Mars 2014 No 161

Je
captive
meyrin ensemble
journal communal
mars 2014 • n° 161
zoom L’apprentissage en Suisse p. 03
vie communale Vivarium Elapsoidea p. 10
sport Tennis de table p. 16
02 éditorial
03 zoom ° apprentissage
La réponse
L’apprentissage en Suisse
« Mais pourquoi ? » La phrase sonne sèchement. L’homme la regarde à peine. Il parcourt quelques lignes sur papier blanchi. « À
votre âge… » commence-t-il. « Et c’est enviable. » Elle reste calme. Elle a 48 ans, ses
deux mains et sa tête. Il l’observe d’un air
négatif. Elle s’est préparée. Elle lui sort un
document. « Lisez bien », lui dit-elle calmement. Il parcourt la feuille et reste sceptique.
« C’est illusoire. Cette offre en revanche ne
se refuse pas… » commence-t-il. Elle reste
calme. Fusse-t-il président de la Confédération, elle n’accepterait pas. Car ce n’est
pas sa voie. Elle sait ce qu’elle souhaite. Elle
contemple ses deux mains, tourne légèrement la tête. « J’essaye. » Il répond dans un
soupir. « Alors nous nous reverrons bientôt. »
Julien Rapp
En sortant, elle est un peu stressée. Elle
rentre chez elle, prépare un dossier. Elle est
réservée ? Qu’à cela ne tienne, elle ira là-bas.
Elle expliquera son envie.
Quelques semaines après. Elle est revenue. Ce qui le frappe en premier lieu, c’est
un changement. Son calme a fait place à
de la sérénité. Elle prend tout son temps
avant d’articuler ces quelques mots. « Je
commence mon apprentissage dans deux
mois. »
Elle a 48 ans. Ses deux mains sont posées sur le bureau, et elle a la tête droite. « Je
n’aurais pas parié un centime là-dessus »,
lui dit-il. « C’est là toute la différence entre
nous », lui répond-elle, tout sourire, avant
refermer doucement la porte. ]
Le pays dispose d’un système de formation exemplaire.
Comment se déroule-t-il à Genève et à Meyrin ?
¶
161
dans ce numéro
Julien Rapp
SS
© Laurent Barlier
photo de couverture
Un métier à haut risque
© Laurent Barlier
Vous aimeriez proposer
un de vos clichés pris dans
la Commune pour illustrer
une prochaine couverture ?
Envoyez-nous vos images !
Dimensions minimales :
18 × 21 cm à 300 dpi
®®
[email protected]
zoom · apprentissage03
L’apprentissage en Suisse
03
Visages de l’apprentissage
05
Opération éco-sociale à Meyrin
24
Autorisations de construire
25
Premiers appartements vendus aux Vergers 27
vie communale08
Genève et la Confédération
08
Vivarium, un nouveau souffle
10
Meyrin propre
12
Chili-Bolivie, d’un océan à l’autre
12
Don du sang
12
Annonces12 - 13
culture28
Les petites fugues
28
Danser en famille
28
Voyages en lumière
29
Ballades d’Antoine
29
Arcus-Caeli a fêté son 25e anniversaire30
Cinéglobe31
Ensemble des Cuivres de la Cité
31
Playtime33
Les Larmes des hommes
33
À l’attention des aîné·e·s14
maison citoyenne14
administration34
prochaine parution
mercredi 04 avril
séance de rédaction
pour l’édition
de mai
lundi 17 mars
Merci de faire parvenir
vos propositions de textes
pour une prochaine édition
au comité de rédaction
avant la séance.
Les sociétés affiliées enverront
leurs propositions et textes
directement au Cartel.
histoire meyrinoise15
Des avions aux couleurs de Meyrin
15
sport16
Tennis de table à Meyrin
16
Nage en eau propre
18
La Suisse connaît un des taux de chômage des jeunes parmi les plus faibles. Aujourd’hui, son système de formation est
sous les projecteurs. Car l’apprentissage
semble en être la clé principale. Nous avons
décidé de nous interroger. Comment un apprentissage se déroule-t-il à Genève ? Quels
en sont les points forts ? Et nous sommes
ensuite allés à la rencontre d’apprentis à
Meyrin, afin de découvrir leur parcours, et
leur regard sur cette formation.
Changement d’image à Genève
L’apprentissage est, en Suisse, l’une des
grandes forces du pays. À Genève, il y a encore quinze ans, il était considéré comme
un second choix, derrière la voie classique
cycle – collège. Aujourd’hui, son image
change. Si l’apprentissage doit encore être
davantage valorisé, des démarches d’orientation et d’encouragement fleurissent.
À votre service37
vie des églises37
agenda20
Vox populi38
Une fourmi dans l’oreille
38
Le Naïf
39
urbanisme23
Maîtriser l’énergie dans les bâtiments
23
petits plats d’ici & d’ailleurs40
Poulet fermier aux petits légumes
40
À Meyrin
Ainsi, à Meyrin, le Conseil municipal a décidé l’an dernier d’encourager par un soutien financier ou par une aide à la formation
les entreprises qui souhaitent embaucher
des apprentis. Par ailleurs, une journée découverte des métiers est organisée chaque
année par le service développement social
et emploi de la Commune. Les élèves du
cycle y rencontrent des professionnels de
divers métiers sur leur lieu de travail. Enfin,
l’OFPC a ouvert à Meyrin un espace d’information et de conseil pour l’orientation scolaire et professionnelle.
Une structure qui évolue
À Genève, la structure de l’apprentissage
s’est, depuis une quinzaine d’années, fortement modifiée. En 2002, une loi sur la formation professionnelle était établie au niveau fédéral. Le visage de l’apprentissage
allait dès lors changer. Avant 2002, les règles
de la formation professionnelle étaient
contenues dans un seul règlement. Un texte
rigide, difficile à faire évoluer. Suite à l’introduction de cette nouvelle loi, le système
allait s’assouplir. Des ordonnances par métier posent désormais le cadre et les grandes
lignes des apprentissages. Et des plans de
formation en définissent le contenu. Ils sont
revisités tous les trois à cinq ans, en fonction
de l’évolution du marché. La dynamique en
est donc bien meilleure, et l’apprentissage
peut s’adapter aux changements touchant
une branche.
Deux systèmes d’apprentissage
À Genève, deux systèmes d’apprentissage
coexistent. Le système dual, tout d’abord.
L’apprenti y signe un contrat avec une
04 zoom ° apprentissage
entreprise. Il se formera en entreprise à l’aspect pratique de son métier. Il y acquiert de
l’expérience, et des compétences immédiatement utilisables. En parallèle, il passera
quelques jours chaque semaine dans une
école professionnelle. L’apprentissage suivi
entièrement à l’école, qui ne touche pas
tous les métiers, offre une autre possibilité
de formation.
Différences d’âge
Le jeune apprenti a donc deux voies au
choix. L’apprentissage en entreprises est
un peu payé. De son côté, l’apprentissage
en école offre davantage de vacances. Les
apprentis du système école ont entre 15 et
19 ans, parfois plus. En formation duale, on
trouve également des gens en reconversion,
plus âgés. Les entreprises préfèrent parfois
avoir des apprentis plus matures.
Être acteurs de leur vie
La nouvelle loi allait également avoir deux
points forts. Un renforcement de la pratique, synonyme d’allongement du temps
d’apprentissage. Et le développement d’un
enseignement différent. Les cours de l’école
professionnelle se divisent en effet en deux
catégories. La première concerne directement le métier choisi par l’apprenti. La deuxième touche à la culture générale. Auparavant, les cours de culture étaient focalisés
sur le savoir professionnel. Aujourd’hui, ils
touchent à la connaissance du monde environnant, et incluent l’histoire et les arts.
Dispensés un jour par semaine, ils garantissent un bagage solide à l’apprenti. Avec
une idée forte. Former des gens qui, ayant
la connaissance du monde dans lequel ils
évoluent, peuvent être acteurs de leur vie.
Des outils pour rebondir
Ce qui veut dire qu’aujourd’hui l’apprentissage offre trois avantages. Le premier, un
débouché immédiat. L’apprenti est en effet
directement employable. L’apprentissage
permet également le développement de
compétences transversales, et notamment
une bonne culture générale. Les compétences transversales sont essentielles. Elles
peuvent être de divers types. Elles touchent
notamment la pratique du français, la capacité d’argumentation, le sens de l’organisation. Elles offrent à l’apprenti des outils
pour rebondir en cas de coup dur, ou de redéfinition nécessaire de son activité.
Métiers et compétences
Un métier était autrefois pratiqué à vie. Aujourd’hui, dans un marché en constante
mutation, certaines professions disparaissent, d’autres se redéfinissent. Les compétences acquises restent en revanche à vie.
Si elles sont transversales, elles permettront à un apprenti de poursuivre son parcours, et de pratiquer plusieurs métiers. Un
bagage essentiel.
Passerelles
Enfin, avec le nouveau système, un apprenti
qui souhaite poursuivre ses études peut le
faire. Des passerelles existent. Le système
de formation en Suisse, aujourd’hui, se
présente en effet comme suit : un certificat
fédéral de capacité (CFC) se passe généralement en trois-quatre ans. Pour ceux qui
sont moins scolaires, une attestation fédérale de capacité (AFC) peut être réalisée en
deux ans. Elle offre cependant moins de débouchés. Juste après le CFC, une maturité
professionnelle peut être passée par ceux
qui le souhaitent. De Hautes écoles spécialisées, ou HES, sont ensuite accessibles. Pour
y entrer, il est nécessaire d’avoir exercé une
activité ou un stage en lien avec la formation à suivre. Il est enfin possible de rejoindre ensuite une université ou une école
polytechnique.
Points forts
L’apprentissage, nous l’avons vu, met en relation des compétences complémentaires.
Il développe la maîtrise gestuelle et intellectuelle. Il permet à l’apprenti de s’intégrer
dans un tissu, de développer ses relations
avec d’autres. Enfin, l’apprenti développe
un savoir immédiatement utilisable, une
bonne culture générale et des compétences
transversales. Aujourd’hui, l’apprentissage
en Suisse est au cœur du développement
des petites et moyennes entreprises, ressources économiques du pays.
Sept pôles
La nouvelle loi de 2002 a aussi mené toutes
les professions de la santé, des métiers de la
terre et des métiers des arts à délivrer des
CFC, et non plus des diplômes. Ces métiers
ont dû adapter leur plan de formation. Depuis 2007, les formations professionnelles
sont ainsi réparties en sept pôles : arts appliqués, commerce, construction, nature et
environnement, santé et social, services et
hôtellerie-restauration, technique.
Des centres de formation professionnelle
Les apprentis de formation duale et les apprentis plein temps fréquentent des Centres
de formation professionnelle (CFP). Le
Centre de formation professionnelle et technique, par exemple (ancien CEPTA), compte
1'350 élèves, répartis en cinq écoles. Ces
cinq établissements permettent de donner
davantage de visibilité aux différentes formations. Ils regroupent aussi les élèves en
fonction de leurs domaines professionnels. ]
05 zoom ° apprentissage
Visages de l’apprentissage
Julien Rapp
Nous sommes allés à la rencontre d’appren­
tis à Meyrin. L’occasion, en quelques portraits, de découvrir leur point de vue et leur
vécu. Chacun d’eux a un profil différent, et
vit une étape particulière. Première approche
du métier, reconversion, poursuite du cursus, leurs propos illustrent diverses réalités
des formations et parcours d’aujourd’hui.
XX
© Laurent Barlier
Samuel et Ardian
Samuel Ajdini est associé dans une entreprise de plâtriers et peintres baptisée AB.
Ardian est son apprenti. Il est en première
année. L’entreprise a cinq ans. « Nous avons
commencé à trois, et sommes aujourd’hui
une vingtaine. » Dans l’équipe, quatre
apprentis.
Apprendre à expliquer
Samuel a lui-même effectué un apprentissage. Très vite, les questions de formation
l’intéressent. Il commence à s’occuper d’apprentis. Il se décide à passer un diplôme de
maître d’apprentissage à l’OFPC. « En effectuant cette formation, j’ai découvert des
bases essentielles. Apprendre à expliquer, à
échanger, savoir donner envie. Des notions
importantes. Si on ne les a pas, on peut dégoûter quelqu’un d’un apprentissage. »
Transmettre un savoir-faire
« En trois ans, on n’arrive pas à apprendre un
métier », explique Samuel. « On transmet un
savoir-faire. »
La pratique
Ardian, quant à lui, est venu à l’apprentissage par la pratique. « J’ai travaillé comme
aide-peintre, mais l’entreprise n’avait pas
la possibilité de me former. Je souhaitais aller plus loin, avoir un CFC. J’ai trouvé ici un
maître d’apprentissage compréhensif, qui
n’abuse pas de son pouvoir. » Samuel approuve. « Les trois ans sont faits pour se former. Il y a donc une marge d’erreur qu’il est
important de connaître et d’accepter. Elle
permet de progresser. » La recette ? Répéter
les gestes jusqu’au déclic.
L’expérience
L’entreprise ne garde pas ses apprentis.
« Nous les laissons partir, aller voir ailleurs. »
Pourquoi ? « Afin qu’ils aient leur propre
expérience. Parfois, au bout de deux ans,
certains reviennent. » Aux yeux d’Ardian,
chaque chantier représente un nouveau
défi, avec ses contraintes, ses différences.
Un antidote à la routine.
06 zoom ° apprentissage
SS
© Laurent Barlier
Michèle & Loïc
Michèle
Michèle a passé, adolescente, un cfc de gainière. Un métier d’art. Une gainière fabrique
en effet des écrins spéciaux pour des bijoux
ou pour des prix, par exemple, à l’instar de
la Palme d’or à Cannes. Elle obtient son CFC
en 1983, et travaille dès lors dans le métier.
Durant seize ans, elle fabrique ses écrins à
domicile, pour le compte d’une entreprise.
« J’ai ainsi pu élever mes enfants. Je suis
ensuite retournée en entreprise, où j’ai encore travaillé huit ans. » Puis s’en viennent
des vagues de licenciements. Au bout de
quelques années, elle est remerciée à son
tour. Or, le métier n’a plus de débouchés.
Elle ne peut donc plus l’exercer.
Se redéfinir
Elle se demande ce qu’elle va faire, et se rappelle de son aspiration première à travailler
dans une bibliothèque. « J’ai été licenciée
au mois de janvier. Comme c’était la période des demandes d’apprentissage, je me
suis lancée. » Le chômage n’est pas chaud à
l’idée de sa reconversion. Elle insiste. Elle
se dit qu’elle essayera, qu’au pire on lui refusera cet accès.
À Meyrin
« J’ai préparé mon dossier, et je suis venue
le porter à Meyrin. J’avais 48 ans. Je trouvais important de pouvoir expliquer pourquoi je souhaitais cet apprentissage, et
d’avoir à cette fin un contact direct avec le
responsable. » Une démarche qui ne lui était
pas naturelle. « Je suis quelqu’un de plutôt
réservé. Mais je devais le faire. Et ça m’a
donné confiance en moi, de me dire que je
pouvais convaincre. »
La réponse
Car elle reçoit une réponse positive. Cédric Pauli, responsable de la bibliothèque,
décide, avec l’aval de la Commune, de lui
donner sa chance. Elle tombe des nues. Il
lui reste à présent à effectuer sa formation.
07 zoom ° apprentissage
« C’est un défi, à mon âge, de retourner à
l’école. Un apprentissage, c’est un challenge.
À 48 ans, c’est aussi une question de fierté,
de me dire que je vais y arriver. En même
temps, depuis que j’ai commencé, je fais
tellement de choses que j’ai l’impression de
revivre. Je suis chanceuse. »
Loïc
Loïc a commencé son apprentissage en
même temps que Michèle. Lui aussi a commencé par un autre CFC, comme gestionnaire de commerce de détail. « J’étais sorti
du cycle non promu. J’ai tenté l’ECG, cela n’a
rien donné. » Une période où il se cherche.
Puis il trouve cette formation, qui lui permet d’être disquaire pour une grande surface. « Ce qui m’intéressait, c’était surtout
la musique. » Son chef, spécialiste de philosophie, l’initie par ailleurs à la littérature.
Quatre années qu’il apprécie.
Crise du disque
Puis survient la crise du disque. Il décide
d’arrêter, car la pression des résultats est
trop forte. Il se cherche à nouveau. Il devient temporairement stockiste pour une
autre grande surface. Il comprend alors
qu’il souhaite véritablement changer de
voie. Il découvre sur internet la formation
d’agent en information documentaire. « Je
ne pensais pas qu’une formation de bibliothécaire existait, qu’elle m’était accessible. »
Autour du livre
Il comprend qu’il va pouvoir côtoyer sa passion. « Travailler dans un domaine culturel, sans pression de chiffres, et être entouré de livres, me rend fier. Avec les gens
qui viennent ici, on partage tous un amour
de la lecture, de la littérature. Après, je ne
cherche pas du tout à devenir un grand bibliothécaire ou documentaliste, et je ne
me vois pas en HEG, en économie. Le livre
m’intéresse plus que la science autour des
bibliothèques. »
Deux profils, deux reconversions
réussies.
XX
© Laurent Barlier
Brian
Brian est au cycle lorsqu’au cours d’un stage,
il découvre le métier de dessinateur en bâtiment. Il décide de faire son CFC dans ce
domaine. Il suit sa formation entièrement à
l’école. « Cela me rassurait par rapport aux
autres, qui étaient au collège. » Le travail
l’intéresse. « Dessinateur en bâtiment, c’est
la base du métier d’architecte. On dessine
des plans, on résout des problèmes de chantiers, on intervient dans tout ce que l’architecte n’a pas le temps de gérer. »
Maturité professionnelle
Il reprend donc une maturité professionnelle. « Elles sont aujourd’hui adaptées aux
Hautes écoles. Je fais une maturité artistique, porte d’accès au design. Des maturités techniques, ou de santé sociale, existent
également. » Il étudie à mi-temps. « Après
deux ans de vie active, il m’était impossible de poursuivre mes études sans gagner
ma vie. » Il cherche donc un emploi à 50 %.
Après plusieurs mois de démarches, il le
trouve à l’État civil de Meyrin.
Vie active
À l’issue de son apprentissage, il travaille
un an et demi dans un bureau d’architecte.
« C’était une bonne expérience, mais je me
suis rendu compte qu’il m’en fallait plus. Je
n’avais pas de responsabilités, ni de possibilités d’évoluer. J’ai alors décidé d’être architecte ou de me lancer dans le design. »
Changer de voie
« Aujourd’hui, avec la maturité, tu passes un
an de plus à te former. Cependant, le papier
d’avant ne te permettait pas de travailler.
Maintenant, avec son CFC et sa maturité, un
apprenti peut accéder aux HES. Mais s’il y renonce, ou s’il veut changer de voie, il aura toujours son CFC, avec lequel il peut travailler. » ]
08 vie communale
09 vie communale
Genève et la Confédération
Christian Noir et Dominique Ritter reviennent pour nous sur
l’histoire de Genève, autour d’une exposition meyrinoise.
Dominique Ritter
et Christian Noir
Sources
La Réunion de Genève à la
Suisse, notice historique par
Albert Malsh, 1914.
Centenaires genevois 1814-1914,
Société suisse des Publications
illustrées (Patrie Suisse), 1914.
Brève histoire de Genève, Louis
Binz (3e édition), 2000.
Illustrations tirées des collections de MM. Dominique Ritter
et Christian Noir.
Légendes
1. 20 octobre 1792. Lettre
du Colonel du 4e régiment
de chasseur à cheval au
quartier-général de Landecy
pour le Colonel La Ferrière
du 23e régiment d’infanterie
en quartier à Modane.
2. Bulletin des lois de la
République n° 215 du 26 avril
1798 concernant le traité de
réunion de la République
de Genève à la République
française.
3.Carte du Département
du Léman montrant ses
frontières.
4.7 juillet 1802. Arrêté des
Consuls de la République
française, relatif aux
conscrits concernant l’organisation du recrutement de
l’armée et les conscrits de
réserve.
L’année 2014 marque les 200 ans du rattachement de Genève à la Confédération. Le
Club philatélique de Meyrin propose le 12
avril, à la salle Antoine-Verchère, une exposition exceptionnelle, basée sur des documents de l’époque napoléonienne jusqu’à
nos jours. Christian Noir et Dominique
Ritter évoquent pour les Meyrinois, dans
les éditions de mars et d’avril, une part de
l’histoire du Canton. Dans cette première
édition, ils retracent les premiers traités de
combourgeoisie, puis l’occupation napoléonienne jusqu’à sa fin.
Avant l’annexion par la France
Genève est une république libre et indépendante. Elle ne s’est jamais soumise ni aux
évêques, ni aux ducs de Savoie successifs,
ni aux rois de France. Pour se prémunir des
velléités de ses voisins, elle passe un traité
de combourgeoisie en 1519 avec Fribourg,
en 1526 avec Berne et en 1584 c’est avec Zurich, qui devient alliée et par là-même avec
les Ligues suisses. Ces traités vont fonctionner à plusieurs reprises ; c’est de là que va
germer, petit à petit, l’idée aux Genevois de
rejoindre la Confédération.
Une cité encerclée
En 1792, les troupes révolutionnaires fran-
çaises envahissent la Savoie. Genève se retrouve encerclée par la France puisqu’aucun territoire terrestre ne la relie à Vaud. Le
péril de l’annexion par la France est de plus
en plus pressant. (fig. 1) C’est en 1798 que
Genève succombe à la politique expansionniste de la Révolution. Elle est occupée militairement le 15 avril et rattachée à la France.
(fig. 2)
chef-lieu du Département du Léman
Dans le Traité de réunion à la France, Genève bénéficie de conditions favorables.
On lui laisse l’administration des anciens
biens publics. L’Église protestante, le Collège, l’Académie peuvent continuer leur vie
propre sans ingérence française. Tenant
compte de l’importance de la ville, on crée
un nouveau département, le Département
du Léman dont elle est le chef-lieu le 26 juillet 1798. (fig. 3)
}}
3
talonnée par les armées coalisées de Russie,
d’Autriche et de Prusse. Le 21 décembre, le
général autrichien Ferdinand de Bubna atteint Bâle. Son but est de gagner Genève et
Lyon à travers la Suisse.
Le poids des guerres
Mais la France continue sur sa lancée et la
guerre s’étend à toute l’Europe. La France
devient un empire. L’économie locale est
victime du marasme général. Une foule de
pauvres doit recourir à l’assistance publique.
Le peuple subit le poids de la conscription et
beaucoup de jeunes soldats genevois vont
}}
1
périr pendant ces campagnes lointaines.
(fig. 4) Si l’on ajoute à ces charges les réquisitions, les impôts toujours plus importants
et tout le cortège de tristesses et de maux
qu’entraînent à leur suite des guerres sans
cesse renouvelées, on comprend que la
flamme du patriotisme genevois couve sous
la cendre et qu’un comité secret se forme en
vue de préparer un retour à l’indépendance.
Pertes napoléoniennes
L’issue désastreuse de la campagne de
Russie clôt l’ère des victoires napoléoniennes. La bataille de Leipzig, d’octobre
1813, s’achève par la retraite des Français,
}}
2
}}
4
La Restauration
Bubna arrive à Lausanne le 27 décembre.
La garnison française évacue Genève sans
combat le 30, après une occupation de 15
ans. Le même jour, Bubna et douze mille
soldats autrichiens s’installent dans la ville.
La commission de gouvernement, créée secrètement le 24 décembre, s’érige en gouvernement provisoire et quatre syndics
sont désignés. Le 31 décembre, une proclamation est préparée annonçant l’indépendance. Elle sera lue dans les rues et sur les
places le 1er janvier 1814. C’est la Restauration, qui rétablit la société dans l’état où elle
se trouvait avant la Révolution. Napoléon
n’apprécie pas et promet de se venger de la
ville traîtresse. Des troupes sont massées en
Savoie voisine jusqu’à Carouge, mais les Autrichiens contiennent les assauts à coups de
canons et de fusils. Dans la nuit du 22 au 23
mars, les Français évacuent brusquement
et battent en retraite. Ce recul est motivé
par l’entrée du prince de Hesse-Homburg
dans Lyon, qui vient de tomber. Napoléon
abdique le 31 mars à Fontainebleau et Louis
XVIII devient roi de France. ]
« …Et genève devint canton suisse »
samedi 12 avril
salle antoine-verchère
09h00 – 16h00
10 vie communale
Vivarium, un nouveau souffle
Le lieu est en phase de retrouver une seconde jeunesse.
Julien Rapp
Vivarium Elapsoidea
Rue Cardinal-Journet 32
1217 Meyrin
®®
022 785 60 60
®®
www.vivariumdemeyrin.ch
Un enfant s’approche précautionneusement. Il ouvre une caisse en ayant un geste
de sécurité des deux mains. À côté de lui,
un adulte lui donne des conseils. En face,
d’autres enfants sont spectateurs. Il ouvre
la caisse. En sort un cobra. L’enfant, à l’aide
d’un outil, apprend à maîtriser le serpent, à
le manipuler, à le déplacer. Une fille lui succède, avec les mêmes gestes. « Ils ne sont
pas grands » nous glisse Didier, responsable
de l’école des reptiles. « Soulever, manipuler
ce type de serpents leur est à priori difficile.
Ils ont cependant trouvé leur technique. »
Effectivement, les deux ont des gestes plutôt précis.
École des reptiles
Nous sommes au Vivarium de Meyrin. À
l’école des reptiles, plus précisément. Des
cours y sont dispensés aux enfants et adolescents de 9 à 12 ans, et de 12 à 18 ans. Ils ont
lieu le mercredi en fin d’après-midi. « Les
âges admis sont larges. C’est surtout l’intérêt qui compte. Certains aimeraient avoir
un animal à la maison, et s’y préparent ;
d’autres souhaitent approcher une activité
qui sort de l’ordinaire ; d’autres enfin, les
plus nombreux, souhaitent découvrir l’univers des reptiles. »
Les jeunes élèves sont immergés dans
les activités du vivarium. « Nous leur attribuons des animaux, ici. Ils apprennent la
manipulation d’un reptile, mais s’occupent
aussi, chaque semaine, de l’entretien d’un
terrarium. Ils s’attachent aux animaux,
même si, chez les reptiles, il n’y a pas de retour comme avec un chat et un chien. »
Transformation de structure
L’engouement pour l’école des reptiles est
palpable. Elle n’est cependant pas le seul
point fort du vivarium. Celui-ci a, depuis
une année, transformé sa structure. Un
nouveau comité, nommé sous l’impulsion
du service développement social et emploi,
y mène un travail de fond. Réflexion autour de la mise en valeur du vivarium, des
espèces à mettre en avant pour le public,
du matériel à rénover ou à changer pour le
bien-être de ses hôtes, établissement d’un
SS
© Laurent Barlier
cahier des charges précis du personnel, formation pointue de celui-ci par le biais d’un
CFC, recherche de sponsors… Le vivarium
est en train de modifier son visage. Avec
l’aide de la Fondation du Casino, les terrariums trop vétustes seront remplacés par
des nouveaux, plus adaptés aux reptiles.
Enfin, un changement d’horaires permet au
personnel d’être continuellement présent.
Les animaux
La mission du vivarium, essentielle, ne s’arrête pas à l’exposition au public. Nonante
espèces lui sont présentées, sur deux étages.
Au-dessus, plus de deux cents septante animaux. Ceux que le vivarium a récupéré.
Un travail d’utilité publique. En effet, avec
l’avènement de la vente par internet, ou par
certains magasins qui ne préviennent pas
assez les acheteurs, des acquisitions de reptiles se font facilement. Un jour, la famille
qui s’en occupe se rend compte que l’animal
lui demande trop de travail. Certains sont
alors tentés de le rejeter dans la nature. Le
vivarium permet d’éviter ces cas de figure.
Il récupère serpents, tortues ou lézards. Il
soigne aussi les animaux blessés ou malades dans un espace d’infirmerie. Il permet
la reproduction d’espèces. Enfin, sur demande de scientifiques, il garde certains individus à fin d’observation, ou par exemple
pour en récupérer le venin.
Donner de la visibilité
Le comité a également décidé de donner
davantage de visibilité au lieu. Exposition
temporaire de reptiles à Planète Charmilles,
interventions lors d’événements (à l’instar
des portes ouvertes du CERN), et activités
diverses y ont été développées. Parmi elles,
une idée étonnante. Celle de proposer aux
enfants des anniversaires au sein du vivarium. Au menu, une visite guidée des deux
étages et de leurs hôtes, contacts avec ces
derniers, puis célébration de l’anniversaire
dans une salle en sous-sol, entourée de terrariums. L’occasion d’un anniversaire mémorable. Aujourd’hui plus que jamais, le
vivarium, dernier refuge du canton pour les
reptiles, ouvre grand ses portes. ]
12
13
vie communale
vie communale
Meyrin propre : rendez-vous le samedi 12 avril
Mireille Pasche
®®
[email protected]
®®
022 782 32 00
LU – VE 09h00 – 11h00
LU + MA 14h00 – 17h30
JE 14h00 –16h30
L’action Meyrin propre, organisée par
l’AHVM et le service de l’environnement
est un événement incontournable de notre
Commune. Pour la 14e édition nous invitons toutes les Meyrinoises et Meyrinois
à participer à cette grande action de nettoyage de notre cité et de nos parcs qui aura
lieu le samedi 12 avril. Inscriptions jusqu’au
8 avril au secrétariat de l’AHVM. L’enregistrement des participants aura lieu dans le
patio du théâtre Forum Meyrin le samedi
12 dès 08h30. Tous recevront une plante et
seront invités à une grillade offerte par la
Commune, au Centre de Voirie et Horticole
dès 12h30.
Merci pour votre participation et à
bientôt ! ]
Portes ouvertes à Jaques-Dalcroze
Inscriptions cours 2014/15
VE 11 avril 16h30 – 18h30
École du Livron, restaurant
scolaire, rue du Livron 2
Sur internet, dès le 03 avril
®®
www.dalcroze.ch
samedi 12 avril
patio de forum meyrin
dès 08h30
L’institut Jaques-Dalcroze propose une
journée de portes ouvertes, samedi 5 avril
au 44, rue de la Terrassière, à Genève.
Contes en musique, approche du solfège,
du piano, des chorales seront notamment
au menu. D’autre part, l’institut dispense
également des cours à Meyrin. Dans la
Commune sont notamment enseignées les
Julien Rapp
Pablo, « Le Fils de la Terre», jeune slameur
dont nous avions réalisé le portrait, invite
les Meyrinois au vernissage de son livre
Rescapé des enfers, 10 slams contre la schizophrénie. « Ce recueil est un témoignage
de la schizophrénie, depuis l’intérieur. Le
but étant de dé-stigmatiser la maladie et
de faire comprendre aux gens qui ne la
Forum Meyrin
CHF 14.– / CHF 10.– AHVM, AVS,
AI, Ét., Chôm.
Gratuit –12 ans accompagnés
Voyageur depuis ses 20 ans, Christian Goubier a choisi de s’intéresser au Chili et à la
Bolivie, bordés par les océans. Son film
propose de découvrir des paysages grandioses, colorés, mystérieux, comme le salar
d’Uyuni, le désert d’Atacama, les volcans,
les geysers, les nombreuses lagunes aux
multiples couleurs. Le spectateur pourra
se plonger ensuite dans les mystères de la
forêt amazonienne, glisser au fil de l’eau
dans une végétation luxuriante, frissonner
à l’écoute de la faune sauvage, ou encore
rencontrer les communautés indiennes
qui évoluent sur ces terres. Une traversée
d’ouest en est, de part et d’autre de la cordillère des Andes. ]
lundi 24 mars
Forum Meyrin 19h00
La fête du bonhomme hiver n’aura pas lieu
jardin robinson
®®
[email protected]
®®
022 782 67 85
Notre fête du bonhomme hiver comme
vous l’avez connue jusqu’à présent n’aura
pas lieu pendant toute la durée des travaux
du quartier des Vergers, car nous allons
perdre une bonne partie de notre terrain.
Par contre, nous ferons une fête pour
les enfants avec diverses animations. Un
goûter sera servi et un vin chaud sera offert
aux parents présents.
Nous nous réjouissons de vous retrouver à cette occasion. ]
samedi 22 mars
jardin robinson
14h00 – 18h00
Don du sang : attention, collecte sur une journée !
®®
www.samaritainsmeyrin.ch
®®
www.transfusion-suisse.ch
®®
079 623 83 64
®®
stephanie.auberson
@bluewin.ch
Vous avez entre 18 et 60 ans, vous êtes en
bonne santé et vous pesez plus de 50 kg ?
Nous avons besoin de vous. Le centre de
transfusion sanguine des hug, en collaboration avec les Samaritains de Meyrin,
vient dans votre commune. Du personnel qualifié ainsi que de la documentation
sont mis à votre disposition pour répondre
à toutes vos questions sur les dons de
sang, de plaquettes et de moelle osseuse.
Merci pour votre geste de solidarité. ]
mercredi 05 mars
école des champs-fréchets
13h00 – 19h30
connaissent pas cette terrible souffrance
de l’âme. Mais cela a aussi pour vocation
de donner espoir à tous ceux qui traversent
ce genre de maladie, ainsi qu’à ceux qui côtoient des malades. » ]
vendredi 04 avril 18h30
studio de danse Jazz’Loft
12 bis, rue de Veyrier, Carouge
¶
Chili-Bolivie : voyage d’un océan à l’autre
®®
022 989 34 34
samedi 05 avril
rue de la Terrassière 44, genève
10h00 – 18h00
Vernissage du livre de Pablo
XX
© ahvm
ahvm
disciplines suivantes : rythmique pré-solfège (dès 4 ans), rythmique-solfège (dès 6
ans), langage musical et rythmique, piano
(dès 6 ans). Les inscriptions auront lieu début avril. ]
SAMEDI 22 mars
vendredi 04 avril
ouverture exceptionnelle
de La Bourse aux vêtements (vente)
repas de soutien au fc meyrin
Il n’y a pas de meilleur lieu pour vendre
ses vêtements et ses chaussures en bon
état (pour enfants dès 2 ans et adultes)
et pour en acheter d’autres à des prix très
raisonnables !
Soyez donc le/la bienvenu·e à la Bourse
aux vêtements !
Prix du repas : chf 150.– par personne,
y compris une bouteille de vin par table.
Nous vous remercions par avance de votre
précieux soutien et serions heureux de
vous rencontrer lors de cette festivité.
Forum Meyrin dès 11h45
Avenue de Vaudagne 53 09h30 – 11h30
®®
www.ahvm.ch
®®
022 782 32 00
Inscriptions jusqu’au 21 mars
®®
022 782 41 33 (14h00 – 17h00)
®®
[email protected]
®®
Meyrin FC, CP 12, 1217 Meyrin 2
samedi 05 avril
du jeudi 12 au dimanche 15 juin
34 vente-achat de printemps
Recherche de chambres
pour artistes de gratte-bitume
e
Il s’agit d’un troc de vêtements et articles
de sport d’été, ainsi que des jouets, jeux,
vélos, petits meubles pour enfants, poussettes etc. L’enregistrement des articles
nettoyés et en bon état aura lieu le vendredi 4 avril de 15h00 à 20h00. Le matériel
invendu doit être récupéré le samedi entre
13h30 et 14h30.
Salle Antoine-Verchère 09h30 – 12h00
®®
www.ahvm.ch
®®
022 782 32 00
Pour la 3e édition du festival de rue GratteBitume, qui aura lieu du 12 juin au 15 juin
2014, nous cherchons pour les artistes des
chambres individuelles chez l’habitant
contre rémunération.
Intéressé·e ?
Merci de contacter Mme Denise Zosso
®®
022 782 05 58
®®
079 582 77 58
®®
[email protected]
14 à l’attention des aîné·e·s
15
histoire meyrinoise
Des avions aux couleurs de Meyrin
Randonnées guidées ou détente au menu
service des aînés
®®
www.meyrin.ch/aines
®®
022 989 16 56
Réservé aux personnes
en âge d’AVS et isolées.
chf 12.– tout compris.
Les personnes handicapées
ne pouvant se déplacer sont
priées de s’annoncer lors de
leur inscription afin qu’un
véhicule vienne les chercher
à leur domicile.
Le service des aînés vous propose un séjour
de 6 jours (5 nuits) à l’hôtel Bernerhof**** à
Gstaad du dimanche 1er juin au vendredi 6
juin. Sont inclus, la demi-pension, y compris la collation pour le pique-nique de
midi, l’utilisation de la piscine couverte
et le transport jusqu’à l’hôtel. Vous vivrez
une semaine de randonnée encadrée par un
guide professionnel afin que vous puissiez
découvrir les plus remarquables emplacements du Saanenland. Vous profiterez d’installations de sport et de bien-être pour un
séjour de détente dans un décor inoubliable.
Pour tout renseignement complémentaire,
le service des aînés se tient à votre entière
disposition. ]
Repas du mercredi
Jubilé de mariage
du dimanche 1er au vendredi 06 juin
Hotel Bernerhof**** GStaad
C’est devenu une tradition, le Conseil administratif se fait un plaisir d’honorer les
couples domiciliés à Meyrin et fêtant cette
année leurs 50, 60, 65 ou 70 ans de mariage.
En vue de cette fête, qui aura lieu au mois
de novembre prochain, les couples intéressés voudront bien s’annoncer à la Mairie
jusqu’au 31 août, en joignant à leur demande
d’inscription une photocopie de leur livret
de famille ainsi que leur adresse actuelle. inscriptions jusqu’au dimanche 31 août
menu des mercredis 02 & 09 avril
* Crème d’asperges
* Piccata de dinde milanaise
* Pommes frites & brocolis vapeur
* Vacherin glacé
* 2 1/2 dl. de vin ou une eau minérale
* Café
Thés dansants
Lieu & Horaire
ForuMeyrin14h00 – 19h00
Programme
Dimanche 16 mars
David Richard
Dimanche 06 avril
Jacky Guilloux
Tarifs
Entrée
chf 7.–
cons. avec/sans alcool
chf 2.–/3.–
Commission des aînés
La prochaine commission des aînés aura
lieu à Forum Meyrin, salle du couchant :
jeudi 13 mars14h30
La séance sera suivie du verre de l’amitié. ¶
XX
© Matt Trostle
(rechercher « baptisés » )
SS
Les conseillers administratifs
Frédéric Riesen, Claude
Blanc (maire) et Pierre
Pachoud ainsi qu’une personne non identifiée devant
le MD-81 HB-INS « Meyrin »,
le 19 juin 1986. Photo AHVM.
Paroles de quartier Un espace d’écoute, de
parole et de lien ; des moments de partage
entre habitants, un espace pour parler de
soi et de son quartier.
mercredi 05 + 19 mars 17h00
Repas communautaire ouvert à tous, concocté par des habitants de Meyrin. Venez faire
découvrir vos recettes préférées.
mardi 18 mars 12h00 – 13h30
Conseils sur les tracasseries de la vie quotidienne. Une professionnelle vous accueille
pour échanger sur les petites et grandes tracasseries de notre quotidien.
mardi sans rdv 14h00 – 17h00
En collaboration avec
J.-C. Cailliez, historien
de l’aviation et président
de Mémoires de Meyrin
®®
www.pionnair-ge.com
Les RDV du mois
®®
022 782 55 43
François Beuret
®®
www.meyrin.ch/archives
maison citoyenne
Maison Citoyenne
Route de Meyrin 282
À deux reprises, des avions de Swissair ont porté le nom
et les couleurs de Meyrin dans le ciel international.
Accueil informatique
Cinq ordinateurs et un professionnel vous
aident de façon individualisée dans vos démarches informatiques et numériques.
gratuit, ouvert à tous
ma14h00 – 17h00
me10h00 – 12h00
je
12h00 – 20h00 ve10h00 – 14h00
Depuis la fin des années 70 et la croissance
de la flotte des avions de Swissair (aujourd’hui Swiss), la compagnie aérienne
helvétique a pris l’habitude de baptiser ses
avions du nom de communes suisses. Sept
communes du canton de Genève ont eu cet
honneur, parmi lesquelles il était normal
que figure Meyrin. Les autres sont Genève,
Vernier, Grand-Saconnex, Bellevue, Genthod
et Aire-la-Ville.
HB-INS « Meyrin »
Si depuis 1976 le DC-9-32 (HB-IDO) portait le
nom de « Genève-Cointrin » et arborait les
écussons conjoints des trois communes riveraines de l’aéroport (Meyrin, Grand-Saconnex et Vernier), c’est en 1986 avec l’achat
de nouveaux avions MD-81 (DC-9, McDonnell Douglas) que Swissair décide d’honorer
séparément chacune de ces communes en
donnant leur nom à un avion. Pour le MD-81
HB-INS « Meyrin », la cérémonie de baptême
eut lieu le jeudi 19 juin 1986. Le tarmac de
Cointrin prenait alors une dimension particulière avec la présence de la musique municipale de Meyrin, du Conseil administratif au complet ainsi que d’enfants des écoles
choisis par un tirage au sort. Dans son allocution, le maire Claude Blanc compare
Meyrin et l’aéroport à des époux unis par
un mariage d’amour, de raison et d’argent,
et qui connaissent des disputes comme tout
couple : « En l’occurrence, un des conjoints
a trop tendance à ronfler ! ». La journée s’est
terminée par un vol inaugural emmenant
autorités, fanfare et écoliers. Le HB-INS
« Meyrin », d’une capacité de 129 passagers,
a volé pour Swissair jusqu’en 1997, date à
laquelle il a été cédé à la compagnie américaine TWA.
« Meyrin » devient « Hasenmatt »
En 1996, c’est un Airbus A320 pouvant
transporter 150 passagers et portant le matricule HB-IJN qui est baptisé du nom de
Meyrin et qui arbore les armoiries meyrinoises. Après la faillite de Swissair en 2001
et sa renaissance en 2002 sous le nom de
Swiss, la compagnie a changé sa politique
concernant les dénominations d’avions en
optant pour des noms de sommets helvétiques. L’A320 « Meyrin » a alors été rebaptisé « Hasenmatt », du nom d’un sommet
(1'445 m.) du canton de Soleure. Cet avion
est toujours en service.
Locomotive et tram
Au cours du temps, d’autres moyens de
transport ont été les « ambassadeurs » de
notre commune : en 1978, les CFF ont baptisé l’une de leurs locomotives Re 6/6 « Vernier-Meyrin ». Du côté des TPG, il existe un
tram « Meyrin », qui n’a malheureusement
pas l’occasion de circuler dans notre commune car il ne possède des portes que d’un
seul côté. ]
16 sport
17
Tennis de table à Meyrin
Les multiples facettes d’une discipline.
Julien Rapp
Contact
Joan Helfer, présidente
®®
022 782 19 19
®®
079 771 34 32
®®
fr-fr.facebook.com/pages/
Meyrin-CTT/252910283245
XX
© Laurent Barlier
À Meyrin existe un Club de Tennis de Table,
le CTT. Ses responsables forment de jeunes et
très jeunes joueurs à la pratique de ce sport.
Nous leur avons posé une question centrale.
Quelles aptitudes un joueur doit-il développer pour exceller dans ce sport ? Décryptage
en présence du coach Wilfried Monteil, moniteur Jeunesse+Sport.
Les notions essentielles
« Notre objectif est de fidéliser les enfants.
Nous leur transmettons le plaisir du jeu, tout
en insistant sur des notions essentielles : respect de l’adversaire, fair-play et valeurs morales », explique Wilfried. Selon lui, le tennis
de table met en jeu des notions techniques,
tactiques, psychologiques et physiques.
Le rythme
« Arrivé à un certain niveau, la condition physique devient essentielle. Les matchs durent
20 à 25 minutes en
moyenne. Dans les
tournois, il n’est pas
rare d’en jouer cinq
ou six d’affilée. Il
faut pouvoir tenir
ce rythme. » Mise en
train, échauffement,
étirement
musculaire préparent le joueur. « Ensuite, nous travaillons les déplacements, les coups droits,
les revers, les effets. » Le club dispose également d’un robot. Une machine qui envoie
des balles, et permet au joueur de s’entraîner
seul si besoin.
Le tennis de table
est à la fois un sport
individuel et collectif.
Jeu de regards
La discipline fait la part belle aux duels psychologiques. Cette dimension y est plus
importante encore qu’au tennis. « Les deux
joueurs sont beaucoup plus proches que sur
un court. Le jeu de regards entre en compte,
de même que la posture et l’aspect combatif. » Cela ne veut pas dire que le joueur doit
avoir une attitude farouche vis-à-vis de son
adversaire. « L’aspect combatif, c’est le fait
de s’accrocher, de donner le maximum à
chaque échange. »
Accepter la défaite
« La défaite est un apprentissage. Nous insistons sur le fait qu’elle est utile. Savoir perdre,
c’est se donner la possibilité de tirer des leçons de ses défaites. Les enfants prennent
parfois trop à cœur un match qu’ils n’ont
pas remporté. Alors nous dédramatisons. Et
nous leur rappelons que le plaisir de jouer
compte bien plus. » Et comment préparer
au mieux un joueur ? Par la répétition. « À
l’entraînement, au lieu d’abandonner un
exercice qu’il ne réussit pas, nous le répétons encore et encore, pour lui permettre de
s’améliorer. Le tennis de table est un sport
très complet. Les gens ne s’en rendent pas
forcément compte. C’est aussi une discipline
exigeante au point de vue technique. Imprimer des changements de direction à la balle,
lui donner de l’effet, connaître les différents
services sont des clés pour surprendre l’adversaire. » De même que la puissance de jeu.
Occuper l’espace de la table
« Comme au tennis, le joueur doit savoir
jouer court ou long. Car on gagne des points
de deux manières. Grâce à une attaque réussie, ou grâce à une erreur de l’adversaire.
Peu à peu se distinguent différents types
de joueurs : des attaquants, des défenseurs.
Et des contre-attaquants, qui répondent au
jeu de l’adversaire en étant offensifs. Nous
essayons d’orienter l’enfant vers un style
de jeu qui lui convienne, et qu’il pourra
conserver. »
La concentration
« L’état d’esprit est essentiel. Le fait de parler
peu, de pouvoir être dans une bulle, d’être
investi surtout, offre le meilleur accès à une
concentration intense. » Autre notion, liée
à la concentration, celle d’anticipation. « Le
joueur doit essayer de prévoir ce que va faire
l’adversaire, et réagir aussitôt. » En d’autres
termes, pouvoir lire le jeu. Enfin, la rapidité de la balle nécessite le développement
de bons réflexes. Cela s’obtient aussi par la
répétition des mouvements, garante d’une
gestuelle précise.
Le club
Le club a sept tables à disposition. Les enfants s’exercent au simple, mais aussi au
double. « Dans les compétitions, il y a trois
joueurs par équipe. Le tennis de table est
donc à la fois un sport individuel et collectif. » Les nouveaux espoirs du club sont
jeunes. « Nous travaillons sur une génération qui a aujourd’hui 11 et 13 ans, et que
nous souhaitons suivre et mener à un haut
niveau. » Le club propose aux Meyrinois des
stages gratuits cet été, afin de découvrir ce
sport aux nombreuses facettes. ]
éditorial
18 sport
PuBlicité
Vous souhaitez placer votre annonce dans le prochain n° de Meyrin Ensemble ?
HP media sa  022 786 70 00  [email protected]
Nage en eau propre­
PORTES OUVERTES
Samedi 22 mars
Une action initiée par le service des sports de la Commune.
de 9h à 12h et de 14h à 16h30
David Genequand
XX
Croco-chimiste
© Robert Tillmann
À la fin du mois de janvier, le service des
sports a lancé une action pour attirer l’attention des nageurs sur les règles d’hygiène
à respecter dans les piscines publiques.
À Meyrin, les piscines sont contrôlées et
entretenues avec soin par les gardiens et le
personnel technique. La qualité des eaux de
baignade est soumise au règlement cantonal relatif au contrôle sanitaire des piscines
et bains publics (K 1 15.24). Plusieurs fois
par jour, les gardiens procèdent à une analyse de l’eau et vérifient que les installations
de désinfection fonctionnent correctement.
De plus, le service cantonal effectue des prélèvements inopinés et soumet ces échantillons à des analyses physico-chimiques et
bactériologiques afin de contrôler que les
exigences soient respectées.
Pourquoi du chlore ?
Pour obtenir une eau de qualité, il faut la
filtrer et la traiter chimiquement. Le seul
moyen vraiment efficace pour désinfecter
l’eau est le chlore qui a un pouvoir important d’élimination des bactéries, des virus,
de micro-organismes pathogènes, ainsi que
de certains produits cosmétiques.
D’où vient l’odeur des piscines publiques ?
Le chlore réagit avec les matières apportées
par les baigneurs (sueur, urine, peau, etc.)
et forme des chloramines. Cette substance
est gazeuse et son odeur est caractéristique
des piscines intérieures. Pour combattre
cela, il est important que chacun participe
et respecte quelques principes élémentaires d’hygiène en venant à la piscine. Se
doucher, passer aux toilettes, utiliser un
maillot propre sont les règles de base. Ainsi,
le chlore ne se transformerait pas et il n’y
aurait quasiment pas d’odeurs.
Connaissez-vous les compétences et le travail
des gardiens ?
Bien évidemment, le contrôle des piscines
n’est qu’une tâche qu’ils effectuent parmi
tant d’autres ! Leur rôle premier est d’assurer la sécurité des nageurs. Tous nos gardiens de bains sont titulaires du brevet de
sauvetage de la Société Suisse de Sauvetage, recyclé tous les deux ans. En cas d’accident, ils suivent un protocole de sauvetage conforme aux normes européennes et
s’entraînent hebdomadairement au secourisme. En outre, ils suivent régulièrement
des formations spécifiques dans le domaine
des premiers secours. En plus de la sécurité
de nos usagers, ils sont également garants
de la bonne image de nos installations sportives, puisqu’ils ont la charge de l’accueil et
des nettoyages des vestiaires et locaux au
quotidien.
La piscine de Livron
La piscine de Livron est ouverte tous les
jours au public de septembre à mi-mai
et propose aux amateurs un bassin de 25
mètres et une pataugeoire. Le mardi soir,
son fond est ramené à 1,20 mètre, pour
permettre aux débutants de s’y baigner
en toute sécurité. Quant au samedi aprèsmidi, la priorité est donnée aux enfants qui
peuvent venir s’amuser avec les jeux flottants dans le grand bassin, dont la profondeur est à nouveau ramenée à 1,20 mètre.
En une année, la piscine de Livron utilise
8'000 m3 d’eau, soit environ 100 litres par
baigneur. L’eau est filtrée et traitée 24h/24
et les coûts d’entretien technique, comprenant l’énergie et les produits, se montent à
CHF 250'000.– par année. Enfin, la piscine
de Livron accueille 45'000 visiteurs par année et ce chiffre n’inclut pas les nombreux
élèves qui viennent dans le cadre des activités sportives dispensées par les écoles !
Le service des sports est fier de pouvoir
proposer à ses résidents des installations
de qualité, bien entretenues et offrant un
cadre sécurisé à ses utilisateurs. ]
Ateliers d’éveil musical dès 1 an
Ateliers de musique en mouvement dès 15 mois
Cours d’instruments dès 5 ans
Au Grand-Saconnex
www.labulledair.ch
Tél. 022 788 36 22
14, chemin du pommier
A Carouge
37, chemin de la Tambourine
La famille Rizzetto de Meyrin et son
personnel anciennement à la Fontaine de
Trévi vous accueillent du Lundi au Samedi.
Escalope de Brochet à la
provencale sans arrète
Filet de Fera au Safran
toujours frais du Lac
21, av. François-Besson • 1217 MEYRIN
Parking à disposition
Tél. 022 782 35 98 • Fax. 022 782 35 16
Le Claire-Vue
40 commerces
à votre service.
Restaurant-Le-Claire-Vue-dec-2013.indd 5
19.02.2014 13:22:18
en MARS à meyrin
Un événement, une manifestation à annoncer ?
Merci de faire parvenir vos
annonces avant la prochaine
séance du comité de rédaction.
 voir dates p.02
LU 03 SA 29
INSTALLATION
PHOTO CI-CONTRE
Journey © thatgamecompany
Exposition Playtime
SAMEDI 08
SA 15 DI 16
LUNDI 24
SAMEDI 29
MA 08 ME 09
FOOTBALL
SKI CLUB MEYRIN
Week-end en Savoie
RÉCITAL
DE GUITARE
DANSE
1re équipe – Meyrin
FC × Neuchâtel
Xamax FCS
CONNAISSANCE
DU MONDE
Chili – Bolivie
Bruno Dias
Forum Meyrin
19h00
École de MeyrinVillage 18h00
Places limitées
 022 783 02 98
 [email protected]
Voyage en lumière
Stade des Arbères
16h00
Patio
Forum Meyrin
DIMANCHE 09
P.29
MA 04 ME 05
CIRQUE
La Divine Comédie,
Dante Alighieri –
Emiliano Pellisari
Studio
DANSE
... en famille
S. Antoine-Verchère
10h00 – 12h00
Inscriptions
 022 785 20 62
MARDI 18
REPAS
COMMUNAUTAIRE
Ouvert à tous
Maison Citoyenne
12h00 – 13h30
P.14
P.28
MA 18 DI 23
P.12
MERCREDI 05
PAROLES
DE QUARTIER
Un espace d’écoute,
de parole et de lien
Maison Citoyenne
17h00
JEUDI 06
MUSIQUE
DE CHAMBRE
Moderato con Brio
Aula de la Mairie
20h00
LU 10 MA 11
THÉÂTRE
Seule la mer,
Amos Oz – Denis
Maillefer – Théâtre
en Flammes
Théâtre Forum
Meyrin 20h30
MERCREDI 12
CONTES & MUSIQUE
Même pas peur !,
Cie Contes Joyeux
Festival
international
de films courts
métrages
CERN
P.31
MERCREDI 19
Théâtre Forum
Meyrin 20h30
COMPLET !
SAMEDI 22
Théâtre Forum
Meyrin 19h00
SAMEDI 22
BOURSE
AUX VÊTEMENTS
Ouverture
spéciale : VENTE Av. Vaudagne 53
09h30 – 11h30
P.13
SAMEDI 22
Maison Citoyenne
17h00
Fête pour
les enfants
JARDIN ROBINSON
14h00 – 18h00
P.12
SAMEDI 22
THÉÂTRE
MUSIQUE
Inscriptions
 022 785 20 62
Inscriptions
 022 785 20 62
PAROLES
DE QUARTIER
JEUDI 13
Sortie Les Houches
SKI CLUB MEYRIN
FESTIVAL
CINEGLOBE
Dès 5 ans
Bibliothèque 14h00
Concerto, vous
avez dit concerto ?,
Philippe Béran
– L’Orchestre
de Chambre de
Genève
SAMEDI 08
Voyage au bout
de la nuit, LouisFerdinand Céline
– Jean-François
Balmer
Sortie Les Gêts
MERCREDI 05
École des
Champs-Fréchets
13h00 – 19h30
THÉÂTRE
SKI CLUB MEYRIN
Théâtre Forum
Meyrin 20h30
DON DU SANG
JEUDI 20
JE 20 SA 31.05
EXPOSITION
Playtime
Galeries
Forum Meyrin
ME – SA
14h00 – 18h00
P.33
Please, Continue
(Hamlet), Cie Yan
Duyvendak –
suivi du Banquet
d’Équinoxe
Théâtre Forum
Meyrin 15h30
Inscriptions
 022 989 34 34
 [email protected]
forum-meyrin.ch
P.12
MERCREDI 26
SPECTACLE
MUSICAL
Cache-cache, Cie
Bouton d’Bottine
Dès 3 ans
Bibliothèque
14h00
SA 29 + VE 11.04
HORS SCÈNE
Les Petites Fugues,
proposé par Dorian
Rossel et la Cie STT
Sfumato, Rachid
Ouramdane – L’A
Théâtre
Forum Meyrin
20h30
SAMEDI 12
HOCKEY
Challenge Smart,
tournoi seniors
Patinoire des
Vergers dès 07h30
P.28
SAMEDI 12
MERCREDI 26
THÉÂTRE
J’avance et j’efface,
Alexis Armengol –
Théâtre à cru
Théâtre Forum
Meyrin 19h00
JEUDI 27
THÉÂTRE
Les larmes des
hommes, Théâtre
Spirale – texte de
Mia Couto
Adultes + ados
Bibliothèque
20h30
P.33
AVRIL
MARDI 1er
CIRQUE
À l’envers – une
expérience de magie
mentale, Scorpène
Théâtre Forum
Meyrin 20h30
REPAS DE SOUTIEN
AU FC MEYRIN
Inscriptions
jusqu’au 21 mars
Forum Meyrin
dès 11h45
P.13
SAMEDI 05
LES BALLADES
D’ANTOINE
VENTE-ACHAT
DE PRINTEMPS
Yilian Cañizares
& Ochumare
S. Antoine-Verchère
09h30 – 12h00
P.29
SAMEDI 29
« …Et Genève
devint canton
suisse » – Timbres
et cartes postales
S. Antoine-Verchère
09h00 – 16h00
P.08
SAMEDI 12
VENDREDI 04
VENDREDI 28
S. Antoine-Verchère
20h00
EXPOSITION –
BOURSE
P.13
SAMEDI 05
CONCERT
NÉ POUR LIRE
Ensemble de
Cuivres de la Cité
Bibliothèque
09h00 – 09h45
École de Cointrin
20h00
P.31
MEYRIN PROPRE
Inscriptions
jusqu’au 8 avril
 022 782 32 00
P.12
PuBlicité
Vous souhaitez placer votre annonce dans le prochain n° de Meyrin Ensemble ?
HP media sa  022 786 70 00  [email protected]
La Banque Raiffeisen de Meyrin
a le plaisir de vous accueillir
dans son agence rénovée.
23 urbanisme
Maîtriser l’énergie
dans les bâtiments
D’énormes potentiels existent en matière de rationalisation
énergétique dans les bâtiments genevois.
Olivier Balsiger
Banque Raiffeisen
de Meyrin
Chemin Antoine-Verchère 3
1217 Meyrin
Tél.
022 782 06 90
Fax
022 785 54 35
®®
www.eco-corner.ch
®®
www.ge.ch/energie
®®
www.meyrin.ch/energie
®®
www.eco21.ch
®®
www.leprogramme
www.raiffeisen.ch/meyrin
[email protected]
Ouvrons la voie
batiments.ch
La consommation de ces derniers, principalement tributaire du mazout et du gaz,
représente en effet 50 % de l’énergie totale utilisée dans notre canton. Diminuer
la consommation énergétique de son bâtiment et utiliser des énergies renouvelables
permet au final de réduire ses coûts d’exploitation, tout en améliorant son confort
et en assurant sa pérennité. Noble programme, mais comment appréhender cette
problématique et les termes et abréviations
parfois barbares qui lui sont associés ? Kilowattheures, IDC, PAC, SRE, HPE, OCEN…
Comment s’y retrouver et forger sa propre
conviction ? Tour d’horizon des différents
mécanismes proposés aux propriétaires
immobiliers.
L’Indice de Dépense de Chaleur – IDC
L’IDC représente la consommation d’énergie thermique (nécessaire au chauffage des
locaux et à la production d’eau chaude sanitaire) rapportée à la surface chauffée du bâtiment. En calculant cet indice, on obtient
une première indication sur la performance
thermique d’un bâtiment, permettant une
classification entre les réalisations récentes
répondant aux Hautes Performances Énergétiques (HPE, par exemple MINERGIE), ou
des bâtiments plus anciens pouvant parfois représenter de véritables « passoires
énergétiques ».
Loi cantonale
La loi cantonale sur l’énergie, entrée en
vigueur en août 2010, a rendu le calcul de
l’IDC obligatoire pour tous les propriétaires
de bâtiment. Pour calculer cet indice, il faut
s’adresser à un concessionnaire agréé par
l’office cantonal de l’énergie (OCEN). Pour
les bâtiments d’habitation de moins de cinq
logements, le calcul obligatoire de l’IDC débute en 2014 et pourrait déboucher – pour
les immeubles les moins performants – sur
une obligation de mettre en œuvre certaines mesures d’assainissement.
L’éco-conseil subventionné jusqu’au 31 mai
L’éco-conseil permet d’anticiper cette future échéance en délivrant un pré-diagnostic de l’efficacité du bâtiment, ainsi que des
éventuels travaux prioritaires à effectuer.
Les propriétaires de bâtiments de moins de
cinq logements peuvent bénéficier, jusqu’au
31 mai 2014, de l’éco-conseil subventionné
mis en place par les communes genevoises
et l’État de Genève suite à la thermographie aérienne réalisée à Meyrin et Vernier
en 2009, puis dans le reste du canton. Certains éco-conseillers sont par ailleurs agréés
en tant que concessionnaires pour le calcul
de l’IDC. Ils peuvent ainsi, sur demande et
moyennant un surcoût, procéder au calcul
officiel de la surface de référence énergétique (SRE) et de l’IDC d’un bâtiment.
Dans sa variante optimale, l’éco-conseiller se rend sur place afin de réaliser son diagnostic. Le coût final à charge du propriétaire est de CHF 200.– une fois déduite l’aide
financière pouvant être obtenue auprès de
la Mairie.
Des aides financières multiples
Engager des travaux d’assainissement énergétique représente souvent des montants
conséquents. Dans cet effort, vous serez
soutenus par divers mécanismes de soutien
proposés à plusieurs niveaux.
Les travaux d’isolation de l’enveloppe
du bâtiment (fenêtres, toiture, façades) bénéficient d’un soutien financier octroyé au
niveau national par le « Programme Bâtiment ». L’État de Genève délivre des subventions dans le cadre du « ChèqueBâtimentÉnergie », complété depuis le début de
l’année 2014 par le nouveau plan d’action
« Chaleur renouvelable » proposé par les
Services Industriels de Genève. L’objectif
est de promouvoir les solutions de chauffage renouvelables de type pompe à chaleur (PAC), panneaux solaires thermiques et
chaudières à bois. Enfin, une requête peut
également être adressée au Fonds communal énergie mis en place à Meyrin et susceptible de compléter les différentes contributions pré-citées.
L’éco-corner de Meyrin
Vous souhaitez obtenir plus d’information ?
L’éco-corner de Meyrin est à votre disposition pour toutes questions en lien avec cette
thématique. ]
24 urbanisme
Opération éco-sociale à Meyrin
En visite avec deux ambassadeurs.
Julien Rapp
XX
© Laurent Barlier
Valbane frappe à la porte. Elle est accueillie
par la locataire. Elles échangent une poignée
de mains. Puis Valbane se met au travail,
bientôt rejointe par Nicolas. Dans l’appartement, deux lustres, et plusieurs systèmes
d’éclairage. Il remplace les ampoules traditionnelles par des économiques. En parallèle, elle s’occupe des branchements. Elle
installe des rallonges dotées d’interrupteurs, afin d’éviter les modes veille. Elle y
branche les appareils électriques. Ceux-ci
pourront donc être totalement éteints.
Plus de 500 appartements
Cette visite d’appartement fait partie d’une
opération éco-sociale lancée dans le canton de Genève. Meyrin a, tout comme cinq
autres villes genevoises, décidé d’y participer. Le but ? Visiter, à travers le canton,
5'400 logements d’ici 2015. Et permettre à
des foyers HBM et HLM de bénéficier de matériel économe en énergie. « À Meyrin, sur
un total de 580 à 600 appartements potentiels, nous devrions en visiter le 90 %, soit
plus de 500. » explique Nicolas Wellebit,
responsable pour Terragir de la démarche.
Éco-gestes
Durant les visites, les ambassadeurs expliquent aux habitants des éco-gestes
simples. « Une chambre n’a pas besoin
d’être chauffée aussi fortement qu’un salon, où toute la famille se tient », explique
par exemple Valbane. Durant notre visite,
elle constate que les chauffages de l’appar-
tement n’ont pas de réglage manuel. Elle en
fera retour aux propriétaires.
Économiseur d’eau
Enfin, Nicolas propose un économiseur
d’eau pour la douche. Un filtre que l’on
peut installer à la sortie du pommeau. Si
celui-ci n’est pas compatible, l’équipe propose le remplacement gratuit du pommeau.
Les ambassadeurs détectent parfois des fenêtres ou portes d’entrée mal isolées. Ils en
refont alors la jointure, évitant ainsi, pour
les locataires, les courants d’air et la sensation de froid.
¶
Autorisations de construire
Seules les publications
figurant dans la Feuille d’Avis
Officielle font foi.
14 janvier
APAT 6212 Frueh. S., Mme, création d’une
fenêtre, remplacement de deux fenêtres,
9A, chemin Terroux.
®®
DD 104982 Nash Airport SA, surélévation
d’un hôtel, 11, chemin de la Violette.
®®
DD 105839 Onur, D., installation provisoire d’une cabane pour restauration et
WC, 16, rue des Voituriers.
®®
®®
www.ge.ch/fao
Résultats
L’ensemble de la démarche, fruit d’un partenariat entre les SIG et les villes concernées, devrait permettre d’économiser 2,2
GWh. En clair, l’opération devrait permettre
dans le canton une baisse de consommation
équivalente à 900 ménages. Une première
action éco-sociale, à laquelle Meyrin avait
participé, avait également abouti à ce résultat. Ces opérations revêtent pour les SIG
et les collectivités partenaires un caractère
essentiel. Elles participent à une économie
importante de consommation d’énergie.
Et elles offrent à des jeunes en recherche
d’emploi une activité temporaire dans leur
commune.
Le rythme de nos deux ambassadeurs
est soutenu. Nous les laissons sur le seuil
d’un logement voisin, où ils enchaînent immédiatement par une autre visite. ]
Autorisations de construire délivrées
17 janvier
®®
APA 38354 AD Concepts Sàrl pour ImmoPassion SA, aménagement d’un fitness au
1er étage, 86A, avenue Louis-Casaï.
®®
APA 39043 Fiat Partecipazioni S.P.A.,
création des pistes d’essais automobiles
provisoires et démolition d’un couvert
pour voiture, délai maximal de la durée
de l’aménagement de deux ans, 15, rue
des Voituriers.
®®
APA 39106 Le Chevalier De Préville, Y.,
Requêtes en autorisations de construire
14 janvier
DD 104259/2 Sotrap SA (ex Terrasse
Développement SA), construction d’un
immeuble de logements et d’un parking
souterrain : modification du statut du bloc
« B » de PPE en locatifs, 6, 6A, ch. du Jonc.
®®
DD 106466 Swisscom (Suisse) SA Wireless Access, installation pour téléphonie
mobile, 11, avenue Louis-Rendu.
®®
DD 106473 Nicolet, L. et C., M. et Mme,
construction de trois maisons contiguës
THPE avec couverts, 39B, 39C, 39D, rue
Robert-Adrien-Stierlin.
rénovation d’un appartement au 6e étage,
8, rue des Bugnons.
®®
DD 103285/2 Fondation HBM Camille
Martin, immeubles de logements, garages
souterrains : modifications diverses du
projet initial, 15, 15A, 15B, 15C, 15D, 15E,
15F, 15G, rue de la Golette.
®®
M 7114 Confédération Suisse OFLC Gestion
de projet, démolition d’un garage et d’une
station-service, 388, route de Meyrin.
21 janvier
APA 36225 Macedo, A. P., Mme, transformation et aménagement d’un restaurant, 6,
avenue François-Besson.
®®
07 février
APAT 6216 Locatelli, L., pose d’une cabane
de jardin, 32, chemin du Vieux-Bureau.
®®
APA 39106/2 Le Chevalier De Préville, Y.,
rénovation d’un appartement au 6e étage :
transformation d’un appartement, 8, rue
des Bugnons.
®®
M 7139 SI Wezi SA p.a. Créateurs immobiliers, démolition de trois bâtiments
industriels, 214, route de Meyrin.
®®
®®
17 janvier
®®
DD 106488 SI Wezi SA p.a. Créateurs
immobiliers, construction d’un concessionnaire, 214, route de Meyrin.
21 janvier
DD 106500 Commune de Meyrin, installation des panneaux solaires en toiture,
avenue Louis-Rendu.
®®
28 janvier
DD 106531 Ecoservices SA pour Gradeg SA,
réaménagement d’un site de recyclage de
matériaux minéraux, 64, route du Nantd’Avril.
®®
07 février
DD 106550 Solfor SA, Bordier, D., Les
Vergers : construction d’une centrale de
chauffage à distance et cabine à moyenne
tension, Les Vergers.
®®
PuBlicité
27 urbanisme
Vous souhaitez placer votre annonce dans le prochain n° de Meyrin Ensemble ?
HP media sa  022 786 70 00  [email protected]
Premiers appartements vendus
aux Vergers
Devenez pro sans sortir de votre salon !
Cours sur Windows, Mac, Tablette Androïd et iPad
A domicile, adapté à chacun, en français ou en anglais,
prix à la carte. Vous bénéficierez de ma patience,
d’un vocabulaire compréhensible, d’exercices pratiques.
Inquiétudes et réponses autour des attributions de logements.
Certifiée ECDL et Formatrice d’adultes
9 ans d’expériences
Gabriele Eggli, 079/153.29.47
Rue des Bugnons 10, 1217 Meyrin
www.PCmadeEasy.biz, [email protected]
PC-made-easy-M1-sept-2013.indd 1
RESTAURANT
informée du suivi des candidats qu’elle
transmet aux vendeurs ? » demandait le texte.
Julien Rapp
Rôle de la Commune
La Commune ne possède pas d’immeubles
aux Vergers. À ce titre, elle ne vend pas de
logements, et ne s’occupe pas non plus de
locations. En revanche, propriétaire de 47 %
des terrains, elle a confié ses droits de superficie à la Fondation Nouveau Meyrin et
à sept coopératives. Une démarche garante
à la fois de vie sociale riche pour le quartier,
et de régulation des prix de logements.
XX
© Laurent Barlier
16.09.2013 10:10:02
Chez Carlos El Bocata
PLAT DU JOUR & SPÉCIALITÉS:
TARTARE DE BOEUF ET DE CHEVAL, RACLETTE,
FONDUE BOURGUIGNONNE ET CHARBONNADE DE BOEUF/MIXTE.
VENDREDI ET SAMEDI AMBIANCE MUSICALE
Du lundi au vendredi de 06h à 24h et le samedi de 18h à 24h
41 rue Lect - 1217 - Meyrin • Tél. 022 777 76 26
[email protected] • www.chezcarlos.ch
Chez-Carlos-mars-2013.indd 1
18.02.2014 13:58:47
Tous travaux fiduciaires,
Tous travaux comptables,
Déclarations fiscales privées et sociétés.
Promenade des Artisans 30 /1217 Meyrin
www.saghef.ch / [email protected] / T-022 320 88 60 / F-022 320 88 58
Saghef-M1-fev-2013.indd 1
08.02.2013 11:26:33
UN SOUCI AVEC VOTRE ORDINATEUR ?
Votre PC, votre portable ou votre tablette
vous font des caprices?
Sur simple appel, notre informaticien Jean-Luc Aubert, installé à Meyrin,
intervient à votre domicile ou votre bureau pour vous dépanner.
Vente, conseils et maintenance font également partie de nos prestations.
Tél.: 079 212 19 12 • Bureau : 022 782 48 14 • Mail : [email protected]
BZ-Consult-M1-juill-2013.indd 1
17.06.2013 08:47:05
Centre Commercial des Champs- Fréchets
en dessous du Centre médical
LU-VE : 9h00-12h00 / 13h00-18h30 SA : 9h00-17h00
www.relax-meubles.ch
022 782 69 70
Les premières promesses de vente d’appartements en PPE ont été faites aux Vergers.
Elles concernent un peu moins d’une centaine de logements sur 1'200 (vente et location incluses). Ces premières démarches
ont suscité des inquiétudes. La Commune
a été sollicitée par certains Meyrinois. Avec
cette question : comment les logements
avaient-ils été attribués ? Les habitants de
Meyrin y avaient-ils véritablement accès ?
Et que faisait la Commune pour éviter des
attributions d’appartements directement à
quelques privilégiés ?
Bénéfices sur les PPE
Ces réactions faisaient suite à la découverte,
dans le Canton, d’une problématique. De
riches familles s’attribuent des logements
en PPE. Elles n’y habitent pas, les louent
durant dix ans. Puis elles les vendent avec
un bénéfice conséquent, lorsque le prix en
devient libre. Les appartements ainsi réservés n’arrivent pas à la classe moyenne, à qui
ils sont pourtant destinés. Devant l’ampleur
de ces pratiques, un projet de loi a été déposé devant le Grand Conseil. Son sort est,
au moment où nous écrivons, incertain. La
presse a permis au grand public de découvrir cette problématique.
Question au Conseil municipal
En parallèle, les premières attributions de
logements avaient donc lieu aux Vergers.
Une question au Conseil municipal du 28
janvier reflétait les préoccupations des habitants. « Ces appartements ont-ils réellement
été mis en vente ? Les Meyrinois ont-ils bénéficié de priorité ? La Commune est-elle
Démarches
Pour les PPE, elle n’a pas la possibilité d’interférer dans la vente des logements appartenant à des propriétaires privés. Pour autant, elle a effectué des démarches auprès
de ces propriétaires, pour leur demander
de tenir largement compte des demandes
meyrinoises. Elle est informée en primeur
de chaque ouverture de vente d’appartements. Elle relaye aussitôt cette information sur le site internet des Vergers.
Processus d’attribution
Suite aux nombreuses interpellations d’habitants et à la question du Conseil municipal, la Commune a repris contact avec les
promoteurs responsables des premières
attributions d’appartements, afin de savoir comment elles s’étaient déroulées. Les
listes d’acquéreurs sont bien entendu confidentielles. Cependant, la démarche d’attribution a été expliquée. Les promoteurs ont
indiqué avoir privilégié systématiquement
des familles, et avoir demandé aux postulants où ils vivaient.
Des Meyrinois aux Vergers
Selon leurs indications, une grande majorité d’appartements ont été attribués à des
Meyrinois. Soit l’ensemble des 34 premiers
appartements, et le 80 % des suivants. Les
parutions de vente d’appartement sur le
site ont entraîné des demandes considérables, avec notamment 500 dossiers pour
les 34 premiers appartements. Il semble
donc que dans le cas des Vergers, les premières attributions aient été faites de manière adéquate. La Commune reste attentive à ces enjeux.]
28 culture
29 culture
Des centaines de petites mains
pour un Voyage en lumière
Des créations d’élèves investissent le patio du Forum Meyrin.
Dominique Rémy
Service de la culture
Les petites fugues
Dorian Rossel nous emmène en ballade à travers la Commune.
Julien Rapp
®®
www.forum-meyrin.ch
Les Petites Fugues,
proposé par Dorian Rossel
et la Cie STT
Renseignements
& réservations
®®
022 989 34 03
®®
valerie.leuba
@forum-meyrin.ch
SS
© Laurent Barlier
Dorian Rossel, artiste en résidence au Forum Meyrin, a d’abord pratiqué le théâtre
hors des scènes traditionnelles, dans des
lieux de vie. Développant par la suite la
mise en scène, il a réintégré les salles. Puis
il s’est installé en résidence au Forum Meyrin. Il avoue s’y sentir bien.
Être actif ou contemplatif
Aujourd’hui, il approche la ville de Meyrin de différentes façons. Sur la scène du
théâtre, d’abord. Il y a eu récemment Oblomov, classique de la littérature russe, joué
plusieurs soirs d’affilée. Un personnage figé
dans le passé qui l’intéresse au plus haut
point. « Être ou ne pas être, maintenant ou
jamais, c’est dans Oblomov. Être actif ou
être contemplatif. Savourer la vie plutôt
que la consommer ou la dévorer, c’est parfois simplement marcher plus lentement. »
Déambulation artistique
Marcher plus lentement, redécouvrir ses
espaces de vie, c’est une démarche que propose aujourd’hui le metteur en scène. Il emmènera en ballade les Meyrinois. Avec une
interrogation de départ. Comment faire
redécouvrir aux habitants leur environnement ? Au fil d’une déambulation artistique
créée uniquement pour Meyrin. L’occasion
de proposer un autre regard. Car pour lui,
un artiste sert parfois à transmettre la poésie d’un endroit.
Trois espaces
Enfin, troisième biais pour jouer à Meyrin,
il monte L’Avare dans les classes de la Commune. Ses comédiens se rendront dans les
salles de cours jouer pour les élèves. Trois
manières différentes d’approcher la Commune. Trois manières de jouer. Sur scène,
avec musique et éclairages, dans les classes,
et en extérieur, au cœur de la vie et de ses
imprévus. ]
®®
www.meyrinculture.ch
La réalisation Voyage en
lumière a été rendue possible
par la collaboration avec le
Centre de Voirie et d’Horticulture et des techniciens du
Théâtre de Forum Meyrin.
Chaque printemps depuis quelques années, le patio de Forum Meyrin accueille
une œuvre collective réalisée par les enfants des écoles primaires de Meyrin. Cette
année sous la conduite des maîtres spécialistes en arts visuels, les élèves ont exploré
la lumière et la couleur, le translucide et
la transparence, en travaillant le papier de
soie, la cellophane, la peinture et le bois… et
ainsi pu réaliser un immense vitrail, installé
au centre du patio.
343 élèves
Voyage en lumière est le fruit du travail de
343 élèves de 8 à 12 ans des écoles primaires
de Bellavista, Boudines, Champs-Fréchets,
de Livron et Meyrin-Village. Pour la sixième
année consécutive, Céline Pradervand, Luc
Tiercy et Pierre Jeandet proposent au service de la culture ces projets d’envergure.
Installation commune
Rappelez-vous les centaines de petits personnages en terre qui ont envahi la fontaine,
c’était Convergence en 2008. Et puis il y a eu
Je m’envole en 2009, Équilibre en 2011, La
Porte en 2012 et Viens chez moi en 2013.
Chaque fois, le projet original permet
aux enfants de se familiariser avec des
techniques différentes et chacun apporte
sa pierre à cette installation commune.
L’investissement des enseignants sur ces
projets est immense, depuis l’idée originale imaginée en fonction du lieu (le patio)
jusqu’à l’installation in situ, en passant par
les heures d’atelier avec les enfants. Qu’ils
en soient ici remerciés. ]
du lundi 03 au samedi 29 mars
Vernissage JEudi 06 mars 19h00
patio de forum meyrin
lu – sa
¶
XX
© Tashko Tasheff
samedi 29 mars ou vendredi 11 avril
18h30
¶
Yilian Cañizares & Ochumare
Danser en famille, ça vous dit ?
Dominique Rémy
®®
www.meyrinculture.ch
Inscription
®®
022 989 16 69
®®
[email protected]
Pour qui : un enfant (4 – 10 ans)
+ un parent (dès 18 ans)
Prévoir une tenue confortable.
chf 5.– par personne (sur place)
Le service de la culture en collaboration
avec la Maison Vaudagne propose un dimanche de Danse en famille à la salle
Antoine-Verchère !
Cet atelier ludique et pédagogique
donne l’occasion à l’enfant et l’adulte, de
partager une expérience différente, ensemble, autour du mouvement. Si les participants s’inscrivent par groupe de deux, peu
importe que vous soyez le parent, l’oncle, la
tante ou les grands-parents, tout le monde
est le bienvenu !
service de la culture
Moments d’échange
Ainsi donc, pendant deux heures, les participants sont amenés à toucher, porter, enlacer, danser, et ce, dans un cadre artistique,
guidés par des professionnels de la danse.
Autant d’actions qui permettent de tisser
des liens nouveaux entre un enfant et un
parent. Des moments d’échanges, d’écoute
et de découverte de l’autre dont le corps de
chacun portera ensuite la mémoire… ]
dimanche 09 mars
salle antoine-verchère 10h00 – 12h00
®®
www.yiliancanizares.com
Réservations
®®
www.meyrinculture.ch
®®
[email protected]
®®
022 989 16 69
Billets : Théâtre Forum Meyrin
chf 15.– / tarif réduit 12.–
Ouverture des portes 19h00
De la passion pour une musique sans frontières, tissant des ponts entre l’Amérique et
l’Europe, mêlant la Caraïbe au swing cosmopolite, est né Ochumare : brillant arc-enciel musical ! Le groupe, formé autour de la
sublime violoniste et chanteuse Yilian Cañizares, marque chacun de ses concerts d’une
énergie explosive et d’une intense sensibilité artistique. Cela, associé à l’originalité de
leurs compositions ainsi qu’à leur surprenant mélange de timbres et de couleurs, a
fait qu’Ochumare s’est rapidement fait remarquer et conquiert un public toujours
plus large en Europe et en Amérique latine.
« La salsa des Ochumare est évidemment irrésistible, mais on ne peut pas cantonner leur musique à un style, tant l’influence des cinq continents se lit dans leur
arc-en-ciel musical. » ]
Yilian Cañizares · violon & voix
David Brito · contrebasse
}} Cyril Regamey · batterie & percussions
}}Daniel Stawinsky · piano & claviers
}}
}}
vendredi 28 mars
salle antoine-verchère 20h00
30 culture
31
culture
Arcus-Caeli a fêté
son 25e anniversaire
Retour sur une soirée avec Didier Lockwood.
Alain Mérigay
®®
www.arcus-caeli.ch
®®
022 785 20 41
TT
© Roger Uhlmann
Pour célébrer dignement son 25e anniversaire, Arcus-Caeli, orchestre de chambre
de Meyrin, a convié le violoniste Didier
Lockwood, compositeur, interprète de musique classique, jazzman et improvisateur
hors pair, pour un concert exceptionnel. Le
concert a eu lieu le dimanche 3 novembre
2013, à la salle Frank-Martin du Collège Calvin. Les musiciens amateurs ont préparé
avec soin un programme exigeant, leur formation classique ne les ayant pas familiarisés avec les rythmes du jazz ou de la musique sud-américaine.
Un pianiste de talent
Au programme, figurait Duetto Amoroso pour
deux violons et orchestre, une composition
d’Yves Ruhlmann, violoniste membre de l’orchestre, commande pour le 25e anniversaire,
dédiée à Didier Lockwood. Au printemps
précédent, Arcus-Caeli avait organisé un
concours pour désigner le ou la pianiste qui
interpréterait Rhapsody in Blue de Georges
Gershwin, à l’issue duquel Alexandre Lemanessier, 21 ans, s’est vu confier la partition de
soliste dans cet ouvrage.
Improvisations
En seconde partie, l’orchestre a accompagné Didier Lockwood dans trois de ses
œuvres : Jazuetto, pour deux violons et orchestre à cordes, Variations Trazom, une
fantaisie rythmique sur des thèmes de Mozart, ainsi que le 3e mouvement du concerto
Les Mouettes, au cours duquel l’artiste s’est
livré à une des improvisations stupéfiantes
dont il a le secret.
Devant l’enthousiasme du public, qui
remplissait la salle, Didier Lockwood et
l’orchestre ont proposé en bis trois mouvements d’une musique de film encore
inédite.
Festival international de films
inspirés par la science
Le CERN présente la 4e édition de CinéGlobe.
cinéglobe
®®
cineglobe.ch
XX
© Laurent Barlier
Un festival international de films de courtsmétrages inspirés par la science au CERN.
Véritable événement international, le CinéGlobe a pour objectif de faire découvrir au
plus large public les liens intrinsèques qui
existent entre le cinéma et la science, notamment dans la compréhension de notre
monde.
Une centaine de courts-métrages
Au sein du plus grand laboratoire de recherche en physique des particules au
monde, le festival présentera plus d’une
centaine de courts-métrages inspirés par la
science, choisis parmi des milliers de projets et représentant plus d’une centaine de
pays différents. Dans un cadre exceptionnel, le public découvrira également un programme varié de documentaires, débats
et rencontres pour écoliers et grand public, événements ciné-musicales, et longsmétrages.
Remerciements
Les musiciens et le comité d’Arcus-Caeli
tiennent à exprimer leurs plus sincères remerciements à la Fondation Meyrinoise
du Casino, ainsi qu’à la commune de Meyrin, pour l’important soutien financier qui
leur a permis d’inviter un musicien de renommée internationale, afin de marquer
avec éclat le quart de siècle d’existence de
l’orchestre. ]
Le thème de 2014 : au-delà des frontières !
La physique des particules a permis de découvrir la première nouvelle particule depuis des décennies, la technologie portable
devient une réalité, et la projection sur pellicule dans les cinémas est morte. Dans la
science et au cinéma, nous sommes à un carrefour, passant la frontière vers un monde
qui sera fondamentalement différent de ce
que nous avons connu auparavant.
Entre attrait et défi
Signifiant la fin de ce qui est connu et le début de l’inconnu, la frontière a toujours été
un attrait, un défi, une menace et un danger.
CinéGlobe cette année explore l’idée de la
frontière – et celui ou celle qui ose la poursuivre – dans la science, la technologie, le
cinéma, et dans toutes leurs intersections
variées. ]
Du mardi 18 au dimanche 23 mars
cern
¶
L’Ensemble de Cuivres de la Cité en concert
ecc
Le concert annuel de l’Ensemble de Cuivres
de la Cité aura lieu le samedi 5 avril à la salle
polyvalente de l’École de Cointrin. À l’intention de celles et ceux qui ne savent pas exactement qui nous sommes, malgré nos nombreuses années de musique et de concerts à
Meyrin, nous rappelons que nous comptons
une dizaine de musiciens et que notre style
musical est celui d’un Brass Band. Notre
formation est composée de membres amis
de longue date et ayant en commun l’amour
de la musique. Notre programme ce soirlà sera diversifié et accessible à tout public.
Nous vous en réservons la surprise.
Invités
Ayant l’habitude d’inviter une autre formation pour cette soirée de concert, nous
avons cette année la chance de recevoir
l’ensemble de cuivres de Chancy-Collonges,
qui regroupe une vingtaine de musiciens.
L’ensemble interprète un mélange d’œuvres
allant du moderne au traditionnel. Vous en
aurez confirmation ce soir-là, l’art musical
rassemble grâce à l’amitié qu’il crée au travers de notes légères et conviviales. ]
samedi 05 avril
école de cointrin
20h00
PuBlicité
Vous souhaitez placer votre annonce dans le prochain n° de Meyrin Ensemble ?
HP media sa  022 786 70 00  [email protected]
Vos mains ou vos pieds ont souffert du froid ?
Lors de votre prochain soin visage Yonka
un soin à la paraffine
vous sera offert
Playtime
Une exposition sur le jeu vidéo.
Offre valable jusqu’au 31 mars 2014
dans l’espace esthétique de la pharmacie
service de la culture
®®
www.meyrinculture.ch
®®
022 989 16 69
Vernissage
ME 19 mars 18h30
Tout public, entrée chf 5.–
Scolaires et groupes
MA – VE sur inscription
08h30, 10h, 13h30, 15h30
durée 90 minutes
Fermeture
VE 18 et SA 19 avril (Pâques)
1er mai et 29 mai (Ascension)
SS
Pac-Man © Notsonoisy
Scalable City © Experimental
Game Lab
Solutions
concrètes
The Path © Tales of Tale
Couture & Retouches
Toutes confections sur mesure
Lundi au vendredi de 8h00 à 19h00,
Samedi de 8h00 à 14h00 ou sur RDV
- Couture & Retouches
- Confections sur mesure
- Réparation, Transformation
- Vêtements d’hommes et de femmes
- Vente de vêtement de seconde main
- Travaux sur tissu, cuir et fourrure
- Cours de couture
Lipasan Couture & Retouches Meyrin
Centre Commercial Artisanal Gilbert
2bis, rue de la Prulay 1217 Meyrin
Tél. 022.782.78.47 - 078 961 82 56
[email protected]
Lipasan-S1-juillet-2013.indd 1
éco-corner
Avenue de Vaudagne 1
1217 Meyrin
t : 022 777 70 68
e : [email protected]
www.eco-corner.ch
¶
Les Larmes des hommes
théâtre spirale
Les Larmes des hommes a été
créé par le Théâtre Spirale,
en résidence à Cuba en 2013,
d’après Le Fil des missangas de
Mia Couto.
XX
© Théâtre Spirale
LIPASAN
Mode & création
Meyrin
09.12.2013 08:26:43
Univers virtuel et monde réel
L’exposition s’articule autour de la notion
de règles (Rules of Play / The Game of Life),
de l’évolution du rapport à l’espace et à l’architecture (Game Geographies et Playnations), de l’implication du corps, des relations des joueurs avec leurs avatars (Bodies
and Minds) et de l’introduction dans l’univers virtuel du monde réel (Assault on Reality) et de la dimension historique (Archeology of Fun).
Jeux anciens et nouveaux
À travers une sélection de jeux embléma-
pour un développement durable
Éco-conseils gratuits pour les particuliers,
du lundi matin au jeudi soir.
Depuis près de 50 ans, le jeu vidéo s’est
imposé comme une culture à part entière, nourrissant un imaginaire aussi riche
qu’inédit. Playtime, la nouvelle exposition
interactive présentée dans les galeries de
Forum Meyrin, se propose d’explorer cette
culture et les questions sociales, économiques et esthétiques soulevées par l’art
vidéoludique.
Les Larmes des hommes est une création
métisse, suisse et cubaine. Métissage qui
réunit également sur scène acteurs et musiciens. La pièce reprend six nouvelles réunies dans Le Fil des missangas de Mia Couto,
un recueil qui nous parle des petites gens
du peuple et de leur lutte pour exister.
Mia Couto donne vie à des êtres abandonnés à la recherche de ce qui les relie aux
autres et leur donne une existence. Vibrants
portraits de femmes aux prises avec leurs
désirs, leurs amours déçues et leurs blessures secrètes. Des êtres qui réinventent le
réel, des enfants qui revisitent leurs rêves :
telles sont les perles (missangas) qui composent cette œuvre où Mia Couto invente un
monde singulier, dans un langage unique et
universel. ]
jeudi 27 mars
bibliothèque forum Meyrin 20h30
tiques ou méconnus, mais aussi des installations interactives, Playtime permet aux
néophytes de découvrir l’univers vidéoludique, tout en offrant aux connaisseurs
l’occasion de retrouver d’anciens jeux (GameArt) ou d’en explorer de nouveaux.
L’exposition invite le public à jouer, à
découvrir, mais également à poser un regard critique sur ce média passionnant et à
questionner l’influence des jeux vidéo sur
la culture contemporaine, la réalité et notre
comportement.
Une exposition conçue par José Luis de Vicente, en collaboration avec la Maison d’Ailleurs d’Yverdon. L’exposition Playtime – Videogame mythologies s’inscrit dans le cadre
du programme GameCulture – Du jeu à l’art
de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la
culture. ]
Du jeudi 20 mars au samedi 31 mai
galeries forum Meyrin
me – sa 14h00 – 18h00
34 administration
mairie de meyrin
rue des Boudines 2
®®
022 782 82 82
®®
[email protected]
®®
www.meyrin.ch
lu – ve 08h00 – 12h00 13h30 – 17h00
®®
www.meyrin.ch/social
Développement social et emploi
Mairie, rue des Boudines 2
®®
022 989 16 40
lu – ve 08h00 – 12h00 13h30 – 17h00
Conseil et orientation
en matière sociale
permanence, sans rdv
ma 13h30 – 16h3o
antenne juridique
}}un rdv est proposé après un passage à la
permanence sociale (voir ci-dessus), prestation gratuite une fois par année civile
Médiation
022 321 11 55
}}Un conflit de voisinage ? Demandez une
médiation avec le service de proximité.
®®
®®
www.meyrin.ch/petiteenfance
service petite enfance
Mairie, rue des Boudines 2
®®
022 782 21 21
}}renseignements, conseils aux parents et
inscriptions sur les listes d’attente
lu – ve08h00 – 12h00
35 administration
conseil en assurance chômage
Maison citoyenne
route de Meyrin 282
®®
022 785 34 79
}}sur RDV
lu 13h30 – 16h30
antenne objectif emploi
avenue de Vaudagne 3
®®
022 785 34 79
}}accueil sans RDV
lu 14h00 – 17h00
ve08h30 – 11h30
}}accueil téléphonique + sur RDV
lu-ma-ve 08h30 – 11h30
14h00 – 17h00
je
08h30 – 11h30
antenne fiscale
®®
accueil téléphonique 022 782 44 80
lu – me 08h30 – 11h30
ma – ve
14h00 – 17h30
Revenu imposable maximum
PERSONNE SEULEchf 43'000.–
COUPLESchf 50'500.–
+ CHF 6'100.– PAR ENFANT
FORTUNE < CHF 50'000.– déDUCTIBLES
service médico-pédagogique
chemin Antoine-Verchère 1
®®
022 388 26 88
lu – ve08h00 – 12h0013h30 – 17h30
Restaurants scolaires
022 782 82 82
}}développement social et emploi
}}prix des repas chf 7.50
(chf 5.50 à certaines conditions)
lu + ma + jejournée
me + ve
matin
®®
EVE des Champs-Fréchets +
Crèche des Boudines
}}accueil collectif lu – ve07h00 – 18h30
Garderie l’Arc-en-Ciel
}}accueil collectif lu – ve
08h00 – 12h00 ou 13h30 – 17h30
}} dépannage bébés (enfants âgés de 0 à 2 ans) me matin ou après-midi
sur réservation auprès de l’Arc-en-Ciel
®®
022 783 01 46
}}la marelle : rencontre parents-enfants ve
08h30 – 11h30 (sans réservation)
Accueil familial de jour
}} accueil en milieu familial horaire à la carte
®®
www.meyrin.ch/dechets
sÉcurité publique
}}Police municipale
®®
0800 1217 17
®®
022 782 23 23
}}numéros d’urgence
®®
117 Gendarmerie
®®
118 Pompiers
®®
022 782 82 82 Protection civile
service COMMUNAL D’INTéGRATION
SOCIOPROFESSIONNELLE
avenue J.-D. Maillard 6
®®
022 989 17 89 / 079 808 37 87
lu – ve7h30 – 11h45 12h30 – 16h15
Antenne de maintien à domicile
meyrin-prulay (AMD)
rue de la Prulay 2 bis
Centre d’Action Sociale (CAS)
rue des Boudines 4
®®
022 420 30 00
®®
022 420 30 01 (fax)
lu – ve08h00 – 12h3013h30 – 17h00
022 420 30 64
interventions à domicile
lu – di 08h00 – 20h00
}}aide à domicile
lu – ve08h00 – 17h00
}}consultation santé maternelle et infantile,
à l’Arc-en- Ciel, rue des Vernes 20, sans rdv
ma
14h00 – 17h00
}}soins ambulatoires, sur rdv
®®
}}
En dehors des heures d’ouverture, les appels sont déviés vers la ligne d’accueil ®®
022 420 20 00
®®
www.meyrin.ch/bibliotheque
mercredis avec anima**Les
tion, la section Jeunesse est
fermée de 12h00 à 15h00.
®®
www.meyrin.ch/sports
®®
www.cs-maisonnex.ch
®®
www.cs-cointrin.ch
répondeurs des restaurants scolaires
086 079 909 51 79Bellavista
086 079 909 51 80Boudines
086 079 909 51 81Champs-Fréchets
086 079 909 51 82Cointrin
086 079 909 51 83Golette
086 079 909 51 84Livron
086 079 909 51 85Meyrin-Village
086 079 909 51 86Meyrin-Monthoux
Bibliothèque Forum Meyrin
place des Cinq-Continents 1
®®
022 989 34 70
®®
022 989 34 74 prêt adultes
®®
022 989 34 75 prêt jeunes
}}prêt
ma – ve10h00 – 20h00 *
sa10h00 – 17h00
Piscine de livron
022 782 81 83
}}piscine couverte 25 m
lu
16h00 – 20h30
ma
07h30 – 13h3016h00 – 21h30
me07h30 – 20h30
je
11h30 – 13h3016h00 – 20h30
ve 11h30 – 13h3016h00 – 20h30
sa
12h00 – 17h00
di09h00 – 17h00
}}non-nageurs (bassin 1,20m)
ma
16h00 – 21h30
}}spécial enfants + jeux (bassin 1,20m) sa
14h00 – 17h00
®®
Patinoire des vergers
022 782 13 00
jusqu’au 16 mars
}}patinage 1hockey libre 2
lu
10h00 – 16h4513h45 – 15h15
ma
10h00 – 17h3013h45 – 15h15
me09h00 – 18h00
je
10h00 – 17h3013h45 – 15h15
ve
10h00 – 18h0013h45 – 15h15
20h00 – 22h30
sa
12h30 – 17h3014h30 – 16h00
di
11h00 – 20h3014h15 – 16h15
®®
Centre de Voirie et Horticole
avenue J.-D. Maillard 6
®®
022 989 17 77
lu – ve 07h30 – 11h45 13h30 – 16h45
}}Levée des objets ménagers volumineux,
demande d’évacuation
®®
0800 21 21 21
service des aînés
Mairie, rue des Boudines 2
®®
022 782 82 82
lu – ve 08h00 – 12h00 13h30 – 17h00
Local des aînés (jardin DE L’Amitié)
promenade des Champs-Fréchets 14
®®
022 782 65 11
lu – ve09h00 – 17h00
sa – di
13h30 – 17h00
}}cyber espace pour les aînés, sur rdv
}}
lecture (journaux et revues)
lu 10h00 – 12h0016h00 - 20h00
ma – ve10h00 – 20h00
sa
10h00 – 17h00
Archives communales
tél. 022 989 34 79
lu – ve08h3o – 12h0013h3o – 17h00
®®
}}
du 17 au 27 mars
patinage 1hockey libre 2
lu + MA10h00 – 16h00
me12h00 – 16h00
je + VE10h00 – 16h00
ve soir 20h30 – 22h30
sa
13h00 – 16h3011h30 – 12h45
di12h00 – 16h30
Nouveaux tarifs dès le 1er janvier
pour la piscine de Livron et la patinoire
®®
www.meyrin.ch/sports
complexe sportif de maisonnex
022 782 91 31
}}Tennis : jusqu’au 30 mars
lu – di07h00 – 22h00
}}Squash : jusqu’au 31 mars
lu – di08h00 – 22h15
®®
1. En fonction de la météo et
®®
www.meyrin.ch/securite
Office de formation professionnelle
et continue (OFPC)
Gilbert Centre, rue de la Prulay 2 bis
®®
022 388 47 01
lu – ve 13h30 – 17h30
de l’utilisation de la glace par
les clubs,le public est dirigé
sur la patinoire extérieure ou
intérieure.
2.Casque recommandé.
BOULODROME DES ARBÈRES
chemin des Ouchettes / avenue Louis-Rendu
}}11 × pétanque et 2 × longue à l’intérieur
lu – sa10h00 – 22h30
di10h00 – 20h00
Accès libre en dehors des heures réservées
aux clubs selon planning affiché sur place.
PuBlicité
37 à votre service
Vous souhaitez placer votre annonce dans le prochain n° de Meyrin Ensemble ?
HP media sa  022 786 70 00  [email protected]
Association des bénévoles de Meyrin
c/o Centre d’action sociale (CAS)
rue des Boudines 4
®®
022 420 30 51
}} transport en voiture, visites et accompagnement à domicile
lu + je 09h30 – 11h00
Installations électriques
Téléphone
Informatique
Contrôle d’installations OIBT
L’électricien de votre région
CEFAM
promenade des Champs-Fréchets 15
®®
022 777 77 07
}}centre de rencontre et de formation pour
les femmes migrantes
lu – ve 09h00 –12h00 14h00 –17h00
fermé le mercredi
AMS Electricité Sàrl
Pin Michelangelo
HP media sa
107 route du Nant-d’Avril • 1217 Meyrin
T. 022 780 15 95 • F. 022 780 15 90
[email protected] • I. www.ams-electricite.ch
CRGF - votre fiduciaire à Genève,
disponible et compétente
La régie publicitaire du journal
"MEYRIN ENSEMBLE"
Pour tous renseignements
ou pour insérer votre
annonce dans le journal
communal de Meyrin merci
de demander
notre spécialiste media :
Société agréée par l’Autorité Suisse en
matière de révision
Estéban Baudouin
20.11.2013 13:13:06
Entreprise à votre écoute
depuis bientôt 50 ans.
INSTALLATIONS & ÉTUDES SANITAIRES
Maîtrise fédérale
Concessionnaire S.I.G. - EAU - GAZ
1217 Meyrin
T. 022 782 12 27 - F. 022 785 07 15
[email protected]
Av. de Chamonix 7 ¦ 1207 Genève
T: 022 786 70 00 ¦ F: 022 786 70 13
M: [email protected] ¦ W: www.hpmedia.ch
vie des églises
Pour plus de détails, veuillez
consulter les sites internet
des différentes congrégations.
éGLISE COPTE ORTHODOXE
DE LA VIERGE MARIE
rue Virginio-Malnati 35
prêtres : Pères Louka El-Baramossy
& Isidore El-Samouely
®®
079 412 04 70
®®
077 401 10 24
®®
www.eglisecopte.ch
messes : 1er/3e di & 2e/4e sa 09h00
PAROISSE CATHOLIQUE DE LA VISITATION
rue De-Livron 20
curés : Abbés Jean-Philippe Halluin
& Olivier Humbert
®®
022 782 00 28
®®
[email protected]
®®
[email protected]
®®
[email protected]
®®
www.upmeyrinmandement.ch
secrétariat : lu – ve 09h00 – 11h00
messes : di 10h00 + me 09h00 + ve 09h00
PAROISSE CATHOLIQUE ROMAINE
Notre-Dame-de-Lorette
chemin du Ruisseau 36
1216 Cointrin
®®
022 798 07 82
messe : di 09h00
Isabelle
Tél + 41 78 879 35 62 - [email protected]
11 rue des Boudines 1217 Meyrin
Athena-mars-2014.indd 1
20/02/14
08:39
Au-Petit-Délice-M1.indd
1
cartel des sociétés communales
avenue de Vaudagne 13 bis
®®
022 782 67 37
®®
[email protected]
®®
www.activitesmeyrin.ch
}} aide administrative et contacts
lu + me 09h00 – 11h30
ma + je 16h00 –19h00
ve
14h00 –17h00
¶
Route des Jeunes 9 • 1227 Les Acacias-Genève
Tél. 022 342 82 34 • [email protected]
CR-gestion-dec-2013.indd 1
Association Pluriels
avenue de Vaudagne 3
®®
022 785 34 78
}}centre de consultation et d’études ethnopsychologiques pour migrants
ahvm
Place des Cinq-Continents 1, CP 253
®®
022 782 32 00
®®
[email protected]
®®
www.ahvm.ch
lu – ve 09h00 –11h00
lu + ma
14h00 –17h30
je
14h00 –16h00
TVA - SALAIRES - IMPÔTS - COMPTABILITÉ - RÉVISION
Bourses aux vêtements
avenue de Vaudagne 53
022 782 32 00
}} troc de vêtements de ville et de sport, à
la mode et en bon état, pour enfants et
adultes
je 14h30 –17h00
1er JE du mois14h30 –18h30
13.02.2014 14:49:42
PAROISSE CATHOLIQUE DE SAINT-JULIEN
rue Virginio-Malnati 3
curés : Abbés Jean-Philippe Halluin
& Olivier Humbert
®®
022 782 05 04
®®
[email protected]
®®
www.upmeyrinmandement.ch
secrétariat : lu – ve 08h15 – 12h15
ma 14h00 – 17h00
messes : sa 18h00 + di 11h00 + ma 18h30 +
je 09h00
ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE DE MEYRIN
ch. du Bournoud 3 / rue Virginio-Malnati 20
pasteur : M. Roger Sewell
®®
022 785 25 69
®®
[email protected]
®®
www.eemeyrin.com
permanence : lu – ma+je –ve 08h00 – 12h00
culte : di 10h00
PAROISSE PROTESTANTE
rue De-Livron 20
ministre : M. Maurice Salib
®®
022 782 01 42
®®
www.protestant.ch/direct/meyrin
secr. : lu 08h00 – 11h00 + me – ve 08h00 – 11h30
culte : di 10h00
38 vox populi
39 vox populi
Une fourmi dans l’oreille
XX
© le Naïf
XX
© Laurent Barlier
Bona Simonati
l’amour qui fait bouger
** C’est
le soleil et les autres étoiles.
Le Naïf…
Le soleil, est, autour du toit
Si bleu, si calme.
Un arbre, autour du toit
Berce ses palmes…
— Paul Verlaine
Vientian, Laos, fin d’année 2013
Voilà Pedro. Il arrive à la table du petit-déjeuner tout ensommeillé, d’ailleurs c’est
midi peut-être ou plus tard, je ne sais pas,
dans ce pays langoureux sous les tropiques,
où on ne regarde pas l’heure et où il fait toujours 25° à 30°. Pas de brise du soir, pas de
fraîcheur la nuit à moins qu’on mette le ventilateur (le vent de l’Est) ou la clim’ que mon
fils appelle « le vent du Nord », et alors on dirait un dragon qui ronfle.
Pedro a les cheveux embroussaillés. Il a
dormi sur le divan orange du salon sous sa
moustiquaire rose. Il a voyagé par-ci et parlà en Asie, et au Cambodge il a mangé une
spécialité locale : du poisson pourri, qu’il
dit. Il en est « tout chose » et il plisse la peau
du ventre entre les doigts car il a l’impression que des vers vont en sortir. Ce matin
il a aussi mal à la tête, à l’oreille. Il est sûr
qu’une fourmi a pondu des œufs à l’intérieur. Il épluche une gousse d’ail et l’enfile
dans le conduit auditif, car on lui dit que…
Je le regarde apitoyée et vraiment il souffre.
C’est un jeune artiste peintre de vingtcinq ans. Il est suisse et suédois, vraiment
charmant. Il est très sensible et vaguement
perdu dans ces contrées lointaines : sa bienaimée est rentrée en Suisse avant lui pour
travailler à la bibliothèque des Pâquis. Ici
on me dit en souriant : en Suisse, travail, travail, argent, argent… Ma petite-fille est donc
à Genève (travail, travail) et Pedro souffre,
alors il est revenu passer ces derniers jours
de vacances chez le papa de la petite. Je lui
fais une camomille tous les soirs mais son
état d’âme ne s’améliore pas.
À sa dernière exposition, son tableau
abstrait New-York m’a conquis et je l’ai installé chez moi, à Meyrin sur mon congélateur, entre la bibliothèque de polars nordiques et la verrière. En bas, à droite, parmi
tous ces rouges, bruns et noirs qui figurent
la vie et la mort dans cette mégalopole, il a
peint un coin de ciel azur (ou est-ce un peu
d’océan bleu ?) et chaque matin, ma première tasse de café à la main, je me pose devant et je le regarde.
Alors Pedro est amoureux de ma petitefille, qui l’a amené dans ce petit quartier
encore ancien, où les ruelles sont en terre
battue et les « arbres bercent leurs palmes ».
Mon fils dit que la petite a fait ce voyage
pour tester son nouveau copain. Le soir
on discute tous les trois : Troisième Guerre
Mondiale… Prix Nobel de La Paix, Bla. Bla.
Bla. Dieudonné et ses spectacles, Soral
et ses discours… Comment, tu aimes les
Américains, toi… ? Parfois j’ai l’impression
qu’ils ont de petits neurones bleus dans le
cerveau qui ne tournent pas rond. Mais arrêtez, les hommes ! On dirait que la fin du
monde approche, ne soyez pas si négatifs…
Vous savez ce que Dante disait dans La Divina Commedia ? « E’ l’amor che muove il sole
e le altre stelle… »* Mais maman (éclats de
rires gentils) sois réaliste, oublie un peu tes
bouquins. C’est l’argent maintenant qui fait
bouger le monde, la mondialisation, tu vois
bien ! D’accord, je vois parfaitement. Mais
au Laos tout est encore si beau, si simple,
les gens si gentils, Zabaidy, Zabaidy, en inclinant la tête, les mains jointes.
Le gecko au plafond pousse un petit
cri joyeux en avalant sa dernière mouche
de la journée et les palmiers bercent toujours leurs branches dans la nuit noire et
étoilée. » ]
Textes rassemblés et rédigés
par l’AHVM et Hans-Rudolf
Brauchli.
Le Naïf serait ravi d’entendre
vos anecdotes ou autres
aventures d’intérêt général que
vous auriez envie de lui faire
partager.
N’hésitez pas à passer au secrétariat de l’AHVM ou à écrire à :
®®
[email protected]
dernier. La voirie, très soucieuse des objets
… est conscient de l’importance des décisions
qui se prennent au Conseil municipal. Il a qui traînent sur la Commune, devrait montrer le bon exemple et rapatrier son matériel.
été impressionné par la rapidité à laquelle
nos élus ont décidé de remplacer, pendant Faites ce que je dis mais pas ce que je fais.
les séances, l’eau minérale en bouteille … vous donne connaissance des remercied’une multinationale suisse par l’eau de Ge- ments que sa cousine Rose-Marie vient
nève servie dans des carafes munies d’un d’adresser à la direction des TPG. En effet,
logo adéquat. De bleu, de bleu, dorénavant distraite, elle avait oublié son sac à main
tous nos édiles prendront l’accent genevois. dans le tram à l’arrêt Meyrin-Gravière. Un
… aimerait une fois de plus vous faire part du
appel à la direction et en moins de deux
souci de Meyrincentre et de nos autori- heures le sac a été localisé aux objets troutés en ce qui concerne les caddies qui ont vés ! Le Naïf tient à relever qu’il ne se limite
tendance à disparaître dans la nature. Les
pas seulement à critiquer mais félicite les
frais de ramassage, de réparation et de
gestes positifs.
remplacement du matériel se montent à …rencontre beaucoup de voisins et voisines
CHF 150'000.– par année. Si dans un premier dans les salles d’attente des physiothérapeutes, ostéopathes et autres acupuncteurs
temps, ce sont les commerçants du centre
pratiquant sur la Commune et remarque
qui paient, finalement ce sont les clients qui
avec regrets que les « Tamaloù » meyrinois
trinquent à cause de la paresse de certains
sont toujours plus nombreux. Hélas !
de leurs concitoyens.
… apprend au moment d’écrire ces lignes … a essayé de comprendre pourquoi le distriqu’une nouvelle épidémie sévit à Meyrin, buteur de billets des TPG de l’arrêt Forum
celle des moloks en feu. En effet, quelques in- Meyrin en direction de la ville ne se trouve
dividus ne trouvent rien de mieux à faire que
pas sous un abri mais éloigné et exposé à
de bouter le feu à ces containers semi-enter- tous les vents. La visibilité de l’écran est pour
rés avec comme résultat qu’à chaque incen- ainsi dire nulle s’il y a du soleil et les manidie les pompiers doivent se déplacer. Heu- pulations difficiles en cas de pluie. Les TPG
reusement que la bêtise ne tue pas, sinon… ne veulent pas le déplacer et la Commune
… voit à Champs-Fréchets, lors de ses prome- nie toute implication dans ce problème punades, un vauban oublié depuis les der- rement TPG. Entre temps ce sont les usagers
nières Foulées automnales du 30 novembre qui en pâtissent, comme toujours. ]
40 petits plats d’ici & d’ailleurs
Poulet fermier
aux petits légumes
Une recette simple, régénératrice et saine.
Grégoire Dudan
ingrédients
-- un poulet fermier
-- quelques carottes
-- deux courgettes
-- moutarde
-- bouillon de bœuf
-- épices : ail, poivre, sel, thym,
herbes de Provence
* Préchauffer le four à 200° C.
* Préparer le poulet, en le saupoudrant d’ail
en poudre. Le saler légèrement. Ajouter le
thym et les herbes de Provence.
Le
* glisser dans un plat et l’enfourner, dès
que la température du four est adéquate.
* Le laisser dorer une vingtaine de minutes.
* Puis le retourner, et le laisser à nouveau 10
minutes.
Pendant
ce temps, faire bouillir 4 dl d’eau,
*
et les verser dans un bol. Y délayer un peu
de bouillon de bœuf. Ajouter deux à trois
cuillères à soupe de moutarde dans le bol.
Y glisser un peu d’ail, de sel, de thym, et
mélanger le tout.
* Sortir le poulet du four, le couper en morceaux. Arroser ces morceaux avec la pré-
paration à base de bouillon de bœuf et de
moutarde. Remettre au four 15 minutes.
* Pendant ce temps, couper les légumes
choisis en petits dés.
* Les incorporer au bout des 15 minutes.
* Baisser le four à 180°.
* Continuer la cuisson encore une demiheure, afin de permettre aux légumes de
s’imprégner de la sauce. Retourner régulièrement les morceaux de poulet. Remettre de l’eau si la sauce s’évapore trop.
* Sortir le plat, retirer avec une louche le
gras qui s’accumule au-dessus de la sauce,
de manière à ne laisser que la sauce ellemême.
* Servir avec du riz.
Bon appétit ! ]
Une recette à partager ?
Proposez une de vos recettes
pour régaler les Meyrinois·es
en écrivant à :
®®
[email protected]
éditeur
Conseil administratif de Meyrin
rue des Boudines 2, CP 89
1217 Meyrin 1
022 782 82 82
www.meyrin.ch/meyrinensemble
[email protected]
Rédacteur responsable
Julien Rapp
Conception & réalisation
binocle
Tirage
11’700 exemplaires
Comité de rédaction
Hansruedi Brauchli, Jean-Marc
Devaud, Sasà Hayes, François
Hernot, Daniel Kohler, Jean-Louis
Michaud, Yvette Pasche.
Remplaçants : Myriam Girardet
et Yves de Préville
Régie d’annonces
HP media · 022 786 70 00
Ce journal est imprimé
sur du papier Cyclus Print
100 % recyclé.
imprimeur
SRO-Kundig