Mirecourt

Mirecourt
Animaux
a
Sur votre agend
Aujourd’hui
Cigogneaux : ils sont deux !
Vittel. – De 11 h à 12 h 30, balade à vélo, inscription et départ
à l’office de tourisme de la galerie thermale. Tarif : 4 €.
­ De 14 h 30 à 16 h 30, marche découverte. Inscription et
départ à l’office de tourisme de la galerie thermale, vingt
personnes maximum. Tarif : 3 € (pass 2 €).
­ De 17 h à 18 h 30, yoga à la salle de gym des thermes.
Inscription : O. Bernard au 06 07 88 33 75 la veille. Cinq per­
sonnes minimum. Tarif : 10 € (pass 9 €).
Demain
Au sommet de la fausse cheminée du garage de l’Avenir, on peut
constater que les deux cigogneaux sont déjà de bonne taille.
Mirecourt. – Du 15 mai au 17 juin, exposition « Personnages
et portraits » avec les travaux des élèves et le musée d’Epinal.
Vittel. – Jusqu’au 28 juin, à la bibliothèque médiathèque,
exposition « Forge… Ton regard » Jackdal photographies et
Alain Meignien sculpture. Entrée libre, renseignement
au 03 29 08 98 53 ou [email protected]­vittel.fr
 Rédaction, publicité,
abonnements, petites annonces
8, place Général­de­Gaulle,
88800 Vittel,
tél. 03 29 07 17 17,
fax 03 29 07 17 18, courriel :
[email protected]
Correspondant de votre quotidien
Rachid BENYAROU
tél. 06 87 43 66 84.
Permanence (à partir de 21 h).
tél. 06 74 59 54 15.
 Insertion – emploi
Maison des Pampres
Accueil, de 8 h 30 à 12 h
et de 13 h 30 à 17 h.
Mission locale sur rendez­vous,
tél. 03 29 94 07 60.
Jeunes prêts à bosser sur rendez­
vous, tél. 03 29 29 89 65.
 Déchèterie
Ouverte de 13 h 30 à 18 h.
 Salle multimédia
Pixels et décibels, de 14 h à 19 h.
Atouclic, de 17 h 30 à 19 h, salle
multimédia.
LOISIRS
 Bibliothèque
URGENCES
 Médecin de garde
Centre de régulation médicale,
tél. 0820 33 20 20.
À NOTER
 Aides à la personne
ADMR
Permanences tous les jours sauf les
samedi et dimanche de 9 h à 12 h
au 23, rue Adelphe­Sarron
à Mirecourt.
Aide aux personnes âgées,
tél. 03 29 39 22 54 ; télé­alarme,
tél. 03 29 37 20 32.
 Adavie
Aide aux personnes âgées,
tél. 03 29 35 23 06.
la présence de deux cigogneaux, déjà de
bonne taille.
Prochaine étape si tout se passe comme
dame nature l’a prévu : après deux mois
passés au nid à se nourrir et à dormir, les
cigogneaux seront tout à fait semblables à
leurs parents, à la différence de la couleur
des pattes et du bec. Ils commenceront
alors leur apprentissage du vol et de la
chasse, aidés par leurs parents pendant
encore quelques semaines.
Art
Les musiques traditionnelles à l’affiche
Afin de promouvoir de jeunes artistes francophones, les Jeunesses musicales de France réitèrent
l’organisation d’un tremplin des musiques traditionnelles. Ce sera dans la cité des luthiers ce vendredi 6 juin.
La journée
CONTACT
Dernièrement, le couple de cigognes qui
a campé son nid au sommet de la fausse
cheminée du garage de l’Avenir, avait lais­
sé entrevoir le bec de l’un des cigogneaux
tout récemment né. Mais il était encore
toutefois impossible de déterminer le
nombre de petits issus de cette portée.
C’est chose faite depuis dimanche, où,
en prenant du recul avec un bon zoom, on
parvient davantage à voir ce qui se passe
au cœur de ce nid : on peut ainsi découvrir
Ouverte de 14 h à 18 h,
tél. 03 29 37 47 40.
Bibliothèque des enfants
de 16 h à 18 h.
 Ludothèque
Ouverte de 16 h à 18 h,
tél. 03 29 29 82 46.
 Musées
Maison de la musique mécanique,
tél. 03 29 37 51 13, ouverte du
lundi au samedi, de 10 h à 12 h
et de 14 h à 20 h ; dimanche
et jours fériés de 14 h à 18 h.
Musée de la lutherie,
tél. 03 29 37 81 59, ouvert du lundi
au samedi, de 10 h à 12 h et
de 14 h à 18 h ; dimanche et jours
fériés de 14 h à 18 h.
 Office de tourisme
De 9 h 30 à 12 h et de 14 h
à 17 h 30, tél. 03 29 37 01 01.
 Piscine
Fermée au public.
 Cinéma Rio
­ « X­Men : days of future past »,
à 20 h 30.
C
réé en 1994 par l’asso­
ciation régionale des
Jeunesses musicales de
France en Lorraine, que prési­
de Jean­Paul Houvion, le
tremplin des musiques tradi­
tionnelles promeut, tous les
deux ans, de jeunes artistes
interprètes, auteurs et compo­
siteurs de musiques tradition­
nelles, désireux de transmet­
tre ce patrimoine auprès du
jeune public. Après le succès
de 2012, le tremplin se tourne
à nouveau vers Mirecourt et
La Fabrique. Ce sera le vendre­
di 6 juin à compter de 14 h.
Jean­Paul Houvion, qu’est­
ce que la musique tradition­
nelle ?
« La musique traditionnelle,
« trad » pour les initiés,
regroupe l’ensemble des
musiques associées à une cul­
ture nationale ou régionale,
voire à une zone géographi­
que. Musiques orales et popu­
laires, elles se transmettent à
l’oreille, bien que certains
groupes et musiciens actuels
préfèrent les transcrire sur
partition afin de les interpréter
ou de les répertorier. Mais il ne
faut surtout pas la confondre
avec la musique folklorique. »
Qui peut participer au trem­
plin ?
« Les candidats peuvent se
présenter seuls ou en petites
formations jusqu’à 4 ou 5
musiciens. Ils doivent être
âgés de 40 ans au plus mais
des dérogations sont accor­
dées. Le tremplin est ouvert
aux candidats francophones
de toutes nationalités, rési­
dants en France. Il peut
accueillir des musiciens pro­
fessionnels et des amateurs. »
Comment s’effectue la
sélection ?
« Les candidats ont été
sélectionnés sur dossiers par
un jury de présélection dont
les délibérations sont sans
appel. Les formations ainsi
retenues, six au maximum,
participent au tremplin et dis­
posent d’une demi­heure
d’interprétation publique, en
présence d’un jury. »
Qui fait partie du jury ?
« Anne Torrent, la directrice
artistique des JMF, mais plus
localement, je citerai Nathalie
Babouhot, adjointe aux affai­
res culturelles de la ville de
Mirecourt, Valérie Deybach,
directrice de l’école de musi­
que, Patrick Bazin des JMF de
Mirecourt, Guillaume Oudot,
professeur de guitare, Eric
Scherrer, adjoint de direction
à la MJC Savouret d’Epinal,
Michel Thiot et Dominique
Polin, respectivement vice­
président et trésorier des JMF
Lorraine. »
Que gagne le lauréat ?
« Le lauréat gagne un chè­
que de 450 € mais surtout, une
possible intégration dans la
programmation nationale des
JMF, si le projet est jugé perti­
nent en direction des concerts
jeunes publics. »
Côté public, qui peut assis­
ter au tremplin ?
« Un public de scolaires est
d’ores et déjà programmé
mais tout un chacun est le
bienvenu. L’entrée est en par­
ticulier libre. »
Les groupes sélectionnés :
Moussaka trio : des Vosgiens bien connus des parquets de bal,
avec des sonorités festives invitant à la danse et à la transe.
 Duo Moods : un duo de musiques d’inspiration tradition­
nelle et basé fortement sur la musique classique indienne.
Avec Reno Daniaud et Damien Schmutz, deux musiciens, qui
ont reçu un enseignement en Inde, auprès de maîtres recon­
nus.
 Moussaka trio : Nicolas Côme (clarinette et saxo), rejoint
le duo Moussaka, composé de Vincent Fisson et de Flavien
Di­Cinto, vosgiens biens connus des parquets de bal. Avec au
final des sonorités festives invitant à la danse et à la transe…
 A Spurious tale : un trio qui aime les défis comme
rejoindre Brest depuis Strasbourg à vélo en jouant chaque soir
dans une ville différente. Leur musique est inspirée de celle qui
se joue dans les pubs irlandais : rapide, tonique et dans la
bonne humeur.
 Aurélia : un duo composé de Tom Theuns et d’Aurélie
Dorzée, avec des voix, du banjo, de la guitare, du violon… Pour
des musiques traditionnelles d’Europe de l’Est (Balkans),
orientales, et des compositions originales.
Religion
A noter
A l’heure de la profession de foi
Permanence de la Caf
Pour simplifier vos démarches avec la caisse d’allocations
familiales, une permanence est organisée ce mardi 3 juin,
de 13 h 30 à 16 h, au centre DIS, rue des Cloîtres.
Panorama sportif
Avec « Les amis du vieux Mirecourt »
Mission accomplie
pour le club de handball
Athlétisme. – Bonnes perfor­
mances, vendredi, au meeting
d’inauguration du stade de
Toul, d’Ali Kamé (14''76 au 110
mètres haies) et de Daria
Zagodirenko (66''44 au 400
mètres haies). Samedi, une
petite délégation de jeunes a
pris part à la finale régionale
des Pointes d’or disputée à
Tomblaine. Si Rose Aubert et
Eloi Pierson ont réalisé
d’honorables totaux, ce sont
Constance Roche (12 e du
triathlon benjamines) et les
minimes Clémence San­
gouard (6e avec 93 points) et
surtout Alexandre Secret (2e
avec le bon cumul de 101
points) qui ont réalisé les
meilleures performances,
obtenant leur billet pour la
finale interrégionale
du 29 juin.
Football. – Il fallait l’empor­
ter pour conserver un mince
espoir de maintien : las !
l’équipe­fanion a de nouveau
perdu face à Neufchâteau­Lif­
fol (0 – 1). Du coup, ce sont les
visiteurs qui montent en PHR,
tandis que les locaux évolue­
ront la saison prochaine en
division 2 départementale. De
son côté, la réserve de l’USMH
est allée s’imposer 5 – 3 à
Neufchâteau.
Handball. – Le HBCM devait
s’imposer contre Jarville pour
ne pas subir les retours des
concurrents. Si on peut s’éton­
ner de l’incroyable journée
portes ouvertes qui a eu lieu
chez le 2e du championnat bat­
tu à domicile (43 – 35) par
Bousse, le HBCM ne parvenait
pas à se défaire de Jarville (28
– 28), mais ce partage des
points suffit au bonheur des
hommes de Christophe Bento
qui ont, en l’occurrence profité
du faux pas de Rombas, nor­
malement battu à Sarrebourg.
Pétanque. – Le MPC peut
nourrir de gros regrets pour
son équipe juniors composée
de Fontes, Laroche et Fritz qui
manque de peu sa qualifica­
tion au championnat de Fran­
ce en Gironde après s’être
inclinée en finale du cham­
pionnat des Vosges de triplet­
tes sur le score de 10 à 13.
Regrets également pour la pai­
re P. Audinot – F. Oudot au
championnat des Vosges de
doublettes provençales qui,
après avoir battu une équipe
favorite en quart, baissait
pavillon lors de la demi­finale
contre les futurs vainqueurs.
En revanche, bonne perfor­
mance de la doublette L. Col­
net et J. Fontes à l’occasion du
concours à Avière, où les
représentants mirecurtiens
n’ont perdu qu’en demi­finale
de l’épreuve. A noter que la
rencontre de coupe des Vos­
ges qui opposera Mirecourt au
club d’Avière se déroulera au
boulodrome de Mirecourt le
dimanche 8 juin à partir de 10
heures.
Tennis. – Le déplacement à
Thaon de l’équipe 1 a été par­
faitement négocié par les
hommes de Gilbert Cercelletti.
Antoine Cabon (perf à 15/3),
Eric Bessège (perf à 15/3), Joël
Perton (perf à 15/2) et le dou­
ble ont assuré le maintien en
régionale 4.
L’équipe 2 a été sévèrement
battue 6 – 0 par Neufchâteau et
peut craindre la descente en
prérégionale 4.
L’équipe 3 a bénéficié du for­
fait de Châtenois et l’équipe 4
a été dominée par Xertigny 4
– 0.
L’équipe 1 dames continue
sur sa lancée en s’imposant 4 –
2 à Essey­lès­Nancy grâce à
Lana Milovanovic, Rachel
Thomassin et Chantal Wals­
purger. Le double victorieux
Christelle Bernard – Lisa Colin
et la belle perf à 30 – 3 de
Juliette Simon ont permis à
l’équipe 2 de partager les
points avec Saint­Etienne.
L’équipe 4 malgré toute sa
combativité a logiquement
perdu à Epinal.
« Les amis du vieux Mirecourt » tiendront leur assemblée
générale ordinaire ce mardi 3 juin, à 20 h 30, salle de la Bonbon­
nière, avenue Duchêne. Avec un petit supplément, offert par
Jean­Paul Rothiot, le président, qui proposera une causerie sur
« les données nouvelles sur l’architecture mirecurtienne ».
Commerces ouverts
Les commerçants qui souhaiteraient ouvrir leurs magasins
le dimanche 29 juin à l’occasion du premier dimanche des
soldes d’été, et de la braderie commerciale, sont invités à venir
retirer dès maintenant en mairie une demande d’autorisation.
Onze adolescents, garçons et filles de la paroisse Saint­Pierre­Fourier, en ce 1er juin, ont procédé
à leur profession de foi lors de la messe dominicale célébrée par l’abbé Boucher en l’église
Notre­Dame de Mirecourt. Cette cérémonie catholique, empreinte d’une forte émotion,
anciennement appelée « communion solennelle », permet aux jeunes fidèles de renouveler les
engagements pris lors de leur baptême. Mais c’est aussi l’occasion pour les familles de se réunir
autour de cet événement religieux.
L’Alondrelle séduit son public
« A partir de la lumière blan­
che, on passe dans un prisme
où on trouve sept couleurs. A
la création de la musique par
les moines, on a trouvé du
chant grégorien à la musique
de maintenant, sept notes
musiques. Grâce au génie de
la composition, on a mélangé
ces notes avec des accords,
avec des mélodies, et en fait
on a créé les rythmiques qu’on
connaît dans la musique
d’aujourd’hui, que ce soit dans
la musique sacrée ou profane.
C’est le thème de la couleur de
la musique qu’on va animer ce
soir avec des projections de
lumières », confiait samedi
soir, Bruno Lacroix, le chef de
chœur de l’Alondrelle, à quel­
ques minutes d’entrer en scè­
ne.
Avec ou sans explications
sur le nouveau programme, le
public s’était de toute façon
déplacé en nombre, pour ce
concert annuel de la chorale
L’Alondrelle, neuvième du
nom. Les choristes ont ouvert
le concert avec un « Ave
Verum » de Webbe, en latin et
Fête patronale ce week­end
mardi 3 juin 2014
« Chœur de loup »
enchante les oreilles
AMBACOURT
MATTAINCOURT
Les 7 et 8 juin aura lieu la fête du village avec des attractions au
programme : manèges pour les plus petits, auto­tamponneuses,
confiseries…
OËLLEVILLE
La chorale renouvelle régulièrement son répertoire.
avec des intensités de voix se
mêlant harmonieusement aux
jeux de lumières qui inon­
daient l’endroit. Les premières
salves d’applaudissements
venaient saluer l’énorme tra­
vail de cette chorale, qui
enchaînait avec une polka
piquée, interprétée en tchè­
que…
Quelques minutes après, le
dynamisme de Bruno Lacroix
faisait se lever l’ensemble du
public, invité à chanter « Lili
voulait allait danser », en duo
avec la chorale.
Plus que centenaire, la vénérable église du village était
copieusement remplie ce samedi.
Samedi, pour son deuxième
et dernier concert à l’extérieur,
la chorale « Chœur de loup
« du pays de Châtenois était
l’hôte de la commune.
Pour l’occasion l’église a
accueilli environ 150 specta­
teurs qui ont assisté à un con­
cert de qualité au répertoire
varié mêlant la variété moder­
ne, ancienne, aux chants plus
classiques.
Pendant deux heures sous la
direction de Thomas Passe­
temps les quarante­cinq cho­
ristes et le chœur des « P’tis
loups » ont ravi le public qui
n’a pas boudé le plaisir de
pousser la chansonnette sur
l’air des bals populaires de
Michel Sardou.
La doyenne de la soirée,
Marie Renault, qui va fêter ses
94 ans le 6 juin, a été ovation­
née avec un joyeux anniver­
saire que l’assemblée et la
chorale ont repris ensemble.
Cette belle soirée s’est ache­
vée par le pot de l’amitié offert
à l’assemblée.
 Rendez­vous est pris
samedi prochain dans la salle
Ernest­Lambert. Début du
concert 20 h 30. Attention le
nombre de places est limité,
dans ce cas les premiers
arrivés seront les premiers
installés.
La Liberté de l’Est ­ L’Est Républicain