable de leur
part, mais nous ne sommes pas à l’abri
d’un revirement de situation du fait que
les différents territoires en Île-de-France
sont en concurrence pour l’octroi d’offre
supplémentaire auprès du STIF pour leur
territoire.
Quel est l’impact de la future supra
intercommunalité, qui sera créé au
1 janvier 2016 sur la question des
transports et sur notre projet ?
Il est vrai que cette futur supra- intercommunalité de plus de 400 000 habitants
prendra probablement la compétence
Transport à compter du 1er janvier 2016.
C’est pour cette raison que tant que les
élus locaux avaient encore cette responsabilité, nous souhaitions déposer le dossier
au plus tôt afin d’obtenir l’accord du STIF
dès 2015. Cette future intercommunalité
aura simplement la charge d’assurer la
mise en œuvre de cette nouvelle offre de
service par les transporteurs.
Je dois vous dire que nous nous battrons
jusqu’au bout soit en tant qu’élus communaux ou intercommunaux pour que le projet puisse enfin permettre aux usagers de
bénéficier d’un réseau de bus performant
à la hauteur de nos besoins.
Une réunion publique sur le projet de
restructuration du réseau de transports urbains
sur la rive droite est prévue le samedi 6 juin
à 10 h 30 en salle municipale
Erratum : Contrairement à ce qui a été écrit dans le numéro 254 du bulletin municipal, Maurice Quettier ne faisait pas partie de la liste
intitulée « Le renouveau municipal » en 1959 et est devenu élu limayen bien après en 1965 sur la liste conduite par Edouard Fosse.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
10
Dossier
Comprendre
Le budget municipal
Le 9 avril, le conseil municipal de la ville de Limay a voté le budget primitif 2015,
il s'élève à 31 millions d'euros et est réparti en deux sections, 25 millions pour le
fonctionnement et 6 millions pour l'investissement.
Qu’est-ce que le budget
municipal ?
L
e budget est l’exercice juridique qui
prévoit et autorise les dépenses et
les recettes de la commune pour
une année civile. Il est divisé en deux parties : une section de fonctionnement et
une section d’investissement.
Comment est-il préparé ?
le Maire, en collaboration avec l’Adjoint au
Maire en charge des finances, Julien ROUZIERE, les élus de secteurs, les services et
la direction financière de la collectivité ont
minutieusement préparé le budget 2015.
Les grandes orientations de ce budget
2015 se définissent comme suit : le respect
des engagements du programme municipal, des efforts sur les dépenses générales
de fonctionnement et la recherche de
recettes supplémentaires.
Qui contrôle l’exécution
budgétaire ?
Comment s’effectuent les
dépenses et l’entrée des
recettes ?
En sa qualité d’ordonnateur, le Maire
autorise l’exécution des dépenses et des
recettes. Dans le jargon administratif,
les ordres de dépenses sont appelés des
mandats et les recettes sont appelées
titres exécutoires de recettes. Ils sont établis par les services de la Direction financière. Cependant, c’est le trésor public qui
en assure le paiement ou l’encaissement
et qui se charge des poursuites en cas de
non-recouvrement.
Quelles sont les recettes
de la commune ?
Elles sont de quatre ordres : les impôts locaux, les dotations de l’État, les emprunts
et les produits liés aux services municipaux
offerts :
nLes impôts locaux participent au bon fonctionnement et à l’entretien des services
offerts à la population : crèches, écoles
maternelles et élémentaires, centre de
loisirs, Espace Jeunes, gymnases, terrains
de sports, médiathèque, école de musique
et de danse, restauration scolaire, séjours
d’été, sorties familiales…
Ils sont constitués de la taxe d’habitation, de la taxe foncière sur le bâti, de
la taxe foncière sur le non bâti et de la
Cotisation Foncière des Entreprises. Les
taux sont votés par le conseil municipal.
nLes dotations de l’État sont versées à
chaque commune en fonction de différents critères. Ils comprennent les
dotations et subventions de fonction-
Les impôts locaux participent au bon fonctionnement
des services publics comme la restauration scolaire.
L’État exerce un contrôle sur les dépenses
et les recettes, contrôle effectué par le Trésor public sis 40, rue Adrien Roëlandt, le
préfet des Yvelines et la chambre régionale
des comptes.
Ces contrôles ne portent que sur la légalité et la régularité des dépenses et des
recettes et non sur leur opportunité. Ces
dispositifs concourent à la bonne utilisation des deniers publics.
La Cotisation Foncière des Entreprises
se substitue à la taxe professionnelle.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
12
nement, les dotations et subventions
d’investissements, les compensations
d’exonérations et de dégrèvements
législatifs et des réformes fiscales.
nLes collectivités locales peuvent recourir à l’emprunt uniquement pour financer leurs dépenses d’investissement.
nLes produits liés aux services municipaux : participation à la restauration scolaire, au centre de loisirs, aux crèches…
Dossier
Comprendre
Les impôts locaux
Un vade-mecum pour mieux comprendre les impôts communaux.
La taxe d’habitation
L
a taxe d'habitation est établie annuellement, en fonction de votre
situation au 1er janvier de l'année
d'imposition.
Son montant correspond à :
la valeur locative de votre logement X taux
voté par la commune.
Exemple : votre maison a une valeur locative de 4 000 € et le taux en vigueur est de
18 %, votre taxe d’habitation sera égale à :
4 000 € X 18 % = 720 € pour l’année.
Dans certains cas, en fonction de votre
situation personnelle ou des locaux, vous
pouvez bénéficier d'une exonération, d’un
dégrèvement ou d’un plafonnement de
cette taxe.
La taxe foncière sur le bâti
Cet impôt s’adresse aux propriétaires
de logements.
Son montant correspond, comme pour la
taxe d’habitation, à la valeur locative de
votre logement X taux voté par la Commune. Cependant, la valeur locative prise
en compte pour le calcul correspond à la
moitié de celle retenue pour la taxe d’habitation.
Dans notre exemple ci-dessus, la valeur
locative prise en compte sera de 2 000 €
et si le taux voté pour l’année est de 20 %,
le montant de votre taxe sera de 2 000 X
20 % = 400 €.
Les personnes âgées ou en situation de
handicap, de condition modeste, peuvent
aussi bénéficier de réductions de la taxe
foncière sur les propriétés bâties pour leur
habitation principale.
Le trésor public contrôle
l’exécution budgétaire.
La taxe foncière sur le non bâti
Les propriétés non bâties de toute
nature situées sur le territoire d’une
ville sont imposables.
Cette taxe concerne les terrains, quelle
que soit leur nature, y compris ceux
occupés par des chemins de fer, des
carrières, des mines et tourbières, des
étangs, des salines et marais salants, des
serres affectées à une exploitation agricole…
Des dégrèvements peuvent également
être accordés aux jeunes agriculteurs en
raison de dommages subis sur certaines
parcelles.
Les taux sur Limay
Taux moyens nationaux
Taxe d’habitation
18,84 %
23,95 %
Taxe Foncier Bâti
13,42 %
20,20 %
Taxe Foncier Non Bâti
56,24 %
48,53 %
C.F.E.
25,23 %
25,76 %
13
La cotisation foncière des
entreprises
La contribution économique territoriale (CET) se substitue à la taxe professionnelle (TP).
Elle se décompose globalement en deux
parties :
nla cotisation foncière des entreprises
(CFE) est collectée au profit des communes et de leurs groupements. Son
taux reste voté par les élus dans le cadre
de règles de plafonnement et de liaison.
La CFE est assise sur la valeur locative
des biens passibles d’une taxe foncière (terrains, constructions, installations…).
n la cotisation sur la valeur ajoutée des
entreprises (CVAE) est partagée entre les
différents niveaux de collectivités (25 %
pour les communes et leurs groupements, 25 % pour les régions, 50 % pour
les départements). Son taux est fixé nationalement selon un barème progressif
en fonction du chiffre d’affaires.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Dossier
Budget 2015 :
Investir malgré l'austérité
La diminution des dotations de l’État aux collectivités territoriales a induit sur Limay
une baisse des dépenses de fonctionnement et un réajustement fiscal. Ceci afin que
la municipalité puisse investir et maintenir un service public de qualité
Baisse des dotations de l'état :
une équation difficile à résoudre
Cet objectif est ambitieux dans la mesure
où pour les dépenses de fonctionnement
partout la tendance est à la hausse. L’objectif, rappelé par le Maire lors du conseil
municipal du 9 avril, est de ne pas réduire
les services à la population- indispensables
en temps de crise et garants de l’égalité- et
de consolider la nouvelle politique tarifaire
permettant à toutes les familles d’accéder
à un service public de qualité à des prix
justes et abordables (restauration scolaire,
Le budget prévisionnel communal de
2015 a été élaboré avec la prise en compte
de contraintes financières d'une ampleur
inégalée. Le plan de redressement des finances publiques, présenté par le Gouvernement après les élections municipales,
accélère la réduction de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) accordé
par l’État aux collectivités locales. L'effort
est passé de 1,5 milliards
d'euros par an à 3,7 milliards
EFFET CISEAU sans actions sur les dépenses & recettes
d'euros par an pendant 3
Evolution des dépenses et des recettes de fonctionnement,
entre 2008 & 2020
ans.
Direction Financière
Catherine PEYROT
activités périscolaires, école de musique et
d'arts plastiques, séjours d’été, centre de
loisirs).
Un réajustement fiscal
qui s'impose
Sous l'effet des politiques d’austérité
mises en œuvre par les gouvernements
successifs, les ressources de la ville de
Limay se sont raréfiées. Face à cette situation, les élus sont contraints de faire
des choix afin de garantir
l’équilibre financier de la
ville.
28 300 000
À Limay, cette coupe sombre
représente, en cumulé,
600 000 euros de recettes
en moins.
À cette diète, s'ajoute la suppression de la taxe professionnelle en 2010, qui avait
déjà généré de lourde perte
de ressources. Cumulé avec
la DGF, la ville de Limay perd
près de 2 millions par an.
Une situation intenable, a
fortiori, lorsque les dépenses
incompressibles continuent
d'augmenter.
27 300 000
26 748 674 €
26 224 190 €
26 300 000
25 159 641 €
25 300 000
25 071 599 €
24 623 005 €
24 711 641 €
24 227 099 €
23 829 180 €
24 060 000 €
22 996 908 €
23 333 290 €
23 300 000
22 734 646 €
22 087 160 €
22 300 000
25 205 874 €
24 500 000 €
25 076 500 €
24 300 000
23 620 000 €
22 815 007 €
21 504 603 €
21 300 000
2008
2009
21 490 013 €
2010
2011
Depenses
2012
2013
Recettes
2014
Augmentations des dépenses : liées au GVT, aux augmentations fluides ……
entre 2 et 3 %/an
Baisse des recettes indiquée : Chute de la DGF (plan Valls II) – 452 763 € en 2015, 2016
& 2017
Budget de
fonctionnement :
des efforts
conséquents
Pour faire face à cette situation, de réduction drastique
des recettes, le conseil municipal a décidé, cette année
encore, de poursuivre les
efforts engagés pour réduire
les dépenses de fonctionnement En 2015 le niveau des
dépenses prévisionnelles
de fonctionnement inscrit
au budget sera stable par
rapport à 2014.
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
27 283 647 €
25 709 991 €
14
2015
2016
2017
2018
Prévisions
2019
2020
9
Pour accroître les recettes,
le conseil municipal a décidé de ne pas toucher à la
politique tarifaire en terme
de service public municipal
mais d’actionner modérément le levier fiscal. L’incidence de cette mesure est,
pour la taxe d’habitation, de
4 € par mois en moyenne
pour chaque foyer fiscal et
de 3 € par mois pour la taxe
foncière.
Limay (voir l’histogramme)
reste malgré tout, comparativement aux villes de
10 000-20 000 habitants,
la ville ou la pression fiscale reste faible. Cette
décision est conforme aux
engagements pris en 2014
(rester en dessous de la
moyenne de la strate) et
va permettre à la majorité
municipale de respecter
les engagements pris en
2014 en soutenant l’investissement local gage de
croissance, de sortie de
crise et de préservation
des emplois dans un bassin de vie durement frappé
par le chômage.
Dossier
Des efforts partagés pour
soutenir une politique de
préservation des services
publics et d’investissement
ambitieuse
La municipalité a élaboré un plan pluriannuel
d'investissement afin de tenir ses engagements. Plusieurs
projets sont annoncés et verront le jour d'ici 2020.
Groupe scolaire
Maurice Quettier
Ce projet répond à l'absence de groupe
scolaire dans la partie ouest de la ville.
La création de ce groupe scolaire de 10
classes se fera à l'ouest de la rue Nationale,
dans le bas de la commune, un quartier
très peu nanti d'équipements publics.
Création d'un 2e terrain
synthétique éclairé
Ce projet répond à une forte demande des
associations sportives. Après le terrain synthétique installé au Gymnase Delaune, la
ville se dotera d'une nouvelle pelouse de
ce genre au Gymnase des fosses rouges.
Ce terrain synthétique remplacera le terrain en stabilisé existant qui a fait son
temps et qui ne répond plus aux normes
en vigueur.
Et de nombreux
équipements sportifs
Sont prévus également la rénovation de la
piste d'athlétisme, la couverture de deux
courts de tennis, la construction de deux
nouveaux polygames, l'élargissement de
la surface de jeux de pétanques, la rénovation de l'aire de skate.
Achèvement de la coulée verte
L'objectif de la municipalité est, au travers
de cette réalisation de créer un véritable
réseau de déplacement doux permettant
à terme de faire le tour de la ville à pieds
ou à vélo..
Extension du centre de loisirs
Pour répondre positivement aux demandes de toutes les familles l’extension
du CLS sera réalisée. Cette extension permettra de favoriser un meilleur accueil.
Un centre-ville
plus dynamique et moderne
Le projet consiste à redynamiser l’activité
commerciale dans le centre-ville qui est
en régression. Cela est entraîné par des
espaces publics limités et vieillissants, un
manque de lisibilité du centre-ville et des
problèmes de relation du centre-ville à son
environnement.
Une nouvelle construction de logement
est entamé (Les jardins d’Elodie), des commerces s'installent (La nouvelle réserve)
et d'autres sont annoncés dans un proche
avenir.
Un service public de proximité
toujours plus performant
Dès le mois d’août 2015 des agents de la
tranquillité publique et des médiateurs
vont arpenter les rues de la ville pour, dans
le dialogue et dans la proximité, s’attaquer
à toutes les petites incivilités qui nous empoisonnent l’existence.
Un accès aux droits sera renforcé dès
2015 et le concept du droit aux vacances
pour TOUS fera l’objet de propositions
concrètes.
15
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
MOUSS’ AUTO LIMAY
Institut de Beauté Kaline
Depuis 28 ans, nous sommes installés en centre ville au
3 rue de l’Eglise (en face du Franprix).
En permanence nous avons cherché à embellir notre institut et
à nous renouveler en nous formant à de nouvelles techniques
manuelles de soins du visage et du corps.
Aujourd’hui, nous sommes toutes les trois Isabelle, Sylvie et
Sandrine fières de vous faire découvrir l’Institut :
6 cabines vous attendent :
■ 1 cabine soins visage, maquillage et forfait marié
■ 1 cabine dédiée aux épilations
■ 1 cabine UVA (climatisée)
■ 1 cabine soins corps relaxant
■ 1 cabine dermosonic (amincissant), pressothérapie (jambes lourdes)
■ 1 cabine enveloppement gommage corporel douche
Ainsi que deux espaces :
■ 1 espace manucure
■ 1 espace thé détente
Pour finir la visite, l’espace vente où l’on vous conseillera aussi
bien un rouge à lèvres grâce à nos maquillages gracieux qu’une
ordonnance beauté pour découvrir la crème qui vous correspond
(remise de dose d’essai en partenariat avec nos marques Maria
Galland, Ella Baché, Jeanne Piaubert, Pure Altitude SPA).
Toute l’équipe de l’Institut Kaline vous attend
É au 3, rue de l’Eglise - 78520 LIMAY
NOUVEAUT
ENT
ABONNEM
01.30.92.51.96
Le lundi sur rendez-vous ■ Les mardi, jeudi et vendredi de 9h à 19h
■ Le mercredi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h
■ Le samedi de 9h à 13h et de 14h à 18h ■ Le dimanche de 10h à 13h
■
Portrait
Les confidences
d’Anisse Le Diez,
rappeur limayen
Anisse Le Diez, vient de remporter un concours baptisé « Maire de ma ville »,
organisé depuis trois ans par l’association Grigny-Wood, dont le but est de mettre
en musique le rap et la citoyenneté.
I
l a été sélectionné parmi les meilleurs
candidats qui ont participé à des ateliers d’écriture durant lesquels ils ont
écrit une chanson sur le thème « qu’est-ce
que je ferais si j’étais Maire de ma ville ? » Il
revient sur toutes les étapes marquantes
de son début de carrière de rappeur.
Par son pragmatisme et sa vision d’une
musique de plus en plus libre et décomplexée, Anisse incarne une posture unique
dans l’histoire du rap français. Celle d’un
jeune de banlieue et Limayen devenu rappeur, adoubé par la rue dès ses 22 ans et
très à l’aise grâce à la puissance lexicale de
ses textes servie par un talent inédit.
Si Anisse, titulaire d’un bac littéraire, raconte avoir été un élève moyen, du genre
à éviter de croiser le regard du professeur,
il confesse malgré tout un véritable amour
pour la littérature. Anisse estime que lire
est important pour forger son « parcours
de vie ». Ce parcours est un espace de
liberté personnelle… « Ça m’a permis de
faire des textes qui me tiennent à cœur.
La langue française est belle quand elle est
travaillée. L'exemple, ce sont les morceaux
« brasser » et « c’est mon blème » très personnels… Je n'aurais pas écrit ça en restant
dans mon canapé pendant six mois. Je fais
du rap depuis trois ans, j’ai accompagné un
ami pour un enregistrement, et il m’a demandé de participer à l’écriture d’un de ses
morceaux, et voilà le virus est né, mon style
est conscient et sans compromis. Des grands
noms du rap, me soutiennent. En général je
sélectionne un beat de moi au d’un autre et
je réfléchis au thème qu’il m’évoque puis je
me lance, c’est un processus assez logique en
fin de compte. Je crois que ça se fait naturellement », explique Anisse.
Anisse vient de revenir d’un
séjour d’une semaine à New
York où il a enregistré son
nouveau morceau. Emerveillé par cette aventure et
par sa découverte de NewYork, Anisse dévoile toutes
ses visites. Central Park, Times
Square, Brooklyn, le Bronx… en passant
par de nombreuses radios new-yorkaises
où il a été interviewé. « Ce voyage à New
York m’a énormément changé. Déjà j’ai mûri
et puis je rappe mieux, je suis plus sûr de moi.
New York est le carrefour culturel du monde,
et cette énergie en termes de musique, danse,
cinéma et arts est absolument fantastique. Ce
déplacement, et ces différents paysages, ces
différents visages, ça m’a transporté. Tu pars,
tu ne reviens jamais pareil. Ça m’a fait relativiser sur la vie, sur la France. Ça m’a fait aimer
la France profondément. Je me suis vraiment
dit : "on a du cul d’être Français". Les Français
ont beaucoup de bonnes choses, mais
ne le savent pas. Désormais, je me
sens, sur mes projets en cours,
me rapprocher artistiquement de ce que je suis.
Je travaille ces jours-ci
sur un album très personnel, mais aussi je
compte faire du cinéma » a conclu Anisse.
Anisse Le Diez,
aime les beaux
textes.
17
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Commerce
Café de l’Avenir,
un joli parfum de femme
Le Café de l’Avenir est une des figures bon enfant de l’hôtellerie et de la restauration
de Limay. À deux pas de l’église et à 5 minutes du centre-ville, dans ce bar-hôtelrestaurant, seul ou en famille, le visiteur ne sera pas déçu de son séjour.
A
Café de l’Avenir
mateur de cuisine
traditionnelle, Céline
Megret, 35 ans, la propriétaire du Café de l’Avenir,
a à ses côtés une cuisinière,
madame Gobeaut ainsi qu’une
apprentie, mademoiselle Dépaule qui gèrent avec talent et
créativité les multiples facettes
gourmandes du restaurant,
mais aussi deux serveuses, madame Payelle et madame Vieira.
Céline Megret tient beaucoup à
acheter ses produits frais aux différents commerçants de Limay.
« Tout d’abord, je suis arrivée il y a un peu
plus de 4 ans. J’ai tout de suite compris qu’il
fallait effectuer des nombreux changements
pour rationaliser encore plus l’organisation
afin d’obtenir une meilleure qualité de service pour nos clients. Avec mon équipe (une
cuisinière, deux serveuses et une apprentie)
nous avons développé une structure pour la
restauration rapide du midi avec une organisation appropriée pour gérer le restaurant.
En 2001 Madame Gobeaut prend la place en
qualité de chef de cuisine… Une nouvelle
23 rue Jules Ferry
Téléphone :
Tél. : 01 30 92 04 59
équipe commence à se mettre en place… La
modernisation du Café, Hôtel-Restaurant
s’effectue avec une rénovation esthétique
du café et un réaménagement de la terrasse
en été. Il est évident qu’avec une équipe de 4
personnes, il faut donner beaucoup de son
temps pour les relations humaines. C’est
une de mes principales priorités. La gestion
du personnel : je veux que tous les employés
se sentent bien ici, et qu’ils puissent donner
le meilleur d’eux-mêmes pour la clientèle. Je
suis toujours à l’écoute de mon personnel,
De gauche à droite : Antonio et Patrice
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
18
Hôtel
Formule demi-pension : 40 €
Formule pension complète : 50 €
La nuit : 25 €
Restaurant
Du lundi au vendredi – formule à 11,50 €
(entrée, plat et dessert)
Bar
Ouvert toute la semaine de 6 h 30 à 20 h 00
le samedi de 8 h 00 à 13 h 00.
mais aussi de mes clients et j’essaie d’être
toujours la plus juste dans ma façon de voir
les choses… Le résultat de ce management
est une belle cohésion de mes équipes en cuisine, en salle ou dans d’autres services. Ainsi
tout le monde est à son poste, je suis un peu
comme le capitaine d’un paquebot. Et parfois il y a des coups de « chaud » lorsque le
restaurant est plein, et qu’il faut servir rapidement tous les clients avec élégance et une
efficacité maximale… Chaque
jour est un challenge… Donc je
reste “zen”. En été nous exploitons
beaucoup la superbe terrasse de
20 places. Ces petits détails sont
vraiment importants, ils contribuent aussi à offrir du bonheur
et une ambiance de fête… Des
plaisirs simples sans excès de
prix. Ainsi nous contribuons à
perpétuer l’image mythique du
Café au fil des années. Et nous
pensons apporter encore plus de qualité
pour le plus grand bonheur de nos clients.
Ainsi l’histoire du Café de l’Avenir continue ».
Pour conclure, Annick Chevalier, une fidèle
cliente, « mon mari et moi, venons ici, car
nous sommes certains de trouver de la convivialité, le sourire, et la gentillesse de Céline,
nous avons l’impression d’être en famille ».
Commerce
Zoom de l’ACL,
Association des Commerçants de Limay
« Attirer de nouveaux commerçants sur Limay et dynamiser l’offre commerciale
sur la ville » tel est l’objectif de Daniel Jumel, conseiller municipal en charge du
commerce et de l’artisanat.
Depuis sa prise de fonction, ce dernier
ne ménage pas ses efforts pour assouvir ses desseins. À cet effet, il a reçu une
délégation du bureau nouvellement
élu le 10 mars de l’association des commerçants de Limay. À bâtons rompus,
l’échange fut fructueux et annonciateur
d’une collaboration renforcée entre la
municipalité et la structure dirigée par
Nicole Revol. La rédaction du bulletin
municipal également présente vous en
livre quelques extraits.
Daniel Jumel : Quelles sont les origines de
votre association ?
Nicole Revol (présidente de l’ACL) : La
mairie était à la recherche d’un interlocuteur en centre-ville. L’association a été
créée avec cet objectif bien défini. Comme
dans chaque association, nous valorisons
nos actions au travers de l’organisation de
manifestations. Pendant deux ans, nous
avons profité de l’organisation du Printemps du Commerce par la Chambre du
Commerce et de l’Industrie des Yvelines,
au travers de lotos, de jeux, pour nous faire
connaître.
prise. Il y a, bien évidemment une masse
d’informations à communiquer lors de nos
réunions.
Comme fil conducteur nous nous battons
depuis deux ans afin d’améliorer l’accessibilité des personnes handicapées. Nous
travaillons sur un diagnostic à présenter
à la mairie et à la sous-préfecture avec en
prévision un calendrier de travaux à réaliser cette année.
Daniel Jumel : Quelles sont les perspectives de votre association ?
Nicole Revol : Nous souhaitons faire de
2015, l’année de la communication afin de
permettre à l’association d’être plus visible.
Ceci en partenariat avec la mairie.
Laurence Brainville (secrétaire de l’ACL) :
il s’agit de s’appuyer sur la mairie, son réseau,
sa communication afin de gagner en notoriété. Nous souhaitons par ailleurs être associés aux différents événements municipaux.
Nous souhaitons également sensibiliser sur
le sujet nos adhérents, se servir du relais
de la mairie et mieux mettre en évidence
notre logo sur les commerces afin que les
Limayens puissent identifier notre réseau.
2015, année de la
communication
N. R. : Initialement ciblée sur les commerçants du centre-ville, notre association
s’est élargie à l’ensemble du territoire. Par
commerce, nous entendons l’ensemble de
l’activité économique, c'est-à-dire artisans,
petites et moyennes entreprises…
L. B. : Nous nous sommes rapprochés du
comité des Fêtes, et nous avons participé
dernièrement au marché de Noël. Ce fut
une belle expérience.
D. J. : Monsieur Bouillette, le trésorier de
l’association, m’a semble t-il lors de l’Assemblée Générale, proposé de contacter le
service communication de la mairie afin de
détailler leurs activités sur le site de ville.
L. B. : Ce qui s’est passé, lors de l’Assemblée
Générale nous nous sommes connectés
sur le site de la Mairie. Monsieur Christophe Bouillette, nous a montré qu’il a fait
un ajout détaillé avec l’accord du service
communication, bien évidemment. Une
visibilité intéressante pour les commerçants de la ville.
Objectif de
constituer un réseau
Lors de cette manifestation, nous avons invité les autres associations pour constituer
un réseau. Nous considérons qu’ensemble
nous pourrions résoudre collectivement
les différentes problématiques auxquelles
nous sommes confrontés. En somme notre
première démarche qui simplement était
une démarche d’animation s’est muée
en un objectif de constitution de réseau.
Ainsi, nous avons adhéré au réseau des
présidents des associations des Yvelines.
Nous avons organisé plusieurs réunions à
fréquence mensuelle avec nos membres
sur différentes thématiques. Pour exemple
notre prochaine réunion porte sur les baux
commerciaux, lors de la cessation d’entre19
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Commerce
Diversifier l’offre
commerciale
Il faut qu’on aille dans ce sens, et faire l’effort de mieux communiquer. Par ailleurs,
Van Niagh Tran, propriétaire du restaurant
Le Tigre est très actif dans le déploiement
du réseau et pour faire venir de nouveaux
commerçants au sein de l’association.
N. R. : Il ne faut pas oublier que tous les
commerçants n’ont pas de connexion
internet.
D. J. : Quelles sont les problématiques
que vous rencontrez au quotidien, et les
sujets sur lesquelles vous souhaitez avoir
l’appui de la municipalité ?
N. R. : Nous sommes malheureusement
confrontés aux problèmes récurrents de
stationnement en centre-ville.
D. J. : À ce titre, la municipalité a décidé
de mettre en place un service prévention
tranquillité avec des agents de surveillance de la voie publique pour répondre
aux problématiques de stationnement.
Nous souhaitons également diversifier
l’offre commerciale sur Limay en attirant
de nouveaux commerçants. Par exemple,
nous avons entrepris des démarches pour
attirer un boulanger bio. Nous souhaitons
également redynamiser le centre-ville. Les
travaux de la résidence « Les jardins d’Elodie » qui ont démarré, répondent à cette
ambition. Le potentiel d’attractivité de
Limay se renforce.
Les membres du bureau
de l’ACL :
Présidente : Nicole Revol (Futur Transactions, agence immobilière).
Trésorier : Christophe Bouillette (Renault,
concessionnaire).
Secrétaire : Laurence Brainville (CIC,
Banque et Assurances).
Membres du Conseil du Conseil d’administration :
Fernanda De Freitas (Plus belle, Salon de
Beauté) ; Stéphane Vivier (Informaticien) ;
Stéphane Carnot (La gerbe d’or, Boulanger) ; Dominique Derlot (Couturière) ; Josephine Romane (boulangerie de la Source).
My CCP : la mini-entreprise
innovante du Lycée
Condorcet
29
élèves de la classe de 1re commerce ont lancé à la rentrée
scolaire 2014-2015 leur minientreprise. Et depuis le mois de mars, ils
commercialisent des chargeurs de téléphones portatifs.
Comment charger son Smartphone, sa
tablette sans ordinateur ou une prise électrique à portée de vue ? À cette interroga-
tion les élèves de la classe
de 1re du lycée Condorcet
de Limay ont trouvé une
belle réponse. En effet dans
le cadre de leur année scolaire, ils ont créé une minientreprise sous la forme
d'une société participative
et coopérative (SCOP).
Parrainés par l'association
EPA (entreprendre pour
apprendre), les élèves ont
récolté des fonds au travers d'avances remboursables. Ainsi, ils ont pu se
procurer les produits qu'ils
commercialisent désormais. Comme une vraie
entreprise, MYCCP dispose
d'une direction technique,
d'une direction marketing et bien évidemment d'un service financier.
Hormis l'aspect pédagogique, le projet
permet également de récolter des fonds
pour financer au Bénin, un centre de soin.
Où acheter les chargeurs portatifs :
Lycée Condorcet
MYCCP. [email protected]
Facebook : my ccp
Tarifs : le chargeur simple (15 euros), le
chargeur avec une lampe led (20 euros),
Adapter multiple (5 euros), le chargeur
avec porte-monnaie (25 euros).
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
20
Entreprise Commune
Forum de l’entreprise et de la formation :
Une manifestation
pleine de promesses
Dépôts de CV et candidatures, diverses animations, témoignages d’anciens
participants recrutés… la 3e édition du forum de l’entreprise et de la formation
organisée le 19 mars au Gymnase Auguste Delaune fut, une fois de plus, une belle
réussite.
«N
otre ville se doit de participer
à l’effort national de lutte
contre le fléau que représente
le chômage » s’est exprimé Éric Roulot, lors
de l’entracte du midi. C’est sur l’impulsion
de l’édile que le Forum de l’entreprise et
de la formation de Limay a pris une autre
dimension il y a trois ans. L’édition de 2015
a accueilli environ 600 visiteurs qui ont pu
se renseigner et postuler auprès de la cinquantaine d’entreprises et instituts de formation présents sur la manifestation.
Dès l’ouverture certains stands comme
celui de Mc Donalds, Carrefour ou la Ratp,
n’ont pas désempli. Avant
la mi-journée, l’on pouvait même constater la file
d’attente qui s’est articulée
devant l’espace réservé aux
exposants des trois entreprises précitées.
À l’entrée du Gymnase Auguste Delaune, transformé
pour l’occasion, on pouvait
également apercevoir un
autre stand très fréquenté
et plus particulièrement
par la gente féminine.
Brushing et lissage des
cheveux, plusieurs participantes et exposantes ont
eu le bonheur de se faire
coiffer par les apprenties
du CAP coiffure du lycée Sedar Senghor
de Magnanville.
À l’extérieur de l’équipement sportif, les
participants ont pu également observer et
apprécier la Renault Zoé, le véhicule électrique de la marque au losange produite à
Flins, mise en exposition par la succursale
de Limay.
En somme, « Ce forum permet la rencontre
directe entre les entreprises et les demandeurs d'emploi et renforce les réseaux dans
la proximité de notre bassin de vie » a conclu
le Maire.
21
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Agenda
avril
Exposition
Du 3 au 29 avril
Le Mantois pendant la guerre 39-45 (IHS
CGT).
■■Médiathèque
Souvenir de la déportation
Samedi 25 avril
■■à 18h au monument aux morts
Mai
70e Anniversaire victoire 1945
Vendredi 8 mai
■■à 8h30 au monument aux morts
Cabarêves raconte
ses vacances
Mercredi 13 mai
Les jeunes talents, âgés de 6 à 16 ans, de
l'association Cabarêves présentent leur
nouveau spectacle : "Cabarêves raconte
ses vacances"
l’Autre ». Il vise à enrichir les compétences
des élèves dans le domaine du vocabulaire lié à la description physique et morale de l’Autre par le jeu des techniques
spécifiques des différents domaines des
arts visuels (gravure, peinture…). Dans ce
cadre, les élèves ont bénéficié de janvier à
mai de séances de gravure à l’école municipale d’arts plastiques de Limay avec Muriel
BAUMGARTNER, artiste enseignante.
■■Les Réservoirs
Concert - Printemps des Orgues
Samedi 16 mai
Orgue John ABBEY de l’église Saint-Aubin
de Limay. En partenariat avec la ville de
Limay et la paroisse de l’église Saint-Aubin.
Musiques pour chœur et orgue
Œuvres de Wolfgang-Amadeus MOZART,
Jean GUILLOU, Francis POULENC, Benjamin BRITTEN, Ralph VAUGHAN-WILLIAMS,
Aaron COPLAND, Louis VIERNE.
Et en création mondiale, la cantate de Julien LE HERISSIER pour orgue et octuor vocal.
Octuor vocal NOCTURNAL, direction Sylvie
COLAS ; Jean-Baptiste MONNOT, orgue.
■■20h30
■■Tarif : 1 €
■■Réservations auprès du Conservatoire
de Mantes-la-Jolie : 01 34 77 10 30.
Présentation
des acitvités d'été
Lundi 18 mai
Pré-inscription pour les séjours et stages
sportifs
■■à partir de 16 heures
■■Salle municipale
« Bastien et la magie
des Pourkoipas »
Après une préparation lors de leurs ateliers
hebdomadaires de danse et de chant, les
graines d'artiste se livreront en musique
à travers différents tableaux qui dévoileront diverses destinations ou activités de
vacances.
■■20h à la Salle Municipale de Limay (rue
des 4 chemins)
■■Tarif unique de 5 €.
LE REGARD SUR L’AUTRE - Exposition
Du 15 au 24 mai 2015
Projet d’éducation artistique et culturelle.
Exposition de travaux d’élèves des écoles
limayennes Pauline Kergomard et du collège Albert Thierry participants d’un projet
d’éducation artistique et culturelle.
Le thème de ce projet est « Le regard sur
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Mercredi 20 mai
Bastien est un doux rêveur et rieur. Il aime
voyager, ici ou là, dans le monde des
Poukoipas car on y fait de belles rencontres
et l’on peut même devenir MAGICIEN !!!
Une fantaisie magique, drôle et poétique.
Une folle aventure où petits et grands sont
invités à participer, en ouvrant avec Bastien les portes de l’imaginaire.
■■15h00
■■Salle Municipale
■■Entrée : 7 € / 4 €
■■ A partir de 3 ans.
Peer Gynt d’Edward GRIEG
Samedi 23mai 21h00
et dimanche 24 mai 16h00
Par l’École de création du Théâtre du Mantois, l’orchestre et le chœur du CRC de Limay.
Fantasque, rêveur, poète, insolent, égoïste,
séducteur, prétentieux, lâche et irresponsable :
Qui est vraiment Peer Gynt ?
22
À la recherche d'horizons nouveaux, Peer
Gynt quitte son village, se retrouve dans un
monde de trolls et de démons, tombe amoureux, parcourt la Norvège mais aussi le Maroc, devient marin, aventurier, s'enrichit, perd
sa fortune et finit par rentrer chez lui vieux et
pauvre… Le foisonnant poème dramatique
d'Ibsen a donné lieu à une magnifique partition musicale de GRIEG : l'école de Création
du Théâtre du Mantois et le Conservatoire de
Limay s'associent dans une folle aventure de
théâtre et de musique.
Entre musiciens, choristes et comédiens,
près de cent personnes sur scène, amateurs et professionnels, nous offrent, dans
une vibration sensible, une version adaptée de cette œuvre fascinante.
■■Samedi à 21h00 et dimanche à 16h00
■■La Nacelle d’Aubergenville
■■Entrée : adultes 8 €, enfants 4 €
■■Réservation : 01 30 95 37 76
Journée nationale
commémoration
de la résistance
Mercredi 27 mai
■■à 15h au monument aux morts
Mineurs de charbon
à Auschwitz
Samedi 30 mai
Séance dédicaces
Jawischowitz 15 août 1942 - 18 janvier
1945.
Collection Documents
28 août 2014
ISBN : 978-2-7491-3450-5
L'effort de guerre allemand nécessite une
augmentation de l'extraction dans les
mines de charbon, dont celle de Jawischowitz, à Auschwitz.
Sélectionnés pour leur vigueur relative,
environ 6 000 déportés venus de toute
l'Europe vont travailler dans cette mine
du 15 août 1942 au 18 janvier 1945. Parmi
eux, 3 800, les plus fragiles, meurent sur
place d'épuisement. D'autres, à bout de
forces, victimes des coups des kapos, de la
dénutrition, du froid, de la maladie, d'accidents, sont gazés.
La question primordiale, pour Henri Krasucki, l'un de ces jeunes Juifs résistants devenus mineurs, est de préserver la dignité,
le respect de soi-même, pouvoir se regarder dans les yeux des autres, vouloir vivre,
bien sûr, mais pas à n'importe quel prix.
Ce document est fondé sur 47 témoignages
de déportés, lesquels, au-delà de la pitié
et de l'indignation, de l'admiration et du
respect qu'ils provoquent, sont examinés
avec humanité et rigueur. Ces archives permettent d'approcher la complexité du travail et de la vie de ces mineurs malgré eux.
■■15h à la médiathèque
Agenda
JUIN
Événement - Guinguette
vendredi 5 juin 2015
FORO DA CASA VERDE
(bal populaire nord du brésil)
« Forro da casa verde » vous invite à un
voyage musical dans le nord-est du Brésil,
à la découverte de cette musique populaire et festive qui rappelle beaucoup les
bals de nos campagnes : le forro.
Cinq musiciens investis depuis de nombreuses années dans la culture brésilienne
vont nous faire partager leur passion pour
la musique et les chants du nord-est à travers un répertoire emprunté au forro le
plus traditionnel "pè de serra " (Luiz Gonzaga), au "coco" (Jackson do pandeiro) et
à des auteurs plus contemporains (Alceu
Valença).
Un moment unique, festif et convivial à
travers toute la joie de cette culture populaire.
Bon voyage.
pluridisciplinaires, ScenoRÉCITAL EXCEPTIONNEL
Musiques pour choeur et orgue
JEAN GUILLOU
cosme développe la notion
Jean-Baptiste MONNOT
Mercredi 13 mai à 20h
Octuor vocal Nocturnal
d’interactivité, par laquelle
À LA COLLÉGIALE NOTRE-DAME
À
MANTESLA-JOLIE
l’œuvre existe et évolue
À l'’église Saint-Aubin
à Limay
grâce à l’action des spectateurs. En distillant la technologie numérique, ils en font
ressortir des essences de
rêve et de poésie, ils en utilisent ainsi la partie vivante,
sensible voire fragile.
Leurs œuvres sont issues
d’hybridations possibles
entre le monde vivant et
la technologie dont les
points de rencontres les
incitent à inventer des
langages sensibles et
poétiques. Ils explorent
entre autres les relations
invisibles que nous entreCONCERTS/MASTER CLASS/VISITEs GUIDÉES/CRÉATION MUSICAle
tenons avec l’environnedu 11 au 17 mai 2015
ment : ils rendent alors
sensibles les variations
énergétiques infimes des
www.camy-info.fr
êtres vivants en propo01
34 77 88 88
sant des mises en scène
interactives où les spectateurs partagent des
expériences sensorielles
extraordinaires.
Ils développent leurs propres programmes
et technologies pour leurs œuvres inteAppel du 18 juin
ractives. Leur processus artistique se
Jeudi 18 juin
caractérise par l’introduction d’éléments
■■à 15h au monument aux morts
naturels dans leurs installations artistiques et technologiques. Ils s’intéressent
Fête de la musique
aux influences énergétiques des corps
Samedi 20 juin
vivants en tant que sources d’interactions
Fête de la musique dans les Bars de
possibles comme l’énergie électrostatique
Limay (en cours de programmation) avec
et la chaleur. Leurs installations artistiques
les groupes des studios.
impliquent le public socialement et physiBus itinérant de la musique dans la ville de
quement.
Limay avec la participation de LFM Radio3 installations : Phonofolium, Rencontres
95.5Mhz.
réelles et imaginaires, Métamorphy.
■■18h30-21h00.
Samedi 16 mai à 20h30
PRINTEMPS DES ORGUES
Fontenay-Mauvoisin
ÇZkYWj_ed
dWj_edWb[
Spectacle de Rue : (Capharnaüm Caravane) Cie la soupe aux étoiles
Une caravane remplie de bric-à-brac et des
airs slaves aussi mélancoliques que joyeux
ont induit une mise en scène dynamique
ponctuée de situations burlesques. Les
musiciens exploitent au possible le maigre
espace que leur offre leur maison de
voyage, en se serrant dedans, en sortant
devant, ou encore en montant dessus. Ils
incarnent des personnages aux langages
étranges, qui se dévergondent au fur et à
mesure que le concert avance tout droit
vers un vrai capharnaüm !
NOTE : (Une programmation guinguette
en harmonie sur le thème de la diversité)
■■à partir de 19h00
■■GUINGUETTE /Quai Albert 1er
■■Entrée Libre
SCENOCOSME - Exposition
Du 4 au 21 juin
Projet présenté au titre d’événement partenaire dans le cadre de la manifestation
francilienne Futur en Seine.
Le couple d’artistes Grégory LASSERRE
et Anaïs MET DEN ANCXT forme Scenocosme. À travers des formes d’expressions
La Belle Hélène - Concert
Samedi 13 juin
Avec le chœur d’adultes du CRC Limay et
le chœur Sine Limine d’Antony.
« Le charme de la Belle Hélène a rendu
vert de jalousie nombre de compositeurs d'opéra. Classée parmi les opéras
bouffes à cause du rire qu'elle provoque,
l'œuvre d'Offenbach surpasse par son
invention, par son sens du théâtre et
par sa justesse musicale bien des grands
opéras. »
« Une musique du déguisement de la mélancolie, de la nostalgie d'une innocence
perdue qui revêt pour cela l'habit de la
gaîté la plus folle et la plus exubérante.
■■20h30 Salle Municipale (ou église)
■■Entrée : 10 € / 7 € /5,50 €
23
Dimanche 21 juin 2015
Fête de la musique aux studios de répétition.
Avec les groupes des studios / petite scène
/ barbecue / buvette…
Tout en Harmonie !
■■11h30-18h00
Fête de la musique / Fête du Rock
Avec les groupes rock du CRC, le chœur
ados et adultes, et l’orchestre.
Les élèves du CRC retracent l’histoire du
Rock à travers les titres les plus mémorables… de la musique, de la jeunesse et
une énorme envie de jouer sur scène.
■■17h00
■■Salle Municipale
■■Entrée libre sur réservation au CRC
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Culture
Une biennale de gravure
en noir et blanc
L’exposition s’est tenue du
5 mars 2015 au dimanche
29 mars 2015 à la salle des
anciens réservoirs.
P
our la sixième édition de cette
manifestation, quatre artistes ont
été mis à l’honneur : Thomas Bouquet, Marc Brunier-Mestas, Carlos Lopez
et Luc Thiburs. Ces derniers ont exprimé
quatre approches différentes de la gravure
avec pour point d’orgue, une similarité des
techniques et la créativité impressionniste.
Selon Muriel Baumgartner, la commissaire
de l’exposition, les œuvres produites sur
le thème du « noir et du blanc » qui « loin
d’être minimalistes jouent sur les densités de
la lumière et les textures ».
Printemps des orgues 2015
Séances de découverte de l’orgue
pour les publics scolaires
Les élèves des écoles primaires de la CAMY et de LIMAY sont invités à découvrir le
plus grand, le plus complexe et le plus sonore des instruments.
J
ean-Baptiste MONNOT, professeur
d’orgue à l’ENM de Mantes en Yvelines
et organiste titulaire des orgues de la
collégiale, vous propose de faire découvrir
l’orgue à vos élèves, cet instrument fascinant et finalement méconnu, autour de
l’orgue de l’église Saint Aubin de LIMAY
ou de « l’Orgue du Voyage » installé pour
l’occasion à l’église Saint Nicolas de FONTENAY-MAUVOISIN.
L’orgue John ABBEY de l’église
Saint-Aubin de Limay
L’orgue de l’église Saint-Aubin de Limay a
été fabriqué par le facteur Versaillais John
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
ABBEY en 1843. Il est
doté de 8 jeux répartis sur un clavier et un
pédalier de 30 notes. Il
a été restauré en 2009
par le facteur Claude
BERGER.
Il est classé par les monuments historiques
depuis 1988.
Sa taille et sa disposition le destinent particulièrement à l’accompagnement. Malgré sa
taille modeste, c’est un
24
L’orgue John ABBEY.
L’orgue du voyage
de Jean-Baptiste MONNOT.
Culture
instrument, comme l’orgue d’Epône, doué
de remarquables qualités sonores.
L’orgue du voyage
de Jean-Baptiste MONNOT
Ce printemps des orgues nous donnera
également l’opportunité de mettre en
valeur un instrument tout à fait original :
l’orgue du voyage, un instrument conçu
par Jean-Baptiste MONNOT, organiste
titulaire de la collégiale et professeur
d’orgue à l’ENM, une pièce unique, transportable dans tout lieu du territoire et
facilement accessible pour le public, particulièrement adapté au public scolaire.
Cet orgue est aussi l’occasion de découvrir l’intérieur d’un orgue, et la multitude
des tuyaux qui le compose, permettant
ainsi d’en comprendre le fonctionnement.
Un instrument vraiment pédagogique !
Conception, Réalisation, Impression
01 34 97 50 90
5, rue Edouard Branly - 78520 LIMAY - [email protected]
Concert multimédia et interactif
« Meta Vox » à la Médiathèque
Venez participer à un concert multimédia interactif mêlant l’image et le son.
E
n vous servant de vos voix, Serge de
Laubier, chef d’orchestre, les métamorphosent via une installation
interactive de micros et totem amplifiant
l’écoute pour créer une symphonie numérique sonore et visuelle à plusieurs. Publics de
tout âge, musiciens ou non, venez composer
en temps réel une œuvre éphémère unique.
Une expérience inoubliable à écouter,
voir et partager parce que jouer ensemble
à fabriquer du beau est aussi nécessaire
que respirer
Tous publics, entrée libre
Puce Muse, structure pionnière de la recherche en arts numériques, fondée par le
musicien et chercheur Serge de Laubier,
développe depuis 1982 des dispositifs autour de la musique visuelle sur trois axes :
la recherche, la création et la transmission.
Plaçant au cœur de sa recherche la performance musicale collective, interactive
et accessible à tous, Puce Muse crée, en
amont et parallèlement à ses spectacles
de rue multimédia, des logiciels destinés
aux professionnels ou aux néophytes souhaitant découvrir de nouvelles méthodes
de création numérique visuelle.
www.pucemuse.com
Concert dans le cadre des événements
partenaires du festival futur en Seine 2015
http ://www.futur-en-seine.paris/
Le 17 juin à la médiathèque, en deux
mouvements : 14h30 et à 16h00
25
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Jeunesse
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
26
Jeunesse
27
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Jeunesse
Présentation
des activités d’été :
le lundi 18 mai à partir de 16h00 à la salle municipale
Les Limayens pourront se renseigner, et faire les pré-inscriptions pour accéder aux
voyages estivaux mis en place par la municipalité.
Quels sont les critères retenus pour l’attribution
des places de séjours ou mini séjours ?
Comment se pré-inscrire ?
Il suffit de remplir une fiche avec vos souhaits par ordre de
priorité.
Habiter à Limay.
La priorité est donnée aux enfants n’ayant pas bénéficié
de ces activités l’été précédent.
Choix par ordre de préférence.
Les tarifs sont calculés en fonction du taux d’effort.
Chaque demande sera étudiée selon les critères. Dès confirmation de la place retenue, il est important de se rendre en
mairie rapidement afin de confirmer l'inscription par le paiement et obtenir le dossier à compléter.
Quelles sont les activités pratiquées durant les
séjours ?
Les séjours de deux semaines :
Vos enfants pourront faire du poney, du rafting, de la viaferrata (itinéraire sportif ), de la pêche à pied, du catamaran,
s’amuser au travers de jeux de pistes et découvrir les paysages des régions visitées.
Ile de Ré (6-12 ans)- Juillet - 18 places.
Côte d’Armor (6-12 ans) - Juillet - 12 places.
Espagne (12-17 ans) - Juillet - 16 places.
Var (12-17 ans) - Août - 16 places.
Le Saviez-vous ?
Aude (12-15 ans) - Août - 12 places.
Au cours de cette soirée de présentation, les adultes seront
également concernés au travers des sorties familiales. Et pour
ceux qui ne partent pas en vacances, ce sera l’occasion de découvrir les structures d’accueil durant cette période (Centres
de loisirs Edouard Fosse et Bois aux Moines, Espace Jeunes,
Limay plage et stages sportifs).
Morbihan (6-11 ans) - Août - 16 places.
Les séjours d’une semaine :
Por-Bail (Basse-Normandie) 6 -10 ans
Un forum pour toute la famille
Du 18 au 21 mars, la salle municipale a été le théâtre de cette manifestation axée sur
la « protection et la prévention ».
I
ls étaient de tous âges à réaliser la grande
fresque sur les droits de l'Enfant. Comme
sur Hollywood boulevard, inconnus et
moins illustres, ont apposé leurs empreintes
de couleur. Une belle apothéose pour clôre
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
les quatre jours du forum de la famille de
la ville de Limay. Si les deux premières journées furent consacrées à des tables rondes
et temps d'échanges avec les parents, la troisième fut dédiée aux collégiens. Les adolescents ont été sensibilisés aux réseaux sociaux
et aux paramètres de sécurité.
Enfin, la journée de samedi s'est terminée
dans une ambiance de fête avec goûter, gâteaux et les interventions réjouissantes des
clowns de la compagnie Étincelle Bouillasse.
Les familles participantes ont, quant à elles,
pu échanger avec les nombreux profession28
nels présents (psychologue, spécialistes de
la petite enfance…) sur divers sujets comme
les rythmes du sommeil, les dangers des
écrans, les relations inter familiales…
Vie associative
L'Association Goshinkaï
de Limay fait partie de la Fédération des Arts
Corporels Educatifs (F.A.C.E)
Vous cherchez un art martial pour apprendre à vous défendre, vous détendre et
maîtriser l'utilisation du corps : Le Goshinkaï peut répondre à votre attente.
L
e Goshinkaï fait son chemin : installé
en France depuis 1989, il a trouvé à
Limay une terre d’élection. Nicolas
Vantreese enseigne cet art martial d’origine japonaise, branche du Jiu-jitsu. Il est
aussi le trésorier de l'association.
« Notre club a démarré en 1994, le Goshinkaï
est une méthode qui admet le combat, mais
sans esprit de compétition. Une pratique à
main nue ou avec armes (les bokkens, sortes
de sabres de bois), ainsi que la self-défense,
mais sur le principe du chacun à son rythme
et selon ses capacités physiques », précise
Nicolas Vantreese, 35 ans, et professeur de
Goshinkaï.
Alain Guingois,
le fondateur de l’école Goshinkaï.
Ce n’est pas une méthode violente, elle
peut-être pratiquée par des hommes et
des femmes de toutes tailles et poids. On
retrouve sur le tatami des pratiquants de
tous âges. Pas besoin d’équipement spécial. « Un gi (tenue d'entraînement), une
bouteille d’eau, car on se dépense, et surtout de la bonne humeur » résume Bruno
Pandolfo, le président de l’association. Le
but étant la recherche de l’efficacité, de
la condition physique, de la confiance en
soi et d’un équilibre mental par un entraînement assidu, des répétitions de gestes
et des applications de techniques adaptées aux attaques. Le pratiquant acquiert
automatisme, réflexes et connaissance du
corps.
Son histoire
L’école Goshinkaï a été fondée en France
par Alain Guingois en 1989, en accord avec
des experts au Japon et aux États-Unis, afin
de regrouper les meilleures techniques an-
Les membres de l’association.
ciennes et modernes qui répondent aux besoins des pratiquants de notre époque. Les
influences que l’on retrouve dans l’école sont
très diverses et reflètent le riche parcours
martial de son fondateur. Le style Goshinkaï
se compose de plusieurs disciplines dont le
Goshinkaï-Ju-Jutsu (projection, clés articulaires, travail au sol, pieds poings, défense
contre couteau…), le Goshinkaï-Ken-Jutsu
(sabres longs et cours), le Goshinkaï-Bo-Jutsu
(travail au bâton long) et le Shintaïso (discipline énergétique et respiratoire, incluant
des techniques de shiatsu).
Pour Nicolas Vantreese, « Pratiquer d’une
certaine façon le Goshinkaï peut-être une
self-défense. Mais ce n’est pas juste une question de technique, il y a d’autres choses qui
interviennent. C’est une question de personnalité, de confiance en soi, de force mentale.
La discipline ne suffit pas. C’est une question
d’individu avant tout. Le but du Goshinkaï
est de s’harmoniser à l’autre. Cela signifie
qu’il faut s’adapter à une situation dont on
ne peut pas changer les circonstances. Si on
transpose cela dans la vie de tous les jours
il est évident qu’on ne peut pas modifier
les événements. Par contre on peut changer sa façon d’y répondre, d’y réagir. C’est
là qu’interviennent les principes de l’école
Goshinkaï. Et les techniques sont là pour
comprendre comment procéder. L’aspect
physique est symbolique mais permet à force
de répétitions, de travail, d’intégrer dans l’inconscient des principes qui seront spontanément appliqués dans la vie de tous les jours. »
29
L’école Goshinkaï s’appuie sur 7
principes moraux :
1
2
3
4
5
6
7
Rester fidèle à ses engagements (loyauté)
Respecter la nature (harmonie)
Chercher
à progresser autant mentale
ment que physiquement (équilibre)
Se
surpasser (volonté)
Viser la perfection sans vanité (modestie)
Entreprendre l’étude de soi (auto-observation)
Penser
avec une grande ouverture d’es
prit pour obtenir une meilleure compréhension du monde (sagesse). » a
conclu Bruno Pandolfo.
Goshinkaï Limay
Adresse du dojo :
Pour les cours du Lundi
Complexe sportif Auguste Delaune
Rue Auguste Delaune
78520 Limay
Pour les cours du Jeudi
Salle polyvalente Nelson Mandela
Rue des Coutures
78520 Limay
Horaire des cours :
Lundi : 20h15 – 22h00 Goshin-jutsu
(maniement des armes tous les 15 jours)
Jeudi : 20h15 – 22h00 Goshin-jutsu
Contacts :
Nicolas Vantreese
Tél. : 06 63 06 90 40
E-mail : [email protected]
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
Vie associative
Subventions des associations :
Vers des critères plus justes et équitables
L
a municipalité dans une démarche de transparence, a mis
en place depuis 2008 un conseil
consultatif de la vie associative qui est
composé de bénévoles locaux, d’élus et
de techniciens. Ce groupe de travail qui
se réunit régulièrement a élaboré les
critères suivants pour l’attribution des
subventions.
Lors du bureau municipal du 2 mars 2015,
les critères suivants ont été validés pour
l’attribution des subventions aux associations à caractère sportif :
n maintien à raison de 50 % de la subvention de l’année 2014,
n le nombre de licenciés par catégorie d’âge,
n le nombre de bénévoles membres du
bureau,
n l’effort de financement extérieur (CNOS,
mécénat, sponsoring…),
n un forfait par licencié pour les déplacements (10 € par adhérent),
n l’augmentation et la diminution de la
subvention seront plafonnées à +10 %
et -10 % par rapport à l’année précédente,
n le rayonnement social de l’association.
Engagements hors bilan - Engagements donnes et reçus - Subventions versées dans le cadre du vote du budget
(article L2311-7 du CGCT)
Nom de l'organisme
Montant Nature de la prestation
de la
subvention
AS Limay Football
275,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies, prêts et location de salles pour
événements, prêts de minibus
AJPF
4 500,00
prêt de salle pour événement - selon projet
ALJ Goshinkai
1 219,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge
de la commune
Aéro modèle club de Limay
1 507,00
Mise à disposition de locaux avec entretien de l'espace
d'envol des aéromodèles, prêts de salles, matériel et
transport
ALJ Gym Forme santé
3 250,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge
de la commune, photocopies, prêts de salles pour événements
ALJ Sports
0,00
Mise à disposition de locaux à la charge de la commune,
photocopies, prêts de salles
ALJ Gymnastique sportive
5 868,00
ALJ Aîkido
0,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune (club house), photocopies, prêts et locations
de salles pour événements, prêts de minibus, prêts et
transport de matériel
Limay Handball club 78
1 650,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge
de la commune
ALJ Angel's
1 575,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies, prêts et location de salles pour
événements
AS Judo
6 831,00
ALJ Athlétisme
3 300,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies, prêts de matériel et mini bus,
transport d'équipement
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies, prêts de salles pour événements, prêts et transport de matériel
ALJ Karaté
4 801,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies
Association sportive du lycée
Condorcet - Limay
580,00
Mise à disposition d'équipements sportifs, matériel et
transport pour organisation d'événements
ALJ Marche
3 839,00
Photocopies, prêts de salles, prêts de matériel et transport, prêts de minibus
Patigym
352,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge
de la commune, photocopies, prêts de salles et matériel
ALJ Pétanque
4 141,00
Mise à disposition d'équipements sportifs dédiés ( club
house) à la charge de la commune, prêts de minibus,
prêts de matériel
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune (club house), photocopies, prêts et locations
de salles pour événements, prêts de minibus
ALJ Relaxation active
873,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies
24 000,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune (club house), photocopies, prêts et locations
de salles pour événements, prêts de minibus
AJL Badminton
1 496,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies, prêts et location de salles pour
événements, prêts de minibus
Baz'arts scenik
1 600,00
Mise à disposition de locaux pour entraînement
Body karaté
225,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies, prêts et location de salles pour
événements, prêts de minibus
ALJ Boules lyonnaises
2 250,00
Association sportive du collège
Albert Thierry - Limay
580,00
Mise à disposition d'équipements sportifs, matériel et
transport pour organisation d'événements
ALJ Rugby
Association sportive du collège
Galilée - Limay
580,00
Mise à disposition d'équipements sportifs, matériel et
transport pour organisation d'événements
Syl coco dance
275,00
Cyclisme
4 500,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, prêts de salles et occupation du domaine
public pour organisation d'événements
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies
ALJ Tennis
5 390,00
ALJ Escalade
4 416,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies, prêts et location de salles pour
événements, prêts de minibus
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune (club house), photocopies, prêts et locations
de salles pour événements
ALJ Tennis de table
6 050,00
ALJ Football
33 000,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune (club house), photocopies, prêts et locations
de salles pour événements, prêts de minibus
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge
de la commune, photocopies, prêts de minibus, prêts et
transport de matériel
ALJ Yoga
1 331,00
Mise à disposition d'équipements sportifs à la charge de
la commune, photocopies
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
30
Vie associative
Art et travail
ASTI
Comité des usagers SNCF
Comité des fêtes
100,00
0,00
Néant
150,00
Néant
18 000,00
Secours populaire français
- Limay
Mise à disposition de locaux, photocopies, mise à disposition de matériel
Mise à disposition d'un local dédié, matériels, véhicules
et personnel pour l'organisation de manifestations (foire
à tout, fêtes de Limay, etc.) + photocopies + secrétariat
+ occupation du domaine public
630,00
Mise à disposition de locaux dédiés à la charge de la commune et transports de denrées alimentaires, véhicules et
personnel pour manifestations à but humanitaires
Groupe paroissial de Limay Véxin
0,00
Union locale des syndicats CFDT
de Mantes et sa région
145,00
Mise à disposition de bâtiments communaux
Néant
Confédération Française de
l'encadrement Confédération
générale des cadres - Union
locale de Mantes
75,00
Néant
Union locale des syndicats CFTC
du Mantois
80,00
Néant
Jardiniers de France
235,00
Mise à disposition de locaux pour activités
Club de la joie de vivre
580,00
Mise à disposition de locaux, de personnel d'entretien et
d'EPS, photocopies, prêts et locations de salles, service
de restauration
Foyer socio-éducatif du Lycée
condorcet - Limay
340,00
Locaux mis à disposition
Institut CGT d'histoire sociale de
la région mantaise
145,00
Néant
Peuples d'ici et d'ailleurs
1 260,00
Mise à disposition de locaux à la charge de la commune,
photocopies, prêts de salles et matériel
Union locale force ouvrière de
Mantes et sa région
80,00
Néant
Société d'étude des sciences
naturelles
300,00
Prêts de salles pour événements, photocopies
142e section des médaillés
militaires du mantois
45,00
Néant
Union pour le commerce de
Limay centre ancien
0,00
Mise à disposition de locaux, photocopies, mise à disposition de matériel
45,00
Néant
Amicale laïque des jeunes de
Limay - Culture
1 300,00
Mise à disposition de locaux dédiés à la charge de la
commune. Prêt de salles pour manifestations (Théâtre,
Échecs), photocopies, prêts de matériel
Association des amis de la
fondation pour la mémoire de la
déportation
A.N.A.C.R.- Amis de la résistance
205,00
Néant
Néant
775,00
Mise à disposition d'un local dédié à la charge de la
commune
Association Républicaine des
anciens combattants (ARAC)
Section de mantes
80,00
Action jeu
Big band Vexinée
700,00
Mise à disposition du gymnase Moquet pour salon BD,
mise à disposition de matériel
F.N.A.C.A. - Mantes-la-Jolie
45,00
Néant
Mémoire d'Aincourt
150,00
Néant
Cabarêves
300,00
Mise à disposition de locaux pour activités, photocopies
Néant
160,00
Mise à disposition de locaux pour activités
Union nationale des combattants
(U.N.C)
45,00
Loisirs solidarités retraités
Les amis du Patchwork
245,00
Mise à disposition de locaux pour activités
AFSEP
0,00
Néant
Playgroup pour tous
485,00
Mise à disposition de locaux, photocopies, mise à disposition de matériel
Association africaine de soutien
des orphelins
0,00
Néant
Amicale des locataires de la gare
340,00
Photocopies, prêt de salle, prêt de matériel
0,00
Néant
Amicale locataire 129 avenue
Wilson
245,00
Photocopies, prêt de salle, prêt de matériel
association sports loisirs du
vexin
Delos APEI 78
0,00
Néant
2 250,00
Néant
100,00
Néant
0,00
Néant
0,00
Néant
Amicale locataire J.B. Corot
200,00
Photocopies, prêt de salle, prêt de matériel
Dynamic sport
Amicale locataire des Hautes
meunières
50,00
Photocopies, prêt de salle, prêt de matériel
IRIMI-VIVACE
Amicale locataire de la chasse
0,00
Photocopies, prêt de salle, prêt de matériel
Amicale des donneurs de sang
bénévoles de LIMAY
900,00
Association pour la communication dans la vallée de la Seine
RVVS 96.2 FM
Mise à disposition, de locaux pour réunions et organisation des collectes, prêts de salles et matériel pour
événements
Association Odyssée
Néant
Subvention exceptionnelle - ALJ
Sport
Les restos du cœur
0,00
Mise à disposition de locaux dédiés
Subvention exceptionnelle
Secours catholique
0,00
Mise à disposition d'une salle d'activité
TOTAL
La Ligue des droits de l'homme
340,00
400,00
4121,00
165 000,00
Football : un Limayen outre-Manche
Â
gé de 15 ans, Virgil Gomis, talentueux attaquant de FC Mantois a
rejoint Nottingham Forrest, club
de Division One, l’équivalent de la deuxième division anglaise. Ce jeune limayen
très apprécié pour sa politesse a été formé
à l’AJL (des poussins aux moins de 14 ans).
Joueur technique, rapide, il a inscrit 24
buts en 18 rencontres la saison dernière
dans le championnat U15 DH d’Ile-deFrance.
31
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
À votre service
Calendrier des actions municipales
en faveur des retraités
12 mai 2015 : Action organisée par la CRAMIF*
JE SUIS RETRAITE, QUEL EST MON DROIT à LA SANTÉ ?
Action ouverte à tous les retraités Limayens
Lieu : Foyer Marie BAUDRY
Date : 12 mai 2015
Heure : début à 14h30
Inscription préalable du 27 avril au 7 mai à l’accueil du CCAS
Renseignements : 01 34 97 27 01
22 mai 2015 : Action organisée par la CRAMIF et la Coordination gérontologique du Mantois
LA BALLADE DES AIDANTS Ateliers relaxation et esthétique destinés aux aidants autour de la personne en perte
d’autonomie
Action ouverte à tous les aidants
Lieu : Foyer Marie BAUDRY
Date : 22 mai 2015
Heure : début à 14h
Renseignements : 01 34 97 27 01
2 juin 2015 : Action organisée par la ville en partenariat avec la police nationale
OPÉRATION TRANQUILLITÉ ABSENCE
Action ouverte à tous les retraités limayens
Lieu : Salle du Conseil Municipal Hôtel de ville de Limay
Date : 2 juin 2015
Heure : début à début à 14h30
Inscription préalable du 18 au 29 mai à l’accueil du CCAS ou auprès des animatrices 01 34 76 93 13
Renseignements : 01 34 97 27 01
* CRAMIF : Caisse régionale d'Assurance Maladie Ile-de-France
Elections départementales :
Chiffres et résultats du canton de Limay
Le dimanche 29 mars, 16 638 votants se sont déplacés
pour élire de nouveaux conseillers départementaux. Sur le
canton de Limay, sont élus : Guy Muller et Cécile Dumoulin.
A
vec 61 % des suffrages exprimés
et 9 151 voix, le binôme MullerDumoulin a donc remporté le second tour de ces élections. Ils siégeront au
Conseil Départemental des Yvelines pour
un mandat de six ans.
Leurs adversaires, Monique Führer et
François Simeoni, recueillent quant à eux
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
38,90 % des suffrages exprimés soit 5 825
voix.
Étaient également présents au premier
tour les tandems : Éric ROULOT - Amitis MESSDAGH, Marc FERRY - Stéphanie
PILORGET et Jean LEMAIRE - Maryse DI
BERNARDO.
32
À votre service
Marché de Limay
Liste exhaustive des commerçants
du marché de Limay :
M. ALDOUDOUX / Poissonnier
M. BERRANGER / Matériel
cuisine et linge de maison
M. DUBOC / Volailles crémerie
M. LEBLOND / Boucher
M. LOUNIS / Fruits et légumes
M. PAULISSANT / Fromager
M. PINARD / Maraîcher
M. POYER / Boucher
M. RERBAOUI / Maraîcher
Ceux qui viennent
tous les mardis :
M. ALDOUDOUX / Poissonnier
M. PAULISSANT / Fromager
M. PINARD / Maraîcher
M. RERBAOUI / Maraîcher
Ceux qui viennent
tous les vendredis :
M. ALDOUDOUX / Poissonnier
M. BERRANGER / Matériel
cuisine et linge de maison
M. DUBOC / Volailles crémerie
M. LEBLOND / Boucher
M. LOUNIS / Fruits et légumes
M. PAULISSANT / Fromager
M. PINARD / Maraîcher
M. POYER / Boucher
M. RERBAOUI / Maraîcher
33
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
État civil
Naissances
■■AMANOUZ Assia
10/09/2014
■■TOUMITE Yahya
29/11/2014
■■DASSONVILLE Matthias
30/11/2014
■■ROUSSEAU Léa
30/11/2014
■■HILLIERE Romain
06/12/2014
■■ÖZCOBAN Ensar
07/12/2014
■■HEIMBURGER Leïla
08/12/2014
■■VAN CAUTEREN Ambre
09/12/2014
■■BENAKKA Taymiya
12/12/2014
■■MIAZ Mayssa
12/12/2014
■■DEIANA Julia
16/12/2014
■■ZBEIR Saad
16/12/2014
■■SANDJO KAMTCHOUM Nafissa
27/12/2014
■■CAZAKO Mélynéa
28/12/2014
■■DRAMÉ Lalya
29/12/2014
■■BA Djibril
31/12/2014
■■BENCHAMMA Maïssa
06/01/2015
■■SEBAHI Inaya
07/01/2015
■■SEBAHI Karina
07/01/2015
■■JARANE Imrane
08/01/2015
■■KARDELLASS Qassim
09/01/2015
■■MOHAMED Abdihafid
17/01/2015
■■MOHAMED Rania
17/01/2015
■■OURIHANE Anes
21/01/2015
■■EL YAMANI Layara
22/01/2015
■■GRIVALLIERS Lhony
22/01/2015
■■ZERIOUH DERAOUI Karim-Chemsdine 22/01/2015
■■ARTUC Ilanur
24/01/2015
■■BOUKHOUCH Marwa
24/01/2015
■■AYDIN Ceythun
25/01/2015
■■BOUSHABA Abdelkarim
25/01/2015
■■AMMAR Marwa
27/01/2015
■■EL YAMRI Firdaws
27/01/2015
■■BELHADJ Yasmine
31/01/2015
■■BEN AHMED Leyna
31/01/2015
■■SAGDIÇ Ishak
31/01/2015
■■FONTENEAU Florian
04/02/2015
■■RANDRIAMIHAJA Angeline
06/02/2015
■■DUVAL MOREL Chloé
10/02/2015
■■RAMDANI Bilel
15/02/2015
■■BAH Adam
21/02/2015
■■CHARGAOUI Malak
24/02/2015
■■MAUCOURANT Eléna
25/02/2015
■■ANDONY Noah
27/02/2015
Mariages
■■GUYON Julien et TURCOTTE-PETIT Bianca
03/01/2015
■■LAFORET Jean et SOUSA DE BRITO Maria
31/01/2015
■■MOURCHID Said et BEN MOUSSA Najat
31/01/2015
■■SANYANG Saikou et DAVIES Mamie
07/02/2015
■■BOUFDIL Abdellah et EL BAGRI Latifa
28/02/2015
■■EL KENTAOUI Jamal et EL MAGHROUDI Farida
19/03/2015
■■OUSSAID Hassan et BOUZIDI Latifa
21/03/2015
■■MOUADEN Yahdih et BELLANGER Belinda
21/03/2015
Décès
■■BANH Thongsavanh
14/01/2015
■■DEBRAY Éric
16/01/2015
■■DOS SANTOS BARRACHO Joaquim
17/01/2015
■■GOLIAS veuve LEFEBVRE Christiane
21/01/2015
■■CARTERET veuve LEBOUGAULT Lucienne
26/01/2015
■■BÉNARD Georgette
28/01/2015
■■MORCET Pierre
30/01/2015
■■FONTAINE Michel
12/02/2015
■■FALCÂO James
16/02/2015
■■BESNARD épouse EISENKREMER Annick
18/02/2015
■■NOINVILLE Jean
27/02/2015
■■DECOOPMAN Christian
09/03/2015
■■PICARD veuve BERCQ Monique
15/03/2015
■■AFRIT Abdelaziz
20/03/2015
■■FADLALLAH Fatima
26/03/2015
■■LANGEVIN veuve MOUSSE Micheline
26/03/2015
S.A.S. A.T.I.B.
COUVERTURE - ZINGUERIE - GOUTTIÈRES
FENÊTRE DE TOIT - ISOLATION - BARDAGE - RÉNOVATION - ENTRETIEN
1, rue des Wagonnets - 78520 LIMAY - Tél. : 01.30.92.02.69 - E-mail : [email protected]
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
34
Libre expression
Les résultats de l’élection
départementale ont
malheureusement montré que la
victoire n’est pas celle d’un parti
politique, mais d'abord celle de
l’abstention, et particulièrement
des électeurs traditionnels de la
gauche.
L
es élus et responsables politiques ne
peuvent se satisfaire d’une victoire
avec 50 % de votants. Ils doivent
s’interroger sur ce désintérêt croissant
pour la vie politique.
Cette abstention est importante. Il faut en
prendre toute la mesure. Elle n’est pas le
silence d’une fraction du peuple mais son
message. Elle met à nu le caractère antidémocratique de la Ve République.
Un sentiment d’impuissance et de non
choix revient régulièrement dans les discussions que nous pouvons avoir avec les
Limayens.
Pourquoi voter si la même politique est
appliquée par tous les partis, si nos votes
n’ont pas de poids dans les décisions qui
impactent notre vie de tous les jours ?
Localement, nous cherchons à redonner le
plus possible la parole aux Limayens. L’initiative « En prise directe » permet 3 fois
par mois aux élus de la ville d’aller dans les
quartiers à la rencontre des habitants. Lors
de ces échanges les questions posées font
l’objet d’un suivi de la part des élus et des
services, pour apporter un retour concret
aux habitants.
Espérons que nos représentants départementaux fraîchement élus n’oublient pas
de rencontrer les habitants au-delà de
l’élection.
À Limay, la municipalité permet également
aux habitants de participer et de donner
leur avis via des réunions publiques, des
pétitions, des rassemblements et des rendez-vous en mairie.
Reprenons tous le goût de la « chose publique », citoyens et élus, tous concernés
pour une ville dynamique et solidaire.
Le groupe de la majorité
L'écologie, la vraie !
Indignons-nous et agissons.
ncendie dans une usine Seveso, odeurs de brûlage rendant
impraticables les installations
sportives Guy Môquet, nuisances
sonores générées par la rocade…
la liste est longue de ce que doivent
supporter nos concitoyen-ne-s.
Il y a quelques semaines a été confirmée l'arrivée à Limay d'une nouvelle
usine qui a été classée Seveso à
Mantes-la-Jolie. Monsieur le Maire,
nous ne voulons pas que Limay devienne invivable !
Cette année aura lieu à Paris la
conférence mondiale sur le climat.
Vous vous êtes engagé dans votre
programme à faire des efforts en
matière d'environnement. C'est le
moment de le réaliser !
Ne laissez pas vos maigres résultats
à Limay et dans le canton aux élections départementales vous aveugler ! L'écologie, ce n'est pas seulement pour une alliance électorale.
Nous vous proposons d'agir désormais dans cette direction. Le quotidien des Limayen-ne-s s'améliorera.
Les élus CLA sont social-écologistes.
Ils sont disposés à travailler avec
vous sur l'amélioration de notre
environnement commun sur la base
de leur programme.
Vous nous avez promis un nouveau
réseau de bus pour la rentrée 2015 :
cela améliorera le quotidien et rendra moins nécessaire l'usage de la
voiture.
Nous appelons tou-te-s les Limayenne-s à s'engager dans cette lutte
pour un environnement plus sain.
Par exemple, en rénovant leur logement grâce aux aides financières
et techniques mises en place par
le gouvernement (#renovation-info-service). Et en plus, cela crée de
l'emploi !
Nous vous donnons rendez-vous,
avec la municipalité, le 11 avril pour
l'opération "Berges saines". Ensemble, Construisons Limay Autrement !
015 vient de rappeler brutalement
aux Français que les principes qui
fondent la République sont fragiles. « Rien n’est acquis à l’homme ».
Tout est à reconquérir.
En janvier lors d’attentats meurtriers
à Paris, la liberté d’expression a été
attaquée et le peuple a manifesté avec
force le 11 janvier qu’il ne laisserait pas
remettre en cause sa liberté.
En mars, lors des élections départementales, des discours contestant l’égalité
de tous quelque soit son origine, sa religion ou ses opinions ont été prononcés.
Et les électeurs ont largement refusé
cette dérive inacceptable.
Ce que certains appellent par conviction
le front républicain, d’autres par ironie le
système UMPS, n’est pas la négation des
différences entre les partis politiques et
les projets de société qu’ils défendent
mais la défense des valeurs de la République Française. Ces valeurs qui permettent à chacun de vivre dans une
société de liberté.
Bien sûr, cette société n’est pas parfaite,
les injustices et les inégalités sont nombreuses. Beaucoup de réformes sont nécessaires. Mais ce que nos parents nous
ont légué est inestimable. Toute tentative de l’amoindrir soulève une réaction
d’indignation de nombreux Français.
Groupe d’opposition au conseil municipal de Limay, nous ne partageons pas
les opinions de la majorité communiste
conduite par Monsieur Roulot. De même
celui-ci ne partage pas les opinions de
la majorité du conseil départemental.
Mais il n’a pas hésité à faire barrage au
second tour aux candidats extrémistes
pour défendre les valeurs que nous partageons. Ce courage doit être salué à sa
juste valeur.
Dans la gestion quotidienne, il faut tenter fermement de faire prévaloir son
point-de-vue. Mais devant le péril, il
faut s’indigner, il faut réagir avec la plus
grande vigueur pour défendre ce qui
est fondamental, pour que vivent les
valeurs de notre devise républicaine :
LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE.
CONSTRUISONS LIMAY
AUTREMENT
Pascale Sibaud,
Tristan Brams.
AGIR POUR LIMAY
Pierre Yves Challande,
Jean-Luc Maisonneuve,
José de Oliveira,
Thérèse Doré.
I
35
2
Bulletin municipal • n° 255 • Mars - Avril 2015
LES
HALLES
DE
LIM AY
FRUITS - LÉGUMES - PRODUITS FRAIS - SURGELÉS
OUVERT AUX PARTICULIERS
du LUNDI au SAMEDI
de 8h30 à 19h30
FERMÉ LE DIMANCHE
01.30.33.31.10
4 rue des Carrières - 78520 LIMAY
•Achats et Récupération de Fers et Métaux
•Démolition Automobiles et Poids Lourds agréé
•Démolition et débarras d’usines
•Location de Bennes
•Enlèvement d’épave gratuit
Tél. : 01 30 42 85 85 & 01 30 42 85 15
Port. : 06 07 91 36 84 - Fax : 01 30 42 85 00
Zone des Marceaux - Rue Gustave-Eiffel
78710 ROSNY SUR SEINE
Récupération
de produits recyclables
Papier - Cartons - Archives - Bois
Plastiques - Métaux Ferreux
Métaux non Ferreux
Enlèvement et gestion de déchets tels
que Branchages, Terres et Végétaux
Gestion de déchets à éliminer
Déchets du batiment - TP - Gravats
Démolition etc.
Déchets industriel (DIB)
Chargement possible par nos soins
à l'aide de matériel adapté.
[email protected]
Vos Déchets, Nous Interessent
Depuis Octobre 2005, nous développons le rachat au détail des ferrailles et métaux non ferreux,
tels que le cuivre, zinc, alu, inox, laiton, plomb etc. Ainsi que les chutes de fils électriques et
Batteries.
C'est pourquoi, que vous soyez Particulier, Artisan ou autre... Vos Déchets nous interessent.
Nous avons la possibilité de mettre à votre disposition des bennes à ferrailles pour les grandes
quantités.
Respecter l'Environnement c'est
pour le bien être de chacun.
Acheminement des déchets dans
sites Agrées