Lire l`article - Eglise évangelique réformée du canton de Vaud

[email protected]
N°203 février 2015/2
Conseil synodal
2
Installation des conseils cantonaux
d’aumônerie œcuménique
L’ORH au service des ministres et des conseils
Synode
3
Le Synode a débattu du programme
du Conseil synodal
Vie de l’EERV
Le Synode a débattu du programme
du Conseil synodal
3
4
La Journée d’Eglise 2015 va faire du bruit!
Vos stands sont attendus
Office info-com
6
Nouvelle série: «Ma femme est pasteure»
Formation et accompagnement
7
Des nouvelles d’ «une Eglise bien fraîche»
Aide financière pour des projets en faveur
des enfants et des adolescents
Vie communautaire et cultuelle
8
Invitation à la prière
«Un temps pour prier» est en ligne!
Tournoi de foot EERV 2015
Rencontre biblique, culturelle et conviviale
La Journée d’Eglise 2015 va faire du bruit!
4
Terre Nouvelle
10
Concours pour groupes de jeunes
Le prix Sylvia Michel est attribué à Madagascar
Manifestations
11
Festival «Livre à vivre»
«Lydie, Tim, Paul et les autres» à Lausanne
Festival des cultures juives
Office des ressources humaines
13
Nominations
Annonces
Subventions de la Société de Bible
Nouvelle série: «Ma femme est pasteure»
6
Impressum
Comité de rédaction
EERV - Office Info-Com
Rue de l’Ale 31
Case postale 6023, 1002 Lausanne
021 331 21 61 – [email protected]
www.eerv.ch
Gabriel Dutoit, Gérard Jaton,
Paolo Mariani
Mise en page: Samuel Maire
Diffusion aux ministres, laïcs salariés et personnes élues dans des instances de l’EERV
13
Le château et la cathédrale: la signature de subvention par l’Etat a ouvert une nouvelle législature pour les aumôneries
œcuméniques (photo G.Dutoit)
Conseil synodal
Installation des conseils cantonaux
d’aumônerie œcuménique
Le 12 mars à 18h à la cathédrale de Lausanne aura lieu la célébration d’installation des
conseils des missions exercées en commun.
En fin d’année dernière, les Eglises catholiques et réformées vaudoises, ainsi que la
Communauté israélite de Lausanne et du canton de Vaud ont signé la deuxième convention
de subventionnement avec l’Etat de Vaud. Cela ouvre une nouvelle législature pour les conseils
cantonaux d’aumônerie œcuménique.
Vous êtes tous cordialement invités à participer à cette célébration. Que vous soyez concernés
par une des aumôneries ou simplement intéressés à venir témoigner, par votre présence,
votre intérêt et votre reconnaissance à tous ces hommes et ces femmes qui s’y engagent,
sentez-vous bienvenus!
Pour prendre le temps de la rencontre après avoir prié ensemble, la célébration se prolongera
par une collation sur l’esplanade de la cathédrale.
La Commission de coordination des missions en communs (CoCoMiCo) est composée
de Susana Garcia, secrétaire générale de la Fédération ecclésiastique catholique romaine
du canton de Vaud (FEDEC-VD), Pascale Gilgien, conseillère synodale de l’EERV, Myriam
Karlström, conseillère synodale de l’EERV et Michel Racloz, délégué du Vicaire épiscopal pour
la pastorale catégorielle et les collaborations institutionnelles.
Myriam Karlström, pour la CoCoMiCo
2
[email protected]
N°203 février 2015/2
L’ORH au service des ministres et des conseils
Depuis quelques mois, plusieurs situations délicates, difficiles, ont attiré l’attention du
public, proche de notre Eglise ou simple spectateur.
Selon nos informations, cela contribuerait à faire croître l’inquiétude dans nos rangs, ce qui est
fort dommage. En effet, les changements dans la définition du ministère, la reconnaissance
de l’Eglise qui perd de sa force, l’augmentation du nombre de personnes peu réceptives
aux offres proposées par les paroisses et les conseils de services communautaire, tout cela
génère de l’inquiétude, une perte de repères et suffit à justifier un certain découragement.
Le Conseil synodal est bien conscient des difficultés liées aux changements de notre société
et il est très reconnaissant de l’engagement des ministres et des membres des conseils qui,
dans leur très grande majorité, se donnent sans compter dans la tâche qui est la leur.
Bien sûr, il ne faut pas nier que quelques situations restent problématiques et que c’est la
tâche de l’Office des ressources humaines (ORH) de chercher des solutions, avec beaucoup
d’engagement et de sérieux. Parfois, la poursuite de la collaboration s’avère impossible et le
Conseil synodal est alors amené à devoir se séparer d’un collaborateur. Mais ces situations
sont heureusement très rares.
L’ORH est régulièrement mis à contribution pour gérer de multiples questions, tant de la part
des ministres que des membres des conseils, et nous ne pouvons que vivement conseiller
à toute personne qui en ressent le besoin de s’adresser à lui. Le dialogue est absolument
nécessaire pour énoncer une demande et pour chercher des solutions.
Précisons que toute personne qui a un entretien à l’ORH peut être accompagnée d’une
personne de son choix. A ce propos, le comité de la Ministérielle, plus particulièrement le
pasteur Alain Martin, peut être un appui apprécié si besoin.
John Christin, conseiller synodal répondant pour l’ORH
Synode
Le Synode a débattu du programme
du Conseil synodal
Le Synode de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) a débattu du
programme de législature du Conseil synodal, lors de sa session extraordinaire, samedi
14 février à Saint-Sulpice.
Le Conseil synodal a présenté samedi dernier son programme pour la législature 2014-2019
devant le parlement de l’EERV. Formulé en cinq affirmations et huit axes, ce document tenant
sur douze pages vise à clarifier pour aujourd’hui les valeurs et la mission de l’Eglise réformée
multitudiniste en lui donnant des lignes d’actions. Le Conseil synodal y présente ses buts
stratégiques et ses priorités pour l’avenir.
Le débat de cette session visait à entendre les remarques du Synode sur le programme
de son exécutif. Le parlement est largement entré en matière (majorité évidente, 4 non et
3
[email protected]
N°203 février 2015/2
7 abstentions), après une brève discussion d’une dizaine
d’interventions dont deux défendant la non-entrée en
matière.
Lors des débats, plusieurs délégués ont apprécié la qualité
d’un programme jugé utile. D’autres ont déploré n’avoir le
choix que de l’accepter ou de le refuser, sans pouvoir modifier
certaines formulations. Après un temps de remarques de
fond assez rapidement mené, le Synode a donc préféré
«prendre acte» du programme, plutôt que l’adopter. Cette
option se rapproche de la pratique des gouvernements civils,
tout en permettant le ralliement de membres synodaux ne
partageant pas chaque lettre du programme de leur exécutif.
Le Conseil synodal s’est engagé à prendre en compte
les remarques du Synode dans la suite de ses travaux. Il
proposera au printemps un document d’accompagnement
de son programme, avec des outils et des propositions pour
que chaque paroisse ou lieu d’Eglise puisse se l’approprier
en l’adaptant à sa situation particulière. Le but est que les
projets de chacun entrent en cohérence avec le programme
de législature, créant une dynamique commune et stimulante
Le Conseil synodal a soumis son programme à mutuellement. L’exécutif présentera lui-même ses propres
la sagacité du Synode. Ici le dessinateur Pierre
projets lors de la session synodale de juin.
Loup en pleine action. (Photo: G. Jaton)
Consultez le programme de législature sur ce lien.
Lire le compte rendu détaillé de la session.
Gabriel Dutoit, pour l’Office info-com
Vie de l’EERV
La Journée d’Eglise 2015 va faire du bruit!
La fête de l’Eglise 2015 est déjà en route! Placée sous le thème de l’ouïe, elle sera
pleine de sons, de musique, de chants, qui raviront vos oreilles lors de concerts,
d’ateliers et du culte de consécration. La cathédrale vivra même au rythme de la fête
jusqu’aux dernières heures du jour grâce à une «soirée after», organisée pour la toute
première fois!
Le thème de l’an dernier «Savourer l’Eglise» avec tous nos sens a donné l’envie de mettre
l’accent sur l’écoute, ce sens qui fait vibrer tout notre être. Samedi 5 septembre 2015, les
réformés vaudois vont savourer l’Eglise en musique! Elle est une composante importante chez
les réformés, avec ses héritages et ses formes variées – certaines sont moins développées
dans l’EERV. La Journée d’Eglise 2015 sera l’occasion de mettre à l’honneur, d’expérimenter
et d’approfondir la musique spirituelle sous ses multiples approches. Le public en ressortira
nourri et transformé.
4
[email protected]
N°203 février 2015/2
La Journée d’Eglise 2015 fera vivre et approfondir la musique en Eglise sous toutes ses formes.
Le riche programme s’articulera autour de la musique aussi bien chantée qu’instrumentale,
avec un fort accent interactif lors d’ateliers. La journée commencera à 11h par un grand
concert d’ouverture réunissant une palette de styles. Puis des ateliers interactifs permettront de
goûter et réfléchir à la musique en Eglise aujourd’hui. Un compositeur vaudois travaille même
sur la création d’un nouveau chant qui enrichira notre répertoire lors du culte de consécration.
Enfin, la grande célébration ne marquera pas la fin de la fête: elle prendra ensuite des tonalités
plus jeune (mais pas seulement) en se prolongeant dans la nuit avec une after dynamique.
«Bien chanter, c’est prier deux fois», rappelait saint Augustin. La journée d’Eglise sera à
nouveau une inoubliable occasion de se sentir faire corps avec la communauté réformée de
tout le canton! Annoncez déjà la date dans vos lieux d’Eglise.
Vos stands sont attendus
En circulant de concerts en ateliers, le public découvrira les stands jalonnant son
chemin. Une belle occasion pour votre paroisse ou lieu d’Eglise de faire connaître ses
productions ou projets. Mode d’emploi pour réserver votre emplacement.
Nous souhaitons proposer des stands qui tiennent compte de la thématique auditive de la journée,
mais qui peuvent aussi solliciter la vue, l’odorat, le toucher et, bien sûr, le goût. Votre paroisse ou
lieu d’Eglise a ainsi l’occasion de faire connaître ses réalisations et ses projets en proposant son
stand, avec ou sans nourriture.
L’expérience de l’an dernier montre qu’il serait bien d’avoir six stands proposant de la nourriture
salée pour le repas de midi et plusieurs stands proposant du «sucré». Nous mettrons à votre
disposition des abris, des tables et de l’électricité. A votre charge d’amener le reste du matériel de
votre stand.
Nous vous invitons à nous faire part de votre proposition de stand en envoyant un simple mail à
l’adresse suivante: [email protected] jusqu’au 30 mars, si possible. Vous recevrez par retour de
mail un questionnaire en ligne vous permettant de nous donner toutes les indications nécessaires.
Une rencontre de présentation aura lieu sur place mardi 23 juin à 19h30 pour que les responsables
des stands puissent se faire une idée précise de l’emplacement et de l’environnement de leur
stand et que les organisateurs puissent entendre leurs suggestions et leurs besoins.
Olivier Favrod, coordinateur de la Journée d’Eglise
5
[email protected]
N°203 février 2015/2
Office info-com
Nouvelle série: «Ma femme est pasteure»
Voilà une série qui va casser les préjugés sur les pasteurs! «Ma femme est pasteure»
est une mini-fiction de douze sketchs, qui raconte de manière humoristique et décalée
les anecdotes de la vie d’un couple peu ordinaire: une femme pasteure et un époux
rationnel et… non pratiquant.
Imaginez-vous dans la peau d’un mari qui rentre du boulot et qui entend des histoires
d’enterrement au souper, de rencontres avec l’imam ou avec le dernier illuminé du village, et à
qui on vient sans cesse demander où est sa femme... Ajoutez à cela les apéros au jardin avec
la douce sonnerie des cloches du temple...
Tous les ingrédients inattendus et potentiellement comiques sont là pour nous faire rire et
réfléchir sur le sens de la vie, sur la tentative de mettre en œuvre concrètement l’enseignement
de Jésus au quotidien, questionné par un mari parfois incrédule ou agacé, et pour découvrir
le métier de pasteur loin des préjugés.
Découvrez dès aujourd’hui et durant six mois sur le site 20minutes.ch «Ma femme est
pasteure» à raison de deux épisodes par mois. Dans le rôle phare: la pasteure de l’Eglise
protestante de Genève, Carolina Costa, également comédienne à temps partiel. Le rôle du
mari est tenu par Victor, époux de Carolina à la scène comme à la ville, catholique distancé
«contraint» - et finalement séduit – à une cohabitation à laquelle il n’avait jamais pensé.
Faire connaître quelques facettes du métier de pasteur, transmettre de manière douce la
Bonne Nouvelle, et finalement mettre en valeur l’Eglise auprès d’une population dite de jeunes
«distancés»: tels sont les principaux objectifs de ce projet né l’an dernier. Porté par l’association
Atalahalta dirigée par Victor Costa, cette série a reçu le soutien de l’Eglise protestante de
Genève, des Eglises réformées des cantons de Vaud et de Neuchâtel ainsi que de Mediaspro.
Un bel exemple de collaboration inter-cantonale.
Paolo Mariani, responsable Info-com de l’EERV
●● Premier épisode et infos sur: www.mafemmeestpasteure.ch ou 20minutes.ch
●● Vidéo: reportage sur le tournage
●● Soirée festive de lancement: vendredi 6 mars dès 19h30 au temple de la Fusterie à Genève.
Une femme pasteure, un mari non pratiquant: un couple atypique et drôle qui casse les préjugés.
6
[email protected]
N°203 février 2015/2
Formation et accompagnement
Des nouvelles d’ «une Eglise bien fraîche»
A défaut de pouvoir les prononcer sans bafouiller, les «fresh expressions» (nouvelles
expressions d’Eglise) sont entrées dans notre vocabulaire ecclésial. Mais encore fautil bien comprendre l’idée, la démarche, les expériences faites par d’autres, au loin
comme chez nous, pour se sentir prêt à se lancer dans ce style de projets. Pour les
curieux comme pour ceux qui échafaudent déjà des projets, une journée ébouriffante
les attend le 29 mai à Yverdon.
En
juin
dernier,
nous
vous proposions d’aller à
une rencontre des «fresh
expressions» à Berne. Il
s’agit d’un mouvement créé
en Angleterre et qui a pour
mission de sortir des lieux
traditionnels de l’Eglise, pour
aller là où sont les gens qui
n’ont aucun contact avec
Une journée pour une Eglise rafraîchissante.
l’Eglise et souvent aucune
connaissance de la foi chrétienne. Après vingt années d’efforts, ce mouvement connaît un
envol remarquable qui est en train d’inspirer nos Eglises romandes. A cette rencontre de
Berne, un petit groupe «plateforme» a été mise en place pour créer une table-ronde en Suisse
romande. Ce groupe réunit des représentants de nos différentes Eglises francophones et des
différents groupes cantonaux de réflexion et de travail sur l’évangélisation tels le projet Khi.
Pour inaugurer cette table-ronde, des personnes intéressées au développement des «fresh
expressions» et à leur déclinaison dans nos Eglises, le groupe «plateforme» vous a concocté
avec enthousiasme une journée de rencontres, de partages et de découvertes. Réservez le
29 mai dans votre agenda: cette journée vous fera un bien fou en stimulant vos rêves, vos
idées, votre créativité! Elle vous permettra de rencontrer d’autres personnes engagées dans
la foi qui, comme vous, cherchent à rejoindre le projet de Dieu dans notre coin de pays.
Il y aura un joli cocktail d’invités avec la présentation de ce qu’ils ont créé ou sont en train de
mettre en place dans leur lieu spécifique. Nous aurons aussi des temps d’échange autour
de différents thèmes comme la solidarité, le «new monasticism» (nouveau monachisme), être
Eglise à la campagne, les communautés de jeunes, être Eglise en famille.
Plus d’info sur la journée sur ce lien.
Vos collègues de la Plateforme Suisse romande des «fresh expressions»
7
[email protected]
N°203 février 2015/2
Aide financière pour des projets en faveur
des enfants et des adolescents
Vous cherchez un financement pour une activité dans le domaine de l’évangélisation, un
voyage ou une initiative nouvelle, un investissement en outils ou en matériel de travail?
Votre projet concerne des enfants, des adolescents ou des jeunes jusqu’à 25 ans? Le Fonds
Claudine Chesaux a déjà soutenu des projets à hauteur de 2500 fr. environ. Pourquoi pas le vôtre?
Un dossier de présentation avec la description du projet et de ses objectifs ainsi qu’un budget
est à remettre à la ministre cantonale «Enfance», [email protected] ou
au ministre cantonal «Jeunesse», [email protected] avant le 31 mars 2015, pour des
projets concernant l’année civile 2016.
Les règles d’attribution du Fonds Claudine Chesaux peuvent être consultées sur ce lien.
Vie communautaire et cultuelle
Invitation à la prière
Régulièrement, le Service vie communautaire et cultuelle vous propose des thèmes
d’intercession à remettre lors cultes dans toute l’EERV. Prière pour le Carême.
Prions pour ceux qui vont mettre du temps à part pendant ce temps de
Carême. Toi Dieu, accorde-leur sérénité.
Prions pour les organistes et les musiciens d’Eglise,
ceux qui s’impliquent dans la liturgie, qui se forment et ceux qui les forment.
Toi Dieu, augmente leur joie de te servir.
Prions pour les nouveaux ministres stagiaires qui vont commencer leur
formation pratique en Suisse romande.
Toi Dieu, accompagne-les dans leur cursus.
Prions pour ceux pour qui les rigueurs de l’hiver sont pénibles, douloureuses
voire mortelles;
nos voisins SDF, les migrants fuyants des conditions de vie déjà difficiles,
les réfugiés dans des camps ou des abris de fortune,
ceux qui sont contraints de rester dans des endroits précaires sous le feu
de la guerre.
«Toi Dieu, accorde la
sérénité dans les rigueurs
de l’hiver.»
(photo Gérard Jaton)
Toi Dieu, réconforte-les et fais-leur sentir ta présence.
Prions pour les martyrs de la foi,
qui persistent à proclamer leur foi à la suite du Christ.
Toi Dieu, accueille chacun dans ton amour.
Jean-Frédéric Leuenberger, Service cantonal vie communautaire et cultuelle.
8
[email protected]
N°203 février 2015/2
Partout dans le canton, une prière reliée à celle des autres.
«Un temps pour prier» est en ligne!
Le nouvel outil de l’EERV, très pratique, qui aide à vivre un office régulièrement, seul ou
avec d’autres, est accessible sur son ordinateur ou smartphone.
Nous vous proposons clé en main la célébration d’un office régulier (quotidien, hebdomadaire,
mensuel, etc.), individuellement ou en groupe, dans les maisons comme dans les lieux de
culte, d’un simple clic sur www.untempspourprier.ch à partir de votre ordinateur ou de votre
smartphone. La proposition s’adapte à chaque date et peut facilement être imprimée en PDF.
Si vous souhaitez des informations complémentaires ou un appui pour le lancement d’un
office régulier, n’hésitez pas à nous faire signe: [email protected] .
Tournoi de foot EERV 2015
C’est le moment de constituer votre équipe ou d’en
rejoindre une!
Une journée privilégiée pour la fraternité. Une journée
privilégiée pour s’amuser en courant derrière un ballon.
Une journée privilégiée pour que jeunes et moins jeunes se
réunissent sur le même terrain, dans la même équipe.
Pour tout savoir sur la journée de 13 juin 2015 à Romanelsur-Lausanne, cliquez sur ce lien.
Contact responsable du projet: [email protected]
ou 078 764 73 21
A l’image du visuel du tournoi, une journée de
foot qui donne du punch.
9
[email protected]
N°203 février 2015/2
Rencontre biblique, culturelle et conviviale
La rencontre annuelle des groupes «Evangile à la
maison», ouverte à toute personne intéressée, aura lieu
samedi 30 mai à Saint-Maurice.
C’est l’occasion de visiter ensemble l’Abbaye dans le cadre
du 1500ème anniversaire et de vivre ensuite un temps
de partage biblique et de convivialité à La Pelouse à Bex
(transports organisés).
Plus d’informations sur le papillon ci-joint.
Un partage et une visite de l’abbaye de
Saint-Maurice pour les groupes «Evangile à la
maison».
Olivier Favrod, Service cantonal vie communautaire
et cultuelle.
Terre Nouvelle
Concours pour groupes de jeunes: gagner un
voyage au Togo et monter un projet artistique
Les voyages de groupes comme ouverture à l’Autre, c’était le thème du dimanche
missionnaire. Dans le but de développer ce genre d’échanges, DM-échange et mission
organise un grand concours à l’intention des groupes de jeunes de Suisse romande.
En collaboration avec l’Association régionale de soutien aux
activités jeunesse (ARSAJ), basée en Lavaux, DM-échange
et mission propose un concours qui verra deux groupes –
l’un de Suisse, l’autre du Togo – se rencontrer, travailler et
présenter ensemble le fruit de leur collaboration artistique.
Le principe consiste à inciter des groupes de jeunes à mettre
sur pied un projet de voyage basé sur un échange artistique.
A cet effet, une somme de 20’000 fr. sera mise à disposition
du groupe lauréat.
Le but est de réaliser, avec
des jeunes togolais, un
spectacle qui tournera sur place et en Suisse. Celui-ci peut se
décliner sous la forme de chants, de musique, de danse, de
cinéma, de photos, de théâtre, de cirque. A chaque groupe
participant de choisir son ou ses moyens d’expression.
Quel groupe profitera d’un riche échange avec
le Togo?
Renseignements et clip vidéo sur ce lien.
10
[email protected]
Culte d’envoi d’Achille
Masson
Achille Masson part à Douala au Cameroun, dans le cadre de son service
civil comme formateur en informatique
auprès du CAFRAD (Centre d’animation,
de formation, de recherche et d’appui au
développement). Il aura lieu dimanche
8 mars sous la forme d’un culte des
jeunes à 18h30 au temple de Bex.
N°203 février 2015/2
Le prix Sylvia Michel est attribué à Madagascar
Le prix international Sylvia Michel 2015 sera octroyé aux théologiennes et pasteures Yvette
Rabemila et Brigitte Rabarijaona, de Madagascar, partenaires de DM-échange et mission.
Le prix international Sylvia Michel honore les personnes
et projets qui s’engagent pour la promotion des fonctions
directoriales pour des femmes dans l’Eglise. Il sera décerné par
les présidentes des Eglises réformées en Suisse en collaboration
avec la Communion mondiale des Eglises réformées (CMER).
Créé en l’honneur de la pasteure argovienne Sylvia Michel, qui
fut élue en 1980 en tant que présidente de l’Eglise réformée
d’Argovie, ce prix d’une valeur de 5’000 dollars, est offert par
cette même Eglise. Sylvia Michel fut la première femme en
Europe à accéder à un poste de direction d’un exécutif d’Eglise.
Yvette Rabemila recevra ce prix en l’honneur de son action
pour l’égalité de traitement de la femme et de l’homme
dans l’Eglise protestante malgache. La jeune théologienne
Brigitte Rabarijaona et Yvette Rabemila récom- Brigitte Rabarijaona se verra encouragée par ce prix pour
pensées pour leur action envers les femmes.
son engagement dans l’attribution de places de direction à
des femmes dans son Eglise. Les deux lauréates vont utiliser l’argent de ce prix pour le projet
«Empowering Women Ministers», qui donne à des jeunes théologiennes un savoir-faire dans la
prise de fonctions directoriales en Eglise. L’attribution du prix aura lieu le 8 mars dans l’église
protestante de Heiden.
Les deux lauréates tiendront une conférence «La place de la femme, quelle autorité a-t-elle
dans l’Eglise de Madagascar» mercredi 4 mars à 19h30 au temple de Morges. Elles seront
également présentes dimanche 22 mars à 10h à Ballaigues pour le culte d’envoi du groupe de
jeunes de la région Joux-Orbe qui part à Madagascar en avril.
Michel Durussel, responsable cantonal Terre Nouvelle
Manifestations
Festival «Livre à vivre»,
une fête pour grands et petits
De nombreux auteurs et illustrateurs vous attendent samedi 7 mars
sur la colline de Crêt-Bérard. La Maison de l’Eglise et du pays vous
invite à un événement festif autour du livre: toutes sortes d’ouvrages
qui abordent des sujets liés à la spiritualité et à la vie d’aujourd’hui
dans une perspective chrétienne.
Si les bouquins se trouvent chez les libraires, il est rare de rencontrer leurs
auteurs, écouter leur voix, les regarder dessiner, recevoir leurs réponses à
Les livres et leurs auteurs
vous entraînent vers la colline. nos questions. Une quarantaine d’entre eux seront à Crêt-Bérard entre 9h
11
[email protected]
N°203 février 2015/2
et 18h pour nous proposer des conférences et des témoignages, des tables-rondes et des
exposés autour de leurs expériences et de leurs réflexions.
En consultant le programme sur www.livreavivre.ch, vous verrez que les thèmes et les
animations sont très variés. Les auteurs de BDs et les illustrateurs animeront des ateliers pour
les jeunes et les enfants. Les plus petits pourront s’amuser dans la roulotte de jeux Ludo’Bible.
La Librairie Payot tiendra un vaste espace de vente de livres
avec possibilités de dédicaces par les auteurs présents. Il
n’y aura pas que des livres à dévorer... vous pourrez aussi
vous restaurez aux différents stands: farandoles de pâtes,
soupe campagnarde, quiches et sandwichs, verrines du chef,
tartelettes...
L’entrée est gratuite, chacun vient et repart comme il l’entend.
Parkings autour de la maison et au village. Transports réguliers
depuis la gare (sans réservation).
Plus de 50 invités
En guise de mise en bouche: Jacqueline Kelen, Michel Salamolard, Antoine
Nouis, Philippe Roch, Michel Maxime
Egger, Elisabeth Parmentier, Pierre-Yves
Zwahlen, François-Xavier Amherdt,
Thierry Lenoir, Anne Sandoz-Dutoit,
Albert Longchamp, Thomas Römer,
Daniel
Marguerat,
Jean-François
Buisson, Yvan Mudry, les dessinateurs
Brunor, Nicole Devals, Philippe Ribe…
Tout le programme.
Papillon à télécharger sur ce lien.
Alain Monnard, pasteur résident de Crêt-Bérard
«Lydie, Tim, Paul et les autres»
à voir encore à Lausanne
Paul est l’enfant terrible du christianisme, détesté par les uns, adoré par les autres.
Mais qui était-il vraiment? Un théologien obscur, un antiféministe, un prédicateur de
génie? Le spectacle de la Marelle peut encore être vu à l’Espace culturel des Terreaux
avant sa tournée en France.
En été 54, Paul vit à Ephèse. Il travaille beaucoup: le matin,
il tisse pour gagner sa nourriture et son loyer; à partir de
la mi-journée, il enseigne dans l’école de Tyrannos; en fin
d’après-midi, il visite les malades et, le soir, il instruit les
catéchumènes, parfois jusque tard dans la nuit. Cet étélà, Paul reçoit de mauvaises nouvelles de Corinthe où les
chrétiens paraissent plus divisés que jamais et adeptes
d’une moralité douteuse. Il décide donc de leur écrire, avec
la collaboration de Timothée.
C’est alors que survient Lydie, la fameuse vendeuse de
pourpre, en voyage d’affaires depuis Philippes (vérité
historique ou imagination des auteurs?). Ecrire une lettre
délicate à deux est un exercice délicat, mais à trois, et avec un
L’apôtre Paul (joué par Jean-Baptiste Roybon)
est confronté à Lydie, une femme de caractère personnage au caractère aussi trempé que Lydie, ça devient
(Stéphanie Dussine).
sportif! Une pièce de Jean Naguel et Daniel Marguerat.
●● A l’Espace culturel des Terreaux, jeudi 5 mars 19h; vendredi 6 mars 20h; dimanche 8 mars 17h.
Réservation: 021 320 00 46 ou www.terreaux.org
12
[email protected]
N°203 février 2015/2
Festival des cultures juives
Une belle occasion de découverte interreligieuse et
interculturelle: le deuxième festival des cultures juives,
«Entre tradition et modernité», aura lieu du 16 au 28
mars à Lausanne.
Mieux comprendre la culture juive entre tradition et modernité.
Motivée par le succès de son premier festival en 2013, la
Communauté israélite de Lausanne et du canton de Vaud
(CILV) propose à nouveau une vaste palette d’événements:
une exposition au Forum de l’Hôtel de ville, des concerts,
du cinéma, de la calligraphie hébraïque, de la cuisine juive
et une table ronde. Tous les détails sur www.cilv.ch/festival
Office des ressources humaines
Nominations
●● Geneviève Butticaz, pasteure, a été nommée dans la paroisse de Saint-Saphorin. Poste n°
RP090402, EPT 50%, Région 9, Lavaux.
●● Sylvie Dépraz, diacre, a été nommée dans le service communautaire Formation et
accompagnement de la Région 3, Les Chamberonnes. Poste n° RP02FA02, EPT 50%.
●● Michel Schadt, pasteur, a été nommé dans l’aumônerie pénitentiaire. Il entrera en fonction, dans le
poste n° 32322, EPT 100%, le 15 avril 2015.
Annonces
Subventions de la Société de Bible: délai 11 avril
La Société de Bible du canton de Vaud, présidée par le professeur Daniel Marguerat,
attribue des subsides aux projets de type personnel, paroissial ou régional mettant en
œuvre le témoignage biblique. Le projet peut être d’ordre littéraire, festif, audio-visuel,
etc. Onze réalisations ont été subsidiées en 2013-2014.
Les dossiers de candidature sont à envoyer jusqu’au 11 avril à [email protected]
Ils comprendront une brève présentation de la réalisation projetée, un budget et la demande
financière.
Information sur le site: www.societe-de-bible.ch
13
[email protected]
N°203 février 2015/2