L`IPD revient en territoire positif en février

14 avril 2015
L’IPD revient en territoire positif en février
L’Indice précurseur Desjardins (IPD) n’a que très peu progressé en février avec une hausse de 0,1 %, et ce, après avoir
fléchi de 0,3 % en janvier (graphique 1). Ce manque de tonus de l’IPD devrait être passager puisque la vigueur des
exportations devrait permettre à l’économie québécoise de s’accélérer au cours des trois à six prochains mois. Toutefois,
il faudra davantage de signaux positifs en provenance du secteur des entreprises pour relancer les investissements privés.
De leur côté, l’apport des ménages restera limité alors que le secteur résidentiel tournera au ralenti.
Ménages
La composante « ménages » est de retour en territoire
positif à la suite de cinq mois de baisses consécutives. Le
marché du travail continue de s’améliorer. L’emploi a de
nouveau progressé en mars avec une hausse mensuelle
de 5 300 postes. Le premier trimestre de 2015 s’est donc
conclu positivement avec un gain de 38 100 travailleurs en
regard de décembre 2014. De plus, l’emploi à temps plein a
rebondi en mars, alors que l’emploi à temps partiel a fléchi
(graphique 2). Par contre, la majorité des gains observés
depuis les trois derniers mois a été concentrée dans l’emploi
à temps partiel. Le taux de chômage s’est chiffré à 7,5 % en
mars, un niveau similaire à celui de décembre dernier.
Graphique 1 – L’Indice précurseur Desjardins
a affiché une modeste croissance en février
Var. mens. en %
En G $ de 2007
315
310
305
Février 2015 = 0,1 %
Janvier 2015 = (0,3 %)
Décembre 2014 = 0,0 %
4,0
Grève de la construction en juin
3,0
2,0
300
1,0
295
0,0
290
(1,0)
285
(2,0)
280
275
IPD (droite)
270
PIB réel (gauche)
265
2007
(3,0)
(4,0)
(5,0)
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
Sources : Institut de la statistique du Québec et Desjardins, Études économiques
Graphique 2 – L’emploi à temps plein s’est redressé,
alors que l’emploi à temps partiel a fléchi en mars
En milliers
3 350
En milliers
860
840
3 300
820
800
3 250
780
3 200
760
740
3 150
720
Temps plein (gauche)
3 100
La confiance des ménages est demeurée en progression,
mais la récente embellie demeure fragile. Les annonces
effectuées par le gouvernement du Québec pourraient miner
le moral des consommateurs et, par conséquent, avoir un
impact négatif sur leurs dépenses. Les ventes au détail ont
faiblement progressé en 2014 en regard de 2013 et elles se
sont inscrites à la baisse en janvier 2015.
700
Temps partiel (droite)
680
3 050
660
2011
2012
2013
2014
2015
Sources : Statistique Canada et Desjardins, Études économiques
François Dupuis
Vice-président et économiste en chef
Hélène Bégin
Économiste principale
Chantal Routhier
Économiste
418-835-2450 ou 1 866 835-8444, poste 2450
Courriel : desjardins.economie@desjardins.com
Note aux lecteurs : Pour respecter l’usage recommandé par l’Office de la langue française, nous employons dans les textes et les tableaux les symboles k, M et G pour désigner respectivement les milliers, les millions et les milliards.
Mise en garde : Ce document s’appuie sur des informations publiques, obtenues de sources jugées fiables. Le Mouvement des caisses Desjardins ne garantit d’aucune manière que ces informations sont exactes ou complètes. Ce document est communiqué
à titre informatif uniquement et ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente. En aucun cas, il ne peut être considéré comme un engagement du Mouvement des caisses Desjardins et celui-ci n’est pas responsable des conséquences
d’une quelconque décision prise à partir des renseignements contenus dans le présent document. Les prix et les taux présentés sont indicatifs seulement parce qu’ils peuvent varier en tout temps, en fonction des conditions de marchés. Les rendements
passés ne garantissent pas les performances futures, et les Études économiques du Mouvement des caisses Desjardins n’assument aucune prestation de conseil en matière d’investissement. Les opinions et prévisions figurant dans le document sont,
sauf indication contraire, celles des auteurs et ne représentent pas la position officielle du Mouvement des caisses Desjardins. Copyright © 2015, Mouvement des caisses Desjardins. Tous droits réservés.
14 avril 2015
Indice précurseur Desjardins
Habitation
Le bloc « habitation » continue de battre de l’aile. Les
mises en chantier pointent vers le bas depuis le début de
l’année et la température anormalement froide de l’hiver
n’est pas étrangère à ce repli plus marqué qu’anticipé de la
construction neuve. Une baisse de 27,7 % a été enregistrée
entre le premier trimestre de 2015 en regard du dernier
trimestre de 2014, et ce, en dépit du regain mensuel de
13,1 % observé en mars.
En février 2015, les ventes de propriétés existantes et le
prix de vente moyen sont demeurés relativement stables à
la suite de leurs replis respectifs observés en janvier 2015 et
en décembre 2014 (graphique 3). Il fallait, en moyenne, 122
jours pour vendre une propriété en février 2015 contre 114
un an plus tôt.
Graphique 3 – Le marché de la revente s’est stabilisé
en février dernier
En $
En milliers
280 000
95
90
260 000
www.desjardins.com/economie
Entreprises
La composante « entreprises » a continué d’évoluer à bas
régime en février, mais il y a toutefois des indicateurs qui
pointent vers le haut. Selon la Fédération canadienne de
l’entreprise indépendante, la confiance des PME a remonté
en mars (graphique 4) et les intentions d’embauche au cours
des trois prochains mois se sont améliorées, ce qui constitue
un signal encourageant pour l’économie. Toutefois, la
confiance des entreprises devra se raffermir davantage
afin d’espérer un réel envol des investissements privés.
En attendant, l’amélioration observée d’autres indicateurs
contribue à la mise en place d’un climat plus propice à leur
relance en 2015.
En effet, les exportations sont en progression puisque
le secteur extérieur profite de l’embellie de l’économie
américaine qui se poursuit et de l’évolution du huard sous
la parité. De plus, l’indice boursier l’IQ-30 et l’indicateur
avancé américain continuent d’afficher une tendance
haussière, indiquant ainsi que dans l’ensemble les attentes
des investisseurs à l’égard des bénéfices des sociétés sont
positives.
85
80
240 000
Graphique 4 – La confiance des PME remonte
75
70
220 000
65
Prix des propriétés (gauche)
Nombre de ventes (droite)
200 000
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
60
Indice
Indice
75
75
70
70
65
65
60
60
55
55
2015
Sources : Fédération des chambres immobilières du Québec par le système Centris® et Desjardins, Études économiques
50
50
2010
2011
2012
2013
2014
2015
Sources : Fédération canadienne de l’entreprise indépendante et Desjardins, Études économiques
Chantal Routhier
Économiste
« Indice Québec-30 », « Indice Québec-120 », « Indice IQ-30 », « Indice IQ-120 » et « Indice Québec » sont des marques de l’Institut de recherche en
économie contemporaine (IRÉC) ou, selon le cas, constituent de la propriété intellectuelle de l’IRÉC qui a déposé des demandes d’enregistrement de ces
marques.
2