Journal du tri avr. 2015

lle
i
u
g
i
a
e
un
r
e
h
c
:
r
e
n
i
o
Ch
f
e
ed
t
t
o
b
.
.
e
.
n
é
u
u
q
s
i
n
l
p
da
m
o
c
t
e
g
n
o
l
t
s
e
’
c
ça
Pas le tri !
e Le t
l
p
m
i
s
:
ri est f
Trier
acile
Le tri est mon ami
b
Tri =
o
s!
n sen
Trier ?
Pas
compliqué !
avril
2
LE JOURNAL DU SICOVAD
501
www.sic
o
Journal
Du Tri
d.fr
va
1,2,3, triez
n°22
édito | du bon sens !
Le Président du SICOVAD
Benoît JOURDAIN
Tri comme trois et tri comme sélectif. Voici donc au moins trois
bonnes raisons pour prouver, de manière concrète et objective, que trier, bien trier, se résume justement en un trio de petits
mots rigoureusement sélectionnés et à la grande portée :
« du bon sens ».
1) Du bon sens, car le tri est d’une logique imparable pour les
finances de tous : une tonne de déchets bien triée coûte six fois
moins cher à traiter qu’une tonne de déchets non recyclables.
2) Du bon sens, car le tri valorise notre territoire en termes
d’emploi et d’économie circulaire : 72 % des déchets bien triés
que vous mettez dans votre sac jaune sont réutilisés dans des
entreprises vosgiennes.
3) Du bon sens, car le tri est d’une simplicité sans nom pour
peu qu’on veuille bien prêter attention aux consignes données
(non, le tri ce n’est pas compliqué !) et permet, au-delà des
essentielles questions sociales et économiques, de préserver
nos ressources naturelles.
Qui, aujourd’hui, pourrait accepter de ne pas faire vivre les entreprises de son territoire ? Qui n’aimerait pas agir sur le taux de
la taxe d’enlèvement de ses ordures ménagères ? Qui ne souhaiterait pas laisser à ses enfants une planète en meilleur état ?
Personne.
Qui, aujourd’hui, est capable d’agir, simplement en déplaçant
un déchet de quelques centimètres, d’une poubelle noire à un
sac jaune ? Tout le monde.
Ensuite, clairement, ce sera à nous SICOVAD, en lien avec nos
partenaires, de valoriser et récompenser l’engagement simple
et efficace que vous pouvez (devez) prendre.
Et, ensemble, nous irons alors tous dans le même sens. Le bon.
.
.
.
t
o
c
.
.
.
t
o
c
cot...
!
4
p
r
i
o
V
!
i
c’est part
actuelle déchèterie
extension
Déchèterie de Saint-Nabord
travaux en cours !
La décision d’étendre la déchèterie de Saint-Nabord a été décidée par la Communauté de Communes de la Porte des Hautes Vosges en novembre 2012, à l’endroit actuel de la déchèterie.
Dates clés
Après plusieurs projets présentés en 2013, il a été
décidé au printemps de réaliser une extension,
sur la partie haute du site.
Ce projet a été validé en septembre 2013 et
l’appel d’offres ainsi que la sélection des entreprises se sont déroulés début 2014.
La première réunion préparatoire de chantier a
eu lieu en octobre 2014 et depuis les premiers
coups de pelles en novembre 2014, les travaux
ont déjà bien avancé.
L’extension devrait être terminée fin avril 2015 et
la réhabilitation de l’ancienne partie suivra.
La fin prévisionnelle du chantier est fixée à mijuillet 2015. Il y aura désormais 15 bennes, la
circulation et les apports seront donc bien plus
simples...
Mais en attendant, pendant les travaux, nous
vous incitons, pour faciliter les dépôts, à vous
rendre dans les autres déchèteries du SICOVAD
(voir encadré «pendant les travaux»).
attention, pendant
les travaux...
Sauf changement de dernière minute, la déchèterie devrait rester ouverte, quasiment à 100% du
temps, aux usagers. Néanmoins, son fonctionnement risque inévitablement d’être perturbé par
les travaux et les flux importants de véhicules.
Aussi, pour limiter tout risque, nous vous incitons à vous rendre autant que possible dans les
autres déchèteries du SICOVAD pour vos apports
(Eloyes, Xertigny, Arches...). Les adresses, horaires
d’ouverture et déchets acceptés sont notamment disponibles sur www.sicovad.fr.
Le SICOVAD vous remercie par avance pour
votre compréhension !
Plus de gaspi au resto avec
Certains d’entre vous en ont peut-être déjà entendu parler ou mieux vous avez osé le demander...
Préoccupé par le gaspillage alimentaire, le
SICOVAD développe le concept du «doggy
bag» sur son territoire par le biais de l’opération BON ICI ET BON CHEZ VOUS lancée en novembre 2014. Le client peut ainsi emporter les
restes de son repas qu’il n’a pas terminé dans
les restaurants partenaires (voir liste ci-à côté)
grâce à des contenants fournis gratuitement
par le SICOVAD. Un geste qui permet de lutter
concrètement contre le gaspillage alimentaire.
De plus en plus de client(e)s conquis !
Pour le restaurateur
C’est gratuit, reconnu, écologique, économique, innovant et pratique. Le SICOVAD se
charge de promouvoir l’opération et propose
dans un premier temps les différents contenants
gratuitement.
Brasserie AU 4 4 Rue des Etats Unis - EPINAL
L’Atelier Pizza 18 Place des Vosges - EPINAL
Bistrot de la Place 74 Place de la Libération - POUXEUX
La Tarentelle 11 rue de la Calandre - EPINAL
La Petite Myrtille 5 quai de la Vologne - GRANGES / VOLOGNE
Pour le client
Si vous êtes client d’un « resto » partenaire, vous
pouvez savoir si celui-ci participe car une signalétique spécifique a été réalisée. Le restaurant
doit avoir apposé un sticker sur sa vitrine et des
petites cartes «BON ICI ET BON CHEZ VOUS» sont
également déposées sur les tables. Il est encore
plus facile de demander ses restes puisque l’environnement (et le restaurateur) vous y incitent : c’est
moins de gâchis mais aussi plus d’économies.
La Florentine 27 route de Mirecourt - LES FORGES
Couverture médiatique et reconnaissance
Le projet a largement été couvert par les médias locaux et nationaux (TF1, Europe1, presse
spécialisée). De nombreuses collectivités de
toute la France se renseignent pour lancer sur
leur territoire un projet similaire. Et l’opération
a été récompensée fin 2014 par le trophée de
l’ADEME valorisant les initiatives originales en
matière de lutte contre le gaspillage alimentaire.
L’Unique Rue Philippe Seguin - EPINAL
A ce jour…
Près de 30 restaurants sont partenaires. Les premiers retours des restaurateurs, après 3 mois
d’expérimentation, sont globalement encourageants. Certains professionnels ont déjà distribué des centaines de boîtes et de sacs !
Pour suivre les avancées : www.sicovad.fr ou
www.facebook.com/sicovad
La Renaissance 25, rue Léopold - BRUYERES
Le Gallipoli 2 rue Grandrupt - GOLBEY
La Brasserie de Jeuxey Centre Cial Carrefour - EPINAL
La Fayette 3, rue de la Bazaine - EPINAL
Le Calmosien 37, rue d’Epinal - CHAUMOUSEY
Le Memphis 48, route de Jeuxey - EPINAL
Chez Malo 6, rue Paul Doumer - EPINAL
L’Arena 12, rue Char d’Argent - EPINAL
Le Ptit Resto 1 bis rue d’Alsace - DEYVILLERS
Poivre Rouge 22, allée des Rapailles - EPINAL
La Capitainerie Port d’Epinal - EPINAL
La Mansarde 87, rue de Lorraine - GOLBEY
Le Comptoir 8, rue des Etats-Unis - EPINAL
Le Comptoir (2) Marché couvert, rue de la Comédie - EPINAL
Les Gourman’dises 17, rue Général Leclerc - EPINAL
La Côte de Boeuf 3, Place de l’Atre - EPINAL
Le Bistrot Gourmand 5, rue du Chapitre - EPINAL
Le Citizen 16, rue François Blaudez - EPINAL
Au Flambadou 5, Place du Cdt Humbel - ELOYES
L’Auberge de Pranzieux 1, le Pranzieux - RAON AUX BOIS
Restaurateurs inscrits au moment de l’impression de ce support
1
Le jour de la collecte, vous déposez votre sac jaune devant chez vous.
2
Lors du ramassage par les agents, un contrôle effectué par ces derniers permet de savoir si le
sac jaune est conforme ou non. S’il ne l’est pas, l’agent y appose un autocollant de refus de collecte. Cet autocollant vous informe que votre sac jaune comporte des déchets non recyclables
que vous devez retirer afin de le présenter à la collecte la semaine suivante.
3
Une fois la collecte terminée, le camion
se dirige pour vider son chargement
au nouveau centre de tri des emballages situé à Epinal Razimont. Ce
centre de tri peut traiter jusqu’à 30
000 tonnes par an de déchets issus
des collectes sélectives.
1
(2(
L’AUTOCOLLANT REFUS DE COLLECTE :
VOUS AIDER A COMPRENDRE VOS ERREURS DE TRI
Vous l’avez peut-être déjà eu collé sur votre sac jaune…
Dans ce cas, c’est qu’il y avait des erreurs de tri et que
des déchets dits « indésirables » se trouvaient à l’intérieur.
Les agents de collecte ont pour mission de vérifier le
contenu des sacs jaunes et d’y apposer cet autocollant
en cas de non-conformité. Cet adhésif reprend les erreurs de tri les plus couramment commises par nos usagers. En l’occurrence, ce sont souvent des erreurs dans
les plastiques : en effet seuls les bouteilles et les flacons
se recyclent. Et nous trouvons encore beaucoup de
pots de yaourts, blisters ou autres emballages en plastique souple.
En cas d’autocollant sur votre sac jaune, il vous appartient de retirer les erreurs de tri et de représenter votre
sac à la prochaine collecte. Dans le cas contraire, vous
déposerez votre sac jaune avec les déchets ménagers.
3
Rappel : vous devez déposer dans vos sacs jaunes :
- Des bouteilles et des flacons en plastique
- Des journaux, prospectus et magazines
- Des boîtes de conserves
- Des briques alimentaires et les emballages en carton
Pour tout savoir, demandez notre nouveau guide de tri
ainsi que la réglette de tri au 0 800 109 701 !
© nicolasdohr.com pour Suez environnement
Itinéraire de votre sac jaune :
de la collecte au recyclage
© nicolasdohr.com pour Suez environnement
r
Bien trie s naturelles
c
r
u e
os resso
n
e
v
r
e
s
pré
Bien trier
xe
r le taux de la ta
su
ir
ag
d’
et
m
per
Bien trier
participe à la création d’emplois locaux
4
5
© nicolasdohr.com pour Suez environnement
5
Les différents flux sont alors dirigés sur des tapis roulants vers les trieurs. Ces hommes et
ces femmes contrôlent, vérifient et séparent les emballages selon des critères très précis. Ils
doivent aussi détourner les nombreux indésirables présents dans les sacs jaunes comme les
blisters (voir photo ci-dessous).
© nicolasdohr.com pour Suez environnement
4
Les sacs jaunes sont éventrés dans une machine spéciale. Le tri est en partie mécanique pour
trier les emballages selon leur taille, leur forme et leur matière. De plus, 3 overbands (sorte de
gros aimants) permettent d’attirer l’acier. L’aluminium, quant à lui, est attiré grâce au principe
du courant de Foucault.
Ces sacs en
plastique sont des
erreurs de tri que
les agents doivent
enlever un par un...
Ici, c’est du
plastique...
Mais imaginez
quand il s’agit de
couches,
de déchets
alimentaires ou de
seringues !
Voilà aussi
pourquoi bien trier
est essentiel !
© nicolasdohr.com pour Suez environnement
6
Une fois les emballages
triés et dirigés correctement vers leur filière, ces
derniers sont mis en balle
avant d’être acheminés
vers les unités de recyclage
spécifique.
6
VITE LU | VITE SU
► SAC A PAIN...
Voici une idée à saluer pour
lutter contre les déchets...
A l’initiative de Mlle Cynthia
Lamoise, étudiante, la
boulangerie de l’Avenue,
à Golbey, a proposé à
ses clients, pendant un
mois, d’acquérir un sac à
pain réutilisable à un prix
déchet symbolique de un euro.
s
n
a
s
e
tt
la Bague ulangerie L’objectif ? Limiter les
Bo Avenue sacs en papier jetables
de l’ EY-EPINAL
bien sûr ! L’ opération se
GOLB 68-05-11 ge.fr
an
[email protected]
03-29termine le 09 mai. Une
delaven
rie
ge
boulan
bonne idée pour allier
réduction des déchets
et économies !
ets.
s déch
ns no
duiso
ble, ré
Ensem
Gobelets
+ de 10 000
réutilisables,
gobelets
un
service
jetables
100% GRATUIT
déjà évités !
qui fonctionne !
.fr
icovad
ovad
www.s k.com/sic
oo
aceb
www.f
► TEXTILES UN SUCCES !
En novembre dernier, le SICOVAD s’est
associé au syndicat mixte départemental dans le cadre d’une grande opération de collecte de textiles usagés au
profit du Téléthon. 6,76 tonnes ont été
collectées sur quelques jours au niveau
des communes participantes. Fort de
cette expérience, le SICOVAD renouvellera cette action pour l’édition 2015.
De plus, une collecte en porte à porte
des textiles va s’organiser courant mai/
juin. Pour expérimentation, un secteur
regroupant quelques communes sera
déterminé sur notre territoire. Quand
vous lirez ces lignes, les communes
auront été sélectionnées... Plus d’infos
sur www.sicovad.fr !
► RECYCLING CINE
4ème volet de la saga « Recycling ciné ! »
Cette année encore le SICOVAD
renouvelle son opération Recycling ciné
en partenariat avec le Multiplexe Cinés
Palace d’Epinal. Le principe est simple :
chaque personne déposant un petit
appareil électrique ou électronique se
verra remettre gratuitement une place
de cinéma offerte par le SICOVAD.
Le but : sensibiliser sur le tri des petits
appareils électriques que nous retrouvons encore trop souvent dans les
ordures ménagères et qui peuvent être
recyclés. Rendez-vous prochainement
dans les salles et en attendant mettez
vos petits DEEE de côté !
Le SICOVAD était partenaire
officiel du « Cross National des
Sapeurs-Pompiers 2015 » qui
s’est déroulé le 14 mars au
Golf d’Epinal, grâce au prêt
et à la mise à disposition des
gobelets réutilisables, des
bacs et des sacs pour le tri.
Nous vous rappelons que ce service est destiné
aux associations qui organisent des manifestations
sur le territoire du SICOVAD. Il permet de réduire la
quantité de déchets et de maintenir la propreté du
site. Vous les avez peut être vus au concert «Tournée Générale» à Girancourt, au «Championnat
des Vosges individuel de gymnastique» à Epinal,
au «Marché de Noël» à Zincourt, au concert «Des
Dames de Chœur et des quatre becs et plus» à
Thaon les Vosges, au «Festival Jeux et Cie» à Epinal,
au «Cross National des Sapeurs-Pompiers» au golf
d’Epinal et au «Salon Passion Zen» à Chantraine...
D’autres associations ont déjà validé leur réservation, vous pourrez donc retrouver nos gobelets les
mois à venir, au «Vide grenier» à Deycimont, à la
«Marche Populaire» de Saint Nabord, au «Loto du
Foot» de Girancourt, à la «Marche de la Santé» à
Epinal. Nous vous rappelons que le prêt des gobelets est validé à la réception de la convention. Si
vous souhaitez des renseignements ou réserver les
gobelets pour votre événement, contactez-nous
rapidement sur www.sicovad.fr, rubrique contact !
► vous souhaitez
réserver les gobelets
pour votre événement ?
C’est l’heure...
un sac offert !
COMPOS
T
1 sac de c
ompost m
aille 20
offert un
iquemen
sur prése
t
ntation d
e ce bon
2015
Pour profiter de votre sac offert,
présentez-vous à la plateforme de compostage
en ayant au préalable découpé le coupon.
ATTENTION :
Un sac par adresse.
Photocopies interdites.
Un seul bon par personne.
Le chargement du sac
dans le véhicule
est fait par vos soins.
► « FETES » LE TRI !
Comme l’année dernière, le SICOVAD
participe aux fêtes de quartier organisées avec le Centre du Plateau de
la Justice et le Centre du Plateau de
la Vierge. Un stand est prévu, des
documents sur le tri et des sacs jaunes
seront mis à disposition des habitants du
quartier. Un jeu est aussi imaginé... bien
évidemment sur le thème des déchets
! Un groupe d’enfants et d’adultes sera
sensibilisé en amont et participera à
l’action. La fête du quartier du Plateau de
la Justice aura lieu le dimanche 7 juin et
la fête du Quartier de la Vierge le samedi
27 juin 2015.
tous nos projets sont sur
www.facebook.com/sicovad
Contactez-nous :

► POMPIERS PERCUTONS
Depuis la mise en place en décembre 2014 du prêt
des gobelets réutilisables par le SICOVAD, ce sont
déjà 10 000 gobelets jetables évités sur cinq manifestations et 6000 sont d’ores et déjà réservés pour
les mois à venir !
Découvrez tous les produits de la plateforme de compostage sur www.sicovad.fr
Plateforme de compostage
d’Epinal-Razimont
RD 11 Lieu dit Malgré-Moi
03 29 31 36 24
Opération Poules !
Donner à quinze familles volontaires deux poules et leur mettre à disposition tout le nécessaire pour l’élevage (poulailler, mangeoire, abreuvoir…),
c’est la nouvelle initiative lancée par le SICOVAD, dont l’objectif est de
diminuer les quantités de déchets organiques représentant 30% de la poubelle vosgienne, soit 80 kg par habitant et par an !
L’objectif est de détourner les déchets organiques pouvant être consommés par les poules de la collecte d’ordures ménagères résiduelles. Afin de
mieux évaluer les données relevées par les participants, le choix des familles
se porte sur plusieurs critères. Par exemple, le SICOVAD recherche à la fois
des foyers pratiquant le compostage ou non. Au moment de l’impression
de ce support, de nombreuses candidatures ont déjà été reçues et vont
être étudiées. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur le site www.sicovad.fr ou par demande au téléphone au 03 29 31 33 75. Les foyers témoins
recevront leur ménagerie en septembre 2015 !
Je veux
deux poules,
des oeufs,
et moins de déchets !
Deux poules peuvent
ingurgiter jusqu’à 300 kg
de déchets organiques
et produire 300 œufs par
année !
► renseignements
et inscriptions
au 0 800 109 701
Triez votre verre !
Optimiser
en gardant
un service de
qualité
Comme il l’a déjà fait dans le passé,
et notamment suite à l’élargissement
de son périmètre avec l’intégration
de la commune de Golbey en 2015,
le SICOVAD procédera courant mai
pour quelques communes, puis en
janvier 2016 pour la grande majorité à
des modifications des jours de tournées sur environ la moitié des communes membres. L’objectif est d’offrir
le meilleur service au meilleur coût.
Ces modifications permettront l’optimisation des trajets, l’augmentation
de la sécurité pour nos agents et un
meilleur contrôle du tri et de la qualité
des collectes. Bien sûr, chaque mairie
et chaque habitant concerné sera
prévenu en temps et en heure.
Pour trier le verre correctement, il faut l’apporter dans les conteneurs à verre. Ne sont
admis dans ces conteneurs que les « emballages en verre », les bouteilles, pots et
bocaux. Les autres produits de type ampoules, assiettes, vitres et autres y sont interdits
(car leur présence altère le potentiel de recyclage). Une fois le conteneur collecté,
le verre d’emballage est transporté, trié et transformé en calcin chez SIBELCO à StMenge (88) puis recyclé à la verrerie d’OI MANUFACTURING à Gironcourt sur Vraine
(88). Le calcin (débris de verre réutilisés comme matière vitrifiable) est transformé en
nouvelle bouteille mais aussi en laine de verre. Grâce à ce geste de tri, vous donnerez
une deuxième vie à ces emballages qui se recyclent très bien et à l’infini.
Bienvenue Johnny,
Paulette et Zoé !
Avec les nouvelles
réglettes « mémo tri »
du SICOVAD,
tous les gestes du tri
sont dans la poche !
Demandez-les !
Pour contacter le SICOVAD : www.sicovad.fr | www.facebook.com/sicovad |
Publication périodique gratuite éditée par le SICOVAD |Directeur de la publication : Benoît JOURDAIN
Ont participé à la rédaction de ce numéro : Christian PORTIGLIATTI |Véronique CLAUDON|
Emilie WALCH|Maïté ANDRE|Lidwine CLAUDE|Malik BOUCHERIT|Ludovic VARNIER |
Crédits photos : © nicolasdohr.com pour Suez environnement |st-fotograf, Ayamap - Fotolia.com |
SICOVAD | DR
N° ISSN : 1632 - 5486