Télécharger Lettre AICPRAT Mai 2015.

LETTRE D’INFORMATION INTERNE DES ADHÉRENTS DE L’ASSOCIATION
Amicale des anciens de Thales
N°247 Mai 2015
er
Association régie par la loi du 1 juillet 1901
ÉVOLUTION DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL
Bernard Estang ayant décidé comme nous vous l’avions annoncé dans la Lettre de mars de mettre fin à
ses activités de secrétaire général, Michèle Roussel a accepté, à l’invitation de notre Président Bruno
Garreta, de tenir ce poste provisoirement en plus de ses actions sur la solidarité, les loisirs et la
communication.
Nommé, en 2012, après le départ de Pierre Baratault qui souhaitait se concentrer davantage sur ses
activités extérieures à l’AICPRAT, Bernard Estang a accompli une tâche considérable et mérite la
reconnaissance de tous. Il a su faire face à la réduction du nombre de bénévoles disposés à s’investir dans
les tâches souvent ingrates nécessaires au bon fonctionnement d’une association comme la nôtre et a mis
en place une organisation nouvelle et plus sûre. Sa plus grande utilisation d’Internet a permis de
compenser les augmentations de coût et les contraintes croissantes, notamment dans les envois de la
Lettre et le recouvrement des cotisations. Il a également procédé à la rénovation du site web indispensable
à l’information des adhérents et à leur recrutement dans toute la France. En plus de ces actions à long
terme, il a dû organiser deux déménagements difficiles dans un temps très bref (celui du Siège de notre
Association de Meudon vers Vélizy et celui du local de stockage de Corbeville vers Paris, Issoudun et
Ormes) qui se sont tous deux achevées dans les délais malgré d’importantes difficultés.
COMMISSION RETRAITE ET SOLIDARITÉ (Christian Breyton)
A propos de « Sauvegarde Retraites » (suite)
La parution récente dans le journal Le Monde d’un texte de « Sauvegarde Retraites » qui semble avoir
séduit certains de nos adhérents nous conduit à rappeler la mise en garde de l’AICPRAT vis-à-vis de cette
association qui a déjà été exprimée dans la Lettre à trois reprises : par Daniel Rapenne, en novembre
2004, Pierre Baratault, en décembre 2006, et Michel Roger en décembre 2013.
Cette mise en garde est fondée sur deux éléments essentiels :
 Les solutions proposées, apparemment simples et séduisantes bien qu’agressives envers certaines
catégories de retraités, ne résistent pas à une analyse sérieuse.
 Les comptes de « Sauvegarde Retraites » sont d’une grande opacité.
Nous rappelons aux lecteurs internautes intéressés qu’ils peuvent consulter tous les numéros de la Lettre
sur le site web réservé Adhérents et nous invitons les non-internautes à nous demander copie de ces
articles s’ils souhaitent en savoir plus.
COMMISSION COMMUNICATION
L’annuaire 2015 de l’AICPRAT sera publié dans le courant du mois. Il comportera en 3e de couverture un
modèle de carte d’adhérent que les lecteurs pourront remplir et photocopier puis découper. La faiblesse
actuelle des effectifs du secrétariat nous oblige à recourir à cette méthode, provisoirement espérons-le.
COMMISSION CULTURE

Groupe Généalogie (Michel Le Meur)
Notre réunion mensuelle, qui s'est déroulée le 28 avril, nous a permis d'inscrire notre groupe de généalogie
au forum AICPRAT, catégorie culture, section généalogie. Michel Coatrieux, maintenant membre de notre
groupe, a initialisé le forum en 2014 et, depuis, les animateurs des groupes Microinformatique, Radio
Amateurs et Vidéo Photo numérique ont déjà créé leurs sections dans le forum, alors pourquoi pas nous?
Un tour de table a fait ressortir que cet espace de discussions serait intéressant pour notre groupe, en
particulier pour les adhérents éloignés qui ne peuvent pas se déplacer aux réunions, l'intérêt pouvant
d'ailleurs s'étendre aux autres sections du forum (Microinformatique en particulier). Tous les membres du
groupe généalogie peuvent, à titre individuel, demander une inscription à ce forum, comme tout adhérent
THALES-AICPRAT : 19-21, avenue Morane Saulnier – 78140 VÉLIZY-VILLACOUBLAY
Tél : 09 50 98 98 71 (boîte vocale) - Courriel : [email protected] - Site : http://www.aicprat.fr/
de l'AICPRAT. Un modérateur (généalogiste) permettra de faire une synthèse de cette expérience à
chaque réunion mensuelle.
COMMISSION SCIENCES ET TECHNIQUES

Groupe scientifique (Philippe Lacomme)
La prochaine conférence aura lieu le 4 mai dans l’auditorium de TRT-Palaiseau à 14h30. Elle sera donnée
par Stéphane Kemkemian et s’intitulera « Comparaison entre le radar et l’écholocalisation des chauvessouris ».
COMMISSION LOISIRS (Alain Paquette)

Groupe Voyages (Denise Laval)
URGENT : Voyage Canada -Gaspésie du 27 Septembre au 11 octobre
Quelques places encore disponibles !
Un bref rappel sur le circuit : Il comporte les « incontournables » du Québec et de l'Ontario tels que les
chutes du Niagara, les Mille-Iles et sa croisière, Tadoussac, les grandes villes de Montréal, Québec,
Ottawa, Toronto et un circuit de 3 jours en Gaspésie avec ses grands parcs, ses paysages grandioses et
son authenticité. Toutes les informations sont disponibles sur le site web de l'AICPRAT (commission loisirsgroupe voyage 2015).
Si vous êtes intéressés, contactez au plus vite le secrétariat ou écrivez à [email protected]

Groupe Visites et conférences (Peter Couvelart)
21 mars : Visite de l'Hôtel de Lauzun (Peter Couvelart)
Charles Gruyn des Bordes de condition modeste, enrichi par le négoce de céréales, voulut se doter
d'attributs aristocratiques en faisant construire cet hôtel particulier
en 1657. La postérité a surtout retenu le nom du propriétaire
suivant Antonin Nompar de Caumont, flamboyant duc de
Lauzun. Au cours du XVIIIe siècle se succèdent de nombreux
acquéreurs : le marquis de Richelieu, le conseiller Ogier puis le
marquis de Pimodan. Délaissé au profit de quartiers plus en vogue,
l’hôtel est occupé par des ateliers de teinture, on l’appelle alors
l’Hôtel des Teinturiers !
En 1842, l’hôtel est racheté par le baron Pichon qui lance de
grands travaux de restauration pour lui redonner le lustre d’antan et
lui donne le nom actuel : Hôtel de Lauzun. Le baron loue une
partie des lieux à des écrivains tels Charles Baudelaire,
Théophile Gautier qui organisent des dîners où ils consomment
une confiture verte faite à base de haschich, de mélasse, de miel
et de pistaches, formant ainsi le club des Hachichins.
En 1928, la Ville de Paris fait l’acquisition de l’Hôtel de Lauzun et
en novembre 2013, après un vaste programme de travaux,
l’Institut d’Études Avancées, consacré à la recherche scientifique,
s’est installé dans l’Hôtel de Lauzun.
A partir de la cour intérieure, par un escalier d’apparat et son
décor à l’antique, nous pénétrons dans la grande salle « à la
française » où notre conférencière Sylvie Rojon-Kern nous retrace
tout l’historique de cet hôtel prestigieux.
Quittant la grande salle aux poutres peintes nous découvrons le 1 er étage d’architecture « italienne » :
chambre d’apparat, salons, boudoirs, avec son ensemble unique de boiseries dorées parfaitement
conservé, des décors sculptés peints de l'époque de Louis XIV, l'univers des élégantes mais aussi de
prestigieux habitants : le duc de Lauzun et la Grande Mademoiselle, Baudelaire... Nous n’oublierons pas
les plafonds peints aux couleurs chatoyantes, les miroirs, les portraits des célèbres amoureuses qui l'ont
visité et qui font de ce lieu un endroit magique.
Humour et bonne humeur étaient au rendez-vous de cette visite émaillée d’anecdotes piquantes sur ses
habitants illustres et nous nous sommes quittés sur le quai d’Anjou balayé par un vent glacial.
2
Pour tout renseignement particulier concernant les visites, contactez nous par courriel à
[email protected] ou par téléphone auprès de Peter Couvelart (01 64 58 50 04) ou de Michèle Roussel
(06 07 81 96 82).
PATRIMOINE DE THALES (Henri Watrin)

Groupe Histoire de Thales (Jean-Pierre Pujes)
Au cours de sa réunion du 2 avril à Vélizy, le groupe a fait le point avec Olivier Terrien (de Thales Airborne
Systems) sur une réunion importante qui s’est tenue à Bordeaux dans le cadre du regroupement des unités
de Pessac et du Haillan dans le nouveau centre de Mérignac. L’hypothèse d’une exposition d’équipements
anciens à l’exemple du « couloir des radars » d’Élancourt montrant
l’importance des progrès techniques réalisés par Thales est retenue.
Joël Cordier a évoqué l’avenir du Musée du Radar de Douvres la
Délivrande (en cours de reprise par le Mémorial de Caen) ainsi que la
journée Porte Ouverte qui se tiendra à Ymare en juillet.
Pierre Baratault a signalé que les travaux du LCR sur l’AsGa pourraient
être présentés dans le cadre de La Diagonale de Paris-Saclay en
utilisant des éléments fournis par Sylvain Delage dont le groupe III-V va
quitter Marcoussis pour rejoindre TRT à Palaiseau.
Le groupe a ensuite assisté à deux présentations : l’une par Pierre
Hartemann sur la première liaison par fibre optique à Thomson-CSF réalisée à Corbeville, en 1978, par une
équipe sous la direction de Luigi d’Auria (photo ci-contre) et l’autre par Jean-Pierre Pujes sur l’histoire des
activités optiques et optroniques dans les sociétés à l’origine de Thales et de Safran depuis le XIX e siècle.
DÉLÉGATIONS RÉGIONALES

DÉLÉGATION MIDI-PYRÉNÉES/LANGUEDOC-ROUSSILLON (Guy Ridel)
Assemblée Régionale :
Notre réunion s’est tenue le 27 mars dans le centre Thales
Avionics de Toulouse. Comme chaque année, l’organisation
de cette journée a été grandement facilitée par l’aide et la
contribution de la Direction locale de Thales.
Notre Président Bruno Garreta, présent bien sûr, ouvrait la
réunion. D’une façon très détaillée, il nous a fait part du sens
des actions menées par l’AICPRAT au plan national et
régional. Le délégué MP-LR a rappelé, les spécificités de la
délégation, ses activités 2014 puis, indiqué le programme
2015 des rencontres et animations. Le prochain séjour en
Aveyron a été dévoilé et commenté par Bernard Picardat délégué AQ. Pour clôturer la matinée, Monsieur
Gus Garcia Directeur Qualité, nous a présenté l’activité Aéronautique de Thales et ses enjeux stratégiques
en soulignant la contribution de l’établissement de Toulouse. Enfin, notre réunion s’est clôturée par un
excellent repas pris au restaurant de l’établissement.
Programme 2015 :
Le programme maintenant arrêté est pour l’essentiel :
 Voyage à Amsterdam du 15 au 18 avril.
 Journée AICPRAT à la campagne en septembre :
 Sortie d’automne organisée par l’Aquitaine : Ce sera en Aveyron du 5 au 8 octobre. Des précisions
sur le programme seront données dans la lettre de juin.
 Journée « Toulouse insolite » en novembre.
 Repas de fin d’année en décembre.
En ce qui concerne nos animations, est-il utile de rappeler qu’elles sont organisées pour la plupart avec
l'Aquitaine mais, qu’elles ne sont pas réservées à nos seules délégations et sont ouvertes à tous ?

DÉLÉGATION AQUITAINE (Bernard Picardat)
La veille de l’Assemblée MP-LR, soit le jeudi 26 mars, s’était déroulée l’Assemblée Régionale Aquitaine sur
le site de Thales Le Haillan. Outre les thèmes généraux sur l’évolution des retraites et la vie de l’AICPRAT,
3
sujets traités par Bruno Garreta, le sujet de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine industriel
de Thales Avionics a été développé. Les objectifs primordiaux à court terme sont les définitions des
présentations du patrimoine à l’occasion des 40 ans de présence de Thales en Aquitaine (manifestation
prévue en novembre 2015) et d’une présentation plus complète lors de l’inauguration du nouveau bâtiment
Air’Innov de Mérignac au premier semestre 2017.
A cette occasion, Alain Paquette a souligné la mise en place sur le site de Moirans (Isère) d’un musée
consacré aux tubes intensificateurs d’images.
L’ASSOCIATION
NOUVEAUX ADHÉRENTS : Guy Henry (Siège), Michel Lavictoire (BCC), Alain Martres (Avionique).
ILS NOUS ONT QUITTÉS : Jean Dosch (SOCAPEX), Jacques Gillet (DES), Michel Lamy (SDC), Pierre
Oger (DTC).
HOMMAGES
Jean Dosch (photo ci-contre) : Entré à la C.S.F. en 1959 au laboratoire de recherches
électromécaniques, il devint directeur de production du département DEM en 1964. Puis
en 1971 il est muté à Socapex-Orega, dont il prit la direction industrielle en1981. En 1984,
il est nommé, chez Thomson-Brandt-Armements, comme directeur de la SUM (Société de
l’Usine de la Marque) à Tulle. Il reconvertit cette entreprise vers le secteur automobile.
Fondateur de l’équipe de rugby Thomson-CSF, c’était un meneur d’hommes remarquable.
Adhérent depuis 2002, il nous a quittés le 20 mars.
(Bernard Picardat)
Jacques Gillet avait adhéré en 1988 après une longue carrière dans l’armée de l’air puis à
Thomson-CSF dans les radars de surface. Il a été inhumé le 20 mars à l’âge de 98 ans.
Supelec 1947, Michel Lamy (photo ci-contre) effectue son service militaire comme souslieutenant des transmissions et entre comme ingénieur d’études au laboratoire
microondes et radar de la CSF en 1950. De 1954 à 1958, il est chef de la section Aériens
faisceaux hertziens et radar puis, de 1958 à 1965, chef du service Aériens radars (civils et
militaires). En 1965, il s’oriente vers la production puis, de 1974 à 1987, dans une filiale du
groupe, il est responsable du bureau d’étude (tous équipements) puis de l’intégration en
shelter pour un client du Moyen-Orient avant de se consacrer au développement des
aides à la navigation aérienne civile. Il termine sa carrière, de 1987 à 1989, comme
Ingénieur en chef audit des projets du groupe Radar de Thomson-CSF et spécialiste de l’analyse de la
valeur. Il adhère dès 1988. Grand inventeur, il est titulaire de 25 brevets.
Pierre Oger (photo ci-contre) est entré, dans les années 50, au service technique
Multiplex de l’usine de Cholet où il étudia, en particulier, le faisceau hertzien FH 631qui
fut installé en Algérie en 1962-1963. Il y dirigea ensuite l’ensemble des laboratoires en
charge du développement industriel et de l’assistance technique à la production
(faisceaux hertziens, radiotéléphones, télévision). Peu après la fusion Thomson-CSF, en
1969, il devint Directeur Technique du Département Moyenne Diffusion (DMD) en
Région Parisienne et se consacra au radiotéléphone. Il a adhéré à l’AICPRAT en 1986 et
vient de nous quitter le 11 mars âgé de 89 ans.
(Philippe Ronnay)
L’AICPRAT s’associe à la douleur des familles et les prie d’accepter ses condoléances les plus
sincères.
Les documents pour la prochaine Lettre d’AICPRAT devront parvenir à Jean-Pierre Pujes avant le
12 mai par courriel : [email protected] ou courrier postal.
Après avoir été éditée par Jean-Pierre Pujes, la Lettre est relue et mise sur le site par Christine François. Sous la coordination du
secrétariat général, la version papier est imprimée, mise sous enveloppe et diffusée par l’entreprise Pubadresse, les adresses étant
fournies par Peter Couvelart.
4
ISSN 1963-2479-PUBADRESSE. 95150 TAVERNY