le dernier UCP Flash

Flash
19e année
16 avril 2015
N° 647
Bulletin syndical d’informations publié par l’Union des Cadres de Paris
UCP@paris.fr - http://cadresvp.free.fr/
« Discrimination au travail : que peut-on attendre du droit ? »
S’il existe, en général, un consensus sur les principes, chaque individu ne perçoit pas la
discrimination au même endroit ; l’égalité se situe tantôt de manière indifférenciée, tantôt
dans la différence elle-même.
Pour traiter de cette question en milieu professionnel, l’Université des cadres a invité, le 9
avril dernier, une professeure de droit public, Gwénaële CALVES qui enseigne notamment le
droit de la non-discrimination à l’Université de Paris VII.
L’intervenante constate tout d’abord que la notion de discrimination est évolutive dans le
temps ; le Législateur précise régulièrement les motifs de distinctions qui sont illicites : tout
d’abord l’origine, l’appartenance ou la non-appartenance à une ethnie, une race, une nation,
une religion (1972), puis le sexe, la situation familiale (1975), les mœurs (1985), le handicap
(1989), l’état de santé (1990), les opinions politiques et les activités syndicales (1992),
l’apparence physique, le patronyme, l’âge et les orientations sexuelles (2001), les
caractéristiques génétiques (2002), la grossesse (2006), l’identité sexuelle, le harcèlement
sexuel subi, refusé ou révélé (2012), le lieu de résidence (2014).
La discrimination se réfère donc à un acte qui constitue une pratique illégale, de nature à être
pénalement sanctionnée et à ouvrir droit à réparation au profit de la victime. La victime peut
déposer une plainte auprès du procureur de la République, du commissariat de police, de la
gendarmerie ou du doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance.
Pour lutter contre ces actes délictueux, la mesure la plus importante est de rendre visible
l’application du droit par la mise en place de procédures de signalements internes et de
montrer à ceux qui seraient tentés de transgresser ces règles qu’il n’y aura aucune tolérance en
la matière. L’une des orientations est de contrôler les acteurs des territoires par l’intermédiaire
des plans locaux de lutte contre les discriminations, actuellement déployés dans cinq
arrondissements.
Par ailleurs, il faut lutter contre les stéréotypes, le plus souvent, inconscients et ancrés dans
l’imaginaire collectif, sachant qu’« il est plus facile de désagréger un atome qu’un préjugé »,
selon le bon mot d’Albert Einstein.
Enfin, lorsque des discriminations sont constatées, les mesures correctives doivent s’inspirer
de la logique de l’« aller vers », dans le but de promouvoir la diversité. Les discriminations
positives sont illégales en France, sauf lorsqu’elles sont constitutionnellement admises
(obligation d’emploi liée au handicap, représentation équilibrée entre hommes et femmes au
sein des organes dirigeants des entreprises, dans la haute fonction publique, dans la vie
politique).
Pour mémoire, les principaux motifs de discrimination rapportés au Défenseur des droits,
concernent l’état de santé et le handicap (25,9 %), l’origine (22,5 %), les activités syndicales
(6,2%), l’âge (5,5 %), la grossesse (4,6 %), la situation de famille (4,5 %)… Pour les salariés
du secteur privé, se disent victimes de discriminations concernant l’âge (26 %), la grossesse
(25 %), le sexe (23 %), l’apparence physique (20 %), l’origine ethnique (16 %), les opinions
politiques (11 %), le handicap (10 %), les convictions religieuses (8 %),…
Si chacun PEUT être un jour concerné, à titre de victime ou de témoin, il DOIT l’être pour
lutter contre ces pratiques pénalement condamnables.
Commission administrative paritaire du 31 mars 2015
Après avis favorable donné aux tableaux d’avancement lors de la commission administrative
paritaire du 31 mars 2015,
Ont été promus au grade d’agent supérieur d’exploitation : Jean-Gilbert BERNIER, JeanLuc DUMONT, Henri DROUART, Didier DARGAISSE, Didier LORSONG, Christophe
CHALLES, Frédéric MIERZEJEWSKI, Anne VEYRAT, Christophe BERTHOULOUX,
Abdelhakim ZOUAOUI, Pascal HENOT, Xavier LEGENDRE, Gaëlle CAUSSIN, Michel
DA ROCHA, Jean-Pierre TOULLIC, Sacha PERRIOT, Guillaume TOHOTCHEU WAKO,
Stéphane PAILLER, Paul MENGUAL, Alain CAPDEVIELLE PERE, Laurent LAFAGES,
Bernard SIMON, Francis BLAY, James APPAVOU, Guy CUIGNET, Karim BOUDJEMA,
Nandkumar-Marc BABOOLALL, Hervé JEANNE, Jean-Louis BERTOT, Pascal
CHARRIER, Nathalie LEMEE, Frédéric RIEUBLANDOU, Sébastien SADOK, Gérald
GILARDO, François DUMAINE, Benoit SAUTY, Jean-Henri SATABIN, Alhan SAFFERS,
Fathi BOUAISSA, Philippe LHOMME, Jean-Marc SAINSILY, Stéphane GRIVEAU, Alexia
HENRIOT, Djibril KOITA, Philippe THOMAS, Franck VERDIER, Jean BODEN, Stéphane
DE CEGLIE, Thierry LAPOSTE, Alain GAGNOT, Abdelkader AZEHAF, Eric
LANDAUER, Stéphane PROVAUX, Johann RIOU, Arnaud WAWRZYNIAK, Stéphane
FOUCHER, Stéphane GUILLOU, Gérard RENAUT, Jean-Charles TREFFRE, Zahir AIT
CHADI, Philippe FONTAINE, Laurent SUARD, Marc VASSEUR, Guy SAUVAGE,
Ludovic FOUET, Bruno ROGER, Pascal DURAND et Louis MANOUKIAN.
Ont été promus au grade de technicien des services opérationnels en chef : Pierre
HOUSSIN, Jean-Claude CHAGUE, Bertrand BELPAUME, Jean-Claude HADJEDJ, Thierry
TREHEL, Philippe RENARD, Dominique RENAUDIN, Olivier POISSY, Olivier
LAMARRE, Fabrice COUCHE, Christophe GOUEZ, Dominique POUILLEUX, Luigi
ZOLDAN, Fabrice BOUTET, Christian LANTZ, Stéphane VILLEGAS, Frédéric
SANDRARD, Christophe PENSIVY, Roger CARACOTTE, Joël MARION, Joël COANON,
Eric KANTHACK, Pierre SCHUMENJAK, Patrick DUBOEUF, Patrice LALOUE, Patrick
BECOURT, Bruno GUERIN, Patrick CABEL, Alain DESHAYES, Daniel BOTTANI, Didier
RENARD, Patrick CAYSSALIER, Serge GOUNY, Henri LENGRAND, Damien LACOUA,
Philippe MOYSE, Pascal KHELALEF, Bertrand PARIS, Anandaraju RAMEN, Frédéric
QUEIROZ, Frédéric NOGUES, André DELEIGNIES, Joël GAVACHE, Sylvain CARRE,
Jean-Michel JARRIGE, Bruno DEBAT, Jean-Pierre RENARD, Christian LORAND, Fabrice
LE BROUDER, Philippe BOUREAU, Jean-Christophe BARDU, Didier GIRAUD, JeanPierre CONSUEGRA, Thierry MARTHOU, Thierry AIDAT, Jean-Yves MORVAN, Richard
DURAND et Ange MEYER.
Ont été promus au grade de technicien des services opérationnels de classe supérieure :
Pierre VIRANIN, Jean-Luc LAVERGNE, Jérôme PLOUVIER, Yves LAMARCHE, Olivier
CHARDENOUX, Christophe DOS SANTOS, Eric CIVEL, Ludovic COVEL, Jean-Louis
CARPENTIER, Jean-Pierre BOULANT, Philippe VALY, Philippe VERITE, David
CAVIGNAUX, Nordine BENOMARI, Franck FAYE, Pierre Stéphane OFFRET, Jamel
BENOMARI, Dominique GOUACIDE, Sébastien SCHMITT, Christian GRIVEL, Anthony
THIEFFRY, Bakary KOITA, Sébastien SAVIGNAT, Thierry CHANTRELLE, Cyril
2
COURTIN, Franck LE TOURNEUR, Alexandre MATHIEU, Ismaila CISSE, Bruno
BEAUCAL, Cheikhna SAKHO, Philippe AUBE, Manuel BURNEL, Steven GUIBET, Siaka
KEITA, Franck DHENRY, Laurent DEMOUTE, Laurent ANDRE, Stéphane DESNOS, Marc
DUBOS, Laurence CHARGE, Bernard OGER, Thierry RABINEAU, Aurélien GIBANEL,
Delphine DUCA, Bernard ABREU, Daniel CANONGES, Sada SAOUNERA, Birante CISSE,
Bernard HARINQUET, Jean-Marc SELLEM, Alain LE BAHEZRE, Laurent LAFON,
Gabriel HSAINI, Yaya BA, Renaud PEYRIN, Christophe LEFEVRE, Ibrahima CISSOKO,
Yann SEVERINI, Rodolphe OCQUIDANT, Bakary GOUDIAM, Eric BLIN, Didier
MARCHIS, Antoine MORELLE, Luc DJERAOUANE, Sylvain COUDERT, Bruno
CHAUVIN, Eric ANCELLIN, Innocent ROBUR, Franck MEUNIER, Arnaud BOUVET,
Dang Manh Paul NGUYEN, David PLANCHE, Christophe ROLLOT, Thierry DERIEUX,
Philippe BASSOT, Joël HARDY, Michel DUPONT, Alain GAIGNARD, Nicolas FIEVET,
Biagio CANNIZZO, Michel DURANTET, Issiakha DIAKHO, Michel DUC, Sylvain
GALLAIS, Abdou DOUCOURE, Dominique OBERHAUSER, Pierre-Yves JOUCHOUX et
Lofti REGUIG.
A été promue au grade d’agent de logistique générale d’administrations parisiennes
principal de 1ère classe : Viviane-Amélie FUCHS.
Ont été promus au grade d’agent de logistique générale d’administrations parisiennes
principal de 2ère classe : Victoire NOLEA, Clotilde BEGUE, Michel BOUCHE, Patrick
BRISSEAU, Olivier DUCLOS, Shanker MUKHERJEE, Annie LEPRINCE, Alain
FITOUSSI, Abdelkrim BEDDIAF, Abderrahman KHOUALDIA, Georges GARNIER, Nicole
LEFEUVRE et Hélène NICAUD.
Ont été promus au grade d’agent de logistique générale d’administrations parisiennes
de 1ère classe : Christophe MIKUS, Ruth JUBERT, Elisabet WAGENAAR, Marie-Alice
BOULAI, Franck DELORME, Fatima OULD MEZIANE, Franck JOURDE, Mohamed
OULD-BOUZID, Antonio MUNOZ Y CARO, Monique GNOGBO, Nadine RIVASES, Lena
QUINOL, Michel HURET, Ismett BELABED, Alain LETELIER, Marie-Lucile SAANDI,
Nathalie PINAU, Isabelle KAECH, Faycal GUIDOUM BOUZIANI, Mathilde DURAND,
Grégory BANNAIS, Thi Ba DAMBRUN, Olivier LAFFUMA, Ahamada AHAMED,
Abderrahim OUICHA, Philippe HOSSEINI, Stéphane TEXIER, Jean-Paul CUEILLE,
Isabelle BERTRAND, Moise MUPATSH, Sergio RODRIGUES COSTEIRA, Brigitte DAIX,
Christiane NOEL, Hervé BURLAUD, Samuel-Cliff KUETE JOU, Julien ROMME, Saïda
M’RABET, Richard CASSIUS, Adel RIAHI, Jérôme TRAN, Rémy GENIPA, Jamel TALEB,
Roberto LUIS, Christophe MAZERIN, Sébastien GAMAR, Julian JIMENEZ, Roland
LORDINOT, Bruno DONIGUIAN, Christophe MORIVAL, Patrice DE SEAUVE, Marieme
SALGADO, David BARBAZANGE Ludovic BENARD, Géraldine BASQUIN, Maria-DaGraca DA SILVA FERREIRA, Vesna ANTONIJEVIC, Laurent CHRISTOPHE, AbdouKarim SY, Vincent CARRERE-GEE, Sébastien ETIEN, Pierre CARPENTIER, Zahira
TAGUERCIF-BENYESSA, Annick HOSSAIN-DUFOUR, Jocelyn FABERT, Grégory
EMERY, Stéphane FERNANDEZ, Maurice MICHAL, Afi-Nadège CIETTE-JOCOLAS,
Baptiste DANIEL, Pierre SLONINA, Théophile ZIGAULT, Joël BRIVAL, Fanny TURPIN,
Youssouf HAMADI, Nicole TARDIFF, Soundar SENGAJANY, Marlène BOBI, Roukia
MOHAMED CHANFI, Augustine GENE, Maria CROCHET, Ibrahim ABDOUL WAHIDI,
Houssein OMAR, Magguy DOLMARE, Andjenirapa MOUNISSAMY, Moinaecha
HAMADI, Mireille BAVEDILA, Carole RISACEO et Chantal DELACOUR.
L’UCP adresse à toutes et à tous ses plus vives félicitations !
Union des Cadres De Paris
2bis, square Georges Lesage 75012 Paris – Tél. 01.43.47.80.72
3