Télécharger - Garancière

Editorial
Directeur
Philippe Casamajor
Responsable Scientifique
Catherine Mesgouez-Menez
Conseillers
Chantal Naulin-Ifi, Patrick Missika
Comité Scientifique
Anatomie : Pierre Carpentier, Rufino Felizardo
Chirurgie : Bruno Courrier, Cédric Mauprivez
Endodontie : Stéphane Simon, Marjorie Zanini
Implantologie : Guillaume Drouhet
Odontologie Conservatrice : Pierre Colon
Odontologie Pédiatrique : Muriel de la Dure-Molla
Orthodontie : Claude Chabre
Parodontologie : Francis Mora, Hélène Rangé
Prothèses : Philippe Gateau
Séances Pluridisciplinaires : Vianney Descroix
Séances Vie Professionnelle : Steve Toupenay
Coordination Rothschild : Olivier Fromentin
Coordination Journée Omnipratique du Mardi :
Patrick Missika, Philippe Monsénégo
Responsable Partenaires
Nathalie Janisset-Masse
Comité d’Organisation
Monique Andreetti, Philippe Casamajor,
Jean-Pierre Chairay, Aline Hartmann,
Nathalie Janisset-Masse, Catherine Mesgouez-Menez,
Nelly Plasse-Pradelle, Hélène Rangé,
Raymond Tournemelle
Directeurs des précédents
Entretiens de Garancière
Simon Hirsch, Françoise Roth †, Michel Vignon †,
Jean-Marie Laurichesse †, Alain Béry,
Jean-Pierre Chairay, Christian Decloquement,
Hubert Ouvrard, Jacques Radiguet,
Philippe Monsénégo, Joël Itic, Olivier Hüe,
Pierre Colon, Patrick Missika, Chantal Naulin-Ifi
Sous le Haut Patronage :
- de Madame Marisol Touraine,
Ministre des Affaires Sociales et de la Santé
- de Madame Geneviève Fioraso,
Secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur
et à la Recherche
Sous le Parrainage :
- de Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris
Sous l’Egide :
- de l’Université Paris Diderot - Paris 7
- de la Faculté de Chirurgie Dentaire Paris Diderot - Paris 7
- du Pôle Odontologie Garancière - Hôpital Rothschild
- du Service d’Odontologie du Groupe Hospitalier Salpêtrière
- de l’Association Universitaire d’Odontologie Garancière
En Septembre, les Entretiens de Garancière,
instaurés par le Doyen Guy Penne, fêtent leur
40ème édition.
Ce sont les Directeurs successifs qui ont permis de faire de ce Congrès un incontournable de la rentrée, grâce à un excellent niveau scientifique et une forte convivialité,
tant au niveau des Démonstrations Cliniques que des Travaux Pratiques et des Ateliers.
Grâce aussi à l’implication et à la proximité des différents conférenciers, les Entretiens
de Garancière permettent un exceptionnel encadrement des participants (230 conférenciers pour 500 congressistes). Notre objectif comme celui du Comité Scientifique
est de pérenniser cette tradition.
Cette année, le thème retenu est : “L’Omnipratique au quotidien”.
Comme en 2013, le Congrès se déroulera sur un seul lieu, à la Faculté de Garancière.
Tous les espaces d’Exposition, Conférences et Travaux Pratiques y seront regroupés.
Les séances “Posez vos Questions !” permettront aux participants de poser en amont
leurs questions aux conférenciers qui pourront alors articuler leur exposé autour des
thématiques qui leur auront été soumises.
Le traditionnel Déjeuner Débat, dans les Salons privés du Restaurant du Sénat, sera
renouvelé.
Une part importante est toujours largement accordée aux séances de Travaux Pratiques,
tout en laissant également la place à des Séances Magistrales de qualité.
Dans le cadre du projet de fusion entre les U.F.R. Paris-Diderot et Paris-Descartes,
une séance commune sera organisée sous la responsabilité de Daniel Dot.
Une séance avec l’Université Saint-Joseph de Beyrouth sera également proposée.
La technologie entre de plus en plus dans nos cabinets et nous avons souhaité consacrer
une journée à la C.F.A.O. sous la direction de François Duret, son concepteur pour son
application dentaire.
A nouveau, nous avons confié la coordination de la Journée de Prestige du Mardi,
placée sous le signe de l’Omnipratique, à Patrick Missika et Philippe Monsénégo.
40ème édition oblige, la parole sera donnée à des conférenciers de renom, tous issus de
Garancière. Ces intervenants auront pour mission, chacun dans leur discipline respective,
de faire le lien entre la première édition créée sous l’impulsion du Doyen Guy Penne et
celle d’aujourd’hui. Quel est le ”gold standard” actuel ?
Comme l’an dernier, les Démonstrations Cliniques se dérouleront sur un seul site,
à l’Hôpital Rothschild : une discipline chirurgicale par jour.
Nous tenons à remercier tout particulièrement nos amis partenaires pour leur soutien
fidèle et leur confiance. Vous êtes les garants, avec nos brillants conférenciers du succès,
en 2014, de cette 40ème Edition.
Rendez-vous en septembre pour célébrer ensemble cet Anniversaire ! ●
Philippe CASAMAJOR
Directeur
Catherine MESGOUEZ-MENEZ
sable Scient
Responsable
Scientifique
www.auog.fr
1
ANTISEPSIE BUCCO-DENTAIRE OPTIMISÉE POUR LES SITUATIONS À RISQUE
• Parodontopathies ulcéro-nécrotiques, agressives
• Chirurgies pré et post-opératoires
Fla
2
n de 00 m
co
é
l
795 068 - 13/03/67960413/PM/001
Traitement d’appoint des affections parodontales liées au développement
de la plaque bactérienne (gingivites et/ou parodontites), ainsi que lors
des soins pré et post-opératoires en odontostomatologie
ours
remb
1s5éc %
soc
NOUVEA
U
CHLORHEXID
INE
SANS ALCÀ 0,20%
OOL
S O L U T IO
N PRÊTE
À L’ E M
PLOI
EludrilPERIO. Concentré d’expertise.
DENOMINATION DU MEDICAMENT : ELUDRILPERIO 0,2 %, solution pour bain de bouche. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE : Digluconate de chlorhexidine
0,200 g, sous forme de solution de digluconate de chlorhexidine. Pour 100 ml de solution pour bain de bouche. Excipients : Glycérol, propylèneglycol, rouge cochenille A (E124), hydroxystéarate de
macrogolglycérol, arôme menthe 14L132, alcool benzylique, acésulfame potassique, eau purifiée. Excipient à effet notoire : rouge cochenille (E124). FORME PHARMACEUTIQUE : Solution pour
bain de bouche. Solution claire, rouge. DONNEES CLINIQUES. Indications thérapeutiques : Traitement d’appoint des affections parodontales liées au développement de la plaque bactérienne
(gingivite et/ou parodontites), ainsi que lors de soins pré et postopératoires en odontostomatologie. Posologie et mode d’administration : RESERVE A L’ADULTE ET A L’ENFANT DE PLUS DE 6
ANS. Utilisation locale en bain de bouche. Ne pas avaler. La solution est prête à l’emploi et doit être utilisée pure non diluée. Se brosser les dents avant chaque utilisation et se rincer soigneusement
la bouche avec de l’eau avant d’utiliser ELUDRILPERIO. Effectuer le bain de bouche avec 10 ml de solution ELUDRILPERIO (à l’aide du godet doseur), deux fois par jour pendant une minute et
recracher ensuite. Ne pas se rincer la bouche après avoir effectué le bain de bouche. La durée de traitement usuelle est de 7 jours. Si les symptômes persistent au delà de 5 jours, la nécessité de
poursuivre le traitement doit être évaluée par le médecin ou le chirurgien-dentiste. Contre-indications : Ce médicament est contre-indiqué en cas d’hypersensibilité à la chlorhexidine, ou à un autre
constituant de la solution. *Mises en garde spéciales et précautions d’emploi. *Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions. *Grossesse et allaitement.
*Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. *Effets indésirables. *Surdosage. *Propriétés pharmacodynamiques. *Propriétés pharmacocinétiques.
*Données de sécurité préclinique. *Incompatibilités. *Durée de conservation. *Précautions particulières de conservation. *Précautions particulières d’élimination et de
manipulation. TITULAIRE/EXPLOITANT DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE : PIERRE FABRE MEDICAMENT - 45, PLACE ABEL GANCE - 92100 BOULOGNE. Information
médicale : 0800.95.05.64 – Pharmacovigilance : 01.49.10.96.18. PRESENTATION ET NUMERO D’IDENTIFICATION ADMINISTRATIVE : 34009 222 572 0 4: 200 ml en flacon
(PET) avec un bouchon (aluminium) et un godet doseur (polypropylène). DATE DE PREMIERE AUTORISATION / RENOUVELLEMENT : 2012. DATE DE MISE A JOUR
DU TEXTE : Juin 2012. CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE : Médicament non soumis à prescription médicale. Prix : 3,10 € (CTJ : 0,31 €)
Remboursement sécurité sociale 15 %. Agréé Collectivités. [Réf. 130521]
* Pour une information détaillée, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit
disponible sur le site internet de l’ANSM : www.ansm.sante.fr
Editorial
Association
Universitaire
d’Odontologie
Garancière
Présidents d’Honneur :
Robert Rolland †, Jean-Pierre Chairay
Président :
Bernard Picard
Membres d’Honneur :
Roger Audouard, Christian Decloquement,
Aline Gonon, Hubert Ouvrard, Guy Penne †,
Julien Philippe, Charles Sebban
Vice-Présidents :
Pierre Carpentier, Philippe Monsénégo
Secrétaire Général :
Philippe Gateau
Trésorier :
Robert Garcia
Trésorier Adjoint :
Franck Levavasseur
Secrétaire des Séances :
Catherine Mesgouez-Menez
Membres du Bureau :
Pierre Colon, Olivier Fromentin, Olivier Hüe,
Patrick Missika, Steve Toupenay
Club
des Entretiens
de Garancière
Directeur :
Philippe Gateau
Professeur Bernard PICARD
Président de l’Association Universitaire
d’Odontologie Garancière
Garancière et ses Entretiens, c’est tout à la fois la mémoire du passé et
l’image du futur, à la pointe des techniques avérées.
L’Association Universitaire d’Odontologie Garancière (AUOG), association
de formation continue, gère “Les Entretiens de Garancière” chaque année
depuis 40 ans.
L’Association Universitaire d’Odontologie Garancière organise également
depuis quelques années, avec la Faculté de l’Université Paris Diderot - Paris 7,
des formations continues universitaires sous forme présentielle, pratique
et en mode e-learning, en partenariat avec “Zedental“, ainsi que depuis 1988
le Club des Entretiens qui se réunit quatre fois par an.
L’Equipe scientifique des Entretiens de Garancière reconduite a élaboré un
programme toujours attractif et proche de vos préoccupations “au quotidien“
de praticiens attentifs à l’évolution des matériaux et des techniques.
A l’occasion des 40èmes Entretiens de Garancière, et dans des locaux universitaires chaque année améliorés, en partenariat avec l’Hôpital Rothschild
de l’APHP, nous vous accueillerons à nouveau pour cette Edition 2014 avec
un programme que Philippe Casamajor, Directeur du Congrès, épaulé de
Catherine Mesgouez-Menez, Responsable Scientifique, ont rendu avec leur
équipe très innovant et qui saura répondre, j’en suis persuadé, à vos préoccupations et à votre demande de formation continue.
Excellent Congrès 2014 ! ●
U.F.R d’Odontologie
Doyen :
Robert Garcia
Vous pouvez consulter le détail des Formations et le Programme des 40èmes Entretiens
sur notre site : www.auog.fr
www.auog.fr
3
DjkZg
ZcVd’ i
i
&k^aaVYZh8]Vgb^aaZh,*%&*EVg^h"I‚a/ ((%&**,+.%(+™ ((%&)*(()&+.™ ((%&)*(()&.)
;Vm/ ((%&)*(()''*Edgi/ ((%+&)%.&))(™:"bV^a/VaZmVcYgZ#[email protected]\Z#[g
© MIS Corporation.
C
All rights reserved.
MAKE IT
SI M P LE
NARROW Ø3.30
®
VOUS MANQUEZ D’ESPACE ?
MAKE IT SIMPLE
FRANCE
Conçu spécialement pour des crêtes étroites et des espaces réduits, l’implant SEVEN Narrow intégre toutes
les propriétés et les qualités du SEVEN. Il est accompagné d’une variété d’options prothétiques spécialement
conçues pour cette plateforme. Pour en savoir plus sur la gamme SEVEN, visitez notre site web:
www.mis-implants.com/fr ou contactez-nous au : 01 78 14 13 00
®
16 • 17 • 18 • 19 Septembre 2014
PIERRE FABRE ORAL CARE
26 avenue du Sidobre
Les Fontaines
81106 Castres Cedex
Tél. 05 63 51 68 00
www.pierre-fabre.com
DENTSPLY FRANCE SAS
4 rue Michaël Faraday
78180 Montigny-le-Bretonneux
Tél. 01 30 14 77 77
www.dentsply.fr
ZIMMER DENTAL
G.C. FRANCE
9 bis av du Bouton d’Or - PA des Petits Carreaux
94384 Bonneuil-sur-Marne Cedex
Tél. 01 49 80 37 91
www.gceurope.com
F I R S T
I S
Q U A L I T Y
2 place Gustave Eiffel
BP 40237
94528 Rungis Cedex
Tél. 01 45 12 35 35
www.zimmerdental.fr
INFORMATION DENTAIRE
40 avenue Bugeaud
75784 Paris Cedex 16
Tél. 01 56 26 50 00
www.information-dentaire.com
PHILIPS CONSUMER LIFESTYLE
33 rue de Verdun - BP 313
92156 Suresnes Cedex
Tél. 01 57 32 40 48
www.philips.fr/sonicare/dentistes
SUNSTAR France
55-63 rue Anatole France
92593 Levallois-Perret
Tél. 01 41 06 64 64
www.sunstargum.fr
3 M ESPE
Boulevard de l’Oise
95029 Cergy Pontoise Cedex
Tél. 01 30 31 61 61
www.3M.com
ACTEON GROUP
17 avenue Gustave Eiffel - BP 30216
33708 Mérignac Cedex
Tél. 05 56 34 06 07
www.acteongroup.com
AMERICAN EXPRESS
BIO COMPOSANTS MEDICAUX
30 chemin de la Cressonnière
38210 Tullins
Tél. 01 47 68 66 70
www.fast-splint.com
CARESTREAM DENTAL
4 rue Pelloutier - Croissy-Beaubourg
77435 Marne-la-Vallée Cédex 2
Tél. 00 800 4567 7654
www.carestreamdental.fr
COLGATE GABA
60 avenue de l’Europe
92270 Bois-Colombes
Tél. 04 76 07 79 57
www.gaba.fr
EFFIDENT
42 rue Monge
75005 Paris
Tél. 01 43 54 49 10
e-mail : [email protected]
HENRY SCHEIN FRANCE
4 rue de Charenton - Immeuble Activille
94140 Alfortville
Tél. 01 41 79 65 65
www.henryschein.fr
MIS France
41 rue Aristide Briand
92300 Levallois-Perret
Tél. 01 78 14 13 05
www.mis-implants.com
ORAL B
6
163 quai Aulagnier
92600 Asnières
Tél. 01 40 88 55 11
www.oralb.fr
Carte France
4 rue Louis Blériot
92561 Rueil-Malmaison Cedex
Tél. 01 47 77 33 41
www.americanexpress.com
B NEXT
8 rue des Cailles
68270 Ruelisheim
Tél. 03 67 26 00 26
www.bnext-online.com
BH-DENTAL
30 avenue du 8 Mai 1945
95200 Sarcelles
Tél. 0972 364 555
www.bh-dental.fr
BISICO France
120 Allée Coudoulette,
13680 Lançon-Provence
Tél. 04 90 42 92 92
www.bisico.fr
CROWN CERAM
14 rue du Luxembourg
68310 Wittelsheim
Tél. 03 89 57 67 22
www.crownceram.com
DENTSPLY IMPLANTS
7 rue Eugène et Armand Peugeot
92563 Rueil-Malmaison Cedex
Tél. 01 41 39 04 56
www.dentsplyimplants.fr
EUROTEC DENTAL - A-dec
Concessionnaire A-dec en Ile-de-France
30 boulevard Ornano
93200 Saint Denis
Tél. 01 48 13 37 38
www.a-dec.fr
Exposition permanente1
[Accès gratuit]
EUROTEKNIKA
SIRONA DENTAL SYSTEMS
GACD
W&H France
25 rue Bleue
75009 Paris
Tél. 01 42 46 87 87
www.gacd.com
4 rue Ettore Bugatti - BP 75
67201 Eckbolsheim Cedex
Tél. 03 88 77 36 00
www.wh.com
GEISTLICH PHARMA France
WAM
GSK Santé Grand Public
ZHERMACK SPA
726 rue du Général de Gaulle
74700 Sallanches
Tél. 04 50 91 49 29
www.euroteknika.com
Parc des Nations
385 rue de la Belle Etoile - BP 43073
95913 Roissy CDG Cedex
Tél. 01 48 63 90 26
www.geistlich.fr
100 route de Versailles - BP 23
78164 Marly-le-Roi Cedex
Tél. 01 39 17 80 00
www.gsk.fr
135 avenue de Wagram
75017 Paris
Tél. 01 42 21 21 60
www.sirona.fr
Tech’Indus B21
645 Rue Mayor de Montricher
13854 Aix-en-Provence Cedex 3
Tél. 04 42 24 52 21
www.wamkey.com
Via Bovazecchino, 100
45021 Badia Polesine (Rovigo) - Italy
Tél. (39) 0425 597685
www.zhermack.com
KAVO DENTAL SAS
8 mail Barthélémy Thimoniers
Rond Point Andrei Sakharov
77185 Lognes
Tél. 0825 825 099
www.kavo.fr
KERR FRANCE
Immeuble Sinclair - 1 rue Séjourné
94000 Créteil
Tél. 01 48 90 77 77
www.kerrdental.fr
KOMET France
11 rue de Reuilly
75012 Paris
Tél. 01 43 48 90 01
www.komet.fr
Laboratoire SEPTODONT
58 rue du Pont-de-Créteil
94107 Saint-Maur-des-Fossés Cedex
Tél. 01 49 7 70 00
www.septodont.fr
MICRO MEGA
5-12 rue du Tunnel - BP 1353
25006 Besançon
Tél. 03 81 54 42 36
www.micro-mega.com
CODIMED
59 rue de Ponthieu
75008 Paris
Tél. 01 45 63 41 41
www.codimed.fr
AFI [Association Française d’Implantologie]
44 rue Sainte
13001 Marseille
Tél. 04 91 54 42 54
email : [email protected]
Alexandre VADEL
1 villa des Charmilles
75015 Paris
Tél. 01 55 76 90 36
e-mail : [email protected]
BNP PARIBAS
142 rue du Bac
75007 Paris
Tél. 01 40 46 73 02
www.bnpparibas.net/entrepros
NEOHM
32 rue de Paradis
75010 Paris
Tél. 01 55 30 06 98
www.neohm.fr
NOBEL BIOCARE FRANCE
Les Mercuriales - Tour Levant
40 avenue Jean-Jaurès
93170 Bagnolet
Tél. 01 49 20 00 30
www.nobelbiocare.com
S.D.I.G
Le Debussy 13
55 rue Nationale
85110 Chantonnay
email : [email protected]
SDI Dental Limited
Block 8, St. Johns Court
Swords Road - Santry Dublin 9 - Ireland
email : [email protected]
www.sdi.com.au/
VITA Zahnfabrik
H.Rauter GmbH & Co.KG
PO Box 1338, D-79704 Bad Säckingen
www.vita-zahnfabrik.com
Liste établie au 21 juillet 2014
Programme réalisé par PointCom Editions
111 avenue Saint-Jacques • 91600 Savigny-sur-Orge
e-mail : [email protected]
www.auog.fr
7
L‘
art de créer de
magnifiques sourires.
Bienvenue dans la GC G-ællery – des solutions esthétiques pour
chaque cas... avec exactement la manipulation que vous préférez
G-ænial de GC.
Chez GC, nous savons
qu’il n’existe pas deux
patients ou restaurations
identiques.
ide
Nous
N
ou comprenons également
m
ent que la technique de
pla
ace
placement
ou de choix du
mat
téri diffère pour chacun.
matériau
Pourr ré
répondre à ces besoins,
GC pr
rop
propose
une large gamme de
compo
osit avec diverses options
composites
de ma
anip
manipulation,
allant d’une
consistan
nce ferme et condensable
consistance
JUSQU¿ŸÛU
UIDE
JUSQU¿ŸÛUIDEŸETŸŸINJECTABLEŸ
Chaque co
omp
composite
GC présente des
qualités es
sthé
esthétiques
qui permettent
aux praticiens d
de créer des restaurations
INVISIBLESŸAVEC
CŸSIM
INVISIBLESŸAVECŸSIMPLICITŸETŸEFÚCACITŸPOURŸ
assurer une ré
ésis
résistance
et une esthétique
durables.
Mais tous intègre
ent l‘innovation et la qualité
intègrent
qui sont au coeurr de la philosophie GC.
Les composites de restauration de la
gamme GC G-aenial sont des dispositifs
médicaux pour soins dentaires de classe IIa
réservés aux professionnels de santé,
non remboursés par la sécurité sociale.
/RGANISMEŸCERTIÚCATEURŸŸN
GC France
Tél. 01 49 80 37 91
[email protected]
www.france.gceurope.com
OFR 03/2013
,IREŸATTENTIVEMENTŸLESŸINSTRUCTIONSŸÚGURANTŸ
dans la notice ou sur l’étiquetage avant
toute utilisation. Distribués par GC France
Mardi 16 Septembre 2014
Faculté de Chirurgie
5 rue Garancière • 75006 Paris
Sécuriser votre exercice quotidien :
les Conseils des Spécialistes à travers leur Expérience
et leur recul clinique
PRÉSIDENTS DE SÉANCE :
Patrick MISSIKA & Philippe MONSÉNÉGO [Paris Diderot]
[8h30] Accueil - Café
Matin [9h00 • 12h00]
Après-Midi [14h00 • 17h30]
ODONTOLOGIE CONSERVATRICE
Pierre COLON [Paris Diderot]
IMPLANTOLOGIE
Patrick MISSIKA [Paris Diderot]
ENDODONTIE
Pierre MACHTOU [Paris Diderot]
ODONTOLOGIE PÉDIATRIQUE
Chantal NAULIN-IFI [Paris Diderot]
[Pause & Visite de l’Exposition]
[Pause & Visite de l’Exposition]
PROTHÈSE FIXÉE
Philippe MONSÉNÉGO [Paris Diderot]
PARODONTOLOGIE
Jean-Pierre OUHAYOUN [Paris Diderot]
[12h30] Déjeuner au Restaurant du Sénat
PROTHÈSE COMPLÈTE
Olivier HÜE [Paris Diderot]
[17h30] Clôture de la Journée
Rencontre en toute convivialité avec nos Partenaires
pour fêter ensemble les 40èmes Entretiens
www.auog.fr
9
Mercredi 17 Septembre 2014
PLURIDISCIPLINAIRE
Séance Paris Descartes - Paris Diderot
IMPLANTOLOGIE
Le plan de traitement implantaire au quotidien
RESPONSABLE DE SÉANCE : G. Drouhet (Paris Diderot)
Avec : J. Attias, P. Dormagen, I. Kleinfinger (Paris Diderot)
Le praticien prothésiste est le maître d’œuvre
du traitement implanto-prothétique dans la
démarche d’un traitement global.
Le but de cette séance est de savoir l’aborder avec rigueur, en établissant un plan de
traitement cohérent.
Des consultations pré-implantaires (avec les indications/contre-indications) à l’analyse pré-prothétique (avec l’analyse des documents
radiologiques), nous aborderons tous les sujets afin de conseiller,
indiquer et réaliser un traitement implantaire respectant la demande
du patient.
ODONTOLOGIE PÉDIATRIQUE
Les urgences pédiatriques : les clefs d’un diagnostic
rapide et d’une prise en charge efficace
RESPONSABLE DE SÉANCE : C. Artaud (Paris Diderot)
Avec : M. de la Dure-Molla, L. Goupy, C. Naulin-Ifi,
C. Ravinet (Paris Diderot)
Une urgence est, par définition, imprévisible
et vient systématiquement surcharger votre
emploi du temps. Nous ne pouvons la refuser,
qui plus est, chez un enfant. Mais tout ce qui
inquiète un parent relève-t-il toujours de
l’urgence ?
Au travers de cette séance, nous verrons quelles sont les vraies
urgences et surtout, comment les gérer. L’acte d’urgence doit être
un acte rapide et efficace pouvant parfaitement s’intégrer dans une
journée de rendez-vous.
PARODONTOLOGIE
Traitement implantaire des patients atteints
de maladie parodontale : quand, comment
et pour combien de temps ?
Urgence au cabinet : analyser, décider, traiter
RESPONSABLE DE SÉANCE : D. Dot (Paris Descartes)
Avec : N. Eid, M. Gosset (Paris Descartes), Y. Boucher (Paris Diderot)
A partir de trois motifs de consultation,
douleur, infection chronique et descellement
de prothèse fixée, les conférenciers argumenteront et présenteront les pas à pas cliniques
de la prise en charge immédiate et médiate
de chacune de ces situations.
❙ Douleur : Y. Boucher
❙ Infection chronique : M. Gosset
❙ Descellement prothèse fixée : N. Eid
PROTHÈSE
Les mille (et une !) facettes du collage
RESPONSABLE DE SÉANCE : L. Friedlander (Paris Diderot)
Avec : C. Couvrechel, M. Drossart (Paris Descartes),
J-Y. Doukhan (Paris Diderot)
Les préparations dentaires pour le collage
ne répondent plus à des catégories telles
que la couronne, l’inlay, l’onlay ou la facette,
mais répondent, pour la plupart, à la définition de restauration adhésive. Pour chaque
décision thérapeutique à mettre en œuvre, quelles sont les options
possibles et sous quelles conditions ? C’est ce que nous allons
essayer d’explorer lors de cette séance où nous reviendrons tout
d’abord sur quelques fondamentaux (sceller ou coller ?), puis nous
aborderons les restaurations collées sur dent pulpée, puis sur la dent
dépulpée et nous verrons enfin comment la dentisterie assistée par
ordinateur (CFAO) peut intervenir dans notre arbre décisionnel.
ENDODONTIE
Prise en charge de la douleur en Endodontie :
de l’urgence à la douleur postopératoire
RESPONSABLE DE SÉANCE : F. Mora (Paris Diderot)
Avec : B. Brochery, J. Malet (Paris Diderot)
Les objectifs de cette séance consistent à
présenter la conception actuelle du traitement
parodontal global en fonction du diagnostic
de maladie parodontale et savoir quand poser
l’indication implantaire.
❙ Faire le point sur les indications et les techniques de chirurgie pré
et per-implantaires.
❙ Comprendre le risque de péri-implantite et savoir la gérer.
10
S. Attal, S. Simon (Paris Diderot)
La douleur est une réalité clinique qui peut
survenir avant, pendant et après le traitement.
L’objectif de cette séance interactive est
d’aborder les moyens disponibles incluant
les techniques opératoires, les prémédications
et médications pour prévenir et combattre
la douleur en Endodontie.
Pour poser vos questions aux conférenciers, il suffit de les
envoyer, avant le 29 août 2014, à : garanciè[email protected]
Matin
Faculté de Chirurgie Dentaire
[9h00 • 12h00]
5 rue Garancière • 75006 Paris
PARODONTOLOGIE
La Chirurgie d’assainissement
ODONTOLOGIE CONSERVATRICE
Eclaircissement dentaire
P. Miara, A. Miara
(Paris)
Au cours de cette présentation, nous allons
montrer, en direct sur patient, un traitement
complet d’éclaircissement au fauteuil utilisant
un peroxyde d’hydrogène à 6 %, conforme à
la réglementation actuelle.
En parallèle, nous essaierons de compléter cette démonstration par
une présentation qui abordera les thèmes suivants :
❙ Causes de dyschromies.
❙ Les traitements ambulatoires.
❙ La micro-abrasion et les améloplasties.
❙ Apport des restaurations en composite et céramique.
RESPONSABLE DE SÉANCE : A. Sarfati (Paris Diderot)
Avec : M-C. Carra, F. Chamieh, A. Dakic,
M. Ghighi (Paris Diderot)
Les différentes techniques de préparation
du parodonte aux exigences de la prothèse
ainsi que les différentes techniques d’élongations coronaires, en particulier, seront traitées
dans cette séance. Le choix de l’instrumentation sera également détaillé. Du respect de l’espace biologique
à l’alignement des collets en passant par l’épaissisement de la
muqueuse péri-prothétique, les différents lambeaux d’abord seront
abordés dans leurs indications et leurs protocoles de réalisation.
Chaque participant effectuera un apprentissage des techniques
chirurgicales sur mâchoire animale.
Objectifs de la séance :
❙ Savoir pourquoi et comment réaliser une élongation coronaire.
❙ Savoir pourquoi et comment réaliser un lambeau déplacé
apicalement.
❙ Savoir pourquoi et comment réaliser une greffe épithélio-conjonctive.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
ENDODONTIE
Mise en forme au Protaper Nex™ et obturation
en gutta chaude
RESPONSABLE DE SÉANCE : F. Bronnec (Paris Diderot)
Avec : A. Deturmény, A-C. Flouriot, M. Olijnyk,
J. Rozé, M. Zanini (Paris Diderot)
L’objectif de cette séance est de présenter
et faire manipuler par les participants le système Protaper Next™. L’obturation des canaux
préparés se fera dans la même séance avec
des techniques de compaction de gutta percha chaude.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
ODONTOLOGIE CONSERVATRICE
Identifier - Prévenir - Restaurer à minima
PROTHÈSE
[CYCLE „ Suite : B10]
Préparations pour restaurations tout céramique.
Prise de teinte et empreintes optiques
RESPONSABLE DE SÉANCE : E. Sarfati (Paris Diderot)
Avec : P. Jouard, L. Messica, E. Pallière,
M. Simon (Paris Diderot)
Nous allons, au cours de cette journée, présenter
les différentes céramiques avec leurs exigences et
leurs limites, ainsi que les matériaux de fixation les
plus adaptés selon la situation clinique (restauration
pelliculaire ou totale).
Dans la matinée, nous présenterons et réaliserons
les différentes formes de préparation adaptées à
ces “nouveaux matériaux esthétiques”.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
RESPONSABLE DE SÉANCE : P. Colon (Paris Diderot)
Avec : A. Cabréra, A. Froment, A. Hartmann, C. Mesgouez-Menez,
N. Plasse-Pradelle, K. Semennikova (Paris Diderot)
Tout praticien peut disposer aujourd’hui
d’outils performants pour le diagnostic précoce des lésions carieuses, étape clinique
déterminante. L’utilisation à bon escient de ces
outils permet alors d’orienter notre pratique
quotidienne vers des traitements peu invasifs, voire non invasifs, et plus
conservateurs de tissus sains assurant la pérennité de nos interventions.
Cette séance propose, au travers de différents ateliers, de se familiariser avec le diagnostic par fluorescence, la mise en forme cavitaire
à minima, les restaurations prophylactiques...
www.auog.fr
11
Mercredi 17 Septembre 2014
CHIRURGIE
Prise en charge de certaines tumeurs bénignes
RESPONSABLE DE SÉANCE : B. Courrier (Paris Diderot)
Avec : A. Benzaquen, A. Bonnat, M. Pilot, C. Mauprivez,
M. Valle (Paris Diderot)
❙ Pseudo tumeurs fibreuses.
❙ Fibro odontome améloblastique.
❙ Fibrome desmoplastique de l’os.
❙ Tumeur fibreuse solitaire.
Ces différentes affections sont les plus
couramment rencontrées par le chirurgiendentiste. Elles seront présentées dans leurs extrêmes variétés et un
traitement spécifique sera envisagé dans chaque cas.
ENDODONTIE
Evolution et nouveautés en Endodontie
PROTHÈSE COMPLÈTE
Gérer la perte des dernières dents par une prothèse
amovible complète immédiate
RESPONSABLE DE SÉANCE : A. Braud (Paris Diderot)
Avec : P. Tavitian (Marseille), M-V. Berteretche,
S. Escure (Paris Diderot)
Le passage à l’édentement total et le remplacement immédiat des dents par une solution
adjointe complète constituent une étape
critique, aussi bien du point de vue du patient
que du praticien. Cette solution thérapeutique
intervient généralement dans un contexte psychologique sensible.
La chirurgie doit assurer la préservation des tissus de soutien ostéomuqueux et permettre d’envisager ultérieurement le remplacement
des dents par une solution implanto-portée. La prothèse immédiate doit
répondre aux exigences esthétiques, biomécaniques et fonctionnelles
de PAC et permettre une cicatrisation optimale des tissus de soutien.
Au cours de cette séance, nous aborderons les points clefs de la prise
en charge prothétique et chirurgicale lors du passage à l’édentement total.
RESPONSABLE DE SÉANCE : J-J. Lasfargues (Paris Descartes)
Avec : S. Barek, J. Rozé, M. Zanini (Paris Diderot)
❙ Evolution et nouveautés
en instrumentation : J. Rozé
❙ Désinfection et obturation : quoi de neuf ? S. Barek
❙ Régénération/Revascularisation : où en est-on ? M. Zanini
PLURIDISCIPLINAIRE
Le Cône Beam en Omnipratique
RESPONSABLE DE SÉANCE : G. Pasquet (Paris)
MODÉRATEUR : R. Cavézian (Paris)
Avec : S. Attal, M. de la Dure-Molla, F. Mauprivez (Paris Diderot)
Le Cône Beam, qui a été développé principalement en Chirurgie Orale et Implantologie,
voit maintenant son champ d’investigation
élargi à toute l’Odontologie.
Au cours de cette séance, seront abordés
différents thèmes :
Tout d’abord, le Cône Beam comme élément de diagnostic d’une
douleur dentaire. Puis, dans les différentes disciplines odontologiques comme l’Odontologie Pédiatrique, l’Endodontie, et enfin
quelques rappels en Chirurgie Orale et Implantologie.
12
IMPLANTOLOGIE
L’avulsion implantation immédiate : une question
de stratégie
I. Kleinfinger, J. Attias,
G. Drouhet (Paris Diderot)
❙ Analyse méthodique de la situation d’extraction.
❙ Savoir reconnaître les indications d’avulsion/
implantation immédiate.
❙ Que faire lorsque l’implantation doit être
différée ?
❙ Stratégies thérapeutiques.
Pour poser vos questions aux conférenciers, il suffit de les
envoyer, avant le 29 août 2014, à : garanciè[email protected]
ODONTOLOGIE PÉDIATRIQUE
Les soins chez l’enfant : discussion
autour des cas cliniques
RESPONSABLE DE SÉANCE : C. Naulin-Ifi (Paris Diderot)
Avec : C. Artaud, A. Cortes, M. Ghazali, L. Goupy, Y. Pironon,
C. Ravinet (Paris Diderot)
La prise en charge des soins chez l’enfant
présente deux difficultés : l’enfant difficile - il
y en a de plus en plus - la connaissance des
protocoles thérapeutiques propres à la dent
temporaire et la dent permanente immature.
Nous verrons, au travers de cette séance clinique, comment aborder
l’enfant pour le mettre en confiance et quels sont les soins spécifiques les plus fréquents rencontrés dans notre pratique quotidienne.
Après-Midi
[14h00 • 17h00]
Faculté de Chirurgie Dentaire
5 rue Garancière • 75006 Paris
IMPLANTOLOGIE
Les éléments et la démarche pour élaborer
un plan de traitement cohérent en Implantologie
RESPONSABLE DE SÉANCE : P. Cherfane (Paris Diderot)
Avec : C. Aye de Vaureix, L. Malric, M. Paycha (Paris)
Réussir un traitement implantaire, simple ou
complexe, consiste à établir un plan de traitement adéquat.
Pendant ces travaux pratiques, vous allez
proposer des plans de traitements pour des
cas cliniques qui vous seront soumis (Brain Storming). Par la suite,
la mise en commun des différentes propositions nous permettra de
nous focaliser, d’une part sur les éléments essentiels à prendre en
considération pendant le diagnostic, et d’autre part sur la chronologie
de la démarche diagnostique et thérapeutique. Un document résumant l’essentiel à retenir vous sera remis en fin de séance.
La présence à la séance du matin “Le Plan de traitement implantaire
au quotidien” est conseillée.
ODONTOLOGIE CONSERVATRICE
Gestion de la lésion carieuse profonde proximale
RESPONSABLE DE SÉANCE : P. Colon (Paris Diderot)
Avec : A. Cabréra, N. Cougot, A. Hartmann,
C. Mesgouez-Menez, N. Plasse-Pradelle,
K. Semennikova (Paris Diderot)
Dans cette phrase si courte, deux mots clés
up to date.
Lésion carieuse profonde :
A l’heure de la biologie, comment envisager
aujourd’hui la gestion de ce type de lésion
juxta-pulpaire tout en préservant la vitalité de
l’organe dentaire ?
Lésion carieuse proximale :
Comment gérer facilement la restauration d’un point de contact qui
réponde à ses fonctions anatamo-fonctionnelles afin d’assurer la pérennité de l’obturation et de la santé parodontale ?
L’objectif de ce TP est d’envisager le traitement restaurateur des lésions
carieuses profondes, avec mise en place éventuelle de substituts dentinaires et utilisation de différents systèmes de matriçage.
PARODONTOLOGIE
Gestion des alvéoles après avulsion
sur mâchoires animales
RESPONSABLES DE SÉANCE : B. Brochery, Ph. Rosec (Paris Diderot)
Avec : F. Cherel, C. Colliot, C. Darnaud, E. Ettedgui, E. Maujean,
B. Prouvost (Paris Diderot)
Le développement des procédures de traitement implantaire conduit à une meilleure
gestion des techniques d’avulsion et à préserver les alvéoles afin de réduire la perte osseuse. Dans cette perspective, la simulation
sur mâchoires animales permettra un apprentissage des techniques
d’avulsion, la manipulation des substituts osseux et la préservation
des alvéoles par des techniques spécifiques de lambeaux.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
PROTHÈSE
[CYCLE „ Suite de A11]
Préparations pour restaurations tout céramique.
Prise de teinte et empreintes optiques
RESPONSABLE DE SÉANCE : E. Sarfati (Paris Diderot)
Avec : P. Jouard, L. Messica, E. Pallière,
M. Simon (Paris Diderot)
Lors de la séance de l’après-midi, nous prendrons
l’empreinte optique de ces préparations, puis nous
procéderons à la conception et à la réalisation
numérisée.
Enfin, afin d’optimiser leurs performances esthétiques, nous présenterons différents systèmes mis
en œuvre pour choisir la teinte et pouvoir la communiquer au laboratoire (démonstration en direct).
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
www.auog.fr
13
Mercredi 17 Septembre 2014
Hôpital Rothschild
5 rue Santerre [angle rue Picpus] • 75012 Paris
IMPLANTOLOGIE
Journée Spéciale
[9h00 • 12h00] & [14h00 • 17h00]
Greffe osseuse, implants courts, implants étroits.
Les choix de la décision thérapeutique
RESPONSABLE DE SÉANCE : H. Tarragano (Paris Diderot)
Avec : M. Corcos, G. Khoury, E. Zaghroun (Paris Diderot)
L’Implantologie Orale est devenue un acte courant de notre pratique quotidienne. Tout praticien doit connaître
cette thérapeutique et la proposer dès que celle-ci apportera une solution meilleure au patient.
Cependant, la chirurgie implantaire nécessite une formation indispensable qui peut influencer à appréhender
certains types d’actes. Il faut savoir identifier les limites de nos capacités techniques afin de pouvoir indiquer et
déléguer les actes chirurgicaux et cela, dans une démarche professionnelle et déontologique.
Cette journée permettra aux praticiens d’assister à :
❙ Des chirurgies implantaires.
❙ Des poses d’implants (unitaires, multiples, chirurgie guidée).
❙ Des chirurgies pré-implantaires d’augmentation de volume osseux comme :
- les expansions de crêtes,
- les greffes d’apposition (avec prélèvement rétro-molaire ou symphysaire)
- le comblement de sinus.
14
TRAITEMENT ANTIBACTÉRIEN EN COMPLÉMENT DES TRAITEMENTS MÉCANIQUES HABITUELS DES PARODONTITES*
ANTIBIOTIQUE LOCAL :
■
■
■
■
Agit sur la flore pathogène1
Fortes concentrations in situ2
Libération lente et continue1
1 traitement = 3 applications
Agit au cœur de la poche parodontale
SUNSTAR FRANCE - 55/63, rue Anatole France - 92300 Levallois-Perret
Tél. : 01 41 06 64 64 - Fax : 01 41 06 64 65 - www.sunstarGUM.com
1. Satomi et al. Minocycline HCl concentration in periodontal pocket after administration of LS007. Journal of Japanese Society of Periodontology, 1987 ;29(3) :937-43 - 2. Résumé des caractéristiques du produit
*Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l’utilisation appropriée des antibactériens publiées par l’ANSM, et notamment de la limitation de leur utilisation aux populations cibles.
Photo © IstockPhoto.com
MedeV -
DENOMINATION : PAROCLINE 2 %, gel pour usage dentaire. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE : Pour une seringue : Chlorhydrate de minocycline - Quantité correspondant à minocycline base : 10.0 mg. Excipients :
hydroxyéthylcellulose, chlorure de magnésium, copolymère d’acrylates et de méthacrylates (EUDRAGIT RS), triacétine, glycérol. FORME PHARMACEUTIQUE : Gel pour usage dentaire. DONNEES CLINIQUES : Indications thérapeutiques :
Traitement «antibactérien» en complément des traitements mécaniques habituels de la parodontose. Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l’utilisation appropriée des antibactériens. Posologie et mode
d’administration : Insérer le bout de l’applicateur dans les poches parodontales de chaque dent le plus profondément possible, avant l’administration d’une quantité suffisante de gel pour remplir les poches. Approximativement 25 mg de gel sont
administrés dans les poches de 5 à 7 mm de profondeur. Le traitement commencera par des applications tous les 14 jours, jusqu’à un total de 3 ou 4 applications (4 à 6 semaines). Ensuite, les applications seront faites tous les 3 mois. Contre-indications
: Allergie aux antibiotiques de la famille des tétracyclines. L’emploi de ce médicament doit être évité chez l’enfant de moins de 8 ans, en raison du risque de coloration permanente des dents et d’hypoplasie de l’émail dentaire. Grossesse et Allaitement
(voir rubrique Grossesse et allaitement). Association avec les rétinoïdes (voir rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions). Mises en garde et précautions d’emploi : Le brossage des dents, l’utilisation de bains
de bouche ou de fil dentaire doivent être limités pendant les deux heures qui suivent l’application, ainsi que toute prise alimentaire. En raison de la possibilité de sensibilisation locale, la zone traitée devra être soigneusement observée. Si les signes
et/ou les symptômes de sensibilisation (prurit, œdème, papules) se développent, il convient d’arrêter le traitement. Les précautions liées à l’administration systémique de minocycline doivent être prises en considération avant l’utilisation de ce
médicament, en particulier : le surdosage expose à un risque d’hépato-toxicité ; la minocycline doit être utilisée avec précaution en cas d’insuffisance hépatique. En cas d’apparition d’éruption cutanée, de fièvre ou d’adénopathies, il convient d’arrêter
le traitement (cf. Effets indésirables). Des cas de syndrome d’hypersensibilité ont été rapportés avec la minocycline. Le risque de survenue et la sévérité de ces réactions semblent être plus élévés chez les patients de phototype
foncé (phototype V-VI) Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions : Association contre-indiquée : Rétinoïdes (voie générale) : risque d’hypertension intra-crânienne. Associations faisant l’objet de
précautions d’emploi : Anticoagulants oraux : augmentation de l’effet des anticoagulants oraux et du risque hémorragique. Contrôle plus fréquent du taux de prothrombine et surveillance de l’INR : adaptation éventuelle de la posologie des
anticoagulants oraux pendant le traitement anti-infectieux et après son arrêt. Sel, oxydes, hydroxydes de magnésium, d’aluminium et de calcium (topiques gastro-intestinaux) : diminution de l’absorption digestive des cyclines. Prendre les topiques gastrointestinaux à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible). Sels de fer (voie orale) : diminution de l’absorption digestive des cyclines (formation de complexes). Prendre les sels de fer à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible). Problèmes
particuliers du déséquilibre de l’INR : De nombreux cas d’augmentation de l’activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l’âge et l’état général
du patient apparaissent comme des facteurs de risque. Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue du déséquilibre de l’INR. Cependant, certaines classes d’antibiotiques
sont davantage impliquées : il s’agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines céphalosporines. Grossesse et allaitement : La minocycline passe dans le placenta et le lait maternel ; son emploi
doit être évité chez les femmes enceintes ou celles qui allaitent (risque d’anomalie du bourgeon dentaire ou de dyschromie dentaire chez l’enfant). Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines : Les précautions liées
à l’administration systémique de minocycline doivent être prises en compte, à savoir : attirer l’attention des conducteurs ou utilisateurs de machines sur les risques de sensations vertigineuses avec impression d’idéation ralentie. Effets indésirables
: Irritation gingivale, douleur locale, ecchymose, œdème gingival, abcès dentaire. Diarrhée, douleur gastrique. Les syndromes suivants ont étés rapportés : Syndrome d’hypersensibilité consistant en une réaction cutanée (tel que éruption cutanée ou
dermite exfoliative), éosinophilie et une ou plusieurs des manifestations suivantes : hépatite, pneumopathie, néphrite, myocardite, péricardite. Fièvre et lymphadénopathie peuvent être présentes. (Cf. rubrique «Mises en garde et précaution
particulières d’emploi»). Surdosage : En cas de surdosage, faire un lavage gastrique. Il n’existe pas d’antidote spécifique. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES : Propriétés pharmacodynamiques : PRODUIT PROFESSIONNEL DENTAIRE ANTIBIOTIQUE DE LA FAMILLE DES CYCLINES (A : Appareil digestif et métabolisme / J : Anti-infectieux). La minocycline est un antibiotique de la famille des tétracyclines. Ce gel, de par son principe actif, la minocycline, a une activité
antimicrobienne qui porte sur la majeure partie de la flore responsable des parodontites. SPECTRE D’ACTIVITE ANTI-BACTERIENNE : les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces
dernières, des résistantes : S ≤ 4 mg/l et R > 8 mg/l. La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d’informations sur la prévalence de la résistance
locale, surtout pour le traitement d’infections sévères. Ces données ne peuvent apporter qu’une orientation sur les probabilités de la sensibilité d’une souche bactérienne à cet antibiotique. Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en
France est connue pour une espèce bactérienne, elle est indiquée entre parenthèses : ESPECES SENSIBLES : Aérobies à Gram positif : Bacillus, Entérocoque (40–80%), Staphylococcus méti-S, Staphylococcus méti-R* (70–80%), Streptococcus A
(20%), Streptococcus B (80–90%), Streptococcus pneumoniae (20–40%). Aérobies à Gram négatif : Branhamella catarrhalis, Brucella, Escherichia coli (20–40%), Haemophilus influenzae (10%), Klebsiella (10–30%), Neisseria gonorrhoeae, Pasteurella,
Vibrio cholerae. Anaérobies : Propionibacterium acnes. Autres : Borrelia burgdorferi, Chlamydia, Coxiella burnetti, Leptospira, Mycoplasma pneumoniae, Rickettsia, Treponema pallidum, Ureaplasma urealyticum. ESPECES RESISTANTES : Aérobies
à Gram négatif : Acinetobacter, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, Pseudomonas, Serratia. *La fréquence de résistance à la méticilline est environ de 30 à 50% de l’ensemble des staphylocoques et se rencontre surtout en milieu hospitalier. Remarque :
ce spectre correspond à celui des formes systémiques de la minocycline. Avec les présentations pharmaceutiques locales, les concentrations obtenues in situ sont très supérieures aux concentrations plasmatiques. Quelques incertitudes demeurent sur
la cinétique des concentrations in situ, sur les conditions physico-chimiques locales qui peuvent modifier l’activité de l’antibiotique et sur la stabilité du produit in situ. Propriétés pharmacocinétiques : Les concentrations de minocycline dans le fluide
gingival du sillon sont restées à des niveaux cliniquement efficaces pendant une durée minimum de trois jours après l’administration de 0.05 g de gel (1 mg de minocycline) dans les poches parodontales. Les concentrations sériques de minocycline
après administration sous gingivale comme après administration orale de 0,5 g de gel (10 mg de minocycline), sont de l’ordre de 0.1 à 0.2 μg/ml. Ces concentrations sont plus faibles que celles observées après administration orale de 100 à 200 mg/jour
de minocycline, doses utilisées en thérapeutique systémique. DONNEES PHARMACEUTIQUES : Incompatibilités : sans objet. Durée de conservation : 2 ans. Précautions particulières de conservation : A conserver entre + 2°C et + 8°C (au
réfrigérateur). A conserver dans l’emballage extérieur d’origine et à l’abri de la lumière. Nature et contenu du récipient : 0,5 g de gel en seringue jetable (polypropylène) sous sachet (aluminium). Boite de 1 ou 3 seringue(s). Précautions particulières
d’élimination et de manipulation : Un traitement préalable - détartrage et polissage radiculaire - est toujours conseillé ; il devra être le moins traumatique possible. La mesure de la profondeur moyenne des poches sera effectuée à l’aide d’une sonde
parodontale. L’application du gel sera fait en dehors de la présence de la salive : l’isolement des dents est impératif. Une anesthésie pourra être nécessaire. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE : SUNSTAR France - 55/63,
rue Anatole France - 92300 LEVALLOIS-PERRET. EXPLOITANT DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE : CENTRE SPECIALITES PHARMACEUTIQUES - 76, avenue du Midi 63800 COURNON D’AUVERGNE. NUMERO(S) D’AUTORISATION
DE MISE SUR LE MARCHE : 339 125-4 ; 0,5 g de gel en seringue jetable (polypropylène) sous sachet (Aluminium), boîte de 1. 360 940-5 ; 0,5 g de gel en seringue jetable (polypropylène) sous sachet (Aluminium), boîte de 3. DATE DE PREMIERE
AUTORISATION / DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION : 28 juin 1995 / 28 juin 2010. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE : Juillet 2012. CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE : Liste I. Réservé à l’usage professionnel.
Toute prescription d’antibiotique a un impact sur les résistances bactériennes. Elle doit être justifiée.
12/10/66680127/PM/003
1
Jeudi 18 Septembre 2014
IMPLANTOLOGIE
5 questions clés en Implantologie
RESPONSABLES DE SÉANCE : P. Missika, Ph. Monsénégo (Paris Diderot)
Avec : H. Cittério (Reims), A. Benhamou,
I. Kleinfinger (Paris Diderot)
❙ Implantation immédiate après avulsion
ou implantation différée ? P. Missika
❙ Mise en charge immédiate ou différée ?
A. Benhamou
❙ Pilier zircone ou titane ? I. Kleinfinger
❙ Solidariser les piliers ou pas ?
Ph. Monsénégo
❙ Quelle occlusion choisir en prothèse sur implants ? H. Cittéro
PROTHÈSE
La CFAO dentaire directe et indirecte,
30 ans après les Entretiens de Garancière de 1983
CHIRURGIE
[CYCLE „ Suite : D5]
Urgences médicales au cabinet dentaire :
sachez réagir efficacement
RESPONSABLES DE SÉANCE : A. Pélissier, Y. Roche (Paris Diderot)
Avec : O. Goncalves (Hôpital Bichat Claude Bernard),
S. Dubourdieu, J-L. Petit (Brigade Sapeurs Pompiers Paris),
R. Tournemelle (Paris Diderot - Formateurs Habilités AFGSU)
Un accident d’urgence médicale est toujours
source de stress pour l’équipe soignante.
Le Chirurgien-Dentiste doit être à même de
prendre en charge ces situations. Cela fait
partie des obligations du praticien.
Matin : Partie théorique
❙ Introduction - Responsabilité du praticien - Bilan de gravité - Arbre
décisionnel.
❙ Urgences potentielles : crises et malaises - Urgences vitales.
❙ Projection de films - Préventions des urgences - L’appel - La trousse
d’urgence.
RESPONSABLE DE SÉANCE : F. Duret (Montpellier)
Après un bref rappel de l’évolution qu’a connu
la CFAO dentaire depuis ses origines
jusqu’à aujourd’hui, seront présentées
toutes les possibilités que nous offre ce
nouvel outil dans notre pratique quotidienne.
En particulier, seront abordées les raisons
pouvant motiver le choix entre la méthode
directe et la méthode indirecte.
Afin que nous comprenions la puissance de cet outil informatique,
il sera dressé un panorama complet des différentes applications
actuelles et futures, en particulier dans les domaines de l’Occlusion
et de l’Implantologie.
PROTHÈSE FIXÉE
[CYCLE „ Suite : D9]
Prothèse Fixée sur implant : pourquoi faire compliqué ?
RESPONSABLE DE SÉANCE : B. Dailey (Paris Diderot)
Avec : C. Azevedo, B. Tavernier (Paris Diderot)
Plan de traitement pour la réalisation des prothèses sur implants. Les choix stratégiques
pour résister aux contraintes occlusales.
De la restauration unitaire au bridge complet
chez le bruxomane.
❙ Quels implants ? B. Dailey
❙ Quels matériaux ? C. Azevedo
❙ Quelle occlusion et comment ? B. Tavernier
16
ODONTOLOGIE PÉDIATRIQUE
La prévention de la maladie carieuse :
un enjeu toujours d’actualité
M. Muller-Bolla (Nice)
La maladie carieuse demeure une actualité en
santé orale. La prévention agit à deux niveaux :
primaire, en amont du développement des lésions,
et secondaire visant à intercepter les lésions
carieuses. A chaque niveau, un choix de thérapeutiques s’offre à nous : agents non fluorés et fluorés,
scellement, infiltration amélaire, air abrasion, etc...
Beaucoup de paramètres sont à évaluer en amont
pour permettre la mise en place de la bonne technique préventive et
faire de la prévention une réussite. Parfois démunis face à ce vaste
sujet, dites-nous les questions que vous vous posez et nous y répondrons.
Pour poser vos questions au conférencier, il suffit de les
envoyer, avant le 29 août 2014, à : garanciè[email protected]
Matin
[9h00 • 12h00]
Faculté de Chirurgie Dentaire
5 rue Garancière • 75006 Paris
ORTHODONTIE
Orthodontie interceptive
ANATOMIE
[CYCLE „ Suite : D4]
Travaux Pratiques de dissection appliqués
à la Chirurgie et à l’Implantologie Orales
RESPONSABLES DE SÉANCE : P. Carpentier, D. Maurice (Paris Diderot)
Avec : A. Alantar, R. Felizardo, J-P. Girin, A. Thomas (Paris Diderot)
C. Chabre, M. Medio (Paris Diderot)
Séance consacrée à l’étude de cas de patients
en denture mixte soumis par les participants.
Après avoir réalisé l’examen clinique et posé
le diagnostic, nous déterminerons les objectifs
et les moyens thérapeutiques dans le détail.
Enfin, nous présenterons dans leur totalité des cas similaires dont les
résultats seront analysés.
Les participants souhaitant soumettre un cas devront faire parvenir
par mail les documents suivants : photos face, profil et sourire, photos
de bonne qualité des radiographies (téléradiographie de profil, radio
panoramique et éventuellement clichés retro-alvéolaires) et photos
des moulages (5 vues).
Pour poser vos questions aux conférenciers, il suffit de les
envoyer, avant le 30 juillet 2014, à : garanciè[email protected]
Au cours de la matinée, les participants
réaliseront une dissection de la face pour
visualiser les structures anatomiques présentant un risque chirurgical potentiel (nerfs
mentonnier, buccal, infra-orbitaire, vaisseaux
faciaux) ainsi qu’un entraînement aux techniques anesthésiques de bloc.
Cette matinée constitue un prérequis à la séance de l’après-midi.
Séances C8 et D4
Institut d’Anatomie des Saint-Pères
45 rue des Saints-Pères • 75006 Paris
ENDODONTIE
Mise en forme canalaire mono-instrumentale (Reciproc®)
avec un mouvement alternatif asymétrique (réciprocité)
RESPONSABLE DE SÉANCE : A. Claisse-Crinquette (Lille)
Avec : E. Bonnet (Lyon), L. Robberecht (Lille),
O. Skrzypczyk (Houdain)
PLURIDISCIPLINAIRE
Manifestations buccales des maladies systémiques
RESPONSABLE DE SÉANCE : S. Agbo-Godeau (Hôpital Pitié-Salpêtrière)
Avec : A. Guedj, S. Haddad-Roche (Hôpital Pitié-Salpêtrière),
F. Pascal (Hôpital Saint-Louis)
❙ Manifestations buccales des maladies systémiques :
S. Agbo-Godeau
❙ Manifestations buccales des maladies digestives : A. Guedj
❙ Manifestations buccales des maladies dermatologiques : F. Pascal
❙ Le SIDA, des lésions buccales encore révélatrices :
S. Haddad-Roche
❙ Atelier interactif sur les 4 thèmes : S. Agbo-Godeau, A. Guedj
L’objectif de cette séance est de rappeler que
le praticien peut être amené à suspecter une
maladie systémique sur un aspect parfois
typique de lésions buccales. Les manifestations buccales de maladies hématologiques,
digestives et dermatologiques suffisent parfois
à suspecter un diagnostic confirmé par des explorations complémentaires. C’est l’occasion de rappeler que le SIDA reste une maladie
d’actualité et peut également être diagnostiqué sur des lésions buccales caractéristiques.
Un atelier interactif sur ces différentes pathologies permettra aux participants de mémoriser ces différents aspects.
Les systèmes de préparation canalaire mono instrumentale, utilisés avec un mouvement alternatif
asymétrique, présentent un intérêt certain en termes
de gain de temps, de simplification, de diminution
des fractures instrumentales, de sécurité et d’asepsie. Après une brève présentation des systèmes
Reciproc® et Wave One™, un essai s’impose car
le succès est au rendez-vous...
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
IMPLANTOLOGIE
L’empreinte en Prothèse Fixée supra implantaire.
Quel protocole d’empreinte (matériel, matériau
et technique) choisir dans les secteurs antérieurs
et postérieurs ?
RESPONSABLE DE SÉANCE : O. Fromentin (Paris Diderot)
Avec : P. Dormagen, L. Malric, P. Marquet (Paris),
A. Itic (Paris Diderot)
Les participants pourront réaliser des empreintes indiquées dans le traitement de
différents types d’édentement, en fonction
d’impératifs ou d’objectifs préalablement
définis.
➜ Travaux Pratiques - Jeudi Matin : suite des séances page 18
www.auog.fr
17
Jeudi 18 Septembre 2014
Matin
[9h00 • 12h00]
PARODONTOLOGIE
Le surfaçage ultrasonique
ODONTOLOGIE CONSERVATRICE
SC 33 : son utilisation au quotidien
RESPONSABLE DE SÉANCE : E. Maujean (Paris Diderot)
Avec : M. Adolph, B. Coyac, A. Pallier, A. Schmitt (Paris Diderot)
RESPONSABLES DE SÉANCE : C. Mesgouez-Menez,
N. Plasse-Pradelle (Paris Diderot)
Avec : J-M. Brossollet (Angers), A. Cabréra, A. Froment,
N. Janisset-Masse (Paris Diderot)
Les traitements non chirurgicaux se développent
de plus en plus car ils permettent de traiter un grand
nombre de situations cliniques de parodontite
chronique. L’instrumentation des surfaces radiculaires
appelle aujourd’hui de nouvelles compétences et un
apprentissage de ces techniques. La manipulation
éclairée de nouveaux inserts ultrasonores constitue
l’essentiel de cette formation réalisée sur des modèles précliniques.
Technique directe ou indirecte : interrogation
souvent justifiée face à la reconstitution préprothétique d’une dent dépulpée. La réponse
est donnée par l’analyse de la situation clinique.
Cette séance se propose d’en faire une mise
au point et de familiariser les participants à un protocole de reconstitution simple, parfaitement codifié et standardisé, basé sur la conservation des structures dentaires saines et des propriétés de plus en
plus performantes des matériaux adhésifs et de reconstitution.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
PARODONTOLOGIE
[CYCLE „ Suite : D8]
Incisions et sutures en Parodontologie et Implantologie
RESPONSABLE DE SÉANCE : F. Levavasseur (Paris Diderot)
Avec : S. Boublil, T. Coton Laurent, M. Fremont (Paris Diderot)
Les sutures constituent un temps de la Chirurgie Parodontale qui va conditionner la qualité
des résultats thérapeutiques. Elles répondent
à la stabilisation des tissus parodontaux et
favorisent les procédures de cicatrisation.
Chacune des techniques de suture sera enseignée étape par étape.
Un apprentissage, sur des planches à suturer, sera organisé et guidé
grâce à un panel d’enseignants accompagnant chaque participant.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
Jeudi 18 Septembre
Musée des Arts et Métiers
Visite guidée : 14 €
La collection du Musée des Arts et Métiers, plus grand musée scientifique
et technique de France, constitue un patrimoine unique au monde.
Ce sont plus de 3000 objets, reflétant les facettes les plus variées de l’histoire
des techniques, à découvrir ou redécouvrir lors de cette visite guidée...
Renseignements & Réservations :
Bureau des Entretiens
18
© Musée des arts et métiers-Cnam/photo Michèle Favareille
18 h 30
Jeudi 18 Septembre 2014
Salons privés du Restaurant du Sénat
15 ter rue de Vaugirard • 75006 Paris
Déjeuner-Débat
[12h15 • 14h15]
Dans un cadre prestigieux, déjeuner très convivial par petits groupes de congressistes
avec des conférenciers de renom qui vous feront partager expérience et savoir-faire
dans leur discipline.
Hervé TARRAGANO [Paris Diderot]
Greffe osseuse, implants courts, implants étroits : les choix de la décision thérapeutique
Claude CHABRE [Paris Diderot]
Orthodontie et Omnipratique
Stéphane KORNGOLD [Paris Diderot]
Comment intégrer les implants dans nos traitements parodontaux
Katherine SEMENNIKOVA [Paris Diderot]
Erosions dentaires : comment les diagnostiquer et les traiter
Philippe GATEAU [Paris Diderot]
La Prothèse d’aujourd’hui : nouveaux matériaux et CFAO
Gaëlle VILLETTE [Paris Diderot]
L’obturation dans de bonnes conditions
Muriel de la DURE-MOLLA, Katia JEDEON [Paris Diderot]
Bisphénol, répercussions sur les dents : le point de vue des scientifiques
Steve TOUPENAY [Paris Diderot]
Comment éviter l’expertise pénale ?
www.auog.fr
19
Jeudi 18 Septembre 2014
PLURIDISCIPLINAIRE
Séance Faculté de Médecine Dentaire
Université Saint-Joseph (Beyrouth)
PLURIDISCIPLINAIRE
La douleur : savoir l’apprivoiser avec l’Hypnose Médicale
Tissus durs - Tissus mous
RESPONSABLE DE SÉANCE : Georges Khoury (Paris Diderot)
Avec : Ch. Makary, R. Younes, E. Zebouni (Faculté de Médecine
Dentaire Université Saint-Joseph, Beyrouth),
G. Khoury (Paris Diderot)
Cette séance, dédiée à l’international
francophone, recevra des enseignants de l’Université Saint-Joseph
de Beyrouth. La gestion chirurgicale
et prothétique des tissus mous sera détaillée dans l’objectif esthétique de nos restaurations.
Parallèlement, la plus fréquente augmentation osseuse sera abordée
de façon originale et didactique, basée sur une étude rétrospective
passionnante.
❙ La prothèse : architecte des tissus parodontaux : E. Zebouni
❙ Comblements sinusiens : évidence clinique, radiologique et histologique : Ch. Makary
❙ Apport des tissus mous pour une esthétique optimale en Implantologie : entre fiction et réalité : R. Younes
❙ Etat des greffes en 2014 : G. Khoury
VIE PROFESSIONNELLE
Séance CNEJOS
Les bonnes pratiques en Parodontie
et dans le devoir d’information
RESPONSABLES DE SÉANCE : A. Lefebvre (Nancy),
P. Missika (Président CNEJOS),
J-P. Chairay (Expert H près la Cour d’Appel de Paris)
Avec : E. Attali (Paris), C. Verner (Nantes)
Cette séance s’inscrit dans la continuité
de celle de 2013 sur les bonnes pratiques.
Elle s’adresse aux experts mais également
aux omnipraticiens et aux praticiens à exercice limité à la Parodontie ou orienté vers
cette discipline.
Nous aborderons, avec Christian Verner, les techniques considérées
comme conformes aux données acquises de la science médicale selon
le terme consacré par les tribunaux ou aux connaissances médicales
avérées selon la loi Kouchner.
Nous évoquerons ensuite le devoir d’information avec Elie Attali et
les nouvelles données du problème liées à l’obligation du nouveau
devis intégrant coût de la prothèse et frais de structure du cabinet, et
apparition de la CCAM en Juillet 2014.
En résumé, une séance clé des Entretiens de Garancière 2014 à ne
pas manquer !
20
B. Delzangles (Paris Diderot)
La douleur est une partenaire très présente
dans notre exercice quotidien. Il faut apprendre à la gérer avec ses complications,
ses émotions, ses peurs...
L’Hypnose Médicale est un moyen d’apprivoiser cette douleur, de mieux utiliser ses
effets pour la contrôler, voire la supprimer efficacement.
ANATOMIE
[CYCLE „ Suite de C8]
Travaux Pratiques de dissection appliqués
à la Chirurgie et à l’Implantologie Orales
RESPONSABLES DE SÉANCE : P. Carpentier,
R. Felizardo, D. Maurice (Paris Diderot)
Avec : A. Alantar, O. André, M. Augier, A. Dakic, S. Korngold,
C. Mauprivez, A. Thomas (Paris Diderot)
L’après-midi, des tables parallèles consacrées
à la reproduction des gestes chirurgicaux
les plus courants seront organisées (tracés
d’incision, lambeaux d’accès, frénectomie,
chirurgie muco-gingivale, pose d’implants)
ainsi qu’un abord latéral du sinus maxillaire.
Une dissection du plancher oral, visant tout
particulièrement à mettre en évidence le nerf lingual, terminera la
séance.
Séances C8 et D4
Institut d’Anatomie des Saint-Pères
45 rue des Saints-Pères • 75006 Paris
Après-Midi
[14h30 • 17h30]
Faculté de Chirurgie Dentaire
5 rue Garancière • 75006 Paris
CHIRURGIE
[CYCLE „ Suite de C4]
Urgences Médicales au cabinet dentaire :
sachez réagir efficacement
[TP par Ateliers]
RESPONSABLES DE SÉANCE : A. Pélissier, Y. Roche (Paris Diderot)
Avec : O. Goncalves (Hôpital Bichat Claude Bernard)
S. Dubourdieu, J-L. Petit (Brigade Sapeurs Pompiers Paris)
R. Tournemelle (Paris Diderot - Formateurs habilités AFGSU)
Formation pratique par groupes de 10 à
12 participants encadrés par 2 formateurs,
sous forme de 6 ateliers avec mise en
situation
❙ Descente du fauteuil et Position Latérale
de Sécurité (PLS).
❙ Désobstruction des voies aériennes.
❙ Ventilation Artificielle (VA).
❙ Compressions thoraciques.
❙ Défibrillation externe.
❙ Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP).
ENDODONTIE
Mise en forme au Wave One™
et obturation au Thermafil®
RESPONSABLE DE SÉANCE : I. Barril-Cochet (Paris)
Avec : J. Amor, P. Bélien, D. Martin (Paris)
Le mouvement de réciprocité a permis,
récemment, de proposer des systèmes de
mise en forme dits “mono-instrumental”.
Lors de cette séance, les participants pourront apprendre à utiliser l’un de ces systèmes, le Wave One™, et
obturer leurs canaux avec le système Thermafil®.
IMPLANTOLOGIE
Prothèse Complète stabilisée par des attachements
axiaux. Attachements sphériques ou Locator™,
comment les utiliser ?
RESPONSABLE DE SÉANCE : O. Fromentin (Paris Diderot)
Avec : P. Dormagen, A. Itic, L. Malric, P. Marquet,
Y. Saizou (Paris Diderot)
Améliorer la rétention d’une prothèse complète en y associant des attachements axiaux
représente une solution thérapeutique simple
et efficace. Le but de cette séance est de
comprendre la mise en œuvre raisonnée de
ces systèmes d’attachements.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
PARODONTOLOGIE
[CYCLE „ Suite de C12]
Incisions et sutures en Parodontologie et Implantologie
RESPONSABLE DE SÉANCE : F. Levavasseur (Paris Diderot)
Avec : S. Boublil, T. Coton Laurent, M. Fremont (Paris Diderot)
Les sutures constituent un temps de la chirurgie parodontale qui va conditionner la qualité
des résultats thérapeutiques. Elles répondent
à la stabilisation des tissus parodontaux et
favorisent les procédures de cicatrisation.
Chacune des techniques de suture sera enseignée étape par étape.
Un apprentissage, sur des planches à suturer, sera organisé et guidé
grâce à un panel d’enseignants accompagnant chaque participant.
PROTHÈSE
[CYCLE „ Suite de C3]
Articulateur et réalités cliniques
RESPONSABLE DE SÉANCE : B. Dailey (Paris Diderot)
Avec : C. Azavedo, V. Caignard, Ph. Jouard, J-Ph. Maarek,
E. Pallière, R. Roy-Leroux, B. Sommaire, F. Tobelem,
J. Vigneron (Paris Diderot)
Comment retranscrire et analyser le schéma
occlusal. Le but est de souligner les règles
simples du montage en articulateur et de son
utilisation. Une approche interactive sera
proposée. Différents ateliers de mise en
application seront mis en place :
❙ Enregistrement des relations inter-arcades.
❙ Montage des modèles en articulateur avec arc facial de transfert.
❙ Programmation de l’articulateur.
❙ Analyse occlusale.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
PROTHÈSE - CFAO
La CFAO au cabinet dentaire : compréhension
et pratique des empreintes optiques
RESPONSABLE DE SÉANCE : A. Para (Paris Diderot)
Avec : G. Aldié, C. Chantereau, K. Pouliquen (Paris Diderot)
La séance débutera par une présentation
initiale du concept de l’empreinte optique
et des différents systèmes et procédés existant actuellement sur le marché.
Puis, les participants seront guidés dans leurs
premiers pas en CFAO lors de la réalisation d’empreintes optiques de
cas cliniques simples sur des modèles déjà préparés et sur patient.
Différentes caméras optiques seront mises à disposition.
PROTHÈSE COMPLÈTE
Equilibration Occlusale en Prothèse Complète
RESPONSABLE DE SÉANCE : M-V. Berteretche (Paris Diderot)
Avec : A. Braud, S. Escure, P. Jabin, O. Saada (Paris Diderot)
Objectif : Appréhender la technique d’équilibra-
tion occlusale sur articulateur semi-adaptable.
❙ Faisabilité de l’équilibration occlusale et
apports de l’articulateur.
❙ Comment réaliser les corrections occlusales
en statique et en dynamique.
www.auog.fr
21
Jeudi 18 Septembre 2014
Hôpital Rothschild
5 rue Santerre [angle rue Picpus] • 75012 Paris
Matin
[9h00 • 12h00]
ENDODONTIE
Rotation continue ou mouvement alternatif ?
RESPONSABLES DE LA SÉANCE : A. Hartmann, B. Delzangles (Paris Diderot)
Avec : S. Barek, K. Semennikova (Paris Diderot)
Assistés par leurs étudiants, les trois praticiens de cette séance clinique réaliseront un traitement endodontique
initial en utilisant leur technique de mise en forme quotidienne. Ils expliciteront leur choix, ou bien du mouvement
alternatif asymétrique appliqué à une séquence mono-instrumentale (Wave OneTM et Reciproc®), ou bien de
la rotation continue (ProTaperTM Universal).
PARODONTOLOGIE
La Chirurgie pré-prothétique
RESPONSABLE DE SÉANCE : F. Rouche (Paris Diderot)
Avec : M. Gadeau (Clermont-Ferrand), S. Mouraret (Nice), A. Popelut (Paris)
Permettant de répondre à beaucoup de situations cliniques pré-prothétiques pour créer un environnement adéquat,
les techniques de chirurgie parodontale seront développées directement chez des patients dont la réhabilitation
prothétique ne pourrait être réalisée. La restauration de l’espace biologique et la gestion du contexte gingival
sont les critères déterminant le succès thérapeutique dont les aspects techniques seront discutés et mis en
œuvre au cours de ces actes de chirurgie parodontale spécifiques.
Le lambeau d’assainissement
RESPONSABLE DE LA SÉANCE : V. Jaumet (Paris Diderot)
Avec : F. Chamieh, C. Colliot, C. Darnaud, B. Prouvost, P. George (Paris Diderot)
L’accès aux zones profondes du parodonte altéré par la maladie parodontale nécessite une approche chirurgicale.
Le lambeau d’assainissement constitue la base des techniques favorisant l’instrumentation des surfaces radiculaires
contaminées. Des patients atteints de parodontite, dont les résultats de la thérapeutique étiologique s’avèrent
insuffisants, seront traités par différentes procédures de chirurgie parodontale.
Après-Midi
[14h00 • 17h00]
PARODONTOLOGIE
Simplification des protocoles chirurgicaux en Parodontologie et Implantologie
RESPONSABLE DE SÉANCE : M. Feghali (Paris Diderot)
Avec : B. Halabi, E. Maujean, A. Sarfati, B. Schweitz (Paris Diderot)
Séance du Post-Graduate de Parodontologie et Implantologie Orale de Paris Diderot - Paris 7
Fédération Européenne de Parodontologie
Une démarche clinique raisonnée, un choix adapté des biomatériaux et des techniques de chirurgie permettent
une simplification et une sécurisation des protocoles de traitement des déficits tissulaires. Quatre interventions
seront réalisées : une chirurgie d’assainissement mini-invasive, un lambeau positionné coronairement avec greffe
de tissu conjonctif, une préservation d’alvéole en secteur esthétique et une mise en place d’implant avec augmentation osseuse sous-sinusienne par voie crestale. L’objectif de cette séance est de vous donner des clés
pour intégrer des protocoles chirurgicaux validés en Parodontologie et Implantologie.
Chirurgie Plastique Parodontale
RESPONSABLE DE SÉANCE : S. Jakmakjian (Paris Diderot)
Avec : M. Blanquart (Savigny-sur-Orge), A. Popelut (Paris), F. Chérel (Paris Diderot),
Différentes alternatives de traitement permettent de répondre aux récessions gingivales isolées ou multiples.
Les plus populaires (greffes de tissu conjonctif enfoui, lambeaux tractés coronairement) seront réalisées chez
des patients dont les techniques d’hygiène sont contrôlées. Etape par étape, chacune de ces techniques sera
détaillée au cours de la chirurgie.
22
CHIRURGIEN
LABORATOIRE
SPECIALISTE
DENTISTE
RESTAURATION
Un bon choix d‘adhésif
pour toutes les restaurations directes.
Indiqué pour les restaurations directes avec des matériaux
photopolymérisables à base de résine, Xeno® Select est un bon
choix, quelle que soit la technique de mordançage choisie.
Dispositifs Médicaux pour soins dentaires réservés aux professionnels de santé, non remboursés par les organismes d’assurance
maladie. Lisez attentivement les instructions figurant dans la notice ou sur l’étiquetage avant toute utilisation. Il est recommandé
d’isoler la dent à traiter à l’aide d’une digue dentaire avant tout traitement. Xeno® Select. Indications : Adhésif automordançant
et avec mordançage pour les restaurations directes de cavités de toutes classes en association avec des matériaux de restauration
photopolymérisables à base de résine. Classe / Organisme certificateur : IIa / CE 0123. Fabricant : DENTSPLY DeTrey. Rev. Janvier
2014.
DENTSPLY France SAS Ί O M N I P R AT I Q U E
4 rue Michael Faraday Ί 78180 Montigny le Bretonneux Ί Tél : 01 30 14 77 77
Plus d’infos, plus de nouveautés, sur www.dentsply.fr
Découvrez
Vendredi 19 Septembre 2014
IMPLANTOLOGIE
Implants avec ou sans aménagements osseux :
Alternatives et Procédures
RESPONSABLE DE SÉANCE : G. Khoury (Paris Diderot)
Avec : Ch. Makary (Faculté de Médecine Dentaire Université SaintJoseph, Beyrouth), M. Corcos, H. Tarragano (Paris Diderot)
Les augmentations osseuses se sont développées et occupent une place prépondérante
dans les communications et publications.
La chirurgie sonique a révolutionné nos
pratiques et la gestion des volumes osseux
résiduels a trouvé un essor remarquable avec l’avènement de la
chirurgie guidée. Les options prothétiques et chirurgicales seront
naturellement le cœur de cette séance.
❙ Peut-on se passer des greffes osseuses grâce à la chirurgie guidée ?
M. Corcos
❙ Alternatives aux greffes osseuses chez l’édenté total : H Tarragano
❙ Préparation ultrasonique du site implantaire : données actuelles :
Ch. Makary
PARODONTOLOGIE
Mythes et Réalités de la Médecine Parodontale
RESPONSABLE DE SÉANCE : Ph. Bouchard (Paris Diderot)
Avec : M. Gosset (Paris Descartes), H. Rangé (Paris Diderot)
La Médecine Parodontale ou les interactions entre la santé parodontale et la
santé générale, bien connue des Odontologistes, a gagné ses lettres de noblesse
auprès des médecins et du grand public.
Les maladies parodontales peuvent initier, entretenir ou compliquer
d’autres pathologies comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou la polyarthrite rhumatoïde. Les études épidémiologiques,
biologiques et cliniques sont de plus en plus nombreuses et de bon
niveau de preuve. Toutefois, les conséquences systémiques des
maladies parodontales semblent intéresser aussi bien la grossesse,
la maladie d’Alzheimer, l’obésité que les troubles de l’érection...
Qu’en est-il réellement des évidences scientifiques et comment les intégrer à notre pratique de prévention, de diagnostic et de traitement ?
Cette séance a pour objectif de faire le point sur ce sujet d’actualité.
PLURIDISCIPLINAIRE
Comprendre, diagnostiquer et prendre en charge
les douleurs neuropathiques
24
RESPONSABLE DE SÉANCE : Y. Boucher (Paris Diderot)
Avec : N. Davido, V. Descroix (Paris Diderot)
L’incidence des douleurs neuropathiques
après extraction dentaire ou traitement endodontique est élevée (1 à 10 %). Ce sont des
douleurs peu connues qui induisent fréquemment des traitements iatrogènes en raison
d’erreurs diagnostiques. Le but de cette séance
est de comprendre la genèse de ces douleurs particulières, de faire
le point sur les outils diagnostiques et les traitements disponibles pour
l’omnipraticien. La problématique sera illustrée par des cas cliniques.
PROTHÈSE
[CYCLE „ Suite : F3]
Equilibre en Prothèse Amovible Partielle à châssis
métallique : conception du châssis métallique
et empreintes
RESPONSABLES DE SÉANCE : C. Bertrand (Bordeaux),
S. Escure (Paris Diderot)
Avec : D. Marin (Coufouleux), A. Braud, J. Monod-Broca (Paris Diderot)
1ère partie : Les règles de conception
du châssis (Théorie et Pratique)
2ème partie : La prise d’empreinte en
prothèse amovible partielle (Théorie)
Pour être confortable et bien intégrée, une
prothèse amovible partielle doit être stable.
Parce qu’elle s’appuie sur des surfaces dont la dépressibilité est différente, la prothèse amovible partielle est soumise à de nombreux mouvements parasites. Pour lutter contre ces mouvements, il n’existe que
deux moyens : élaborer un châssis cohérent et obtenir une empreinte
la plus étendue possible. Nous explorerons les moyens de rationaliser
la conception du châssis et d’obtenir des empreintes optimales.
Le matin, les règles théoriques de conception du chassis seront traitées
et mises en pratique au travers des cas cliniques ; des tracés seront
proposés et discutés de manière interactive.
L’après-midi, les techniques de prise d’empreinte seront décrites.
ODONTOLOGIE RESTAURATRICE
Jouer aux questions réponses sur la Dentisterie
Esthétique et les matériaux composites
P. Zyman (Paris)
L’amélioration générale des adhésifs et des
matériaux composites a donné un nouvel essor aux restaurations directes en composite
et stimule une approche plus conservatrice
de la Dentisterie Restauratrice et de l’esthétique dentaire.
Durant cette séance, différentes thématiques seront abordées :
❙ Comment sélectionner une seule masse dentine et une seule masse
émail sans compromettre le résultat esthétique.
❙ Comment avoir au secteur postérieur une méthode rationnelle de
mise en place des résines composites pour contrôler le retrait de
polymérisation et restaurer le point de contact.
❙ Comment utiliser les matériaux composites dans l’analyse esthétique
et la visualisation en 3D.
La séance s’organisera comme une table ronde où le conférencier
répondra aux questions concrètes que vous lui aurez envoyées par
mail. C’est à vous !
Pour poser vos questions au conférencier, il suffit de les
envoyer, avant le 29 août 2014, à : garanciè[email protected]
Matin
[9h00 • 12h00]
Faculté de Chirurgie Dentaire
5 rue Garancière • 75006 Paris
ORTHODONTIE
Prise en charge thérapeutique du SAHOS par Orthèse
d’Avancée Mandibulaire (OAM) : le parcours du patient
PLURIDISCIPLINAIRE
Laissez entrer la fibre... de verre multi-usages
dans votre cabinet !!!
RESPONSABLE DE SÉANCE : C. Boehm-Hurez (Paris Diderot)
Avec : B. Fleury, P. Garrec, L. Jordan (Paris Diderot)
RESPONSABLES DE SÉANCE : L. Bismuth, G. Chemouni (Paris Diderot)
Avec : K. Bismuth, B. Halabi, E. Zaghroun (Paris Diderot)
Le Syndrome d’Apnée Hypopnée Obstructive du Sommeil est un problème de santé
publique et les Odontologistes, toutes spécialités confondues, doivent être sensibilisés
à sa prise en charge. L’Orthèse d’Avancée Mandibulaire (OAM) est
une thérapeutique alternative à la Ventilation en Pression Positive
Continue (VPPC) et permet de supprimer l’obstruction des Voies
Aériennes Supérieures (VAS) par avancée mandibulaire progressive
jusqu’à disparition des symptômes.
L’objectif de cette séance est de décrire, grâce à une retransmission
vidéo, les différentes étapes du parcours du patient, de la pose de
l’indication thérapeutique par le médecin du sommeil, puis de la prise
en charge du patient par l’Odontologiste, au contrôle de l’efficacité
du traitement par polygraphie ventilatoire ou polysomnographie.
ENDODONTIE
Mettre en forme et obturer le canal difficile :
une association gagnante : Revo-S™ - One Shape® RevoCondensor
RESPONSABLE DE SÉANCE : B. Delzangles (Paris Diderot)
Avec : S. Barek, A. Froment, A. Hartmann, J. Rozé (Paris Diderot)
Canal courbe et fin, sans doute difficile mais
toujours rencontré une fois dans la journée !
Nous devons pouvoir compter sur une
séquence adaptée. Certaines associations
nous permettent de résoudre toutes les difficultés endo-canalaires ;
c’est le cas de l’association Revo-S™ - One Shape®. Il ne reste plus
qu’à obturer...
Les progrès des procédures adhésives ont
révolutionné l’exercice du Chirurgien-Dentiste.
La fibre de verre, solution alternative et innovante, trouve de fait sa place en omnipratique.
Cette séance débutera par une présentation
des différents systèmes de fibres de verre (tressées ou grillagées)
pré-imprégnées et photo-polymérisables, et leur utilisation au quotidien. Afin d’objectiver les différentes indications, plusieurs ateliers
seront proposés. Ils permettront aux participants de se familiariser
avec la confection au fauteuil d’attelles de contention parodontale,
de bridges collés de temporisation, et de découvrir une technique
originale permettant l’optimisation de la prise d’empreinte en prothèse
implanto-portée.
PROTHÈSE
Les facettes : esthétique et préservation tissulaire
RESPONSABLE DE SÉANCE : Ph. Gateau (Paris Diderot)
Avec : P. Bernard, V. Caignard, D. Duplantier, J. Garabetyan,
J. Hombrouck, K. Pouliquen, A. Sergent (Paris Diderot)
Face à une demande esthétique du patient,
la facette présente une alternative peu
mutilante et répondant parfaitement à ses
attentes. Au cours de de cette séance,
l’équipe pédagogique vous guidera lors de
votre réflexion sur les différentes indications et critères de réalisation,
de la préparation à l’assemblage en passant par la temporisation.
Après une présentation des divers moyens d’assemblage, la séance
se terminera par le collage d’une facette.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
PARODONTOLOGIE
La Chirurgie Parodontale pré-prothétique
RESPONSABLE DE SÉANCE : F. Rouche (Paris Diderot)
Avec : M. Gadeau (Clermont-Ferrand), M-C. Carra, F. Chamieh,
A. Dakic, M. Ghighi (Paris Diderot)
Les différentes techniques de préparation du
parodonte aux exigences de la prothèse seront
traitées dans cette séance. Le bon choix
de l’instrumentation et des procédures, dont
chacune des étapes sera détaillée, facilitera l’intégration de la chirurgie pré-prothétique dans le plan de traitement global.
Chaque participant effectuera un apprentissage des techniques
chirurgicales sur mâchoire animale.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
www.auog.fr
25
Vendredi 19 Septembre 2014
VIE PROFESSIONNELLE
Sport et Dent
CHIRURGIE
Odontologie et cancers des VADS :
Rôle du Chirurgien-Dentiste
RESPONSABLE DE SÉANCE : G. Lescaille (Paris Diderot)
Avec : S. Anane (Radiothérapeute, Hôpital Forcilles, Férolles-Attilly),
C. Chatel (Chirurgien Oral, CHU de Grenoble)
❙ Aspects cliniques des cancers de la cavité
orale : détection : G. Lescaille
❙ Place de la radiothérapie dans la prise en
charge des cancers des VADS : nouvelles
techniques : S. Anane
❙ Prise en charge odontologique des patients irradiés pour un cancer
des VADS : C. Chatel
ODONTOLOGIE RESTAURATRICE/ENDODONTIE
Prise en charge de la lésion carieuse profonde
RESPONSABLE DE SÉANCE : N. Plasse-Pradelle (Paris Diderot)
Avec : J. Bosco, A-C. Flouriot, H. Fron (Paris Diderot)
❙ Faut-il retirer tout le tissu carié ?
Si oui, comment ? H. Fron
❙ Quel biomatériau utiliser dans le traitement
de la lésion carieuse profonde ? J. Bosco
❙ Coiffage pulpaire et pulpotomie sur dent
permanente adulte : C. Flouriot
PROTHESE
[CYCLE „ Suite de E4]
Equilibre en Prothèse Amovible Partielle à châssis
métallique : conception du châssis métallique
et empreintes
RESPONSABLES DE SÉANCE : C. Bertrand (Bordeaux),
S. Escure (Paris Diderot)
Avec : D. Marin (Coufouleux),
A. Braud, J. Monod-Broca (Paris Diderot)
1ère partie : Les règles de conception du châssis
(Théorie et Pratique)
2ème partie : La prise d’empreinte en Prothèse
Amovible Partielle (Théorie)
26
RESPONSABLES DE SÉANCE : J-L. Dartevelle (INSEP Paris),
S. Toupenay (Paris Diderot)
Avec : S. Cantamessa (Rambouillet), M. Engels-Deutch (Nancy),
F. Trombowsky (Ancerville)
Le Chirurgien-Dentiste est aujourd’hui un
acteur incontournable du suivi médical
des sportifs et, en particulier, des sportifs
de haut niveau. Cette séance permettra de
mieux appréhender les aspects essentiels
de ce suivi.
Dans un premier temps, seront abordées la prise en charge du sportif
de haut niveau et les répercussions des affections bucco-dentaires.
Puis, nous verrons pourquoi la radiographie tridimensionnelle est aujourd’hui indispensable dans le dépistage des lésions endodontiques
chez le sportif.
Enfin, l’activité sportive est à l’origine de 8 % des traumatismes dentaires. Le rôle du Chirurgien-Dentiste est double. Il doit savoir prendre
en charge l’urgence clinique, mais il est aussi un acteur de prévention
et d’information auprès des sportifs et de leur encadrement.
ODONTOLOGIE PÉDIATRIQUE
Interception et Odontologie Pédiatrique :
savoir observer et agir à bon escient
RESPONSABLE DE SÉANCE : A. Berthet (Reims)
Avec : C. Artaud, M. de la Dure-Molla, L. Goupy,
C. Naulin-Ifi, C. Ravinet (Paris Diderot)
De petites anomalies de croissance crâniofaciale sont fréquentes : inversés d’articulé
postérieurs, béances antérieures, linguoversions d’une incisive centrale maxillaire.
Ces petites malocclusions résultent le plus
souvent d’une insuffisance de croissance, notamment du maxillaire,
et peuvent être très vite corrigées si elles sont dépistées précocement. Au travers de différents cas cliniques, nous verrons comment
diagnostiquer puis traiter ces malocclusions chez l’enfant.
Après-Midi
[14h00 • 17h00]
Faculté de Chirurgie Dentaire
5 rue Garancière • 75006 Paris
PARODONTOLOGIE
Nous répondons à vos questions sur l’hygiène orale
en 2014
Ch. Micheau (Paris Diderot),
J. Braux (Reims),
F. Decup, C. Lallam (Paris Descartes)
L’hygiène est le pilier incontournable des
traitements parodontaux. La multiplicité
des instruments et des molécules mérite
qu’une séance scientifique y soit consacrée
pour préciser les aspects techniques,
les critères de choix, leur efficacité et leurs protocoles d’utilisation.
Nous souhaitons répondre au mieux à vos attentes quotidiennes.
Pour cela, la séance s’organisera comme une table ronde où les
conférenciers répondront aux questions concrètes que vous leur
aurez envoyées par mail. C’est à vous !
Pour poser vos questions aux conférenciers, il suffit de les
envoyer, avant le 29 août 2014, à : garanciè[email protected]
ENDODONTIE
Retraiter avec R-Endo®, les bons gestes
aux bons moments
RESPONSABLE DE SÉANCE : B. Delzangles (Paris Diderot)
Avec : A. Hartmann, S. Barek, A. Froment, J. Rozé (Paris Diderot)
Pour retraiter, il convient d’adapter notre gestuelle et de nous familiariser avec l’instrumentation spécifique. Avoir le bon geste quand il
faut, c’est une des conditions pour réussir.
Le retraitement impose parfois d’oublier les
habitudes instrumentales de l’Endo initiale...
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
IMPLANTOLOGIE
Faciliter la Prothèse sur Implants
RESPONSABLE DE SÉANCE : C. Touboul (Paris Diderot)
Avec : P. Marquet, A. Vidal (Paris)
Choisir une technique d’empreinte particulièrement
simple et fiable, réaliser une prothèse scellée parfaitement adaptée à coup sûr, et stabiliser une prothèse amovible grâce aux attachements Locator™ :
tels sont les objectifs de cet atelier orienté sur la
simplification et la sécurisation de la prothèse sur
implants.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
IMPLANTOLOGIE
Travaux Pratiques de gestion osseuse et des tissus mous
RESPONSABLE DE SÉANCE : G. Khoury (Paris Diderot)
Avec : I. Kleinfinger, G. Drouhet (Paris Diderot)
Dans cette séance pratique sur têtes animales,
l’accent est mis sur les outils et matériels disponibles. Ainsi, les piezzotomes et les trousses Frios®
seront mis à disposition dans des indications
variées comme les comblements sous-sinusiens, les
greffes d’os autologues ou de blocs allogéniques,
la gestion des tissus mous étant le maître mot.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
PARODONTOLOGIE
Chirurgie Plastique Parodontale sur mâchoires animales
RESPONSABLE DE SÉANCE : B. Halabi (Paris Diderot)
Avec : M. Gadeau (Clermont-Ferrand), C. Colliot, C. Darnaud,
B. Prouvost (Paris Diderot)
La grande diversité des techniques de Chirurgie
Plastique Parodontale exige un apprentissage
de celles-ci sur des modèles précliniques.
Les principes chirurgicaux et les différentes
étapes de chaque procédure de base et de chirurgie avancée seront
étudiés. Les participants apprendront les alternatives chirurgicales
permettant de répondre à de nombreuses situations cliniques.
PROTHÈSE
La relation inter-maxillaire : approche posturale
RESPONSABLES DE SÉANCE : P. Moulin, E. Soffer (Paris Diderot)
Avec : J. Dray, P. Lechelard, S. Méraud, S. Nahmias,
R. Roy-Ledoux (Paris Diderot)
Le but de la séance sera de faire prendre
conscience aux praticiens des interactions
existant entre la relation inter-maxillaire et la
posture de nos patients. Le rôle du Praticien
prothésiste, de l’Orthodontiste et de l’Ostéopathe dans la réhabilitation
occlusale de nos patients sera évoqué. Après un rappel anatomophysiologique montrant les rapports entre neuro-musculature posturale et cervico-faciale, les modalités diagnostiques seront décrites.
Un diagnostic sera ensuite posé sur les participants, selon leur bon
vouloir. Enfin, seront énoncées les orientations thérapeutiques.
LISTE DU MATÉRIEL DEMANDÉ COMMUNIQUÉE À RÉCEPTION DE L’INSCRIPTION À LA SÉANCE.
PROTHÈSE
Les Inlays Onlays de A à Z
RESPONSABLE DE SÉANCE : A. Para (Paris Diderot)
Avec : C. Chantereau, A. Itic, K. Pouliquen (Paris Diderot)
La restauration des dents postérieures par inlay
et/ou onlay répond à de nombreuses situations
cliniques dans lesquelles une restauration
périphérique complète serait trop délabrante.
Après un rappel des indications et règles de préparation, les participants pourront réaliser sur modèles des cavités pour inlay et onlay en
composite. Une démonstration du protocole de collage sera proposée
en fin de séance.
www.auog.fr
27
Vendredi 18 Septembre 2014
Hôpital Rothschild
5 rue Santerre [angle rue Picpus] • 75012 Paris
Matin
[9h00 • 12h00] & Après-Midi [14h00 • 17h00]
CHIRURGIE
La Chirurgie : la 3D et le sens clinique
RESPONSABLE DE SÉANCE : R. Tournemelle (Paris Diderot)
Avec : L. Ung, J. Rochefort, J. Sitbon (Paris Diderot)
L’outil informatique a envahi notre exercice. Devenu indispensable, il constitue une aide dans le diagnostic
et dans le choix thérapeutique. Il nous permet aussi de découvrir fortuitement d’autres lésions insoupçonnées.
Les progrès de la 3D nous permettent maintenant de prévoir notre geste chirurgical et de préparer, par
la modélisation, des dispositifs personnalisés pour nos patients. Malgré tout, ces progrès doivent être guidés
par le sens clinique. Celui-ci doit rester primordial en toute occasion.
Lors de cette séance, au travers de différentes interventions de chirurgie orale, cet outil informatique sera mis
en pratique.
Après-Midi
[14h00 • 17h00]
CHIRURGIE
La Chirurgie : la 3D et le sens clinique
RESPONSABLE DE SÉANCE : R. Tournemelle (Paris Diderot)
Avec : U. Lucas, J. Rochefort, J. Sitbon (Paris Diderot)
Cette séance proposera des thématiques complémentaires à celles du matin, tout en étant également ouverte à de nouveaux participants.
Reconnue d’utilité publique par décret du 23 mars 1892
Association
Universitaire
d’Odontologie
Garancière
28
lle :
n annue
Adhésio uros
50 e
n offerte
cotisatio inscription
e
tr
avec vo etiens 2014
aux Entr
L’AUOG c’est...
> l’Organisme de Formation Continue œuvrant en partenariat avec l’U.F.R. et l’A.P. - H.P.
> un Prix de Thèse attribué chaque année à un étudiant de Garancière
> des subventions à des projets de recherche
> des aides à des actions Etudiants
> les Entretiens de Garancière : le Rendez-vous incontournable de la rentrée
> le Club des Entretiens de Garancière : 4 séances par an
(participation gratuite aux 4 séances pour les membres de l’AUOG à jour de leur cotisation)
N’hésitez pas... rejoignez-nous ! Nous vous accueillerons avec plaisir à Garancière.
AUOG 5 rue Garancière 75006 Paris • Tél. 01 43 29 37 65 • Fax 01 40 46 96 67 • e-mail : [email protected] www.auog.fr
*
Un bain d’efficacité
VOTRE SOLUTION ANTISEPTIQUE
Remb. Sec. Soc. 15 %
(Flacon 300 ml)
PAROEX 0,12 POUR CENT, solution pour bain de bouche. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE : Digluconate de chlorhexidine à 20% (m/v) : 0,6360g (quantité correspondant à digluconate de chlorhexidine : 0,12g) pour 100 ml de solution
pour bain de bouche Excipients: glycérol, acésulfame potassique, huile de ricin polyoxyéthylénée, propylène glycol, azorubine, arôme OPTAMINT 757515*, eau purifiée (*Composition de l’arôme OPTAMINT 757515 : menthol, anéthol, eucalyptol, huile
essentielle de menthe, menthone, acétate de menthyle, menthol racémique, propylèneglycol, triacétine, huile essentielle d’anis étoile, huile essentielle de géranium, vanilline, maltol, huile essentielle de mandarine, éthanol). FORME PHARMACEUTIQUE :
Solution pour bain de bouche. DONNEES CLINIQUES : Indications thérapeutiques : Traitement d’appoint des infections buccales et des soins post-opératoires en stomatologie. Posologie et mode d’administration : RESERVE A L’ADULTE ET A L’ENFANT
DE PLUS DE 6 ANS. Utilisation locale en bains de bouche. NE PAS AVALER. Se brosser les dents avant chaque utilisation et rincer soigneusement la bouche à l’eau avant d’utiliser Paroex. Cette solution doit être utilisée pure, non diluée. Pour chaque
bain de bouche, utiliser le contenu d’un demi-godet (12ml) ; si la présentation ne contient pas de godet, utiliser une cuillère à soupe soit environ 15 ml. Le nombre de bains de bouche est de 1 à 3 par jour, d’une minute environ chacun (après le
repas et de préférence, après le brossage des dents). Contre-indications : Hypersensibilité à la chlorhexidine ou à un autre constituant de la solution. Mises en gardes et précautions d’emploi : Mises en garde : L’indication ne justifie pas un traitement
prolongé, d’autant qu’il pourrait exposer à un déséquilibre de la flore microbienne normale de la cavité buccale, avec un risque de diffusion bactérienne ou fongique (candidose). En cas de persistance des symptômes au-delà de 5 jours et/ou de fièvre
associée, la conduite à tenir doit être réévaluée et une antibiothérapie par voie générale envisagée. Interrompre le traitement en cas de gonflement des parotides. Précautions d’emploi : Ne pas mettre le produit au contact des yeux ou du nez. Ne pas
introduire le produit dans le conduit auditif. Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions : L’utilisation simultanée ou successive d’autres antiseptiques est à éviter compte tenu des interférences possibles (antagonisme,
inactivation). Grossesse et allaitement : A utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, faute de données cliniques exploitables. Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines : Les effets sur l’aptitude à conduire
des véhicules et à utiliser des machines n’ont pas été étudiés. Aucun effet n’est attendu. Effets indésirables : - Coloration brune de la langue et des dents, réversible à l’arrêt du traitement (particulièrement chez les consommateurs de thé et de café)
- Risque de sensibilisation à l’un des constituants de la solution (parotidite, irritation cutanéo-muqueuse, réaction allergique cutanée voire générale, gonflement des glandes salivaires), nécessitant l’arrêt du traitement - Occasionnellement, dysgueusie
ou sensation de brûlure de la langue en début de traitement - Occasionnellement desquamation de la muqueuse buccale. Surdosage : En cas d’ingestion orale de la chlorhexidine, les effets suivants ont été rapportés : gastrite atrophique, lésions
oesophagiennes et hépatiques en cas de doses très élevées. En outre, cette spécialité contient des dérivés terpéniques, en tant qu’excipients, qui peuvent abaisser le seuil épileptogène et entrainer, à doses excessives, des accidents neurologiques
chez l’enfant (à type de convulsions) et chez les sujets âgés (à type d’agitation et de confusion). Respecter les posologies et la durée du traitement préconisées. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES : Propriétés pharmacodynamiques : Classe pharmacothérapeutique : STOMATOLOGIE/TRAITEMENT LOCAL A VISEE ANTISEPTIQUE (A : appareil digestif et métabolisme). Propriétés pharmacocinétiques : Non renseigné. Données de sécurité préclinique : Non renseigné. DONNEES PHARMACEUTIQUES :
Durée de conservation : Avant ouverture du flacon : 3 ans - Après ouverture du flacon : ce médicament peut être conservé pendant 30 jours maximum. Nature et contenu de l’emballage extérieur : 50 ml, 100 ml, 500 ml et 5000 ml en flacons
(polytéréphtalate d’éthylène) avec bouchon VISTOP (polypropylène) et cape (PE). 300 ml en flacon (polytéréphtalate d’éthylène) avec bouchon VISTOP (polypropylène) et cape (PE) avec godet doseur
(polypropylène). NUMEROS D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE : AMM n° 34009 344 640 0 3 : flacon de 50 ml. AMM n° 34009 364 343 1 8 : flacon de 100 ml (Agréé Collectivités).
AMM n° 34009 344 641 7 1 : flacon de 300 ml avec godet doseur (Remboursement Sécurité Sociale à 15% - Agréé Collectivités - Prix : 4,04 € - CTJ : 0,16 à 0,61 €). AMM n° 34009 344 642 3 2 :
flacon de 500 ml. AMM n° 34009 356 355 4 9 : flacon de 5000 ml. CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE : Médicament non soumis à prescription médicale. TITULAIRE DE L’AMM :
SUNSTAR France – 55/63 rue Anatole France - 92300 Levallois-Perret. EXPLOITANT DE L’AMM : C.S.P - 76, avenue du Midi - 63800 Cournon d’Auvergne. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE : Juillet 2012.
12/06/69798127/PM/001. Photo : ©David Trood/Getty Images.
* DANS LE TRAITEMENT D’APPOINT
DES INFECTIONS BUCCALES
ET DES SOINS POST-OPÉRATOIRES
EN STOMATOLOGIE
Sans
l
alcoo
Bulletin d'Inscription
A RETOURNER : Entretiens de Garancière • 5 rue Garancière • 75006 PARIS
Mode de règlement
Nom
䡬 par chèque bancaire ou postal ci-joint, à l’ordre de l’AUOG
䡬 par Carte Bleue VISA ou Mastercard :
Tél. 01 43 29 37 65 Fax 01 40 46 96 67 e-mail [email protected]
Prénom
N° de carte I—I—I—I—I I—I—I—I—I I—I—I—I—I I—I—I—I—I
Date d’expiration I—I—I I—I—I
Cryptogramme I—I—I—I
(les 3 derniers chiffres figurant au dos de votre carte crédit)
Adresse
Code Postal
Ville
Tél.
Fax
Date :
e-mail
Signature :
䡬 Je suis déjà Membre de l’AUOG [remise : 50 €]
䡬 Je souhaite adhérer à l’AUOG [cotisation offerte avec mon inscription aux Entretiens : 50 €]
Je pourrai assister gratuitement aux prochaines Séances 2014 du Club des Entretiens
INSCRIPTION
FRAIS D'INSCRIPTION
➜-ERCIDECOCHERLESJOURSETSÐANCESAUXQUELSVOUSSOUHAITEZASSISTERSÐANCEPAR¾JOURNÐE
䡬 Mardi 16 septembre 2014
Journée “Sécuriser votre exercice quotidien : les conseils des spécialistes
à travers leur expérience et leur recul clinique”
Faculté de Chirurgie Dentaire Paris Diderot • 5 rue Garancière • 75006 Paris
[Déjeuner au Restaurant du Sénat inclus]
䡬 Mercredi 17 septembre 2014
Garancière :
Matin
䡺 A1 䡺 A2 䡺 A3 䡺 A4 䡺 A5 䡺 A6 䡺 A7 䡺 A8 䡺 A9 䡺 A10
Après-midi 䡺 B1 䡺 B2 䡺 B3 䡺 B4 䡺 B5 䡺 B6 䡺 B7 䡺 B8 䡺 B9
Cycle Journée 䡺 A11 & B10
Ro
othsschild :
Cyccle Jourrnéée 䡺 AR1 & BR1
AVANT LE
Ro
othsschild :
Maatin
䡺 CR1 䡺 CR2 䡺 CR3
Aprrès--middi 䡺 DR1 䡺 DR2
500 €
445 €
475 €
380 €
410 €
280 €
310 €
315 €
345 €
AU CHOIX : MERCREDI, JEUDI OU VENDREDI
[prise en charge FIF-PL]
䡬 Formule 1 jour : mardi
* Possibilité de mixer Journée du Mardi
& Journée(s) Garancière et/ou Rothschild
T4
T5
T6
T7
T8
50 €
55 €
14 €
MONTANT DE L’INSCRIPTION
€
REMISE
- 50 €
MONTANT TOTAL À RÉGLER
€
䡬 Je suis déjà Membre de l’AUOG
Montant du repas : 55 € (Merci de noter de 1 à 3 votre choix par ordre de préférence)
䡬 Vendredi 19 septembre 2014
450 €
䡬 Séances Anatomie C8/D4 : supplément
[assurance obligatoire, matériels compris]
䡬 Séance E10 : supplément pour matériel
䡬 Repas Déjeuner-Débat
䡬 Visite organisée au Musée des Arts et Métiers
Jeudi 18 septembre 2014 à partir de 18 h 30
[durée de la visite : 1 h 30]
Déjeuner-Débat - Salons privés du Restaurant du Sénat (programme page 19)
T3
470 €
䡬 Formule 4 jours
[prise en charge FIF-PL]
䡬 Formule 3 jours*
[prise en charge FIF-PL]
䡬 Formule 2 jours*
[prise en charge FIF-PL]
䡬 Formule 1 jour
[prise en charge FIF-PL]
Garancière :
Matin
䡺 C1 䡺 C2 䡺 C5 䡺 C6 䡺 C7 䡺 C9 䡺 C10 䡺 C11 䡺 C13
Après-midi 䡺 D1 䡺 D2 䡺 D3 䡺 D6 䡺 D7 䡺 D10 䡺 D11
Cycle Journée 䡺 C3 & D9 䡺 C4 & D5 䡺 C12 & D8
Institut d’Anatomie des Sts-Pères 䡺 C8 & D4 (supplément assurance et matériels : 450 €)
T2
20/07/14
DÉJEUNER AU RESTAURANT DU SÉNAT INCLUS
䡬 Jeudi 18 septembre 2014
T1
APRÈS LE
20/07/14
䡬 Je souhaite recevoir un Dossier FIF-PL
䡬 S.N.C.F. Nombre de fichets :
Garancière :
Matin
䡺 E1 䡺 E2 䡺 E3 䡺 E5 䡺 E6 䡺 E7 䡺 E8 䡺 E9 䡺 E10
Après-midi 䡺 F1 䡺 F2 䡺 F4 䡺 F5 䡺 F6 䡺 F7 䡺 F8 䡺 F9 䡺 F10 䡺 F11 䡺 F12
Date :
Cycle Journée 䡺 E4 & F3
Séance E10 (supplément pour matériels : 50 €)
Ro
othsschild :
Maatin
䡺 ER1
Aprrès--middi 䡺 FR1
Signature :
www.auog.fr
31
Informations
PRISE EN CHARGE PAR LE FIF-PL
Praticien d’exercice libéral, vous êtes susceptible de bénéficier de la prise
en charge du FIF-PL, selon les modalités fixées par l’organisme régissant
le FIF-PL (Formule 1 à 4 jours), sous réserve d’acceptation du dossier.
Modalités de fonctionnement
A réception de votre inscription à la Formule 1, 2, 3 ou 4 jours et sur
votre demande, nous vous adresserons l’imprimé FIF-PL à remplir par
vos soins, en joignant les documents demandés, et à retourner
directement à cet organisme : 104 rue de Miromesnil - 75008 Paris.
Toute demande reçue après le dernier jour de la formation sera
systématiquement refusée.
ANNULATION
Toute annulation parvenue avant le 1er septembre 2014 donnera lieu
à un remboursement diminué de 20 % pour les frais d’enregistrement
et de secrétariat. Après cette date, sauf cas de force majeure, aucune
demande de remboursement ne sera acceptée.
RÉDUCTIONS TRANSPORT
Congrès : Entretiens de Garancière
Lieu du Congrès : Paris, France
Référence : 22249AF
Validité du 11/09/2014 au 24/09/2014
Des réductions sont appliquées sur une très large gamme de tarifs sur
l’ensemble des vols Air France et KLM du monde, pouvant aller jusqu’à
- 47 % sur les lignes de France métropolitaine (Corse incluse).
Pour obtenir les tarifs préférentiels consentis*, effectuer votre réservation,
faire émettre votre billet électronique**, et choisir votre siège à bord*,
connectez-vous sur le lien Internet de l’événement ou sur :
www.airfranceklm-globalmeetings.com
Si vous réservez via le site AIR FRANCE & KLM Global Meetings, un
justificatif sera joint à votre billet électronique.
Si vous préférez traiter votre réservation et achat de billet par l’intermédiaire d’un point de vente AIR FRANCE KLM, ou par une agence de
voyage habilitée, vous devez garder ce document pour justifier l’application des tarifs préférentiels.
Veillez à être en possession de l’un ou l’autre des justificatifs selon
votre mode de réservation car il peut vous être demandé à tout
moment de votre voyage.
Pour connaître votre agence Air France et KLM la plus proche, consultez :
www.airfrance.com ou www.klm.com
Vous devrez citer la référence ci-dessus pour identifier la manifestation enregistrée sur la base Air France en GDS : GGAIRAFGLOBALMEETINGS.
Les programmes de fidélisation des compagnies partenaires d’Air France
et KLM permettent d’accumuler des miles en utilisant des vols Air France
ou KLM.
* soumis à conditions
** non disponible dans certains pays
Pour bénéficier de tarifs réduits, veuillez cocher
la case sur le bulletin d’inscription.
Un fichet SNCF - 20 % vous sera adressé.
32
P Marché Saint-Germain : Place Saint-Sulpice (parking payant)
BUS Lignes 63 - 70 - 86 - 87 (Arrêt : Saint-Sulpice)
M Odéon ou Saint-Sulpice (ligne 4) - Mabillon (ligne 10)
EXPOSITION PERMANENTE
Accès gratuit
Vos partenaires de l’Industrie auront le plaisir de vous présenter leurs
gammes de produits et leurs nouveautés :
Mardi 16, Mercredi 17, Jeudi 18 et Vendredi 19 septembre 2014
❙ Faculté de Chirurgie Dentaire Paris Diderot
5 rue Garancière - 75006 Paris
PLANNING DU CONGRÈS
Mardi 16 septembre 2014
❙ Faculté de Chirurgie Dentaire Paris Diderot
5 rue Garancière - 75006 Paris
Mercredi 17, Jeudi 18 et Vendredi 19 septembre 2014
❙ Faculté de Chirurgie Dentaire Paris Diderot
5 rue Garancière - 75006 Paris
❙ Hôpital Rothschild
5 rue Santerre (angle rue Picpus) - 75012 Paris
DÉJEUNER-DÉBAT
Jeudi 18 septembre 2014 [12h15 • 14h15]
❙ Programme page 19
MUSÉE DES ARTS ET MÉTIERS
Jeudi 18 septembre 2014 à 18h30
❙ Renseignements & Réservations : Bureau des Entretiens